Lot n° 19
Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
Georges DUHAMEL (1884-1966), écrivain. Environ 140 épreuves argentiques réalisées entre 1901 et 1917, entre 3,5 x 1,8 cm et 8 x 10,8 cm. Un album percaline verte, à l’italienne (11,5 x 16 cm), très abimé, destiné à être offert en amicorum au médecin, poète et écrivain, Georges Duhamel. La plupart des tirages le représentent (90 environ). Et les autres concernent son quotidien pendant la Grande Guerre. Une dizaine de tirages sont inclus dans un petit album postérieur. À partir de 1914, Georges Duhamel occupe les fonctions de médecin aide-major dans les « autochir », le service d’ambulances qui s’approchait au plus près du front pour secourir les blessés et les diriger vers les hôpitaux d’orientation, d’évacuation ou temporaires. Le médecin fait d’abord campagne en Champagne, puis participe à la bataille de Verdun et celle de la Somme. L’écrivain trouve le temps de raconter l’horreur au travers de deux livres : Vie des martyrs, paru en 1917, que la presse compare au roman Le Feu, d’Henri Barbusse. Et surtout, en avril 1918 paraît Civilisation, dénonçant les ravages de la guerre. Rédigé à partir de 1916, ce texte lui vaudra le prix Goncourt 1918. En 1935, il est élu membre de l’Académie française dont il fut secrétaire perpétuel de 1944 à 1946. Cet ensemble photographique est un témoignage émouvant, pour l’évocation de sa jeunesse dont il existe peu d’images et comme illustration de Civilisation, son chef-d’œuvre. Sur un feuillet qui s’est échappé de l’album figure en dédicace : À mon vieil ami Georges Duhamel, / à son âme trop haute pour qu’elle oublie, / ce petit album de vieux et communs souvenirs. / A. Pastal [?] Mars 1911. Joint : Georges Duhamel. Des Légendes, des batailles, Paris, Édition de l'Abbaye, 1907. Avec 2 envois dont l'un au comte Robert de MONTESQUIOU (1855-1921). Provenance : Robert de MONTESQUIOU.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente