mercredi 11 avril 2018 - 14:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Coutau-Bégarie
Deux jours seront nécessaires pour disperser les 630 lots – miniatures, icônes, émaux cloisonnés, argenterie niellée, bijoux, porcelaines, art populaire, correspondances, photos, tableaux, décorations – d'art russe provenant pour certains de grandes collections. L'ensemble est dominé par une paire de portraits de Nicolas I er et de l'impératrice Alexandra Feodorovna, attribuée à Wilhelm-August Golicke (150 000/180 000 €). Il faudra être prêt à engager 10 000/15 000 € pour une grande icône d'Ovtchinikoff (Moscou, 1908-1917) de la Vierge Feodorovskaïa et de l'Enfant Jésus , 30 000/40 000 € et 40 000/60 000 € pour deux ordres de Saint-Wladimir et de l'Aigle blanc, 3 000/5 000 € pour un grand vase en porcelaine dure de la manufacture impériale de Saint-Pétersbourg (1860-1870), décoré d'une scène d'enfants à la pêche et d'un bouquet de fleurs, rehaussé de prises à angelots sculptés en biscuit  et de masques de Poséidon. 200 à 1 200 € permettront d'acquérir un important ensemble de statuettes en biscuit polychrome de la manufacture Gardner à Moscou (1880-1890) figurant paysans et paysannes. En revanche, 4 000/6 000 € devraient accueillir tant une collection de 200 échantillons de minéraux de l'Oural et de la Sibérie, qu'une broche de corsage en or et émail de Fabergé (Moscou, 1912), offerte à la princesse Ingeborg de Suède (1878-1958) ou une collection de 70 photographies sur la famille impériale prises par Pierre Gillard (1879-1969), précepteur des enfants du tsar Nicolas II.
389 Résultats