Gazette Drouot logo print
Lot n° 36

Ben NICHOLSON (1894-1982)

Estimation :
Réservé aux abonnés

Numbers and letters, circa 1933 Linogravure et gouache sur tissu, monogrammé en bas à droite. 234 x 97 cm PROVENANCE: Ancienne collection Anatole Jakovsky, Nice. Collection privée, Nice. Anatole Jakovsky fut le premier critique d'art engagé qui défendit avec ferveur le groupe de peintres abstraits réunis sous le nom d'Abstraction Création par Auguste Herbin. Jean Hélion dira plus tard: «C'était le seul qui pouvait et qui savait défendre ces peintres-là.» En reconnaissance de ses écrits dans le Cahier N°2 d'Abstraction Création en 1933, Ben Nicholson fit don de cette oeuvre à celui qui pour la première fois à Paris, soutint son travail. La particularité de cette oeuvre, indépendamment de sa dimension, est sans nul doute l'année de sa création. L'absence de couleur, excepté les deux fines bandes de gouache ocre, est à rapprocher des Reliefs puis des Reliefs Blancs que Ben Nicholson exécute dès la fin de l'année 1933 et au début 1934. L'artiste rompt avec la notion de sensibilité esthétique pour atteindre une qualité métaphysique qu'il cherche à atteindre: «Selon moi, la peinture et l'expérience religieuse sont une seule et même chose, et ce que nous cherchons, c'est la compréhension et la réalisation de l'infini - un idéal qui est un tout, qui n'a ni commencement ni fin, et qui par conséquent, donne à toutes choses en tout temps la qualité de l'infini». (Citation de Ben Nicholson extraite de Ben Nicholson, Jeremy Lewison, Albin Michel Edition, Paris 1991.) L'oeuvre que nous présentons aujourd'hui figure dans un tableau de Gertrude O'Brady, «Anatole et Minou», 1939, dans lequel nous retrouvons la linogravure de Ben Nicholson suspendue au dessus du lit d'Anatole Jakovsky

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente