Gazette Drouot logo print
Lot n° 1159

A large carved oak Madonna and...

Résultat : Non Communiqué
Estimation : Réservé aux abonnés

H. : 61,5 cm

Marie se tient debout, le pied droit en avant, sur le croissant de lune. Les pointes du croissant de lune apparaissent de chaque côté de sa robe richement plissée. L'Enfant Jésus, vêtu, est assis sur son bras droit, un oiseau dans les mains. Il s'agit d'une référence à sa souffrance sur la croix : selon une légende, un petit oiseau a ensuite retiré de la tête du Christ une épine de la couronne d'épines.Marie a pris son manteau sous les deux bras. Marie a pris son manteau sous les deux bras. Le manteau est attaché par deux sangles qui se terminent par une rosette gracieuse. Sous son manteau, elle porte une robe avec une bande décorative à l'encolure. Ses longs cheveux flottants tombent sur ses épaules. Sur sa tête, elle porte une couronne décorée de fleurs. Les images de Marie sur le croissant de lune étaient souvent réalisées aux 15e et 16e siècles. Elles sont une représentation d'un passage de Jean (12:1) décrivant une femme revêtue du soleil, avec des étoiles sur sa couronne et la lune à ses pieds. Elle donnera naissance à un fils qui sera menacé par un dragon, mais à la fin le mal sera vaincu. Les théologiens ont interprété cette femme apocalyptique comme étant Marie, la mère du Christ. La plupart des statues comme celle-ci avaient une auréole attachée au dos qui a été perdue, les rayons étaient souvent peints dans la vasque du retable dans lequel se trouvait la sculpture. Le dos de cette sculpture est plat.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente