Lot n° 14
Résultat : Non Communiqué
ƒ FRAGMENT DE TEXTILE PARACAS NECROPOLIS ENV. 100 AV.-200 AP. J.-C.
Hauteur: 59 cm. (23¼ in.)

$28000-32000

PROVENANCE
Collection privée suisse, depuis les années 1960
Collection privée, New York, acquis auprès de cette dernière, dans les années 1970

Partie d'une bordure de grand manteau aux couleurs chatoyantes intenses mises en place sur un fond rouge omniprésent et tissée dans une laine de camélidé au point de broderie, décorée de trois chamans ailés de grande taille qui tiennent dans une main ou jettent chacun un bâton ou un élément rayé, tenant aussi un serpent, et doté chacun d'un visage ressemblant à un masque dont l'un représente un serpent sinueux qui entoure les yeux, et vêtus de courts pagnes à franges et de tuniques.
Pour un exemple similaire, voir The Metropolitan Museum of Art, inv. n° 33.149.87; pour des fgures similaires, voir Gonzalez, 2008: pl. 79.

La civilisation Paracas s'est développée entre 800 av. et 100 ap. J.-C dans la région Ica du Pérou actuel. Les tuniques et les manteaux fnement travaillés de la classe dirigeante étaient décorés de motifs fnement brodés représentant des personnages composites à caractères humain et animal parés de vêtements et de coifes parfaitement ajustés.
Les représentations étaient par ailleurs réalisées avec une importante palette de couleurs variées.
Ces vêtements étaient si distinctifs du statut social et de la richesse de leur propriétaire qu'ils accompagnaient ceux-ci dans leurs tombes.

PARACAS TEXTILE FRAGMENT
The border fragment from a large mantle woven in stem stitch embroidery in camelid wool with three large-scale winged shamans, each holding a striped shaft or throwing stick in one hand, and a snake-headed crook in the other, each with mask-like face one with a sinuous serpent surrounding the eyes wearing, short fringed kilts, tunics, the whole in deep and vibrant colors against the saturated red ground.
The Paracas people fourished between 800 B.C.-100 A.D.
in the Ica region of modern Peru. The fnely-wrought tunics and mantles of the ruling class were covered by minutely and meticulously embroidered composite animal-human creatures wearing clearly articulated clothing and headdresses.
The designs incorporated a remarkable range of colors.
Such garments were so profoundly signifcant, as indicators of status and wealth, that they accompanied their owners to their graves.

Pour enchérir, veuillez consulter la section « Informations de vente » 
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente