Agenda des ventes

21456 ventes
dimanche 28 mars 2021
dimanche 28 mars 2021 - 14:00 - Live
Versailles - Hôtel des ventes du Château, 13,...
Osenat
Le dimanche 28, le soleil sera au rendez-vous aux cimaises de cette dispersion d’œuvres modernes et contemporaines, grâce à Henri Martin immortalisant les Calanques aux environs de Marseille , dans les années 1920 (40 000/60 000 €), ou encore Henri Lebasque et sa Femme lisant dans un jardin (autour de 40 000 €). L’atmosphère se fera plus austère avec Paul Jouve, immortalisant vers 1925 Le Monastère de Simonos Petra, mont Athos, dans une huile sur papier marouflé sur toile (12 000/15 000 €). Six œuvres évoqueront André Lhote, des aquarelles et des huiles proposées entre 1 500 et 13 000 €. D’autres techniques seront au rendez-vous, grâce à Gaston Suisse et ses Paroares huppés en laque gravé, perchés au milieu de feuillages moyennant quelque 5 000 €. Passons à la sculpture avec Ossip Zadkine et sa Liseuse de 1947, fondue par Susse (environ 45 000 €). Articles après-vente
Jean Puy, aux couleurs de l’art moderne
Henri Martin, Albert Marquet, Maurice de Vlaminck etLire la suite
Articles avant-vente
Lumière sur le XXe siècle
Comme les touches contrastées d’Henri Martin, l’artLire la suite
dimanche 28 mars 2021 - 14:00 - Live
Beaune - 13, boulevard Saint-Jacques - 21200
SARL Alexandre Landre
dimanche 28 mars 2021 - 14:00 - Live
Bruxelles - Chaussée de Charleroi, 89 - B-106...
Cornette de Saint Cyr Bruxelles ,
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
dimanche 28 mars 2021 - 13:30 - Live
Saint Cloud (Le Floc'h) - 1 ter, boulevard...
Le Floc'h
Les arts de la table se déclineront avec des ménagères et des pièces de service en argent par Puiforcat. Ces dernières, de style Régence, présentent des ailes chantournées bordées d’une frise d’oves, et de cartouches gravés centrés de quartefeuille sur fond amati (5 000/6 000 €). La nature s’invitera sur un service en porcelaine de la maison Hermès, modèle « toucan » (autour de 5 000 €), et sur une partie de service en faïence polychrome de Sarreguemines, à décor naturaliste de fleurs et de branchages (300/400 €). Baccarat bordera ses verres de cristal de fleurs de lys et d’hermines en or, sur une partie de service proposée autour de 300 €. L’art de vivre partira en voyage, grâce à Papworth, qui a créé pour Jaguar un coffret de cuir doté de compartiments pouvant accueillir deux bouteilles de champagne et quatre verres (70/90 €). Une bouteille de bonnes-mares produite par Georges Roumier en 1985 se fera remarquer autour de 2 750 € dans la section vins. Articles après-vente
À la table de Puiforcat
Puiforcat était le meilleur ambassadeur des arts de la table déclinés à Saint-Cloud le dimanche 28 …Lire la suite
samedi 27 mars 2021
samedi 27 mars 2021 - 15:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Kohn Marc-Arthur
C'est un curieux podium qui pourrait se tenir ici… La plus haute marche du podium est espérée pour une toile de Camille Pissarro exécutée à Éragny vers 1887,  Femme étendant du linge (500 000/800 000 €), la deuxième pour une peinture à l'eau de Lucio Fontana de sa célèbre série des Concetti spaziale , Attese 65-66 T5 de 1965 (600 000/700 000 €), la dernière  pour une toile de Bernard Buffet de 1991,  Fleurs et fruits (190 000/220 000 €). Elles sont accompagnées notamment de la vue d'un Port du Sud avec l'arche de Titus, 1780 de Lacroix de Marseille (170 000/200 000 €), de celle de Caudebec-en-Caux, bateaux sur la Seine, 1889 d'Eugène Boudin (190 000/200 000 €) et d'une Scène d'estuaire sous un ciel chargé de nuages (1655) de Jan Van Goyen (140 000/160 000 €). Se cotoieront enfin un Christ au mont des Oliviers de l'école alsacienne vers 1490 (peinture sur bois transposée sur toile, 120 000/150 000 €), une résine peinte de Niki de Saint Phalle,  Le Grand Chameau (1/3, 100 000/150 000 €) et un paysage hivernal de Maurice Utrillo des années 1945, Le Moulin de Sannois sous la neige (120 000/140 000 €). Articles avant-vente
Camille Pissarro, poème de la banalité quotidienne
C’est d’une collection suisse que vient cette figureLire la suite
samedi 27 mars 2021 - 14:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Le samedi 27 déclinera les arts asiatiques en deux temps. Rendez-vous à 10 h 30 pour découvrir près de 200 objets japonais, dont la pièce maîtresse sera un vase impérial en émaux cloisonnés à décor de bambous, réalisé par Hattori Tadasaburo (30 000/40 000 €). La nature s’épanouira également sur un paravent à six feuilles de l’école de Kano, sur lequel un pin déploie ses branches sur fond or (12 000/15 000 €). Deux tigres de bronze, sculptés par Akasofu Gyoko, combattront autour de 3 500 €. La Chine prendra le relais à 14 h 30 avec quelque 300 lots. À l’honneur, une paire de vases « hu », eux aussi en émaux cloisonnés, au décor polychrome sur fond bleu des « cent daims ». Leurs anses forment des dragons stylisés (50 000/60 000 €). Sérénité garantie, avec un bouddha en bronze laqué conservant des traces de polychromie. Depuis les années 1600, il est assis en position varada mudra et esquisse un sourire (25 000/30 000 €). Articles après-vente
La Chine de Samuel Bing
À l’image de cette coupe yuan, les objets acquis auprèsLire la suite
Articles avant-vente
Japon et Chine, duo au sommet
Les vases en émaux cloisonnés sont les pièces maîtressesLire la suite
samedi 27 mars 2021 - 14:30 - Live
Saint-Germain-en-Laye - 9, rue des Arcades - ...
SGL Enchères - Frédéric Laurent de Rummel et Peggy Savidan
Le voyage débute en emboîtant le pas des animaux, des deux jaguars lithographiés de Paul Jouve, une épreuve d’artiste proposée autour de 3 000 €, à l’éléphant d’Etha Richter, une fonte ancienne marquée « Guss.V Pirner & Franz Dresden » (12 000/15 000 €). Les cimaises font ensuite prendre le large. Sous le pinceau de Georges Binet, le Normandie en impose, devant le môle central du Havre, dans une huile sur panneau de 1936 (106 x 173 cm, autour de 4 500 €). Mention spéciale pour Lucien Alix Stolz, dont une quarantaine d’œuvres, essentiellement des paysages français, sont au rendez-vous (100/1 200 €). Alors que l’Afrique sera évoquée par le plâtre d’une danseuse sculptée par Marguerite Anne de Blonay (6 000/8 000 €), André Maire dessinera une Malgache au pastel (1 800/2 000 €). Quinze dessins évoqueront l’artiste. Tancrède Bastet a choisi le Palais d’un rajah à Bénarès pour évoquer l’Inde (5 000/6 000 €). Articles après-vente
Huzé peint Tahiti
Cette imposante huile sur toile signée Guy Huzé (1912-1997), située « Tahiti », dont elle illustre la…Lire la suite
Articles avant-vente
Invitation au voyage
Embarquement immédiat sur le paquebot Normandie, grâceLire la suite
samedi 27 mars 2021 - 14:00 - Live
Fontainebleau - 9-11, rue Royale - 77300
Osenat
Alors que le mobilier classique sera notamment représenté par un bureau plat d’époque Louis XV marqueté de palissandre en frisage (8 000/12 000 €), à assortir avec une tapisserie tissée dans la première moitié du XVIII e siècle à Aubusson, et figurant Darius se jetant aux pieds d’Alexandre (1 500/2 500 €), la Chine aura le bouddha Amithaba pour représentant, façonné en bronze au XVII e ou au XVIII e siècle (3 000/5 000 €). Des objets se feront remarquer, comme un coffret de messager de la fin du XV e siècle (1 500/2 000 €). En porcelaine blanche semée de bouquets de fleurs, un important ensemble de pièces d’un service fabriqué à Paris par la manufacture de Boissettes, à la fin du XVIII e siècle, sera proposé autour de 1 750 €. Articles après-vente
Pétrarque à Bruxelles
Pas moins de 26 250 € étaient requis pour cette imposante tapisserie des Flandres présentée à Fontainebleau…Lire la suite
samedi 27 mars 2021 - 14:00 - Live
Beaune - 13, boulevard Saint-Jacques - 21200
SARL Alexandre Landre
samedi 27 mars 2021 - 14:00 - Live
Villefranche-sur-Saône - 592, boulevard Albert-Camus...
Maison de ventes Richard
De grands noms du design du XX e siècle seront en tête de cette affiche. Jean Prouvé, avec un lit de repos modèle  N° 452  dit  SCAL  à tablette escamotable et accotoirs de la tête et du pied en contreplaqué de chêne, édité par Steph Simon vers 1951 (9 000/11 000 €), côtoiera Charlotte Perriand, dont figurera une grande banquette à treize lattes en acajou et structure en métal laqué noir, provenant du logement des cadres de la cité minière de Cansado en Mauritanie, éditée quant à elle par Steph Simon vers 1959-1967 (5 000/7 000 €). Nous mettrons encore en avant une paire de tabourets de Gio Ponti à structure ajourée en noyer massif verni et assise garnie recouverte d'un velours dans les tons vert sapin (3 200/4 200 €), et une grande suspension d'Enzo Cattelani constituée de cinq disques en aluminium dorés à la feuille d'or, éditée par Catellani & Smith (1 500/2 000 €).  Articles avant-vente
Gio Ponti, le premier
Grande figure du design italien du XX e   siècle,Lire la suite
samedi 27 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Kohn Marc-Arthur
Vingt voitures ayant fait partie de la collection Vittorio Perrotta s'alignent sur la ligne de départ. Si les deux plus attendues sont une Ferrari Testarossa de 1989 et une réplique de Type D Jaguar de 1956 pour lesquelles il faudra être prêts à débourser 60 000/100 000 € et 80 000/100 000 €, les plus nombreuses sont les Rolls Royce. Pas moins de sept de ces autos de la marque mythique, de modèles différents –  Silver Wraith , Phantom III , Phantom II , 20 HP , Silver Cloud II  – s'affrontent ici, millésimées de 1929 à 1962, négociables de 20 000 à 60 000/80 000 €. 40 000/60 000 € enfin permettront (peut-être) de s'asseoir au volant d'une Cord 810 Sedan de 1936. Articles après-vente
Chevaux et bateaux faisaient la course
Les voitures de la collection Vittorio Perrotta seLire la suite
samedi 27 mars 2021 - 13:00 - Live
Bruxelles - 162/8 Chaussée de Charleroi - B-1...
Les Ventes Ferraton - Damien Voglaire
samedi 27 mars 2021 - 10:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Inédit, un cuivre peint par Ludovico Carracci sur le thème de  L'Adoration des Mages  sera annoncé avec une estimation de 100 000/150 000 € (voir Gazette  n° 11, page 30). Provenant selon la tradition familiale de Mme Agnès Jeanne Julie Froment de Champlagarde – fille du bailli de Versailles –, puis passé par les collections de François Astruc et de la famille Bardon, ce tableau est une reprise autographe du retable réalisé par le peintre pour la chapelle Gessi de l'église San Bartolomeo di Reno à Bologne, et détruit durant la Seconde Guerre mondiale. À ses côtés aux cimaises se distingueront une  Marine par gros temps  de l'artiste hollandais du XVII e  Ludolf Backhuysen, attendue à 80 000/100 000 € (voir Gazette n° 11, page 148), et une technique mixte sur panneau d'Isorel décrivant Ouarzazate  de Jacques Majorelle, à 50 000/60 000 €. Des arts du XX e siècle, nous mettrons encore en avant un plat rond-carré de Pablo Picasso pour l'atelier des orfèvres François et Pierre Hugo,  Visage de faune, une épreuve en argent repoussé prisée 8 000/10 000 €, et une spectaculaire suspension de Charles Schneider datée vers 1920, à envisager à 7 000/10 000 €. À monture en fer forgé figurant des feuilles de gingko et ornée de trois tulipes en verre rose évoquant des arums, cette lampe provient de la vente de la collection de Rod Steward du 18 novembre 1994 chez Sotheby's New York.   Articles après-vente
De Bologne à Ouarzazate, des artistes couronnés de succès
Carracci, Backhuysen ou encore Majorelle étaient àLire la suite
Articles avant-vente
Une star de la peinture de marine
Admiré en son temps, ensuite glorifié, Ludolf BackhuysenLire la suite
Carracci, prénom Ludovico, profession peintre
Réalisme, lumière et expressivité, autant de caractéristiquesLire la suite
vendredi 26 mars 2021
vendredi 26 mars 2021 - 15:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Kâ-Mondo
Il ne sera pas nécessaire d'attendre longtemps pour assister à une belle bataille d'enchères. 200 000/300 000 €, telle est la fourchette de prix à prévoir pour se voir adjuger le premier lot de la vente, un Projet de vignette… à la plume et l'encre brune de Peter Paul Rubens ayant fait partie de la collection du marquis de Lagoy (1764-1829) et auquel La Gazette consacre sa couverture (page ??). Un peu plus loin, de même provenance, c'est à hauteur de 100 000/150 000 € qu'est espéré un Christ à la colonne , à la pierre noire et la craie blanche de Simon Vouet ( Gazette n° 10, page 12). De l'atelier d'Eustache Le Sueur enfin, une feuille à la plume et l'encre noire,  La Flagellation de saint Gervais et la Décollation de saint Protais , ayant fait partie de la collection Mariette et cédée par la descendance du marquis de Lagoy, pourrait être accueillie entre 30 000 et 50 000 €. On poursuit avec le Portrait de Bernard Germain Étienne de Laville-sur-Illon, comte de Lacépède par Jean-François Garneray – ancien élève de David (15 000/20 000 €). Les vitrines sont occupées pour certaines par des porcelaines européennes et extrême-orientales ayant appartenu au marquis de Lagoy, pour d'autres par des objets de décoration dont une pendule de Robert Robin à décor d'amours en bronze ciselé doré Louis XVI (10 000/15 000 €) et une représentation du Comte de Tourville debout tenant une épée et une carte en biscuit de porcelaine dure de Sèvres d'après un modèle de Jean-Antoine Houdon (15 000/20 000 €). D'une autre provenance enfin, on termine avec une paire de statuettes figurant Osiris-Antinoüs portant un plateau , près d'un tronc de palmier , en onyx blanc d'Algérie, travail italien fin XVIII e -début XIX e illustrant la vogue pour l'égyptomanie après la campagne de Bonaparte, dont 8 000/12 000 € sont avancés. Articles après-vente
Simon Vouet et Pierre Paul Rubens gagnants
Deux noms du triomphant XVII e   siècle, Simon VouetLire la suite
Articles avant-vente
Royale pendule
Cette pendule en bronze ciselé et doré au mercureLire la suite
Un Christ de Simon Vouet au trait caravagesque
Le dessin le plus attirant des deux feuilles de laLire la suite
Rubens illustrateur scientifique
Tirée de la fabuleuse collection du marquis de Lagoy,Lire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 14:30 - Live
Salle V.V. - 3, rue Rossini - 75009
Millon
Une même estimation mais deux visions différentes… C'est entre 60 000 et 80 000 € que sont annoncés une Composition de 1960 à l'encre et au lavis d'encre de Zao Wou-ki et un acrylique sur toile de Victor Vasarely,  Bikub, 1972 . De George Condo, une toile de 2003, Female mannequin , pourrait être disputée à 50 000/60 000 €, 30 000/40 000 € étant espérés tant d'une toile de 1959 de Jean-Michel Atlan non titrée que d'une composition (sur toile) de Georges Mathieu,  Toucanet, 1979 , provenant d'une collection particulière belge. Si les œuvres de son époux Hans Hartung fleurissent sur le marché, beaucoup plus rares sont celles d'Anna Eva Bergman dont quatre œuvres de technique – tempera, mine de plomb, pastel — et époques – 1950-1960 – différentes sont proposées. Leurs estimations ? 300 à 6 000/8 000 €. On citera enfin deux œuvres du Roumain Sandú Darié, une installation de Takis (pièce unique en plâtre peint et plaque métallique,  Mon sein t'attire, 1989 , 10 000/15 000 €), une toile d'Alfred Manessier au titre évocateur de  Terre de lumière, 1967 (20 000/25 000 €) et quelques dessins d'architecture du milieu des années 1970 d'Horia Damian (800/1 200 €). Articles après-vente
« Memories »
Live à huis clos pour cette vacation consacrée aux artistes de la seconde moitié du XX e siècle et aux…Lire la suite
Articles avant-vente
Emblème de l’abstraction géométrique
Deux œuvres de Sandú Dari (1908-1991) sont inscrites au catalogue de la vente d’art contemporain de…Lire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 14-15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot...
Pescheteau-Badin
Une fois n'est pas coutume, c'est non aux tableaux, mais à des verreries et des céramiques art nouveau que revient le lever de rideau. Plus que les œuvres de Daum, Gallé et Lalique, classiques, on a noté un ensemble de céramiques irisées de la manufacture Zsolnay Pecs dont la plus attendue est un vase au faisan au naturel décoré en haut relief du volatile, signé du cachet en application, pour lequel 6 000/8 000 € sont prévus. De deux bas-reliefs en bronze à patine dorée (fonte au sable sans cachet de fondeur), d'Évariste Jonchère (1892-1956),  La France donne aux colonies et La France reçoit des colonies , modèles réduits des deux œuvres monumentales créées en 1931 pour la façade du Pavillon de la métropole à l'Exposition coloniale de Paris, il faudra prévoir 4 000/6 000 €, tout comme d'un mobilier de salon de Carlo Bugatti en bois vernissé, cuivre estampé et métal argenté, comprenant un canapé et deux fauteuils. L'estimation de 10 000/15 000 € pourrait bien être dépassée pour un bénitier en ivoire sculpté de Dieppe XVIII e . Sans transition, on passe à un buste en plâtre de l'atelier de Jean-Antoine Houdon représentant l'épouse du sculpteur Marie-Ange-Cécile Langlois (1765-1823) peu avant son mariage en juillet 1786 (8 000/10 000 €) et à un buste de Chinois en terre cuite patinée de Jean-Baptiste Carpeaux, version esquissée de la figure de L'Asie d'une fontaine de l'avenue de l'Observatoire (fonte d'édition 1920-1939, 6 000/8 000 €). La patience des amateurs de tableaux enfin sera récompensée par une Vierge et l'Enfant au trône (peinture à l'œuf sur panneau de peuplier cintré) de l'école des Marches vers 1460 (suiveur du maître de l'Annonciation de Spermento à Camerino), pour laquelle 4 000/6 000 € seront à engager. Articles après-vente
Dentelle dieppoise bénie d’ivoire
Un peu en avance sur le calendrier pascal, un bénitierLire la suite
Articles avant-vente
Exquise esquisse
6  000/8  000  € sont à prévoir pour décrocher ce buste en terre cuite (h.  64  cm) de Jean-Baptiste…Lire la suite
Un bénitier en ivoire dieppois
Objet de dévotion, ce bénitier en ivoire dieppoisLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Daguerre
Saison de la chasse oblige, une grande toile (164 x 237 cm) de l'école flamande du XVII e par un suiveur de Paul de Vos,  Sanglier forcé par des chiens , est annoncée à 8 000/12 000 €. On poursuit avec une toile de Jan Frans Van Dael connue des amateurs, Roses dans un vase bulbe posé sur un entablement (40 000/50 000 €) et une composition attribuée à Jean Alaux,  Ulysse massacrant les prétendants de Pénélope , sujet du concours du prix de Rome de 1812 (15 000/20 000 €). Citons ensuite une boîte à sucre couverte en porcelaine de Meissen vers 1730, à décor de scènes de ports et quais animés (4 000/6 000 €), un grand plat rond à décor imprimé en camaïeu bleu de Chinois de la manufacture Vieillard à Bordeaux (seconde moitié du XIX e , même estimation), une boîte ronde en or émaillé figurant Vénus et l'Amour , travail probablement suisse de la fin XVIII e , dans le goût de Coteau (4 000/4 500 €). Dominant le chapitre mobilier, une suite de quatre fauteuils en acajou et placage d'acajou à dossier bandeau ajouré d'époque Louis XVI, estampillés Georges Jacob, nécessitera 10 000/15 000 €. Articles après-vente
Record mondial pour Ernest Dagonet 
Outsiders, Diane et Actéon par Ernest Dagonet  sortaientLire la suite
Articles avant-vente
Inspiré de David et attribuée à Jean Alaux
Inspirée des Sabines de Jacques-Louis David (muséeLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 14:00 - Live
Huis clos - huis clos -
Art Richelieu - Castor Hara
vendredi 26 mars 2021 - 13:30 - Live
Marseille - 5, rue Vincent Courdouan - 13006
De Baecque et Associés
La vente marseillaise du 26 mars abordera de multiples collections, telle la philatélie avec un ensemble de quatre gros albums et un petit de timbres neufs France entre 1940 et 1950 (2 500/4 500 €), et la bibliophilie avec six volumes du journal  La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique  de Charles Philippon entre 1830 et 1833 (3 000/4 000 €). Sans oublier les monnaies avec un aureus à l'effigie d'Antonin le Pieux, daté entre 138 et 161 (3 000/4 000 €), ou encore les autographes avec un album ayant appartenu au poète Henri Vermot au XIX e (1 200/1 500 €).  Articles après-vente
Une réunion d’artistes
Le vendredi 26 mars, chez De Baecque & Associés à Marseille (MM.  Marsanoux, Piazzola), les bibliophiles…Lire la suite
Articles avant-vente
La caricature sous Louis-Philippe
288 planches garnissent ces volumes dédiés à l’artLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Tessier & Sarrou et Associés
Que la fête commence ! C'est avec le lot n°7 que les réjouissances sont prévues : une suite de cinq aquarelles gouachées et encres noires préparatoires pour les Fêtes publiques données par la Ville de Paris à l'occasion du mariage de Monseigneur le Dauphin les 23 et 26 février 1765 de laquelle 10 000/15 000 € sont avancés. Beaucoup plus modestement estimées mais tout aussi intéressantes sont l'ensemble d'aquarelles de botanique de Giovanni Antonio Bottione, exécutées pour le jardin botanique de l'Université de Turin dans les années 1800. Ces œuvres pleines de charme et d'un parfait réalisme, associant pour certaines et plantes et insectes, sont au nombre de douze et estimées de 1 000 à 3 000 €. 3 000/5 000 € en revanche sont demandés d'un curieux Trompe-l'œil aux animaux associant volatiles et petits rongeurs de Gabriel-Germain Joncherie (1785-vers 1850), entre 3 000 et 6 000 € que sont annoncés des paysages urbains de Robert Pinchon et Paul Fischer. On termine avec une épreuve d'artiste en dehors de l'édition de l' Eau-forte n° XXVIII (1974) de Pierre Soulages (12 000/15 000 €), une imposante technique mixte (117 x 97 cm) d'Eduardo Arroyo, datée 1985,  Hommage à la nuit espagnole (15 000/20 000 €) et, dans un tout autre genre, une rare hydrie en céramique à vernis noir, à décor appliqué en relief, de Cyrénaïque (10 000/15 000 €). Articles après-vente
La vie suspendue de Gabriel Germain Joncherie
Grâce à une amusante composition en trompe  l’œilLire la suite
Articles avant-vente
Vase antique
Rares sont les pièces comme cette hydrie du III e siècle av. J.-C. (h.  43,7  cm), à décor appliqué…Lire la suite
Le jardin extraordinaire de Giovanni Antonio Bottione
Les plantes de Giovanni Antonio Bottione ne craignentLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 13:30 - Live
Blanchet & Associés - 2, boulevard Montmartre...
Blanchet & Associés
Articles après-vente
Le grand saut
Le nom de Charles-Jean Hallo, dit Alo (1862-1969), est l'un de ceux qui ont donné des couleurs aux affiches…Lire la suite
Articles avant-vente
Là-haut sur la montagne
4  000 à 5  000  € seront à débourser pour se voir adjuger ce fusain et estompe au monogramme de Samivel…Lire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 13:00 - Live
Cannes - 31, boulevard d'Alsace - 06400
Pichon & Noudel-Deniau (Azur Enchères)
vendredi 26 mars 2021 - 11:00 - Live
La Varenne-Saint-Hilaire - 21, avenue de Balzac...
SVV Lombrail Teucquam
Les bonnes bouteilles s’adapteront à différents budgets, 120 € étant nécessaires pour un pavillon rouge du château-margaux, millésime 2006, contre 1 500 € pour une romanée-saint-vivant 2017, du domaine de la Romanée Conti. Mis en bouteille par le même prestigieux producteur, un échezeaux de 2014 se négociera autour de 1 400 €. Les millésimes feront la différence. Il faudra ainsi débourser environ 300 € pour un mouton-rothschild de 2005, et 1 000 € pour son année 1959. Un montant similaire sera nécessaire pour un petrus de 1971. Vin rare produit à seulement 10 000 bouteilles par millésime, le Y d’yquem est attendu autour de 120 € pour 2016. Le célèbre château-d’yquem sera représenté par des bouteilles de 1990 et 2009, respectivement autour de 300 et 250 €. Le champagne aura lui aussi ses millésimes, à l’image d’un Dom Pérignon 2004, autour de 120 €.
vendredi 26 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Thierry de Maigret
Pas moins de 570 numéros défileront sous le marteau. Les livres anciens et modernes – mémoires, traités, récits historiques, etc. – ouvrent la marche (est. 100 à 600/800 €), des lots de soldats de plomb (Lucotte) la concluent. L'intervalle est ponctué de lames, fourreaux, épées, sabres et autres gardes (100/250 €), d'un ensemble de portraits d'officiers de Marcel Wibault (1904-1998, 100 à 1500 €), de coiffures et d'équipements, poires à poudre, chopes de réservistes, selles, fusils de chasse et documents militaires divers (100 à 2 000 €).
jeudi 25 mars 2021
jeudi 25 mars 2021 - 15:00 - Live
Paris - 6, rue des Colonnes du Trône - 75012
Estim Nation
jeudi 25 mars 2021 - 14:30 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Pour la vente de l'une de ses spécialités, la jeune maison marseillaise, installée dorénavant également à Paris, en appelle aux amateurs de design, baroque ou minimaliste. Les luminaires alternent avec le mobilier, les œuvres d'Eugène Printz et Edgar Brandt avec celles de Pierre Chapo, Georges Candilis, Charlotte Perriand, Serge Mouille, Guy Rey Millet pour Jean Prouvé, Line Vautrin, Sergio Rodrigues, Gio Ponti, Carlo de Carli, Maurice Calka ou Ico Parisi, Olivier Gagnère, Mark Brazier-Jones, Jacques Duval-Brasseur, Angelo Mangiarotti, Verner Panton ou Angelo Lelii. Parmi les pièces les plus prisées, on a retenu un bar dit Thon en résine et aluminium et une lampe dite Pyramide panthographe en acier de 1978 de Yonel Lebovici de 1988 (12 000/15 000 € et 15 000/20 000 €), une suite de 66 panneaux décoratifs en verre glacé des années 1930 de Max et Paule Ingrand provenant de la brasserie parisienne La Grande Maxéville (10 000/15 000 €), une console en bois de jacquier (pièce unique) de José Zanine Caldas de 1977 (15 000/18 000 €), un exemplaire du bureau BM 11 dit "direction" (tôle d'acier, chêne et alu), réalisé par les ateliers Jean Prouvé en 1948 (18 000/22 000 €). Enfin, si l'on disputera à hauteur de 30 000/40 000 € une sculpture (non titrée) de Jean Lambert-Rucki, en métal, datée 1955, il faudra pousser jusqu'à 70 000/80 000 € pour un bahut dit Bloc de Charlotte Perriand, édité par la galerie Steph Simon en 1958. Articles après-vente
Le taureau ensorcelé de Jean Lambert-Rucki
Jean Lambert-Rucki, Line Vautrin et Alexandre NollLire la suite
Articles avant-vente
L’homme de fer
Pas de titre mais une date, 1955, et une provenance pour cette sculpture en tôle de métal peint de Jean…Lire la suite
jeudi 25 mars 2021 - 14:30 - Live
Marseille - 5, rue Vincent Courdouan - 13006
De Baecque et Associés
Marseille et sa région seront au cœur de ce programme avec la présentation notamment d'un ensemble de 38 tirages argentiques d'époque d'après négatifs verre d'Adolphe Lezer,  Calanques, îles, littoral, massifs, autour de Marseille,  datés de 1897-1898 (1 800/2 000 €), et d'un rare ensemble de cinq tirages argentiques d'époque de la  Visite de Léon Trotsky à Marseille, décembre 1932 par Baudelaire-Photo-Sport,   remontant à la période d'exil en France de Trotsky dans les années 1930 (800/1 000 €). On le voit se rendant en voiture à l’usine chimique Kuhlmann dans le quartier des Riaux, sur les hauteurs de l’Estaque, puis être accueilli par des sympathisants et des journalistes en présence de la police, et enfin faire une sortie en mer au large des îles du Frioul à bord d’un canot.
jeudi 25 mars 2021 - 14:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Parmi les dessins anciens du jeudi 25, figure un sujet de l’histoire de France, la visite du roi Henri III à la villa Contarini, traité par un artiste vénitien, Giovanni Domenico Tiepolo. Son étude de costume est la reprise d'un détail de la fresque peinte par son père, Giovanni Battista Tiepolo, dans la demeure en question (20 000/30 000 €). Un autre Italien, Luigi Ademollo, a joint trois feuilles de papier pour décrire Le Triomphe de Scipion l'Africain, de retour à Rome après la bataille de Zama , à la plume, au lavis brun et à la gouache. Le défilé se déploie ainsi sur 197 cm (15 000/20 000 €). L’héroïsme de l’Antiquité a également inspiré un élève de David, Jean-Baptiste Debret, dont une étude de mains reprend le point de mire d’une célèbre composition du maître néoclassique, Le Serment des Horaces (12 000/15 000 €). D’autres disciples de David seront au rendez-vous : Jean-Baptiste Isabey et Anne-Louis Girodet-Trioson. Un délicat profil dessiné par Eugène Delacroix alimentera le débat sur le romantisme : il s’agit d’une étude pour les Massacres de Scio (18 000/22 000 €). Articles après-vente
Giovanni Domenico Tiepolo pour la villa Contarini
De Tiepolo à Isabey, et de la Renaissance à la Révolution,Lire la suite
Articles avant-vente
Debret, Girodet-Trioson et Isabey
L’histoire et les portraits n’ont pas de secrets pourLire la suite
jeudi 25 mars 2021 - 14:00
Nogent-sur-Marne - 17, rue du Port - 94130
Lucien Paris
Une vente certes qui ne comprend que 26 lots, mais quels lots ! Les philatélistes seront au rendez-vous pour s’arracher plusieurs collections de timbres neufs et oblitérés. Parmi les planches de timbres, certains proviennent de Chine, pour 4 800/5 000 €, ou bien des anciennes colonies françaises en Afrique pour 3 200/3 500 €. Plus accessibles, certaines collections ne dépassent pas 600 ou 700 € à l’estimation, à l’instar de timbres suisses allant des années 1850 à 1976, et du lot de plusieurs classeurs tous pays, disposé en 3 cartons.
jeudi 25 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle des ventes Favart - 3, rue Favart - 750...
Ader
130 numéros sont inscrits au catalogue, mais un seul nom est à retenir : celui de Romain de Tirtoff passé à la postérité sous celui de Erté (1892-1990). Au menu, des œuvres sur papier bien sûr, mais aussi des petits groupes en bronze et des multiples (lithographies et sérigraphies). Leur provenance ? Serge Leeman, chauffeur, secrétaire particulier et enfin légataire universel du dessinateur, illustrateur et styliste, né à Saint-Pétersbourg, venu à travailler à Paris auprès de Paul Poiret en 1913, et dont le nom est indissociable du Harper's Bazaar , des Folies-Bergère et de nombreux music-halls de Broadway et d'Hollywood. À son décès le 21 avril 1990, il laisse une œuvre abondante dont cette dispersion donne un sympathique aperçu, entre projets de costumes, de décor et de couvertures de magazines. Pour ces œuvres revisitant l'Orient et l'Extrême-Orient, où se mêlent baroque et merveilleux, comptez 300 à 1 500 €, exception faite de Vénus , une gouache destinée à la couverture du numéro de mai 1925 du Harper's Bazaar (2 000/3 000 €). Articles après-vente
Costumes et décors : la folie Erté
Gants blancs pour un dessinateur de costumes et deLire la suite
Articles avant-vente
La belle Hélène
Cette gouache sur carton (37,5  x  37,5  cm) de la main d’Erté, Romain de Tirtoff de son vrai nom, a…Lire la suite
jeudi 25 mars 2021 - 14:00 - Live
5, rue de Provence - 5, rue de Provence - 750...
Copages Auction Paris
jeudi 25 mars 2021 - 14:00 - Live
Librairie Giraud-Badin - 22, rue Guynemer - 7...
Alde
jeudi 25 mars 2021 - 14:00 - Live
56, rue La Fayette - 56, rue La Fayette - 750...
Pestel-Debord
Si la vente Tableaux, Orfèvrerie, Céramique, Extrême-Orient s’adresse à tous les budgets, on y trouve quelques objets qui valent le détour. Ainsi un vase en verre multicouches dan les tons de vert et de rose à décor de branches de fuchsias sur fond martelé se voit estimé 1 000 / 2 000 €. Issu des ateliers de verrerie d’art de Burgun Schverer&Cie, en Lorraine, l’objet, signé à l’or sous le pied, date de 1897. Une série de toile éveille aussi l’intérêt : le portrait d’une jeune ottomane prenant le café d’école française, pour 1 000/1 500 €, fut peint vers 1760. Un Eugène Lambert estimé 2 000/3 000 € représente une nature morte de scène de chasse. Enfin, le point culminant du volet Extrême-Orient, un vase balustre à col évasé, est estimé 1 000/1 500 €. D’époque Kangxi, il est orné d’un ravissant décor bleu figurant sur une face, un couple de dignitaires recevant les offrandes, et sur l’autre, des bananiers.
jeudi 25 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Beaussant Lefèvre
La vacation du matin, réservée à des chatelaines et des cachets, laisse la place l'après-midi à des bijoux classiques, de la fin du XIX e et du XX e , pour quelques-uns signés Pomellato, Janesich ou Bernardeau, estimés entre 200 et 15 000 €. Une fois n'est pas coutume, la vedette est une montre en or et émail, dite à tact, exécutée en 1801 par Abraham-Louis Breguet pour madame Tallien, pour laquelle 15 000/20 000 € sont annoncés modestement. La fin de l'après-midi revient à des objets de vitrine (flacons, boîtes, étuis à cire, sac cotte de maille, etc.), à de l'orfèvrerie et de l'argenterie moderne, dont la pièce la plus disputée devrait être une ménagère de Lapparra et Gabriel et Leduc (7,650 kg), modèle "filet coquilles" monogrammé, pour laquelle 6 000/7 000 € sont demandés. Articles après-vente
Abraham-Louis Breguet ,avec tact…
La belle madame Tallien lançait une flèche en diamantsLire la suite
Articles avant-vente
Pour les beaux yeux de madame Tallien
Si pour Benjamin Franklin «le temps c’est de l’argent»,Lire la suite
jeudi 25 mars 2021 - 11:00 - Live
Millon Riviera - 3, place Franklin - 06000
Millon
mercredi 24 mars 2021
mercredi 24 mars 2021 - 14:30 - Live
Lyon - 8, rue de Castries - 69002
Conan Hôtel d’Ainay - Cécile Conan Fillatre Commissaire-Priseur Judiciaire
mercredi 24 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Pescheteau-Badin
mercredi 24 mars 2021 - 14:00 - Live
Paris - 6, avenue Hoche - 75008
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
mercredi 24 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 14-15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot...
Thierry de Maigret , Delon - Hoebanx
Les amateurs de natures mortes surveilleront deux œuvres de Jean-Pierre Lays sur leurs toiles d'origine : la première est une Nature morte à la harpe, instruments de musique et buissons de roses probablement exposée au Salon de 1870, la seconde une allégorie du Bien et du Mal,  Les bons et les mauvais fruits , présentée à l'exposition de la Société des amis des Arts de Lyon, en 1872. Chacune de ces œuvres est estimée 8 000/10 000 €. La plus belle bataille d'enchères de l'après-midi – 70 000/90 000 € – devrait accueillir deux toiles de l'artiste anversois, Jacques de l'Ange, Le Couronnement d'épines et Le Martyre de saint Laurent . Un ensemble de neuf panneaux de Joseph Andreas Weiss (1814-1887) représentant Les Chevaux de Leuchtenberg , commande de Nicholas de Beauharnais pour son château de Stein en Allemagne, nécessitera 6 000/10 000 €, un portrait de Madame Helleu à l'ombrelle sur un yacht signé Paul-César Helleu, 30 000/40 000 €, tout comme un paysage de Dordrecht, les moulins sur la Meuse , de 1875, par Eugène Boudin. Enfin, c'est entre 50 000 et 70 000 € qu'il conviendra de lever la main pour un Christ jardinier de Jan II Bruegel et Hendrick Van Balen. Classiques, le mobilier et les objets d'art sont emmenés par deux groupes en marbre Enlèvement d'une Sabine et Enlèvement de Proserpine de Francesco Fabj-Altini exécutés d'après Giambologna et Gian Lorenzo Bernini (Rome, vers 1896). Une paire de candélabres à trois lumières en bronze ciselé et doré, attribuée à Jean-Joseph de Saint-Germain, d'époque Louis XVI, dont la composition s'inspire de certains projets d'ornemanistes parisiens du début du néoclassicisme (particulièrement de ceux de Jean-Charles Delafosse) est annoncée à 15 000/20 000 €. Articles après-vente
Helleu, Boudin, Jan II Bruegel...
Helleu et Boudin du côté des modernes, Jan  II BruegelLire la suite
Articles avant-vente
Peintre d’une seule femme
Ami de Marcel Proust, Paul-César Helleu (1859-1927) représente les plus belles femmes de la haute société…Lire la suite
Jacques de l’Ange, un caravagesque du Nord
Découvertes pour les uns, redécouvertes pour d’autres,Lire la suite
mercredi 24 mars 2021 - 13:00 - Live
Lyon - 2-4, rue Saint-Firmin - 69008
Artenchères
mercredi 24 mars 2021 - 13:00 - Live
Vente Live à huis-clos - Vente à huis-clos en...
Euvrard & Fabre
mercredi 24 mars 2021 - 11:00 - Online
www.drouotonline.com
Ader Entreprises & Patrimoine , Ader
mardi 23 mars 2021