Après un lever de rideau destiné aux philatélistes et comprenant des timbres anciens et modernes, on passe aux livres et manuscrits. Une lettre autographe du marquis de Sade, datée 1767 et adressée à son oncle l’abbé Jean-François de Sade, pourrait trouver preneur à 6 000/8 000 €. En revanche, pour un testament autographe signé (l’un des 6 ou 8 connus) de Stendhal à son cousin Romain Colomb, qui deviendra son biographe et exécuteur testamentaire, comptez bien 12 000/15 000 €. Bien que les éditions originales des Fleurs du mal (1857) de Baudelaire ne manquent pas, on retiendra celle-ci, estimée 40 000/50 000 €. Elle a été offerte à Paul de Molènes à qui elle est dédicacée. On tentera ensuite sa chance sur de la documentation orientaliste. Articles après-vente
Des fleurs condamnées
Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire ont touteLire la suite
Articles avant-vente
Affinités littéraires
Si les éditions originales des Fleurs du mal de BaudelaireLire la suite
190 Résultats