mercredi 06 novembre 2019 - 14:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Crait + Müller
Honneur aux dames dans cette dispersion où la plus prisée devrait être un bronze à patine brun vert foncé (cachet du fondeur Alexis Rudier) d’Aristide Maillol, Baigneuse debout se coiffant , le coude levé. Cette œuvre, dont un autre exemplaire a fait partie de la collection Dina Vierny, est estimée 50 000/60 000 €. Dans le même esprit, on a retenu une grande Figure pour Bordeaux en plâtre (h. 260 cm) de Marcel Damboise. Elle est issue de la commande reçue le 30 juin 1939 destinée à prendre place dans la cour d’honneur du stade municipal de la ville, en pendant de L’Athlète , statue commandée en même temps à Alfred Janniot. Les deux bronzes, fondus en 1941, sont installés au pied de l’escalier et s’y trouvent encore. Pour cette figure inspirée des modèles antiques, évoquant la philosophie liée à la pratique de l’exercice physique (et non la vision d’une femme sportive), comptez 4 000/6 000 €. Au chapitre animalier, un ours et un hérisson devraient faire la course en tête. Tous deux sont en bronze à patine brune, mais si le premier, des années 1960, est l’œuvre de Georges Guyot (30 000/40 000 €), le second, vers 2000, est dû à François-Xavier Lalanne dont il porte le monogramme (n°4/8, 25 000/30 000 €). Articles après-vente
Maillol parmi la faune
Le programme était consacré aux sculptures modernes.Lire la suite
Articles avant-vente
À l’épreuve du bronze
Aristide Maillol, Charles Malfray, Jean Osouf et FrançoisLire la suite
273 Résultats