Agenda des ventes

21466 ventes
jeudi 08 avril 2021
Les plus belles batailles d'enchères sont prévues parmi les tableaux anciens où une Vierge à l'Enfant sur un trône entre saint Jean-Baptiste et saint Antoine et deux saintes, l'une avec la palme du martyre , attribuée à Lorenzo di Bicci, est annoncée à 10 000/15 000 €, et une Nature morte aux fruits sur un entablement de Floris Van Schooten entre 40 000 et 50 000 €. Intéressant également, un Portrait de Pierre Jeannin, ministre du roi Henri IV et de Marie de Médicis de l'école de François I er Quesnel (vers 1545-1616) est estimé 3 000/4 000 €. Sans transition on poursuit avec quelques médailles et armes blanches, puis avec de la sculpture, de la verrerie, de la céramique et du mobilier art nouveau/art deco (100 à 1 000 €). La dernière partie de l'après-midi revient à de la sculpture Haute Époque, à un ensemble de violons français et allemands, archets, violoncelles, mandolines XIX e et XX e (400 à 2 000 €), des pendules et du mobilier d'époque et de style. Articles après-vente
Mère nourricière
Le jeudi 8 avril, chez Rossini (M.  Dubois) et en live à huis clos, le programme des tableaux anciens était…Lire la suite
Articles avant-vente
Siècle d’or hollandais
Cette Nature morte aux fruits sur un entablement (85  x  120,5  cm) sur sa toile d’origine n’est pas…Lire la suite
jeudi 08 avril 2021 - 14:00 - Live
Vente Live à huis clos - Vente Live à huis clos...
Blanchet & Associés
Trois résultats à cinq chiffres sont prévus dans cette dispersion : l'un entre 18 000 et 22 000 € pour une technique mixte sur toile de Blek Le Rat,  Paint Ball Game , l'autre à hauteur de 10 000/15 000 € pour un acrylique et accumulations de peinture sur toile de JonOne,  Miracles puis un acrylique de Speedy Graphito, Wake Up. Alentours sont présentées des œuvres de Quick, SP38, C215, Faile, Duro, Crash, etc. Articles avant-vente
Rat des villes
«Le nom, c’est la religion du graffiti», souligne Norman Mailer. Ce n’est pas Blek le Rat, né Xavier…Lire la suite
jeudi 08 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle V.V. - 3, rue Rossini - 75009
Millon
jeudi 08 avril 2021 - 13:30 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Passé un lever de rideau revenant aux montres – de poche et bracelets – (200 à 10 000 €), on se penchera sur les vitrines de bijoux, modernes pour la plupart et dont le plus disputé pourrait être une bague en or gris, ornée d'un saphir ovale du Cachemire (5,79 ct) en serti clos ceint d'une ligne de diamants de taille brillant, dont 70 000/80 000 € sont avancés. Alentours, c'est entre 200 et 5 000 € que sont prévus les coups de marteau. Pas de règle toutefois sans exceptions… Celles-ci concernent un bracelet ligne des années 1970, au poinçon du joaillier Bosman à Paris, composé de 28 diamants de taille brillant rythmé par trois émeraudes de taille émeraude (20 000/25 000 €), une broche art nouveau à décor de lierre en émail plique-à-jour, rehaussé de perles baroques et diamants (12 000/15 000 €), une bague de chez Van Cleef & Arpels (commande spéciale) évoquant un art de triomphe orné de diamants de différentes tailles (15 000/25 000 €), une autre, ornée d'un diamant de taille émeraude (4,06 ct), de couleur fancy rose clair épaulé de deux bandeaux agrémentés de diamants baguette (20 000/22 000 €). Une trentaine de lots de monnaies en or, royales ou XIX e , françaises pour la plupart, ferment la marche (est. 200 à 2 000 €). Articles après-vente
Belle poire
Jeudi 8 avril, les vitrines de la salle 11 de Drouot accueillaient une vente de bijoux orchestrée par…Lire la suite
Articles avant-vente
Une broche attribuée à Bréant et Coulbeaux
L’utilisation de l’émail plique- à-jour est le procédéLire la suite
jeudi 08 avril 2021 - 13:30 - Live
La Salle - 20, rue Drouot - 75009
Phidias
À l'exception d'un pistolet du type "Garde du corps" de Christian II de Saxe, vers 1600, à platine à rouet en fer décoré de volutes et coquilles en laiton et attendu entre 12 000 et 15 000 €, c'est entre quelques dizaines et 2 500 € que devraient tomber les coups de marteau d'une vacation composée d'armes anciennes, équipements, figurines et soldats de plomb.
jeudi 08 avril 2021 - 13:00
Lyon - 2-4, rue Saint-Firmin - 69008
Artenchères
Cette vente verra la dispersion de l'écrin de Mme B. à Lyon et de diverses collections particulières. Les 225 lots composant son sommaire proposeront des estimations entre 5 et 6 500 €. Un lot fera exception : un rare bijou à transformations, présenté dans son écrin d'origine de la maison Auger – joaillier place des Victoires à Paris – et estampillé avec une couronne comtale ainsi que les initiales « HK ». 17 000/20 000 € seront à envisager pour ce bijou pouvant se faire aussi bien tour de cou que diadème, broche pour son motif central riche de trois plus importants diamants ou enfin bracelet ligne de diamants. Du reste de la sélection, nous retiendrons une bague ornée d'un saphir ovale d'environ 3,30 ct, accompagné de deux certificats attestant d'une provenance Myanmar et sans traitement thermique, et à double entourage de diamants pour environ 2 carats (6 000/6 500 €).   Articles après-vente
Bijou modulable et histoire de Lyon
Une sélection joaillière allant du milieu du XIX eLire la suite
Articles avant-vente
Quatre bijoux en un
Présenté dans son écrin d’origine de la maison Auger, joaillier place des Victoires à Paris, estampillé…Lire la suite
mercredi 07 avril 2021
mercredi 07 avril 2021 - 14:30
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
mercredi 07 avril 2021 - 14:00
Lyon - 2-4, rue Saint-Firmin - 69008
Artenchères
mercredi 07 avril 2021 - 14:00 - Live
Librairie Giraud-Badin - 22, rue Guynemer - 7...
Alde
C'est en début d'après-midi, parmi les livres du XVI e siècle, que pourraient être prononcées les meilleures enchères. 4 000/5 000 € sont ainsi demandés d'une édition imprimée à Genève pour Jean II de Tournes de L'Histoire variée (1587, in-16) d'Élien, historien, zoologiste et orateur romain de langue grecque, 5 000/6 000 € d'un livre d'heures gothique imprimé par Germain Hardouyn et richement illustré de gravures sur bois (Paris, vers 1534), 10 000/12 000 € d'une édition originale du Théâtre d'agriculture et mesnage des champs d'Olivier de Serres (Paris, 1600), plus important traité sur le sujet paru jusqu'alors. Comptez 200 à 5 000 € environ pour la suite où voisinent des almanachs royaux, des ouvrages sur l'occultisme, d'autres sur le Forez et le Lyonnais, d'autres encore sur l'histoire du costume, sur l'histoire naturelle, de littérature (La Fontaine, Voltaire, etc.). Deux mentions spéciales enfin : l'une pour une édition originale de la première constitution française (Paris, 1791), in-4° habillé de maroquin rouge, l'autre pour un exemplaire de la nouvelle édition des Recueils de règlemens, édits, déclarations et arrêts… (Paris, 1765, 5 000/6 000 €), recueil célèbre qui a règlementé pendant un siècle la traite des Noirs et l'esclavage dans les colonies françaises (3 000/4 000 €).
mercredi 07 avril 2021 - 13:30
Ancien Hôtel W - 4, rue Meyerbeer - 75009
Ader Entreprises & Patrimoine , Ader
mardi 06 avril 2021
mardi 06 avril 2021 - 19:00 - Online
www.drouotonline.com
Estim Nation
mardi 06 avril 2021 - 14:00 - Online
seulement sur internet - internet only - France...
Marie-Saint Germain
lundi 05 avril 2021
lundi 05 avril 2021 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Art Richelieu
dimanche 04 avril 2021
dimanche 04 avril 2021 - 14:00 - Live
Versailles - Hôtel des ventes du Château, 13,...
Osenat
Le dimanche 4, le tempo sera marqué par une horloge d’édifice de la fin du XVIII e siècle, encadrée d'un tore de laurier par J. Bernard Henri Wagner (10 000/12 000 €), mais aussi par une pendule « à l’étude » d’époque Louis XVI, dont le cadran en bronze doré et de marbre blanc est encadré par les allégories du Dessin et de la Philosophie (autour de 25 000 €). Le siècle des Lumières revivra également avec une fontaine en terre cuite, dont la coquille est surmontée par un monstre marin émergent de plantes aquatiques (8 000/12 000 €). Le confort sera garanti par les ébénistes, de la marquise d’époque Louis XV estampillée Blanchard (environ 10 000 €), à la bergère de malade fabriquée sous Louis XVI par Michard (3 000/5 000 €). Place à l’Italie, avec des oiseaux florentins en pierres dures formant une paire de panneaux du XVII e siècle (20 000/30 000 €), et un buste d’empereur en bronze attribué à Antonio Minelli, actif au début du XVI e siècle (autour de 50 000 €). Articles avant-vente
Une floraison d’art ancien
Deux jours de ventes déclinent l’esprit antique, laLire la suite
samedi 03 avril 2021
samedi 03 avril 2021 - 14:00 - Live
Versailles - Hôtel des ventes du Château, 13,...
Osenat
Premier jour d’un opus consacrant le week-end aux arts classiques, le samedi 3 dispersera pour l’essentiel la collection d’un amateur ayant réuni un bel ensemble d’œuvres Haute Époque. Une pendule en bronze et laiton doré d’époque Louis XIV, surmontée par une figurine d’enfant, égrènera les heures sur le cadran de sa façade, signé Isaac Thuret (autour de 7 000 €), tandis que la notion du temps sera interrogée par des vanités. Face à une tête de mort voilée, sculptée dans la pierre à la fin du XVII e siècle (environ 9 000 €), une couronne de lumière espagnole du XVI e siècle, en fer forgé et ornée de sirènes, dissipera les ténèbres (6 000/10 000 €). Les amours de Léda et du cygne se dévoileront alors, sculptées sur un coffre normand vers 1580 (6 000/8 000 €). Le temps est venu pour les bons auspices, ceux de Flavius Josèphe, prédisant à Vespasien qu’il serait proclamé Empereur, sur une rare tapisserie bruxelloise du tournant du XVII e siècle (20 000/25 000 €). Articles après-vente
Le temps des victoires
Une pendule d’Isaac Thuret rythmait le défilé triomphantLire la suite
vendredi 02 avril 2021
vendredi 02 avril 2021 - 16:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Gros & Delettrez
C'est pour une œuvre de jeunesse d'Henri de Toulouse-Lautrec,  Jeune cavalier enfourchant sa monture que pourrait être prononcée la meilleure enchère. Elle est estimée 50 000/80 000 €. D'Edgar Degas, une Étude de mains pour le portrait de mademoiselle Dubourg (madame Fantin-Latour) au crayon noir est espérée autour de 40 000/60 000 €. Notre feuille a fait partie de la collection Paul-Louis Weiller, comme un panorama de La Frette, village vu des hauteurs en bord de Seine dans l'ouest parisien (30 000/40 000 €) et Le Nil à Assouan, Égypte (40 000/50 000 €) d'Albert Marquet. On disputera à hauteur de 70 000/100 000 € un Buste de Jean Fautrier de 1956 (huile sur papier), à 12 000/18 000 € une Marine à l'île de Groix de Ladislas Slewinski reflétant, par sa lumière pâle et sa simplicité plastique, l'influence du synthétisme mais aussi le caractère mélancolique du peintre, à 15 000/20 000 € une séduisante vue de la Falaise d'Étretat datée 1887 et signée Claude-Émile Schuffenecker, entre 5 000 et 7 000 € successivement deux feuilles d'étude de Pierre Puvis de Chavannes à sujet de personnages. Comptez 40 000/60 000 € enfin pour une toile attribuée à Pierre Auguste Renoir, Deux grenades, figues et prunes . Articles après-vente
Un Toulouse-Lautrec historique
Un amateur prenait le mors aux dents pour s’approprierLire la suite
Articles avant-vente
Toulouse-Lautrec fait cavalier seul
Le talent n’attend pas le nombre des années, à enLire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
L'Huillier & Associés
Un beau programme classique attend les amateurs. Il se compose notamment d'un Agneau en marbre blanc d'époque Renaissance (20 000/30 000 €, voir Gazette n° 11, page 22), une statuette de l'atelier de Jean de Bologne en bronze à patine brune figurant Mars (40 000/60 000 €), une toile de Johann Michael Hambach (1650-1686),  Le Repas de Carême au fin rendu des motifs de la nappe, du pain et de la lumière (30 000/40 000 €), une grande toile (102 x 118,5 cm) de Matthias Stom mettant en scène le jeune patricien Mucius Scaevolla devant Porsenna , une œuvre estimée 40 000/60 000 €, dont on connaît deux autres versions, plus grandes, de la main de l'artiste, l'une conservée à Sidney, l'autre à Messine. Les amateurs d'œuvres modernes surveilleront un Paysage à la barrière d'Armand Guillaumin (15 000/20 000 €), un panorama du Jardin du palais d'Été du gouverneur à Alger, 1941 , signé Albert Marquet (30 000/50 000 €), un rare bronze de François Pompon, Le Grand Cerf (fonte Andro du vivant de l'artiste, 80 000/120 000 €). Articles après-vente
Le cerf de Pompon et l’agneau...
La  Fontaine n’avait pas imaginé, dans ses fables,Lire la suite
Articles avant-vente
François Pompon : roi des forêts
Ce bronze de François Pompon, issu d’une édition deLire la suite
Un agneau de la Renaissance à consonance biblique
Sculpté avec beaucoup de naturalisme par un artisteLire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
Une Étude pour la leçon de banjo au pastel portant le timbre de la collection Mary Cassatt (20 000/30 000 €), une silhouette de Jeune femme au bord d'un lac (pastel) par Alphonse Osbert (3 000/5 000 €), un ensemble de portraits et de paysages aux crayons de couleurs et à la gouache de la main d'Hermann-Paul (est. 500 à 1 200 €), une vue de La Seine à Samois, 1900 à l'aquarelle par Paul Signac (12 000/15 000 €) et un Visage cubiste, 1912 (encre) de Georges Deniker (même estimation) sont autant d'opportunités pour les amateurs de dessins. Articles après-vente
Nocturne en pastel majeur
Magistral Osbert qui livre une ode à la femme, iciLire la suite
Articles avant-vente
Les amis du Bateau-Lavoir
«Le plus jeune cubiste de France se nomme Georges Deniker», écrit Guillaume Apollinaire dans le Mercure…Lire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Pestel-Debord
Si les bijoux devraient trouver preneur d'une centaine à 10 000 €, exception faite d'un collier rivière de diamants des années 1950 dans son écrin d'Henri Martin provenant d'une collection particulière de Vichy, pour lequel il faudra pousser les enchères jusqu'à 20 000/30 000 €, pour les montres – Baume & Mercier, Piaget, Patek Philippe, Rolex, Audemars-Piguet, etc. –, dispersées en lever de rideau, comptez de 1 000 à 20 000/25 000 €. 60 000 à 80 000 € sont espérés toutefois d'un chronographe à quantième perpétuel en platine de chez Lange & Söhne de 2007. Articles après-vente
L’heure masculine
Contrairement à ce qui avait été prédit dans la Gazette n°  12 (voir l'article Précision saxonne page …Lire la suite
Articles avant-vente
Précision saxonne
La plus haute marche du podium ne devrait pas échapper à ce chronographe à quantième perpétuel en platine,…Lire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Le Brech & Associés
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 14-15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot...
Thierry de Maigret
Des tableaux qui assurent le lever de rideau, on a relevé une nature morte d'Henri Fantin-Latour, Fruits d'été, 1868 faisant partie des quatre peintures exécutées cette année-là (12 000/18 000 €), et un panneau de Raoul Dufy L'Orchestre en plein air ayant appartenu à la collection Edmond Cormier-Delanoue (20 000/30 000 €). Des instruments scientifiques sont à noter ensuite, de même qu'une paire de têtes de chenets en bronze ciselé doré à patine brune (ancien travail de Niccolò Roccatagliata) sous la forme de deux angelots tenant des foudres campés sur des bases ornées de satyres et de têtes de béliers (6 000/8 000 €). Deux commodes méridionales en noyer mouluré sculpté du XVIII e ponctuent la fin de séance, dont l'une est ornée d'attributs de la géométrie (1 500/2 000 € chacune). Articles après-vente
En plein air
Un air entraînant joué par un orchestre de Raoul DufyLire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Copages Auction Paris
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Vente Live à huis clos - Vente Live à huis clos...
Millon
Articles après-vente
L’ultra-noir en céramique
Un vase de Georges Jouve, de belles dimensions etLire la suite
jeudi 01 avril 2021
jeudi 01 avril 2021 - 14:30
Marseille - 5, rue Vincent Courdouan - 13006
De Baecque et Associés
jeudi 01 avril 2021 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
Les regards se tourneront le 1 er avril vers les instruments de musique de collection. De modèles traditionnels africains à quelques dizaine d'euros à des violons de grands luthiers en exigeant plusieurs milliers, il y en aura pour tous. C'est un violoncelle qui jouera le plus fort à 40 000/60 000 € : un instrument fait par Pierre Sylvestre à Lyon en 1835. À ses côtés, on remarquera un violon de l'école parisienne du début du XIX e d'un fabricant de l'entourage de Lupot (10 000/15 000 €), mais aussi un violoncelle dû au luthier Nicolas Ainé à la fin du XVIII e (5 000/6 000 €). Un archet de violon de l'atelier de Dominique Peccatte en bois d'abeille se négociera encore à 3 500/4 000 €, un accordéon fabriqué vers 1930 par Domenico et Figli Cavagnolo à Lyon à 2 000/3 000 €, et une rare flûte baroque faite par Schuchart à Londres vers 1770, à 1 200/1 500 €.   Articles après-vente
De la musique de chambre à l’époque romantique
Une vacation lyonnaise a fait la part belle aux instrumentsLire la suite
Articles avant-vente
Au firmament de la lutherie lyonnaise
Si l’on cite souvent Paris ou Mirecourt comme lesLire la suite
jeudi 01 avril 2021 - 14:15 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Fraysse & Associés
Aux cimaises, il sera difficile de ne pas remarquer une toile de Georges-Antoine Rochegrosse,  La Poursuite de la Maya ayant figuré au Salon de 1924 (149 x 105 cm, 4 000/8 000 €), mais surtout un panneau de dévotion de Benvenuto di Giovanni del Guasta et de son fils Girolamo di Benvenuto à sujet de Sainte Famille . Notre tableau, dont la scène se passe dans un paysage vallonné et boisé au milieu duquel coule une rivière, illustre le récit d'une scène décrite dans les Meditationes Christi du Pseudo Bonaventure (chapitre XIII) narrant le retour d'Égypte vers la Galilée de la Sainte Famille. Son estimation ? 30 000/40 000 €. Dans un tout autre genre, on s'intéressera à une grande toile (76 x 118 cm) de Morin Vasselon figurant une Plantation aux Antilles (3 000/4 000 €). Quelques belles batailles d'enchères sont prévues au chapitre de la sculpture française ancienne : 10 000/12 000 € pour une Allégorie de la Terre en marbre blanc attribuée à Benoit Massou, 8 000/10 000 € pour un Portrait du docteur Antoine Louis finement sculpté de profil signé Calvat, début XVIII e , 15 000/20 000 € pour celui présumé du fils de Mr Sorbet magistrat par Louis-Philippe Mouchy. Une rare écritoire ottoman en bois marqueté fin XVII e nécessitera 25 000/30 000 €, un coffret en bois gainé de galuchat au chiffre du roi Charles II d'Angleterre 6 000/8 000 €, un autre, de style néogothique, aux armes de Marie-Amélie, en bronze doré gravé de rinceaux fleuris appliqué de sangles en acier à décor percé, entre 8 000 et 15 000 €. Deux commodes formant paire d'époque Transition, richement marquetées de cubes, la première estampillée Macret, la seconde de Cosson, sont annoncées à hauteur de 18 000/25 000 €, les deux, tandis qu'une pendule Louis XVI en bronze ciselé doré, à l'allégorie de la Force, animée d'un lion, le cadran de Pochon, les émaux de Coteau, pourrait trouver preneur entre 15 000 et 25 000 €. La fourchette d'estimation est large enfin – 10 000/20 000 € – pour un mobilier de salon de la fin de l'époque Louis XVI, signé Jean-Baptiste Demay, en bois sculpté doré (quatre fauteuils et un canapé à dossier plat) Articles après-vente
Pour un scribe ottoman
Précieuse s’il en est, et caractéristique du goût ottoman pour la marqueterie de nacre et écaille de…Lire la suite
God save the king !
Un coffret précieux et royal du XVII e   siècle anglaisLire la suite
Articles avant-vente
Un bureau portatif ottoman de la fin du XVIIe siècle
Plus qu’un objet utilitaire, cette écritoire, lointainLire la suite
jeudi 01 avril 2021 - 14:00 - Live
Vente Live à huis clos - Vente Live à huis clos...
Millon
Outre un bel ensemble de vases et bonbonnières en porcelaine d'époque art déco de la manufacture de Sèvres (400 à 3 000 €), cap sur deux vases d'Émile Gallé en verre transparent ambré Sphinx et libellule (vers 1884) et Papillon et libellule (même époque), décorés aux émaux durs polychromes (6 000/8 000 € chacun), mais aussi un vase en verre double de forme balustre des frères Daum à décor tournant de fleurs champêtres et d'un paysage d'arbres et de montagne dans les tons verts et roses (12 000/15 000 €). Tanara , une sculpture chryséléphantine de Demeter Chiparus (30 000/35 000 €), côtoie une Femme aux lévriers de Louis Riche (12 000/15 000 €) et une Danseuse égyptienne de Claire-Roberte Colinet (10 000/15 000 €). De Brindisia de Forest enfin, un flacon de parfum en verre moulé pressé satiné et patiné figurant une danseuse de flamenco tenant un éventail est annoncé à 28 000/32 000 €. Au chapitre du mobilier, prévoyez 12 000/15 000 € d'un grand bureau en orme massif attaché à deux caissons latéraux de Pierre Chapo (modèle "B40"). Articles après-vente
Papillon vole !
Deux vases (h. 31,5 cm) en verre transparent ambré, à large col ouvert et corps mouvementé, décorés…Lire la suite
Articles avant-vente
Sèvres art déco
Cet exemplaire Aubert n° 19 (h.  49,5  cm) en porcelaine de Sèvres fait partie d’un ensemble de 87 pièces…Lire la suite
jeudi 01 avril 2021 - 09:30 - Live
Saint Cloud (Le Floc'h) - 1 ter, boulevard...
Le Floc'h
mercredi 31 mars 2021
mercredi 31 mars 2021 - 15:00 - Live
Expertisez.com - 75, boulevard Haussmann - 75...
Expertisez.com
mercredi 31 mars 2021 - 14:30 - Live
Etude Gros & Delettrez - 22, rue Drouot -...
Gros & Delettrez
mercredi 31 mars 2021 - 14:00 - Live
LES SALONS DU TROCADÉRO - 5, avenue d'Eylau...
Millon
Il ne figure pas en couverture du catalogue mais il est pourtant celui qui devrait être le plus disputé de l'après-midi. Il, c'est un portrait de Jeune femme debout, princesse russe exécuté à Venise en 1921 de Kees Van Dongen, pour lequel 220 000/250 000 € sont espérés. Si l'on a dit des portraits de l'artiste qu'ils étaient imaginaires, celui-ci ne l'est pas, notre tableau exécuté dans la Sérénissime auprès de sa compagne Jamy en 1920-1921 se rapprochant d'un portrait d'Alicia Alanova, avec qui Van Dongen entretiendra une liaison tumultueuse quelques années plus tard. Notre tableau était inscrit dans les archives de la galerie Bernheim, où il fut exposé, puis dans la galerie Vallotton à Lausanne en 1931, comme Venise, princesse russe que l'on peut expliquer par le fait du passage des Ballets russes de Serge Diaghilev à ce moment-là. Dans un tout autre genre, on a noté aussi un petit ensemble d'œuvres d'Anton Prinner – certaines réalisées pour la chapelle de Roquefort-les-Pins (1 000 à 5 000 €) –, plusieurs paysages de Charles Camoin, un portrait du Critique gastronomique Curnonsky (vers 1924) par son ami Maurice Asselin (2 000/3 000 €), la couverture du catalogue revenant à une toile de l'Américain Edward Cucuel,  Wild Roses , dans la veine néo-impressionniste (30 000/40 000 €). Extrêmement séduisants enfin, une toile de Karl Daubigny,  Cécile Daubigny dans le verger en fleurs à Auvers-sur-Oise et un paysage d'Henri Zuber,  Scène animée au Japon avec vue du Fuji-Yama enneigé pourraient dépasser leurs estimations de 10 000/15 000 €. Articles après-vente
Regard sur l’art moderne
Van Dongen se révélait une nouvelle fois le maîtreLire la suite
Articles avant-vente
Le Japon, terre d’élection d'Henri Zuber
Henri Zuber raconte son voyage au Japon, à l’heureLire la suite
mercredi 31 mars 2021 - 14:00 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Articles après-vente
Macallan, un whisky en or
Pourtant déjà estimée autour de 40  000  €, cette bouteille de whisky Macallan single Highland «50 years…Lire la suite
La peinture à l'eau sur toile découpée de Dadamaino (1930-1958),  Volume, 1958 (45 000/55 000 €), est accompagnée d'œuvres de Jacques Doucet (dont Cerfs-volants de Scheveningen, 1980 , 12 000/15 000 €), de Gudmundur Erró ( Eagle Doll, 1995 et La Cinquième Division, 1977 , 8 000/12 000 € chacun), un Autoportrait de Sam Francis de 1974 (acrylique sur papier, même estimation), trois sphères en polystyrène habillées de fleurs artificielles reliées entre elles, Dark Shadows, 2003 de John Miller (5 000/7 000 €).
mercredi 31 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 14-15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot...
Delon - Hoebanx
Un guéridon moderniste en noyer de Gabriel Guevrekian des années 1930 (6 000/8 000 €), une paire de tables de lecture en placage d'acajou d'André Sornay de même inspiration (8 000/9 000 €), un lustre de Poul Henningsen, modèle "Artichoke" (édition Louis Poulsen, 1 000/1 500 €), du mobilier de Pierre Chapo, un petit miroir Soleil de Line Vautrin en talosel (800/1 200 €), des céramiques de Capron et une table basse en bois laqué noir de Jean Royère (modèle créé en 1939, 15 000/25 000 €) ponctuent cette dispersion d'arts décoratifs du XX e .
mercredi 31 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Rossini
mardi 30 mars 2021
mardi 30 mars 2021 - 15:00 - Live
Vente Live à huis clos - Vente Live à huis clos...
Digard Auction
La plus haute marche du podium pourrait voir se disputer une figurine en vinyle peint en noir de Kaws (d'une édition à 100) millésimée 2009,  Four Foot Dissected Companion , une œuvre de 2018 de Vhils, Intrinseco #1 (impression piézoélectrique à jet d'encre séchée à la lumière UV), une technique mixte et sérigraphie sur toile d'Invader,  M. Knorr, 1996 . 40 000 à 80 000 € seront nécessaires, pour chacune bien sûr. Plusieurs œuvres en céramique de ce dernier sont également au programme, mais aussi, plus rare, une technique mixte sur toile de Shepard Fairey, Dee Dee Ramone, 2016 , et une autre sur guitare Gibson,  Jimmy Hendrix collection, 2004 : elles sont estimées respectivement 45 000/55 000 € et 8 000/12 000 €. Si Fairey fut fan du musicien afro-américain, Dran a été marqué par Vincent Van Gogh. Pour preuve, son Starry Night in the South West of France, 2011 (technique mixte sur toile) dont la nuit étoilée, la silhouette du cyprès s'élançant vers le ciel et la touche nerveuse rappellent sa toile de juin 1889,  Nuit étoilée à Saint-Rémy-de-Provence (35 000/50 000 €). De l'Irlandais Conor Harrington enfin, on a retenu une huile et acrylique sur toile de 2010,  Holy Smoke  Q uintet, Part Four, 2010 (45 000/70 000 €). Articles après-vente
Dran : Van Gogh revival
Lorsque le street art joue les réinterprétations deLire la suite
Articles avant-vente
Street Art en Fusion
Conor Harrington a la chance de pouvoir s’exprimerLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Plus de 180 pièces de design sont au programme le mardi 30. Les années 1900 mettront la nature et la femme à l’honneur, avec un vase cornet d’Émile Gallé orné de fleurs jaunes poétiquement appelées cœurs de Marie (12 000/15 000 €), et un surtout de table en marbre de René Lalique, agrémenté de corps entrelacés en argent (15 000/20 000 €). À l’opposé d’une telle exubérance, un fauteuil de Pierre Guariche, édité vers 1959 et dont on ne connaît qu’un seul exemple à ce jour, proposera son « calice » de drap de laine, porté par un piétement tubulaire en métal (autour de 12 500 €). Ses lignes trouveront leur écho dans le dessin abstrait d’une tapisserie tissée à Aubusson par l'Atelier Pierre Legoueix, vers 1965, et titrée Vent debout (autour de 10 000 €). La couleur s’invitera également sur les caissons du cabinet n° 50 créé par Ettore Sottsass vers 2003 (40 000/50 000 €). Articles après-vente
Un meuble sculpture de Vincent Dubourg
Le designer Vincent Dubourg met la nature en mouvementLire la suite
Articles avant-vente
Un jeu de (dé)construction par Ettore Sottsass
D’Ettore Sottsass à Vincent Dubourg, l’avant-gardeLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Coutau-Bégarie
Parmi les pièces à retenir ici, un éventail plié la feuille en peau, des années 1760, figurant un hommage au lettré Confucius, est annoncé à 4 500/5 000 €, un modèle brisé de Georges Bastard Les Camélias illustre le renouveau de ce type d'objet dans les années 1920-1930 (3 000/4 000 €, voir Gazette n° 6, page 18). Les Amours naissantes , éventail plié à feuille de papier peint à la gouache vers 1730-1740, est annoncé à 2 500/3 000 €, La Découverte de Romulus et Remus , à feuille de cabretille décorée en camaïeu de brun exécuté à la plume, nécessitera 2 000/2 500 €. Pour percer Le Secret de l'alchimiste , écran en peau peint à la gouache vers 1750, il faut compter 2 500/3 000 €. Articles après-vente
Jeanne et Georges
Deux grands noms des univers de la mode et de l’illustrationLire la suite
Articles avant-vente
Utile zéphyr
Juché sur un char et couronné par la Renommée, un empereur romain fait une entrée triomphale dans une…Lire la suite
Un éventail art déco à décor de fleurs de nacre
Instrument de séduction par excellence , l’éventailLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Yann Le Mouel
Il en coûtera entre 4 000 et 6 000 € pour s'offrir un lot de cinq tirages au citrate (anonymes) représentant le capitaine Dreyfus sur le pont du Sfax pour assister à son deuxième procès en juin 1899, 3 000/4 000 € pour un ensemble de vingt tirages argentiques d'Eugène Robuchon (1872-1906) réalisés lors de sa mission au Pérou et figurant des chefs indiens, 1 500/2 500 € pour un album de voyage du baron Jean Empain des années 1930 rappelant son voyage en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dans une tout autre veine, on tentera sa chance sur un ensemble sur l'éclairage au gaz des boutiques dans les années 1910 (300/400 €), un album sur la construction des locomotives vers 1885 (1 500/2 000 €), un reportage sur les mines de Sin-le-Noble en 1947 (800/1 200 €), ou un ouvrage d'Alfred Danflou sur les grands crus du Bordelais (1 000/1 500 €). Articles après-vente
Ce n’était pas le Pérou…
Des tirages photographiques réalisés au tournant duLire la suite
Articles avant-vente
Capitaine Dreyfus
Si le photographe demeure inconnu, le modèle lui, ne l’est pas. C’est Alfred Dreyfus (1859-1935), que…Lire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Audap & Associés
Passés le chapitre des gravures et des dessins anciens (où figurent une Académie d'homme de profil à droite à la sanguine par Edme Bouchardon, 6 000/8 000 € et un album amicorum de 96 feuilles composé par la duchesse d'Hautefort, dame de compagnie de la duchesse de Berry, 20 000/30 000 €), voici une Sainte Famille et saint Jean-Baptiste attribuée à Giacomo Francia (10 000/15 000 €), et un Saint Paul attribué à Pompéo Batoni, reprise du tableau conservé au National Trust de Basilford Park dans le Berkshire (6 000/8 000 €). William Marlow nous emmène en Provence, à Avignon, devant le pont Saint-Bénézet, à la fin du XVIII e siècle (12 000/15 000 €). On retiendra son souffle pour un bronze d'époque Qianlong figurant un daim pour lequel 80 000/100 000 € sont annoncés. Les faïences et les porcelaines (dont des statuettes de Meissen et de Louisbourg) précèdent les objets d'art et le bon mobilier XVIII e . La couverture du catalogue revient à une paire de tabourets italien fin XVIII e , en bois peint rouge et or, les angles à mufles de lion reposant sur des pieds en jarrets terminés par des griffes (3 000/5 000 €). Articles après-vente
Delacroix et la Chine
Une statue de daim en bronze et une aquarelle d’OrientalLire la suite
Articles avant-vente
Noblesse et longévité pour un daim d'époque Qianlong
Figurant un animal que l’on retrouve à maintes reprisesLire la suite
La Provence pittoresque
Point de passage sur le chemin de l’Italie lors duLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Art-Valorem
Comptez de quelques centaines d'euros à 12 000/15 000 € pour se voir adjuger des bijoux et des monnaies d'or.
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
La Salle - 20, rue Drouot - 75009
Chayette & Cheval
C'est entre 20 000 et 30 000 € que l'on pourra espérer repartir avec une grande montre de marine à suspension de Louis Berthoud. Étrennes chronométriques ou calendrier pour l'année bissextile 1760 de Pierre Le Roy, ouvrage en reliure de plein maroquin rouge de l'époque, pourrait partir entre 4 000 et 5 000 €, tandis qu'un régulateur de parquet à remontoir, le cadran signé Ferdinand Berthoud, le mouvement de Coutatin, vers 1800, pourrait partir à hauteur de 4 000/5 000 €.
Deux toiles de Bernard Buffet figurent en bonne place : la première, Villiers, la rivière et les saules, 1974 , pourrait trouver preneur autour de 40 000/60 000 €, tandis que la seconde, Le Canal, les peupliers, 1976 , est estimée 30 000/40 000 €. De Raoul Dufy, une gouache des années 1922,  Les Oliviers en Provence nécessitera 8 000/12 000 €, tout comme un pastel et crayon sur papier de Lazlo Moholy-Nagy,  Farbenexplosion de 1945. Plusieurs œuvres de Charles Camoin ponctuent l'après-midi dont une toile des années 1903-1906,  La Raccomodeuse de filets à Cassis (40 000/60 000 €), une rare toile de Roman Kramsztyk,  Paysage de Provence des années 1930 étant annoncée à 15 000/20 000 €.
mardi 30 mars 2021 - 13:30 - Live
Oger-Blanchet & Mathias-Bournazel - 22, rue...
Oger - Blanchet , Mathias - Bournazel
mardi 30 mars 2021 - 11:00 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
Cette vente verra la dispersion de l'entier contenu d'une demeure dauphinoise. Des lots très variés seront ainsi proposés, à l'image d'une paire de lions porte-écussons en terre cuite issus d'un travail d'Italie du Nord au XVI e siècle (8 000/10 000 €) et d'un panneau peint par un artiste flamand vers 1620, suiveur de Martin de Vos, sur le thème du  Jugement de Pâris  (4 000/6 000 €). Sans compter une  Vierge à l'Enfant en bois polychrome sculptée en Italie du Nord au XIV e siècle (5 000/8 000 €) et un lit à la polonaise Louis XVI, en bois naturel, à fronton en chapeau de gendarme (4 000/5 000 €).  Articles après-vente
Un Jugement de Pâris très maniériste
Le prélude à la guerre de Troie trouve avec ce panneau uneLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 10:30 - Live
Fontainebleau - 9-11, rue Royale - 77300
Osenat
Le mardi 30 offre un vaste panorama de la peinture du XIX e siècle, du très sérieux portrait de l’homme politique Étienne de Lacépède, exécuté à la mine de plomb par Jean Auguste Dominique Ingres en 1816 (10 000/15 000 €), aux enfants de cœur de Paul-Charles Chocarne-Moreau jouant au croquet (autour de 11 500 €). La même variété s’affiche du côté des paysages, du romantisme des sommets enneigés peints par Leberecht Lortet (600/800 €), à la lumière impressionniste baignant de douceur la péniche et les pêcheurs en barque peints par Albert Lebourg en 1893 (9 000/10 000 €). Dix ans plus tôt, Étienne Prosper Berne-Bellecour a égayé les prés de fleurs printanières bleues et roses (3 000/5 000 €). Jean-François Millet abandonnera quelques instants la campagne pour faire prendre la mer à deux voiliers chahutés pour un vent frais. Un fusain proposé autour de 4 500 €. Articles après-vente
Jean-François Millet prend la mer
Le succès était au rendez-vous pour une rare marineLire la suite
Articles avant-vente
Dessin de Millet
Les marines sont rares dans l’œuvre de Jean-François Millet (1814-1875). Lors de son séjour en Normandie,…Lire la suite
mardi 30 mars 2021 - 10:30
Neuilly-sur-Marne Le 116 - 116, boulevard Louis-Armand...
Millon