Gazette Drouot logo print
Lot n° 403

Maison MILLET (1856-1918).

Estimation :
Réservé aux abonnés

Maison MILLET (1856-1918). Bureau bonheur du jour de forme rognon en marqueterie de bois de rose, satiné et citronnier, à décor de croisillons et filets sur toutes faces. Il repose sur quatre pieds galbés retenant trois tiroirs en ceinture. Le plateau coulissant foncé d’un cuir doré aux petits fers, est surmonté par un gradin courbe formé d’un caisson et de cinq tiroirs sur deux rangs, et sommé d’une pendule à cadran rond émaillé blanc à sonnerie. Riche ornementation rocaille à décor d’agrafes et de feuillages en bronze ciselé et doré aux chutes, mains de tirage et entrées de serrures. Quatre bougeoirs feuillagés en bronze ciselé et doré s’enroulent des deux côtés du gradin et un amour guerrier assis sur la léonté, portant un glaive et un casque à plumet, surmonte la pendule. Travail de la fin du XIXème par la maison MILLET, avec signature au centre du cadran de la pendule. Longueur : 112 cm - Profondeur : 63 cm - Hauteur : 129 cm. Provenance : Collection particulière. La maison Millet est fondée par Blaise Millet, monteur en bronze en 1856. Elle sera située au 50 rue Saint Sabin à Paris entre 1889 et 1897 avant d’occuper l’Hôtel Mansart de Sagonne (23 boulevard Beaumarchais). D’abord spécialisée en bronzes d’art et en luminaires, la maison Millet étend son activité à la décoration et à l’ameublement, en collaborant parfois avec d’autres artisans bronziers ou sculpteurs. A partir de 1890, Théodore Millet étend l’activité de la maison afin de lui donner un véritable essor. Il fût l’un des rares ébénistes à obtenir l’accès aux meubles du XVIIIème siècle conservés dans les collections publiques, afin d’enrichir leurs connaissances et leur savoir-faire. En 1902, Théodore Millet obtient du Château de Versailles l’autorisation de réaliser la réplique du Serre-bijoux exécuté par Schwerdfeger pour la Reine Marie-Antoinette. La maison Millet participa à l’Exposition Universelle de 1889 où elle y reçut la médaille d’or. Elle participa à l’Exposition Universelle de Chicago (1893) où Millet exposa aux côtés de Beurdeley, puis à celle de Saint Louis en 1904. La maison Millet fut même représentée à New York par Duryea and Potter au 469 Fifth Avenue. Elle cessa définitivement son activité en 1918.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente