Une affiche classique à tonalités XVIIIe et XIXe, emmenée par les 9 500 euros d’un saladier en faïence de Nevers, daté 1817 (diam. 35 cm), présentant un décor central en plein du pont de la ville, d’un train de gabarres et de tonneliers, sous le regard amusé d’un pichet anthropomorphe «Jacquot» en faïence de l’Est, du XVIIIe siècle (h. 34 cm), assis à 3 800 euros. Les céramiques avaient la cote sur la bannette de Sinceny du XVIIIe siècle, dont un détail avait été reproduit en couverture du catalogue (l. 44 cm), montrant quatre Chinois s’amusant dans un jardin. Leurs jeux les menaient à 5 500 euros. Les portes s’ouvraient avec une collection originale de 107 clés et de serrures anciennes. Parmi les premières, l’une italienne en bronze argenté figurant Neptune sur deux chevaux marins, fondue en Italie au XVIIe siècle, enlevait 4 000 euros, et une serrure de coffre en acier avec sa clé, la platine découpée et gravée à décor de chimères, également du XVIIe siècle, partait à 2 200 euros. Le saint Jérôme peint sur un panneau non parqueté (28 x 41 cm) par une école anversoise du XVIIe siècle, un suiveur de Marinus Van Reymerswaele, n’avait quant lui toujours pas trouvé la clé à ses questions, et méditait jusqu’à 5 000 euros. Un ensemble de trente-quatre dessins d’architectures, d’ornements, de plans et de diverses scènes mythologiques se feuilletait enfin à 5 000 euros.
347 Résultats