Cette vente verra la dispersion d'œuvres ayant figuré dans la collection du duché d'Uzès. Parmi les pièces de cette provenance se distingueront plusieurs tableaux anciens dont un  Banquet des chevaliers du Saint-Esprit, présidé par Henri III  d'un artiste de l'école de Fontainebleau du XVII e , anciennement attribué à Frans Pourbus (40 000/50 000 €), et un  Portrait de Monsieur décoré du Saint-Esprit  d'un peintre de l'école française du même siècle (2 500/3 000 €). Du XIX e , une huile sur toile de Jean-Léon Gérôme représentant  La Duchesse d'Uzès suivant une chasse à courre  sera le point d'orgue de cette session (120 000/150 000 €. Voir Gazette n°40 page 99). On remarquera encore deux rafraîchissoirs individuels à verres en porcelaine dure de Sèvres du XVIII e , à rehauts dorés, provenant anciennement quant à eux du service de Marie-Antoinette (20 000/25 000 €). Du reste de ce programme, citons une peinture de Félix Ziem nous emmenant à une  Fête napolitaine (8 000/12 000 €), un  Portrait de prostituée  du fauve provençal Auguste Chabaud (30 000/35 000 €) ou encore un bronze de Rembrandt Bugatti,  Le Petit Faon Axis,  fondu à la cire perdue par Hébrard (38 000/42 000 €).  Articles avant-vente
La duchesse d’Uzès, une pionnière
Provenant directement des collections du duché d’Uzès,Lire la suite
Aucun lot
Aucun lot ne correspond à  vos critères de recherche