Gazette Drouot logo print
Lot n° 20

Edgar DEGAS (1834-1917)

Result :
Not available
Estimate :
Subscribers only

Deux danseuses Fusain et pastel bleu sur papier 61 x 41,5cm Cachet de la vente d'atelier en bas à gauche DEGAS Un certificat de M. André Pacitti en date du 20/04/1967 sera remis à l'acquéreur. Un certificat de M. Jean Thesmar en date du 10/11/1973 sera remis à l'acquéreur. Nous remercions la Galerie Brame & Lorenceau de nous avoir confirmé l'authenticité de cette œuvre qui est désormais enregistrée dans ses Archives sur l'artiste. Provenance : Acquis par Monsieur Herdt lors de la troisième vente des "Tableaux, pastels et dessins par Edgar Degas et provenant de son atelier", Galerie Georges Petit, Paris, du 7 au 9 avril 1919, vendu sous le numéro 394 Toujours resté dans la même famille par voie de succession Bibliographie: P.A Lemoisne, Degas et son Oeuvre, tome III, cité en référence dans la notice des n° 989 et 990 « Les danseuses de ballet méritent un peintre qui leur soit dédié, épris de la gaze de leurs jupons, de la soie de leurs collants, du rose de leurs ballerines de satin, les semelles poudrés de résine. Il est un artiste au talent hors du commun dont l’œil assuré sait saisir […] les bizarreries très séduisantes d’un tel monde. C’est Monsieur Degas qui traite excellement le sujet, sachant précisément comment un ruban se noue autour de la jupe de la danseuse, la taille du collant s’ajuste à sa cambrure, la soie se tend sur sa cheville. » Jules Claretie in Robert Gordon et Andrew Forge, Degas, New York, 1988, p. 183. Sujet de prédilection d’Edgar Degas dès le début de sa carrière, la danseuse et plus largement le ballet lui permettent de représenter tous les aspects de la figure humaine et de la décomposition du mouvement. Au cours de sa carrière l’artiste réalise ainsi sur cette thématique plus de mille-cinq-cents travaux sur divers supports. En 1903, Degas reçoit la visite de Louisine Havemever dans son atelier. L’artiste lui explique son attrait pour la figure de la danseuse : « C’est parce qu’elles sont, Madame, tout ce qui nous rapproche encore des mouvements des Grecs » (Louisine W. Havemeyer, Sixteen to Sixty : Memoirs of a Collector, New York, 1961, p. 256). Véritable passionné par l’art antique, Degas souhaitait mêler les valeurs d’intemporalité, d’équilibre et d’harmonie caractéristiques de l’époque hellénistique. Comme en témoigne Deux danseuses, que nous présentons à l’occasion de notre vente, Degas se plaît à représenter des corps suspendus en plein mouvement et en toute légèreté desquels émane un sentiment de sérénité. Son traitement pictural fait également preuve d’une grande modernité. D’une part, Degas parvient à saisir toute l’instantanéité de la scène qui se déroule face à lui. D’autre part, l’artiste épure sa composition de détails superflus en ne dessinant que l’essentiel à l’identification des personnages représentés. L’étude du mouvement de ces deux danseuses est ainsi au cœur de sa démarche artistique.

Auction's title
Auction's date
Auction location