Agenda des ventes

20323 ventes
jeudi 03 décembre 2020
jeudi 03 décembre 2020 - 13:30 - Online
www.drouotonline.com
Sadde Hôtel des ventes de Dijon
mercredi 02 décembre 2020
mercredi 02 décembre 2020 - 19:00 - Online
www.drouotonline.com
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Plus que le nombre d'œuvres inscrites au catalogue, c'est leur rareté qu'il faut mettre en avant. Premier d'une quinzaine de lots, un paysage de Camille Corot exécuté vers 1850-1855, ayant appartenu notamment à l'actrice Vivien Leigh, est espérée autour de 40 000/60 000 €, un coup de marteau entre 400 000 et 500 000 € étant prévu en fin de séance pour un acrylique non titré, exécuté en 2007 par le plasticien allemand Günther Forg (voir Gazette n° 39, page 6). Dans l'intervalle, on surveillera une huile sur sa toile d'origine (vers 1927) de Jean Souverbie,  Le Bonheur du marin (60 000/80 000 €), deux échassiers en bronze (fontes d'époque) de Rembrandt Bugatti (vers 1912),  Flamant en marche et Jabiru femelle (40 000/60 000 € chacun), des œuvres de Diego et Alberto Giacometti ayant appartenu à Brassaï, une toile de Georges Mathieu,  Les Voix amères (vers 1985) pour laquelle il faudra débourser 60 000/80 000 €. Autre moment fort de cette fin d'après-midi, l'album amicorum réalisé par Françoise Lhermitte-Garçon, fille de l'avocat Maurice Garçon et épouse du neurologue François Lhermitte, et où l'on croisera les figures de Georges Braque, Kees Van Dongen, Francis Carco, Jean Paulhan, Christian Bérard, Raoul Dufy, Jules Romains, Marcel Achard, Colette ou André Dignimont. Son estimation ? 80 000/120 000 €. Articles avant-vente
Au fil des rencontres
Pauhlan, Léger, Salacrou, Carco ou Foujita sont quelques-unesLire la suite
Un air de poésie, et d’Italie
Annoncé en mars puis en juin, ce paysage de CamilleLire la suite
Une indéfectible amitié
Une paire de chaises de Diego Giacometti et un lampadaireLire la suite
Les constellations colorées de Günther Förg
Cette peinture de 2007 de l’artiste allemand GüntherLire la suite
Une centaine à 4 500 €, telle est la fourchette des coups de marteau prévus dans cette salle où une vingtaine de lots de pièces de monnaie précèdent les bijoux, quelques montres et un peu d'argenterie fermant la marche. Deux mentions spéciales toutefois : la première pour la couverture du catalogue qui revient à une parure en or jaune et micromosaïque figurant des têtes de pharaons et des scarabées – broche pendentif et paire de pendants d'oreilles –, travail romain probablement vers 1870 (1 500/2 000 €), la seconde pour une paire de bracelets ouvrants en or jaune ajouré de motifs de palmettes centrées d'un camée sur agate figurant un profil paré de bijoux et d'une coiffe en argent serti de rubis et de diamants (7 000/10 000 €).
Une toile de 1958 d'André Lanskoy Le Courrier du soir (20 000/30 000 €), d'autres de Jean Messagier, une Composition de Zao Wou-ki de 1955 à l'aquarelle et à l'encre mêlant abstraction et calligraphies (70 000/100 000 €), une toile des années 1964 de l'artiste hongroise tour à tour surréaliste, gestuelle et figurative, Judit Reigl,  Écriture en masse (fragment) (25 000/30 000 €), une gouache de Mark Tobey, Circular (vers 1966-1967, 30 000/40 000 €) et une toile de 1983 de Vladimir Vélickovic,  Cage, Fig. 1 témoignant de son obsession pour la représentation du corps mais aussi pour la solitude et les souffrances de l'homme (20 000/30 000 €) constituent les moments forts de cette dispersion. La couverture du catalogue revient à une sérigraphie en couleurs d'Alex Katz (10/35) Black Dress - Christy, 2015 , pour laquelle 12 000/15 000 € sont demandés.
mercredi 02 décembre 2020 - 14:00 - Live
Live confiné - 3, rue Favart - 75002
Ader
mercredi 02 décembre 2020 - 14:00 - Live
Art Richelieu - 51, rue Decamps - 75116
Art Richelieu
Alliances, bagues, bracelets, broches, chaînes, chevalières, clips, colliers, épingles, pendants d'oreilles, pendentifs, sautoirs, boutons de manchette, certains signés – Chopard, Dinh Van, Hermès, Boucheron, Mauboussin, Lalaounis, Poiray, Reza, Tiffany, Pomellato… –, rien ne semble impossible à décrocher dans cette vacation où les bijoux précèdent les montres (bracelets, de col, et pendulettes, 50 à 3 500 €). À condition de disposer de 30 à 3000 €. À quelques exceptions près toutefois. Il en coûtera ainsi 8 000/12 000 € (successivement) si l'on jette son dévolu sur deux bracelets rigides de chez Cartier, modèle "Chimère", l'un serti de diamants et rubis, l'autre de diamants blancs et jaunes, mais surtout 220 000 à 300 000 € sur une broche Quatre libellules de René Lalique en or jaune, émail et aigue-marine, des années 1900 (voir Gazette n°40, page 12). Articles avant-vente
Esthétique art nouveau
Premier des joailliers à s’installer place Vendôme, en 1893, Boucheron n’a de cesse de faire rayonner…Lire la suite
Une libellule de Lalique, symbole art nouveau
Cette précieuse broche de René Lalique s’inscrit dansLire la suite
mercredi 02 décembre 2020 - 14:00 - Live
Château-Thierry - Brasles - 12, avenue de Château-Thierry...
Sophie Renard
Cette vente verra la dispersion de l'atelier du peintre angevin Jean Lasnier (1922-2006). Après des études à Paris auprès de maîtres comme René Jaudon et Jean Souverbie, il deviendra professeur de dessin et s'établira à Villecresne. Les quelque 350 œuvres dispersées offriront un beau panel de sa production, allant de sa première période dès 1946, faite d'œuvres figuratives, à la dernière à partir des années 1960, tendant vers l'abstraction. Son inspiration principale était la nature et il allait parfois jusqu'à introduire dans une matière toujours riche et en relief, déposée au couteau, des éléments issus directement du sol, comme les terres rouges du Roussillon ou du sable de Fontainebleau. Si la plupart des œuvres sont annoncées à quelques centaines d'euros, nous remarquerons également  La Marchande de citrons , présentée à 1 500/2 000 €, et  À nature inconnue , à 1 200/1 500 €. 
mercredi 02 décembre 2020 - 13:30 - Online
www.drouotonline.com
Sadde Hôtel des ventes de Dijon
mercredi 02 décembre 2020 - 13:00 - Live
Nice - 3, place Franklin - 06000
Millon
mercredi 02 décembre 2020 - 11:00 - Online
www.drouotonline.com
Ader Entreprises & Patrimoine
mardi 01 décembre 2020
mardi 01 décembre 2020 - 20:00 - Online
William George - Allia Future Business Centre...
William George
mardi 01 décembre 2020 - Live
Kings Russell - Rutland Gardens Knightsbridge London...
Kings Russell
mardi 01 décembre 2020 - Live
Kings Russell - Rutland Gardens Knightsbridge London...
Kings Russell
Le plus convoité parmi les tableaux anciens devrait être le Portrait d'Élisabeth Skinner par Adolf Ulrik Wertmüller. Exécuté en 1789, il est attendu autour de 8 000/10 000 € et a été conservé dans la famille du modèle. Plus étonnant peut-être, même s'il n'est estimé que 2 000/3 000 €, une toile de Théophile Fragonard – petit-fils du grand Jean-Honoré –,  L'Habit d'Arlequin , met en scène un acteur, au visage noir et aux mains blanches, racontant une histoire à deux enfants. Personnage de la comedia dell'arte, Arlequin est reconnaissable à son masque noir – une allusion aux visages couverts de suie des charbonniers de Bergame, sa ville d'origine – et son pantalon à losanges. Des tableaux on passe aux miniatures, aux bijoux (dont un écrin comprenant une parure des années 1830 en or jaune estampée de Marret, 10 000/12 000 €), aux porcelaines (dont un ensemble d'assiettes de Sèvres du service des chasses de Louis-Philippe), et enfin aux meubles et objets. Une paire de chaises en bois doré Louis XV estampillées Foliot, livrées au duc de Luynes pour Dampierre (3 000/4 000 €), précède une coupe en céladon vert craquelé montée en bronze d'époque Louis XV (6 000/8 000 €) et une paire d'encoignures de Bircklé, livrées à Alexandre Calonne à Versailles (2 500/3 000 €). Articles avant-vente
Feu de tout bois
Rendez-vous mardi 1 er , en live , chez Daguerre (M.  Derouineau, expert) pour cette paire d’encoignures…Lire la suite
Adolf Ulrik Wertmüller, un suédois à Bordeaux
Ce portrait d’Elisabeth Skinner est l’œuvre d’AdolfLire la suite
Organisée sur deux jours, cette vacation débute, chronologie oblige, avec les feuilles des écoles (ou des artistes) françaises et étrangères des XVII e , XVIII e et XIX e , parmi lesquelles on a noté une Étude de roses avec trois bourgeons (aquarelle) de Jan Van Dael à laquelle on joint neuf autres études de fleurs du même artiste (3 000/4 000 €), une paire de vues de L'Arsenal de Toulon (plume, encres noire et brune, lavis) de Jean-Thomas Thibault (1 200/1 500 €), et la Vue intérieure d'une église de Palerme (aquarelle) par Charles Garnier (2 000/3 000 €). D'Aloys Zötl, un Exocet ou Poisson-volant (aquarelle et encre) et des Cécilies nécessiteront 2 500/3 000 € et 30 000/40 000 €, d'Eugène Boudin deux pastels de paysage 4 000/6 000 € chacun. Estimée 2 000/3 000 €, une aquarelle de Marcelle Gallois (1888-1962),  Le Cours public, 1904 , rappelle le parcours de cette portraitiste puis dessinatrice satirique bercée par un père libre penseur, passée par les beaux-arts de Montpellier, entrée chez les bénédictines de Saint-Louis du Temple sous le nom de Mère Geneviève Gallois où elle continuera à pratiquer le dessin pour des ateliers d'ornement, la gravure ou le vitrail, et recevant de nombreuses commandes de Paul Alexandre, mécène d'Amedeo Modigliani (2 000/3 000 €). Parmi les artistes modernes, on a retenu le nom de Ker-Xavier Roussel (deux paysages au pastel), une vue du port de Saint-Malo, 1928 à l'aquarelle, signée Paul Signac (20 000/30 000), cinq œuvres de Le Corbusier emmenées par un Couple en buste (30 000/50 000 €), typique des grands pastels que l'artiste réalisa à New York quand il y séjourna en 1946 en tant que représentant dans les phases de programmation du nouveau siège des Nations-Unies, deux temperas de Giorgio de Chirico datées 1968, Iliades, Vestales et guerriers au repos et Iliade, duel entre Pâris et Ménélas (25 000/30 000 € chacune). Articles avant-vente
Aloys Zötl, chassez le naturel…
Reconnaissables entre toutes – ou presque –, les aquarellesLire la suite
mardi 01 décembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Delon - Hoebanx
mardi 01 décembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Yann Le Mouel
lundi 30 novembre 2020
lundi 30 novembre 2020 - 14:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Le lundi 30, une sélection pointue de vingt-deux œuvres a été faite pour représenter les peintres d’Asie, emmenés par les artistes de la génération de l’École des beaux-arts d’Indochine, comme Mai-Trung Thu et Vu Cao Dam. Le premier signe Le Sommeil , qui n’est pas sans évoquer les odalisques de l’Orient rêvé (80 000/120 000 €). Le second sera notamment représenté par des Chevaux au galop réalisés vers 1945-1949, un sujet rare chez ce peintre (50 000/80 000 €). Lê Thi Luu signe de son côté le charmant portrait d’une Fillette aux nattes avec son panier de fleurs (15 000/20 000 €). Une autre femme, sera à l’honneur, Alix Aymé, dont sept œuvres seront proposées dans une fourchette de 3 000 à 35 000 €. Sanyu sera l'ambassadeur de la Chine avec une Étude de nu féminin à l'encre sur papier (40 000/60 000 €). Articles avant-vente
Peinture d’Asie de la Chine au Vietnam
Sanyu, Mai Trung Thu et Vu Cao Dam sont les ambassadeurs desLire la suite
lundi 30 novembre 2020 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
Peinture et bijoux rivaliseront au sommet. Bien qu'ayant longtemps vécu dans l'ombre de son frère, Jean Dufy a su trouver son propre public avec ses toiles colorées au dessin sommaire, interpellant de par leur dynamisme et aux thèmes souvent très appréciés. Celui de la marine en faisait partie, comme le rappellera  La Jetée , toile de l'artiste présentée lors de cette vente avec une estimation de 15 000/20 000 €. À ses côtés aux cimaises, on trouvera aussi bien une  Tête de femme âgée au col de fourrure  attribuée au peintre du début XVIII e Balthasar Denner (4 000/6 000 €) qu'une Nature morte aux poivrons et pastèque,  du fauve Louis Valtat (5 000/7 000 €). On passera aux bijoux avec notamment une rare croix d'évêque en or jaune de la maison Mellerio, à décor géométrique ajouré et sertie d'émeraudes rectangulaires et carrées à pans coupés – calibrant ensemble 10 ct environ – aux extrémités de ses branches et son centre. S'il faudra envisager 18 000/20 000 € pour son acquisition, 16 000/20 000 € seront à envisager pour un collier de perles godronnées d'émeraudes, de disques d'onyx et de perles facettées de cristal de roche en chute, au fermoir tonneau signé Boucheron.     Articles avant-vente
Quel chic !
Signé « Boucheron Paris », ce collier est attendu à 16  000/20  000  € lors de la vente organisée à…Lire la suite
lundi 30 novembre 2020 - 14:00 - Online
5, rue de Montholon - 5, rue de Montholon - 7...
Thierry de Maigret
lundi 30 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Vermot et Associés
lundi 30 novembre 2020 - 14:00
www.artprecium.com
Millon
dimanche 29 novembre 2020
dimanche 29 novembre 2020 - 20:00 - Online
www.drouotonline.com
Drouot Estimations
dimanche 29 novembre 2020 - 18:30 - Online
Hôtel des Ventes de Bordeaux Tourny - 38, rue...
Emmanuel Layan & Associés
Tableaux anciens, mobilier et objets d'art classiques et du XX e siècle sont ici au programme. Plusieurs pièces art déco dominent le catalogue, à commencer par un coffre en cuir rouge Hermès et parchemin de Paul Dupré-Lafon, créé en 1929 (100 000/150 000 €). Il complète un cabinet "Guerlain" en chêne brossé, conçu par Jean-Michel Frank en 1939 (20 000/30 000 €), et une série de quatorze panneaux en miroir peint, dessinés par Étienne Drian autour de 1927-1928 (20 000/30 000 €). Au chapitre de la peinture ancienne, signalons un portrait de Peeter Van Panhuys, échevin et trésorier d'Anvers au XVI e siècle, par Pieter Jansz. Pourbus (40 000/60 000 €), et un précieux cabinet en ébène sculpté en bas relief, travail probable de la côte de Coromandel des années 1650-1700 (30 000/50 000 €). Articles avant-vente
Pieter Pourbus et l’art du portrait brugeois
Ce rare portrait de Pieter Jansz Pourbus immortaliseLire la suite
dimanche 29 novembre 2020 - 16:00 - Online
SELARL Chastaing & Vergé - 53, boulevard Léon...
SELARL Chastaing-Vergé
dimanche 29 novembre 2020 - 16:00 - Online
www.drouotonline.com
SELARL Chastaing-Vergé
dimanche 29 novembre 2020 - 12:00 - Online
www.drouotonline.com
Collauctions
dimanche 29 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Morand & Morand
dimanche 29 novembre 2020 - 11:00 - Live
Bruxelles - 39B, avenue des Casernes - 1040
Millon Belgique , Millon
dimanche 29 novembre 2020 - 10:00 - Live
Auktionshaus Kloss - Rosenthaler Straße 16 - ...
Auktionshaus Kloss
samedi 28 novembre 2020
Meubles et objets d'art seront rois, avec notamment des créations anciennes telles qu'une belle table à écrire Louis XV, estampillée BVRB, en placage de bois de rose et d'amarante en frisage en ailes de papillon, notamment sur le plateau (voir Gazette n° 41 page 153). S'il faudra envisager 15 000/20 000 € pour celle-ci, 4 000/6 000 € seront demandés d'une commode d'époque Louis XVI, estampillée Joseph Feuerstein, à deux tiroirs sans traverse, plaquée de chevrons dans des encadrements d'amarante et affichant une exceptionnelle garniture de bronzes dorés en façade à motif d'urne drapée notamment. Un meuble d'appui sur plinthe Empire signé « Jacob D. Rue Meslée », en placage d'acajou et bronzes dorés tels que masque de faune et têtes de Bacchus, est encore annoncé à 3 000/5 000 €. Relevons enfin la présence d'une vasque de lanterne XIX e en cristal dépoli, à décor feuillagé ondulant d'oiseaux et de larges feuilles appliqué en léger relief (3 000/5 000 €), et d'une paire de flambeaux réalisés à Paris en 1797-1809 par Pierre-Jacques Meurice en vermeil, ornés de figures de muses surmontées de quatre bustes féminins à la grecque (3 500/4 000 €).  Articles après-vente
La table à écrire de BVRB
De Baecque & Associés OVV (M.  Dayot) évoquait l’âge d’or du mobilier français à Lyon le samedi 28 …Lire la suite
Articles avant-vente
L’art de la découpe selon BVRB
Élégance et légèreté sont les maîtres mots du styleLire la suite