C’est en début de séance qu’est prévue la plus belle bataille d’enchères. 400 000/600 000 € sont en effet espérés du lot 27 du catalogue, une toile du Flamand Michael Sweerts (1618-1664), intitulée Le Toucher , et ayant appartenu à la collection Jean Neger (voir Avant-première, Gazette n° 33, page 20). Toujours en cimaises, on surveillera une paire de dessins au crayon noir rehaussés de craie blanche de Jean-Baptiste Oudry, Chien à l’arrêt devant des trophées de chasse et Chien à l’arrêt devant un faisan , estimée 30 000/50 000 €, et une grande toile de Giacomo Zoboli à sujet d’ Ange monumental ayant servi pour une mosaïque de Saint-Pierre de Rome pour laquelle 30 000/40 000 € sont annoncés. On disputera à 20 000/30 000 € une marine avec des vaisseaux hollandais, 1685, signée Ludolf Backhuizen, à 15 000/20 000 € une Nature morte aux poissons et à la bassine de cuivre du Napolitain Giuseppe Recco. Un meuble devrait susciter tous les regards : c'est un cabinet d’apparat en placage d’écaille rouge et marqueterie de fleurs ouvrant par de nombreux tiroirs, la partie haute surmontée d'une balustrade, le piétement à douze colonnes en forme de gaine, certaines ornées de cariatides. Ce travail français vers 1680 à la manière de Pierre Gole est annoncé autour de 50 000/70 000 €. Articles après-vente
Un toucher délicat et un souffle angélique
Ce record français pour un tableau de Michael SweertsLire la suite
Articles avant-vente
Un ange passe…
Éclipsant ses accidents et ses manques, c’est sonLire la suite
Mystérieux, étonnant et délicieux Michael Sweerts
Une peinture de Sweerts se savoure, tant par son esthétiqueLire la suite
194 Résultats