Gazette Drouot logo print
Lot n° 0

L’art de Joël Froment« Le fond...

Result : Not available

L’art de Joël Froment
« Le fond des choses sur quoi tout ce qui fut créé se détache, vous, moi, une bouteille,
Aristote ou un chat » selon Marguerite Duras, ce fond des choses deviendra l’unique
sujet du travail de Joël Froment et la source de son art.
Confié, jusqu’alors, à un morceau de toile pour supporter la copie du monde, cet
artifice lui apparut comme une convention dont l’abandon fut le chantier de son travail
vers une peinture en quête de vérité, concrète et réelle, dans l’ici et maintenant, capable
de transmettre ses émotions, en partant des matériaux dont elle s’émerge et se construit.
Patiemment, en se révélant « comme un fond qui monte à la surface », la peinture
rompant avec cette perspective, entama la chute même des fondations de la représentation,
imposant d’autres moyens pour d’autres visions. Passer de l’espace allusif, qui demeure
un avatar de la figuration, à un espace mental qui déplace le langage plastique dans
l’incandescence des phénomènes qu’il contient, c’est en quelque sorte découvrir une
physique des sentiments et trouver de nouveaux outils dans une mise à plat de la couleur
en exploitant les mouvements internes qu’elle contient au-delà de ses indétachables
valeurs affectives, le chaud, le froid, des densités expansives ou de replis selon ses
voisinages de connivences ou d’oppositions. Une sorte de mise en scène d’une matière
portée par ses limites, la droite, la courbe, la tangente, allant elle-même d’une caresse à
l’affrontement…
En bref, extraire d’une réalité sans cesse émergente, une nouvelle poétique qu’il
rassemble dans le concept de « couleur énergétique » Quand la conquête d’un espace
intérieur est une quête spirituelle, la solitude devient un outil de travail. L’apparition
progressive de la géométrie, puis son emprise dans le fait de se glisser incognito dans
une structure qui transcende la subjectivité, dissimule

Auction's title
Auction's date
Auction location