La première heure revient à des livres anciens et modernes (certains issus de la bibliothèque d'Eugène de Lanneau, 1807-1894), les suivantes proviendront des cimaises où l'on a relevé une suite de quatre aquarelles, plumes, encre et crayons de Carle Vernet figurant des Courses de chevaux (15 000/20 000 €), un Portrait présumé de Léopold Boilly à l'aquarelle par François Bouchot (300/400 €), des projets de bas-reliefs à sujets inspirés de l'antique, de Bernard-Gabriel Seurre (250/300 € chacun). D'Henri Labrouste, une vue de La Villa Médicis (plume et lavis d'encre brune), datée 1825, est estimée 400/600 €, de Théodore Turpin de Crissé, un Jardin d'une villa au bord d'un fleuve (plume et lavis d'encre brune) nécessitera 1 500/2 000 €. Au chapitre de la marine, on surveillera plus particulièrement une gouache de Marin-Marie exécutée lors de son séjour en Polynésie en 1969 (22 000/25 000 €), deux cadrans solaires en ivoire XVII e du Dieppois Charles Bloud (4 000/5 000 € et 1 500/2 000 €), un curieux globe gonflable en papier imprimé et colorié des années 1830 d'Edmé Benoit (8 000/10 000 €), et une maquette en ivoire d'une frégate légère gréée et voilée, travail dieppois du début XIX e (7 500/8 000 €). Pour ceux qui n'y croiraient pas, il leur suffira de venir voir une grande toile (134 x 169 cm) de Thomas Blanchet figurant L'Incrédulité de saint Thomas. Brilleront enfin et respectivement à 15 000/25 000 € et 10 000/15 000 € une broche barrette attribuée à Chaumet, ornée d'une ligne de 19 diamants coussin de taille ancienne et un collier draperie XIX e serti de diamants de taille ancienne alternés de motifs fleuris sertis d'autres plus petits. Articles après-vente
L’incrédulité de saint Thomas par Thomas Blanchet
Thomas Blanchet a livré cette version de la représentationsLire la suite
Articles avant-vente
À l’autre bout du monde
Passionné de régates et de navigation en solitaire,Lire la suite
274 Résultats