Lot n° 24

École FLORENTINE de la deuxième…

Sale completed
La Justice libère l'Innocence
Panneau renforcé.
Porte une inscription: «V F T» en bas à gauche.
Restaurations anciennes, manques et petit accident au coin supérieur gauche.
44,5 x 32,5 cm
Iconographie:
Le sujet est tiré des «Nuits Attiques» d'Aulu Gelle. A droite, la Justice, casquée et vêtue d'une armure, est reconnaissable à ses attributs: elle tient une épée dans sa main droite et une balance dans sa main gauche. Elle saisit l'Innocence, agenouillée sur le sol. A gauche, le vieillard barbu ailé dénudant une jeune femme illustre l'iconographie traditionnelle de la Vérité dévoilée par le Temps. Les quatre animaux représentés, un loup, un chien, un lion et un serpent, peuvent respectivement être associés à des allégories de la Perfidie, de la Fureur, de l'Envie et de l'Avarice.
En bas à droite du tableau, le monogramme VFT peut être interprété comme une allusion aux vertus: Veritas, Fortutido, Temperentia. Notre tableau est caractéristique du goût maniériste pour les iconographies complexes, mises au point à Florence autour du programme décoratif du Studiolo de François Ier de Médicis. Cet exemple sera diffusé quelques années plus tard dans les cours de Fontainebleau et Prague. Sa composition reprend la tapisserie créée par Bronzino, destinée à couvrir une porte du Palazzo Vecchio, et aujourd'hui conservée au Palais
Pitti de Florence. Le carton avait été donné au lissier flamand Jan Rost en 1546 pour être réalisé à la manufacture florentine, inauguré par Cosme Ier de Médicis l'année précédente. On note d'importantes variantes: dans la tapisserie la Justice porte des manches longues, son épée est plus grande, une mèche s'échappe de son chignon et un drapé s'envole derrière elle. De plus les couleurs diffèrent entre la tapisserie et notre tableau. On connait aussi un dessin préparatoire, inversé, de Bronzino à Milan à la bibliothèque Ambrosienne. Le vieillard Temps, au crâne allongé avec une barbe, évoque le style de Pontormo, la Vérité, au profil élégant découle de l'influence de Rosso. L'ambiance générale, avec ses couleurs acidulées, ses corps aux lignes serpentines, est caractéristique du maniérisme.
Auction's title
Auction's date
Auction location