Lot n° 11

JAGUAR 2.5 LITER « MK IV » 1948…

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

Carrosserie cabriolet 2 portes,

4 places

Moteur avant, 6 cylindres en ligne

Cylindrée 2 663 cm3

Puissance 105 ch

Vitesse maximale 140 km/h

Kilométrage 37 455 km au compteur

Numéro de série C1498


La gamme Jaguar de l’immédiat après guerre était ni plus ni moins qu’un retour à la gamme de modèles SS Cars d’avant-guerre, les Jaguar 1 ½ Litre, 2 ½ Litres et 3 ½ Liter produites de 1935 à 1940. Mais, avant la fin de la seconde guerre, en mars 1945, le nom de la marque SS Cars avait disparu au profit de Jaguar, du nom de ce modèle phare d’avantguerre, afin d’éviter toute funeste ambigüité avec l’Allemagne nazie. Les 2 ½ et 3 ½ Liter d’après-guerre n’était donc que les modèles d’avant-guerre et leur nom de Mk IV est en fait apocryphe et leur a été donné rétrospectivement après la présentation de la Mk V en 1948. La Mark IV reposait sur un châssis séparé de 3,048 m d’empattement faisant appel à des essieux rigides à ressorts semi-elliptiques à l’avant et à l’arrière, à des amortisseurs à levier, à une direction par vis et écrou Burman et à des freins mécaniques Girling. Depuis 1938, les élégantes carrosseries ne faisaient plus appel à des bâtis en bois, mais adoptaient une construction tout acier. La Mk IV était proposée en berline et cabriolet et offrait un luxueux habitacle bien équipé qui allait dès lors caractériser la plupart des Jaguar. Le moteur était le robuste six cylindres à sept paliers Standard Twenty, utilisé par SS Cars depuis1934, mais il était doté d’une culasse Weslake à soupapes en tête et associé à une boîte manuelle à quatre rapports sur les Jaguar. Dans sa version 2 ½ Litre, il permettait à la Mark IV d’atteindre les 140 km/h. Le cabriolet offrait cinq vraies places et était doté d’une ingénieuse capote Mylord à trois positions, ouverte, fermée ou coupé de ville. Son pont arrière hypoïde avait permis d’abaisser le plancher de 10 cm et d’affiner l’allure générale. Les lignes sensuelles toutes en courbes, encore typiques du style Jaguar d’avant-guerre, avaient été longuement élaborées par Sir William Lyons lui-même sur des gabarits et des maquettes en grandeur réelle, comme toutes les autres Jaguar. Le gouvernement britannique d’après-guerre avait enjoint à l’industrie automobile « d’exporter ou de mourir », c’est pourquoi en 1948, le cabriolet Mark IV fut presque exclusivement réservé à l’exportation, la majorité partant aux États-Unis. La production s’étala sur un peu plus d’une année (1947-1948), période au cours de laquelle seulement 104 cabriolets Mark IV 2 ½ -Litre furent construit (contre 560 cabriolet 3 ½ -Litre) dont 31 avec conduite à gauche, ce qui fait de ce modèle l’une des Jaguar de série les plus rares d’après-guerres. Cette Jaguar MkIV 2 ½ -litre de 1948, immatriculée en Angleterre, est entièrement d’origine et a besoin d’une restauration. Son dernier propriétaire l’a conservé pendant 39 années et l’a toujours remisée au sec. Elle est entièrement d’origine et n’a jamais connu aucune modification. Elle possède tous ses documents originaux.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente