Gazette Drouot logo print
Lot n° 20

1989 NISSAN 300 ZX Z32

Result : Not available
Estimate : Subscribers only

Numéro de série JN1RZ24A6LX005116 Version atmosphérique Boite manuelle Rare sur nos routes Carte grise française Il faut parfois peu de chose pour évoquer tout une saga de voitures de sport qui perdure depuis plus de 50 ans aujourd’hui. En effet, il suffit simplement d’évoquer la lettre « Z » à un passionné pour que les mots Datsun puis Nissan lui viennent en tête. C’est après l’échec commercial de la 2000 GT par Toyota que Datsun se lance dans le pari de créer une sportive à bas prix destinée à conquérir le coeur des pilotes dans le Monde entier, en 1969, la marque japonaise dévoile sa 240 Z avec des traits largement inspirés de la Jaguar Type E tout en gardant une philosophie particulièrement nippone d’une faible puissance aidée par un poids réduit sur la balance. Coup dans l’eau dans l’esprit des américains préférants les coupés équipés de 8 cylindres de plus en plus gros et de plus en plus lourd, c’est la bataille entre puissance et efficacité; c’est le premier choc pétrolier en 1973 qui sifflera la fin du match. La suite des événements se profile à merveille pour Datsun qui inonde petit à petit le marché américain avec une augmentation de la cylindré de son 6 cylindres en ligne jusqu’à la 280 Z qui est, encore aujourd’hui, le modèle mythique du début des années 1970. C’est l’entrée dans les années 1980 qui marque un tournant pour la firme japonaise, les Z s’embourgeoisent, grossissent et ressemblent de plus en plus à l’évolution des Pony Cars telle que la Mustang III, devenues cubiques et largement décriées par la critique. Cette petite traversée du désert pour Datsun aboutie à un changement de nom pour adopter Nissan et revient sur ses dessins originels qui caractérisaient la Z. C’est en 1989 que la Nissan 300 ZX type Z32 apparait; 5e génération du coupé sportif, la voiture retrouve ses rondeurs grâce au coup de crayon de Kazumasi Takagi. Équipée d’un V6 de 3.0L de cylindré pour 220 chevaux dans sa version atmosphérique puis poussé à presque 300 chevaux grâce à deux turbos, la Z32 est une véritable sportive aux performances convaincantes. Seule la version bi-turbo sera distribuée en Europe mais ne réussira pas à conquérir le marché, bridé à 286 chevaux à cause des réglementations en vigueur au Japon, son moteur robuste permet, grâce à de légères modifications, d’atteindre des puissances bien au delà. Coté design, la ligne est tendue et donne l’aspect d’un véritable coupé racé non sans rappeler les Alpine GTA et A610 qui lui sont contemporaines. Basse et large, la 300 ZX se veut avant tout efficace et rappelle le sport grâce à 4 véritables sorties d’échappements tout en restant discrète; un toit T-Top type Targa finit d’habiller le coupé et donne à l’habitacle une très belle luminosité. Détail surprenant, la ZX reprend les feux avant de la Lamborghini Diablo SV parfaitement intégré dans un bouclier avant profilé laissant deviner le long travail sur l’aérodynamisme qui fut effectué pour cette nouvelle série de Z; elle se veut aussi moderne et technologique en embarquant des roues arrières directrices, petite révolution à l’époque. En ouvrant la portière, nous pénétrons dans un habitacle typiquement japonais où l’efficacité règne en maitre sans fioritures. L’intégralité du tableau de bord et de la console centrale est tournée vers le conducteur et permet d’instaurer un véritable esprit cockpit avec des qualités de finition germaniques qui donnent le tons sur les qualités de fabrication et rassurent le propriétaire. Les nombreux ordinateurs de bord, qui ont franchement bien vieilli aujourd’hui, nous rappelle que nous avons pris place à bord d’une voiture japonaise, bien loin devant la production européenne et américaine de l’époque. L’exemplaire que nous proposons à la vente fut immatriculée pour la première fois en Mai 1989 au Etats-Unis comme la majeure partie de la production. Il s’agit d’une version atmosphérique du V6 accouplé à une boite manuelle à 5 rapports parfaitement guidé et très efficace en conduite soutenue. L’intérieur est en bon état, les sièges enveloppants en tissus gris ne présente pas de déchirure, les plastiques du tableau de bord et de la console centrale sont encore d’une belle fraicheur. Le compteur en miles indique 78 000 miles (125 000 km) depuis son origine et cette indication semble être en accord avec l’état général de la voiture. L’extérieur n’est pas en reste avec une peinture tendue de couleur Silver Metal (673G) identifiable sur l’échéancier Nissan à reprendre à quelques endroits mais qui reste plutôt belle en général. Le toit T-Top est fonctionnel et étanche et permettra au futur acquéreur de pouvoir changer entre un quasi-cabriolet et un beau coupé selon les saisons. Coté mécanique, le moteur V6 semble délivrer les 220 chevaux promit par Nissan dans un joli feulement caractéristique; stockée dans un garage fermé, la 300 ZX fut correctement entretenue par ses propriétaires a

Auction's title
Auction's date
Auction location