À tout seigneur tout honneur, commençons par la couverture du catalogue. Elle revient à une broche milieu XIX e , en or, composée d’un camée en émeraude sculpté d’un buste de jeune femme en serti clos ponctué de roses couronnées, retenant en pendentif un camée de même facture surmonté d’un diamant de taille ancienne. Elle est accompagnée de son écrin de la maison Breton à Paris et est annoncée à 12 000/18 000 €. Une enchère similaire, 10 000/15 000 €, est donnée sur un bracelet en or orné de médaillons d’émaux de style Renaissance, signé Frédéric Boucheron, 4 000/5 000 € d’un collier draperie de la seconde moitié du XIX e , en or et argent composé de motifs de rameaux d’olivier habillés de roses diamantées intercalées de perles fines bouton, 6 000/8 000 € d’une paire de pendants d’oreilles de même époque, retenant en pampille une importante rose couronnée en serti clos massé dans un entourage de diamants brillantés. 5 000/7 000 € seront à engager si l’on se laisse séduire par le portrait miniature (gouache sur ivoire) d’une jeune femme vêtue d’une roche blanche et coiffée d’un ruban bleu conservé dans son cadre d’origine en argent serti de roses couronnées. Réalisée vers 1780, cette miniature est attribuée au portraitiste turinois installlé à Paris, dans l’entourage de Marie-Antoinette, Ignazio Pio Vittoriano Campana . Articles avant-vente
Bijou 1900
10  000/15  000  € sont demandés de ce bracelet articulé en or composé de six médaillons habillés d’émaux…Lire la suite
373 Résultats