Gazette Drouot logo print
Lot n° 19

Heinrich Campendonk

Résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Heinrich Campendonk Arlequin Vers 1925 Huile sur bois, parqueté. 59,5 x 50,2 cm. Encadré par un cadre. Non signé. - Couleur très fraîche. Fissures de tension dans le support en bois restaurées et retouchées de manière professionnelle. Firmenich 927 Provenance Succession de l'artiste ; jusqu'à présent en possession de la famille Campendonk. Expositions Düsseldorf 1972 (Städtische Kunsthalle), Heinrich Campendonk, Peintures, aquarelles, peintures sous verre, arts graphiques, p. 32, cat. n° 113 avec ill. ; Bruxelles 1973 (Palais des Beaux-Arts), Heinrich Campendonk, cat. n° 97 avec ill. ; Krefeld 1975 (Haus Greiffenhorst), Heinrich Campendonk, peintures à l'huile, aquarelles, dessins, gravures sur bois, cat. n° 6 ; Kaiserslautern 1982 (Pfalzgalerie), Heinrich Campendonk 1889-1957, cat. n° 27 ; Recklinghausen 1983 (Städtische Kunsthalle), Wer zeigt sein wahres Gesicht ? n° 173 avec ill. ; Krefeld/Munich 1989/1990 (Kaiser-Wilhelm-Museum/Städt. Galerie im Lenbachhaus), Heinrich Campendonk. Un peintre du Blaue Reiter, cat. No. 100, ill. couleur p. 126 ; prêt permanent du Museum Penzberg, collection Campendonk 2016-2023 Arlequins, saltimbanques et pierrots font partie du répertoire de représentation fixe de l'époque moderne depuis les célèbres "Les Saltimbanques" de Picasso. Ces personnages fascinent par l'ambivalence avec laquelle ils poussent à l'extrême toute la gamme des émotions humaines, ils oscillent entre opulence visuelle et anarchie, humour et drame. Heinrich Campendonk avait une affinité particulière avec le monde imaginaire qu'ils incarnent et qui est teinté d'un certain abîme. Les représentations d'arlequins se retrouvent dans l'ensemble de son œuvre. Dans les années 1920, le thème est également présent dans les tableaux et les peintures sous verre - comme dans notre magnifique composition. L'arrière-plan sombre constitue littéralement une scène, non seulement pour les personnages représentés, mais aussi et surtout pour les couleurs : les délicates nuances de blanc et de gris des formes figuratives de base et les tons intenses des détails de l'équipement scintillent et brillent dans l'obscurité. En 1924 et 1925, Campendonk conçoit avec succès des décors de théâtre pour le théâtre de Krefeld. Cela s'accompagne d'un changement dans son œuvre picturale, les formes s'affermissent et se clarifient, un effet spatial plus prononcé devient palpable. Notre œuvre l'illustre de manière exemplaire. Les formes colorées ont un caractère propre, la profondeur de l'espace est soulignée par les carreaux colorés qui relient le personnage dominant au premier plan aux trois Pierrot à l'arrière-plan. La même composition, plus épurée, se retrouve trois ans plus tard à l'envers dans le tableau sous verre "Pierrot avec guitare" (Firmenich 946, cf. ill.) - ce qui montre à quel point Campendonk était convaincu par cette solution picturale particulière.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente