Gazette Drouot logo print
Lot n° 1

ZAO WOU-KI (1921 - 2013)

Résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Sans titre, 2000 Encre sur papier de riz, signée et datée en bas à droite 101 x 106 cm Cette oeuvre est répertoriée dans les archives de la Fondation Zao Wou-Ki. PROVENANCE Offert par l'artiste au propriétaire actuel Collection privée, Neuilly-sur-Seine Cette encre abstraite sur papier, réalisée en 2000, est une oeuvre mature, une forme de quintessence du travail de recherche de Zao Wou-ki d’une esthétique radicale. Ode à la fragilité, elle est réalisée sur un papier de riz d’un mètre carré, extrêmement fin, démontrant de la pleine compétence technique de l’artiste. En effet, une peinture trop liquide risquerait de briser irrémédiablement le papier, de même qu’un coup de vent, un faux mouvement ou un pinceau trop sec suffiraient à ruiner la composition. Chez Zao Wou-ki, le processus de création est un moment maïeutique solennel. Cherchant à se démarquer dans un premier temps des enseignements esthétiques de la Chine ancestrale, il finit par pourtant y revenir progressivement. Épousant cette tradition, qu’il métisse en la confrontant à la radicalité qu’il découvre auprès des artistes de la nouvelle école de Paris, il se créée un univers visuel apatride et multiculturel, dont les codes brouillés appellent à une certaine forme d’universalité. Cet amas de taches noires, derrière une apparente simplicité, cache un savoir-faire technique très poussé et une recherche esthétique méticuleuse. La composition monochromatique laisse le spectateur libre de toute interprétation, permis d’entrevoir tout un ensemble de possibles. L’enchainement tempétueux des coups de pinceaux compose un panorama dont l’alternance entre taches épaisses et touches plus fines produit un résultat équilibré. « Zao Wou-Ki verse l’encre sur la pierre creuse… Il décroche un pinceau dont la touffe blanche mesure une bonne quinzaine de centimètres… Il mouille d’eau la touffe… Il l’approche de la pierre et la mouille d’encre… La feuille d’encre est par terre, sur le parquet de l’atelier… Zao Wou-Ki s’agenouille à côté d’elle… Il faut, dit-il, disposer l’espace. »¹ Don de l’artiste au propriétaire actuel, cette oeuvre inédite sera présentée pour la toute première fois sur le marché. ¹ Bernard Noël, Encres, 1989, éditions de la librairie Séguier.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente