Agenda des ventes

16976 ventes
vendredi 26 février 2021
vendredi 26 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Magnin Wedry
On pénètre ici dans l'intimité de l'atelier de Christine Tissier (1928-2010), rue de la Procession dans le 15 e arrondissement. Les œuvres, vendues après succession, se partagent entre toiles, œuvres sur papier et sculptures (terres cuites, plâtre, métal et bronze), toutes abstraites, et sont estimées entre 100 et 300 €.
vendredi 26 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
Un séduisant visage accueille le visiteur : celui d'Ali Ben Nasr Mansour dont Carl Haag fait le portrait, à l'aquarelle, en 1858. Son estimation ? 10 000/15 000 €. On poursuit avec un ensemble de vues de villes marocaines et scènes de rue de la même technique, signées Camille-Paul Josso (1902-1986, 150 à 300 €), quelques certificats de pélerinage, des monnaies d'argent, un cadran solaire en marbre blanc gravé d'Afrique du Nord (probablement Ifriqiyya, daté 1679, 5 000/6 000 €), des pages d'album et des peintures persanes. 400/600 € devraient accueillir des carreaux de faïence de Damas XVII e et des miniatures indiennes, 150/300 € des bijoux ottomans ou caucasiens, mais il faudra pousser jusqu'à 6 000/8 000 € pour décrocher une décoration ottomane (en or et pierres précieuses) à la tughra du sultan Abdülhamid II, de la fin XIX e . Une paire de têtes de lion (plaques d'argent sur âme de bois et crinières en vermeil) sculptées en ronde bosse, probablement du Rajasthan d'époque XIX e , nécessitera 1 200/1 500 €, quand deux cornes à poudre en ivoire sculpté en forme de gazelle (fin XIX e -début XX e ) sont attendues autour de 2 000/3 000 € chacune. Direction le Gujarat du XVIII e pour deux cabinets en bois incrusté d'os à décor floral, estimés 5 000/6 000 € et 3 000/5 000 €, et l'Iran qâjâr pour un coffret de peseur en bois peint et laqué, creusé de compartiments, daté 1828, annoncé à 1 200/1 500 €. Articles avant-vente
Carl Haag : le goût du voyage
Fleuron d’une vente d’arts d’Orient et de l’Islam,Lire la suite
vendredi 26 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Drouot Estimations
Les numismates devront être attentifs, une seule pièce de monnaie figure dans cette vente : un ducat d'or de 10 sequins de Silvestro Vallier (1694-1700), au type du ducat d'argent, vénitien, pour lequel 8 000/12 000 € sont espérés. Les bibliophiles tenteront leur chance sur les Œuvres de Pierre de Ronsard (Lyon, 1592) en cinq volumes in-12, habillés de maroquin rouge (3 800/4 000 €), les botanistes sur un exemplaire des Roses peintes de Pierre-Joseph Redouté (Paris, 1824) comprenant 160 planches en couleurs (3 000/4 000 €). La plus belle bataille d'enchères – 220 000/280 000 € – est prévue sur une toile inédite d'Édouard Manet, un portrait du petit Chien Minnay (voir Gazette n° 5, page 17). 400 à 1 500 €, telle est la fourchette de prix à prévoir pour s'offrir l'un des nombreux vases des établissement Gallé et Daum, 2 500/3 000 € pour une paire de vases de forme cornet, en cuivre patiné incrusté à décor floral des établissements Inoue de Kyoto (période Meiji), mais aussi pour un chameau en terre cuite beige et glaçure sancai trois couleurs de la période Tang. On termine avec une pendule dorée et patinée  L'Amérique début XIX e (8 000/15 000 €), un tapis d'Aubusson d'époque Empire d'après un modèle de la manufacture Piat Lefebvre à Tournai, à décor de rinceaux et lyres (6 500/7 000 €). Articles avant-vente
Paris à l’heure amérindienne
Exécutée d’après un dessin de Deverberie, cette penduleLire la suite
Le Minnay de Manet : portrait de chien au temps de l’impressionnisme
L'apparition de ce portrait de chien d’Édouard Manet,Lire la suite
vendredi 26 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Binoche et Giquello
vendredi 26 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Thierry de Maigret
vendredi 26 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Gros & Delettrez
170 numéros défilent le matin, 400 l'après-midi. Un bel ensemble de robes, manteaux, chapeaux et accessoires racontent la maison Christian Dior des années 1950-1960 à 2010 (est. 200 à 1 500 €), mais on pourra également céder à la tentation avec des pièces griffées Jean Paul Gaultier, Yves Saint Laurent, Chanel (nombreux sacs, vestes en tweed et en lurex), Comme des garçons, Miyaké, Yamamoto, Alaïa, Pierre Cardin, Givenchy par Mac Queen. Hiver oblige, une vingtaine de vestes en fourrure (de chez Fischelis notamment), en zibeline et vison (modernes et réversibles, de teintes foncée), seront accessibles moyennent 400 à 2 000 €, auxquels s'ajoutent boîtes et bijoux de Line Vautrin. La panoplie ne serait pas complète sans quelques sacs, Chanel et Hermès essentiellement. Constance (en daim noir notamment), Birkin (cuir gris-bleu et blanc, 2011, 9 500/10 500 €) et Kelly sont de sortie. De ce modèle emblématique, un So Black de 2010 est annoncé à 10 000/12 000 €, tandis qu'un Lakis orange du même millésime nécessitera 8 000/10 000 €. Articles avant-vente
Christian Dior par Yves Saint Laurent
S’il est un nom qui s’égrène dans cette dispersion,Lire la suite
jeudi 25 février 2021
jeudi 25 février 2021 - 14:15 - Live
Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Fraysse & Associés
jeudi 25 février 2021 - 14:00
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Morel
Cap à l'ouest dans cette salle où les coups de marteau (quelques dizaines à quelques centaines d'euros) récompenseront les phares et autres objets sur le thème de la mer réunis par le navigateur et journaliste spécialisé, Bernard Rubinstein, décédé le 13 juin 2020. Articles avant-vente
La collection de phares de Bernard Rubinstein
À l’heure où se succèdent les arrivées des navigateursLire la suite
vendredi 19 février 2021
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Drouot Estimations
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Daguerre
Une toile de l'école napolitaine du XVII e de l'atelier de Jusepe de Ribera figurant Le Philosophe Dioscoride (20 000/30 000 €), un panneau de Joost Cornelisz Droochsloot,  Paysans fuyant un incendie (8 000/10 000 €), le portrait d'une Jeune femme costumée en sultane , attribué à Louis de Silvestre (4 000/6 000 €) et une Scène de banquet sous des arcades , signée Michel Boyer (1668-1724, 8 000/10 000 €) constituent l'essentiel de ce qu'il faut retenir côté cimaises. En vitrines, une plaque en ivoire sculpté d'une Allégorie de la Monarchie de l'école française XVIII e (800/1 200 €) voisine avec une fontaine de table en forme de Bacchus en majolique d'Urbino (atelier des Patanazzi, XVI e , 1 500/2 000 €), une pendule en bronze ciselé doré d'époque Louis XVI à décor d'angelot tenant un médaillon représentant Henri IV (Jean-Baptiste Duluc, 3 500/4 000 €) et une paire de vases bouteille en porcelaine émaillée (monture de bronze ciselé XIX e ) de la période Qing (2 000/3 000 €). Du bon mobilier d'époque dont un fauteuil bas de Michel Cresson (1 800/2 000 €) et un bureau cylindre en acajou et placage d'acajou de Ferdinand Bury (6 000/8 000 €) sont à noter, de même qu'une chaise à porteur en bois mouluré, sculpté et peint en camaïeu vert, d'époque Louis XV (3 000/4 000 €). Articles après-vente
Un rafraîchissoir à vin fin XVIIIe-début XIXe
Aussi élégant qu’indispensable, ce rafraîchissoirLire la suite
Articles avant-vente
Un élève de l’atelier de Jusepe de Ribera
Que ce portrait de Dioscoride vous en évoque un autreLire la suite
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
On ne sait si cette vente marque le lancement d'une nouvelle spécialité de la maison de ventes, mais la dispersion de la collection Saül Yurkelevich (1931-2005) par ses héritiers et divers tableaux d'amateurs mettent en lumière l'art latino-américain du XX e siècle. Au menu, des œuvres d'Alejandro Puente, César Paternosto, Eduardo Jonquieres, Rodolfo Nieto Labastida, Ramon Vergara Grez… pour lesquelles il faudra s'engager d'une centaine à 15 000 € environ. Articles après-vente
Pleins feux sur l’art latino-américain
La figuration géométrique, portée par l’Argentin CésarLire la suite
Articles avant-vente
Collection Saúl Yurkievich, à la croisée des arts
Pour sa première dispersion d’art latino-américain,Lire la suite
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Millon
Issu de la collection du Lyonnais Joseph Védrine (1883-1965) – maréchal-ferrant et compagnon du Devoir devenu quincaillier, armurier et taxidermiste – et de divers amateurs, cet ensemble réunit volatiles et bipèdes, visibles sous nos cieux ou dans des contrées plus exotiques ou lointaines. Comme ce quetzal resplendissant d'Amérique centrale (4 000/5 000 €) ou cette vitrine d'oiseaux réunissant une soixantaine de spécimens, du faisan doré au tanagara des montagnes (10 000/15 000 €). 15 000/20 000 € sont demandés d'un ours polaire naturalisé entier, en position debout, tout comme d'un tigre, couché, la tête haute, alors que 1 200/1 500 € sont exigés d'une langouste porcelainen présentée sous un globe Napoléon III. Des cornes, trophées, dents de narval, envolées de papillons et compositions de coraux et coquillages complètent ce panorama d'histoire naturelle. Articles avant-vente
Serpent à plumes
À défaut de décrocher le meilleur résultat – celui-ci étant espéré sur un ours polaire de la baie de…Lire la suite
vendredi 19 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Baron Ribeyre & Associés
vendredi 19 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Beaussant Lefèvre
C'est autour de 4 000/5 000 € qu'est espéré un Portrait de Franz Liszt par Henry Scheffer, entre 300 et 3 000 € qu'il faudra lever la main pour s'offrir un paysage du Cotentin provenant de la collection de monsieur D. (Charles Auvray, Guillaume Fouace, Jean-Baptiste Guillemet, etc.). On poursuit avec une toile de Gustave Alaux,  Aux îles, la danse (1 000/1 500 €), un séduisant portrait de Jeune fille au châle , signé Émile Bernard (10 000/15 000 €), une étude pour La Mort de Ravana attribuée à Fernand Cormon (8 000/12 000 €), et une huile sur carton de Paul Sérusier,  Le Sourcier (6 000/8 000 €). Paul Signac pose son chevalet ou plutôt son carnet sur le port, à Port-Louis en Bretagne (aquarelle sur traits de crayon, 10 000/15 000 €), Claude Venard près du Sacré-Cœur, vue des toits de Paris (5 000/6 000 €), Hassan el Glaoui près de Cavaliers devant les remparts de Marrakech (vers 1970-1980, 8 000/12 000 €, gouache). Des arts graphiques, on passe aux arts décoratifs et notamment à un vase en dinanderie de cuivre et laque beige, noire et rouge, à décor géométrique, œuvre de Jean Dunand (2 000/3 000 €), un curieux secrétaire à abattant en bois exotique (William Morris ?, 1 500/1 800 €), sans bouder un grand lustre en métal à motif de plaques circulaires du mouvement Arts & Crafts (200/300 €). Articles après-vente
Émile Bernard, réminiscence
Le retour à l’ordre classique de ce peintre qui futLire la suite
Vision du Maroc
Cet Oriental assis livrait un pur exemple du styleLire la suite
Articles avant-vente
J’irai revoir ma Normandie
Pour ceux – ou celles – qui ne connaîtraient pas le Cotentin, l’ensemble de paysages proposés vendredi…Lire la suite
Une douceur enfantine signée Émile Bernard
Difficile de ne pas être sensible à cette toile d’ÉmileLire la suite
vendredi 19 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
vendredi 19 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Coutau-Bégarie
Les cent premiers numéros sont dispersés le matin. Il s'agit de documentation, de papiers peints et d'archives textiles (maquettes gouaches et réunions d'échantillons, notamment de l'atelier Testemale). L'après-midi verra défiler de la paramentique, des étoffes et des broderies diverses XVII e , XVIII e et XIX e , des toiles imprimées dont un ensemble de Francis Jourdain vers 1925, des costumes et accessoires du costume (souliers, pochettes, boutons d'habit, portefeuilles, chaînes de montres et bijoux en cheveux tressés, bourses). La fin de séance revient à des textiles du monde. Les coups de marteau sont attendus entre 50 et 1 500 €. Articles après-vente
Une robe à l'anglaise fin XVIIIe siècle
Taillée dans une indienne, une robe à l’anglaise retrousséeLire la suite
Articles avant-vente
Mode à l’anglaise
C’est entre 800 et 1  300  € qu’il faut s’engager pour espérer s’offrir cette robe à l’anglaise retroussée…Lire la suite
jeudi 18 février 2021
jeudi 18 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Ader
Parmi les décorations qui passent en début d'après-midi, les plus difficiles à décrocher seront probablement une plaque de chevalier en argent, vermeil imitant les cannetilles et émail, début XIX e , de l'ordre de l'Aigle blanc polonais (3 000/4 000 €), et une croix "pour le mérite" prusse (modèle fin XVIII e -début XIX e ) à quatre branches émaillées bleues et décorées à l'or du chiffre de Frédéric II (6 000/8 000 €). Deux boîtes ornées de miniatures retiendront plus particulièrement l'attention de souvenirs historiques : l'une est en bois verni, ornée du portrait du docteur Corvisart (médecin de Napoléon I er ) par Jean-Baptiste Duchesne (1770-1856), l'autre est en or jaune ciselé, rehaussée du portrait de Frédéric III en uniforme portant ses décorations (chacune 5 000/6 000 €). Au chapitre des armes, blanches et à feu, elles sont classiques, estimées 150 à 2 500 €, à l'exception d'un glaive de maréchal de France (modèle 1817), peut-être du maréchal Marmont pour lequel 8 000/10 000 € sont espérés. Articles après-vente
Un glaive de maréchal de France 1817
Un glaive de maréchal de France datant du retour desLire la suite
Articles avant-vente
Glaive ou épée
D’après une tradition familiale, ce glaive, «modèle 1817 de maréchal de France», pourrait provenir du…Lire la suite
jeudi 18 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Mirabaud - Mercier
Une vente marquée par son éclectisme, de la peinture de l’école russe du XIXe siècle, comme ce charmant Paysage sous la neige estimé 200/300 €, au luxe, à l’image d’un briquet Cartier en argent à décor guilloché qui espérons-le dépassera son estimation haute de 180 €. De quoi rassasier les amateurs de décorations et les télétravailleurs en mal d’un intérieur agréable, avec la paire de girandoles en bronze verni à 5 bras sur socle de marbre du XIXe siècle, montée sur électricité. Une adjudication qui devrait osciller entre 500/700 €. Plusieurs œuvres devraient s’envoler au-delà de l’estimation initiale. En premier lieu la nature morte à la coupe de fruits au fusain et lavis de l’artiste Lap Szeto, réalisée en 1949, pour laquelle il faudra compter au bas mot 1 000 €. Enfin, l’autoportrait de 1993 de Felten & Massinger en impression directe sur papier sensible, œuvre unique des deux photographes belges ravira les amateurs du genre et de la technique pour 2 000/2 500 €.
vendredi 12 février 2021
vendredi 12 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Drouot Estimations
Sans surprise, ou presque, la vedette devrait être une bague en platine sertie d'un diamant demi-taille en serti griffe (3,88 ct), l'épaulement ponctué de diamants taille huit-huit pour laquelle 20 000/25 000 € sont demandés. L'écrin idéal pourrait être un sac Kelly (Hermès, 32 cm, 1997) en crocodile lisse bleu jean, fond et face arrière en crocodile bleu nuit, annoncé à 8 000/12 000 €. On pourra y glisser également un collier en ors jaune et gris de chez Buccellati, formé d'une maille à multiples anneaux guillochés de différentes tailles entrelacées, alternées de fleurs de gardenia stylisées travaillées en amati. Il est estimé 6 000/8 000 €, alors que 3 000/5 000 € et 1 500/2 000 € concernent le bracelet et la paire de clips d'oreilles de même facture qui lui succèdent.
vendredi 12 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
De Baecque et Associés
Direction l'Amérique précolombienne en lever de rideau où une cinquantaine d'objets sont emmenés par un grand récipient tripode en céramique épaisse brun-rouge, décorée de têtes d'alligators, de jaguars et d'oiseaux, de la culture d'influence nicoya (Nicaragua, 1 000-1 500 apr. J.-C.), annoncé à 7 000/10 000 €. On poursuit en Océanie avec un masque biwat (15 000/20 000 €), un appuie-nuque tonga (3 500/6 500 €), une statue féminine sakalava (Madagascar) en bois érodé (6 000/8 000 €), une statue moai de l'île de Pâques (7 000/10 000 €) et une figure de proue nguzunguzu des îles Salomon (5 000/8 000 €). La dernière destination conduit en Afrique et fait escale auprès d'un masque dogon du Mali, en bois polychrome (3 000/5 000 €), d'un reliquaire kota obamba (Gabon), plaqué de feuilles de cuivre martelé (3 000/4 000 €), d'un masque peigne ntomo (Bambara, Mali) de la région de Segou, utilisé lors des cérémonies agraires (1 400/1 800 €). Articles après-vente
Calme et imposante
Cette statuette moai dite «tangata» (h. 42  cm) fixait 10 160 € le vendredi 12 février à Drouot, chez…Lire la suite
Articles avant-vente
Papouasie - Nouvelle-Guinée : masque de la vallée de la Yuat
Ce masque rappelle ceux importés par les groupes habitantLire la suite
vendredi 12 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Millon
C'est entre 300 et 3 000/4 000 €, voire plus si affinités, que sont attendus les coups de marteau de tableaux anciens et XIX e , d'objets de décoration et de mobilier d'époque et de style, mais auss de tapis, provenant notamment de chez un amateur libanais.
vendredi 12 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Ader , Ader Entreprises & Patrimoine
À défaut d'être assorti de la plus haute estimation, il ne devrait pas manquer de créer l'événement tant ses meubles sont rares sous le marteau… Comptez 80 000/120 000 € pour espérer repartir avec un meuble en bois noirci réalisé en 1911-1912 par le Viennois Josef Hoffmann (voir Gazette n° 3, page 6). Une même estimation est annoncée pour un lot connu des amateurs, une suite de quatre fauteuils modernistes de Louis Sognot et Charlotte Alix, présentés au premier salon de l'Union des artistes modernes en 1930 à Paris, mais aussi pour une tapisserie de Fernand Léger, tissée à quatre exemplaires chez Tabard à Aubusson. L'enchère espérée pourrait être aussi appuyée que la pièce est légère… Comptez 100 000/150 000 € pour un Grand nu de Jan et Joël Martel en lakarmé, sorte de plâtre laqué or. L'œuvre, conservée dans l'atelier juqu'à la disparition des deux artistes en 1966, et depuis 1969 dans une collection suisse, est annoncée à 100 000/150 000 €. Cette vacation, décidément très variée, comprend aussi un curieux coffre à jeux de cartes en forme de château, daté 1907, en bois recouvert de cuir de Nathalie Martin-Sabon (8 000/12 000 €), du mobilier 1900 (mouvement Dragestil) norvégien, en bois sculpté et peint d'après Gerhard Munthe (2 000/3 000 €), une boîte en ivoire sculpté d'une pieuvre d'Eugénie O'Kin (15 000/20 000 €). Sans oublier une Maternité en marbre blanc de Joseph Csaky (réduction du modèle créé en 1931) ayant appartenu à Pierre Vago (1910-2002), architecte, rédacteur en chef de L'Architecture d'aujourd'hui et membre de l'UAM (50 000/80 000 €). Articles après-vente
Josef Hoffmann en pleine lumière
André Lurçat, Max Ingrand, Gilbert Poillerat… LesLire la suite
Articles avant-vente
L’art et la matière
Cette tapisserie est l’une des quatre tissées d’aprèsLire la suite
Une commode de 1912 en forme de tournant dans la carrière de Josef Hoffmann
Très probablement présenté à l’Exposition de printempsLire la suite
vendredi 12 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Gros & Delettrez
Quelques dizaines à 4 000/5 000 €, telle est la fourchette d'enchères qui devrait accueillir ces bijoux anciens et modernes, sertis de pierres précieuses et ornementales, accompagnés de montres-bracelets et de goussets. Il faudra toutefois pousser jusqu'à 7 000/9 000 € pour une bague en or gris, ornée d'un saphir de Ceylan ovale (6,63 ct), épaulé de quatre diamants baguette.
vendredi 12 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Crait + Müller
vendredi 12 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Pescheteau-Badin
vendredi 12 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Kohn Marc-Arthur
Aux cimaises, on surveillera notamment une grande toile (117 x 137 cm) de l'atelier de Michele Antonio Rapous de la fin XVIII e , Amours couronnant de fleurs une statue de Vénus (18 000/22 000 €), ou encore un Paysage à l'étang en Sologne , daté 1890 et signé Pierre-Emmanuel Damoye, exposé au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts (6 000/8 000 €). On quitte la Sologne pour la Bourgogne et un cabinet à deux corps XVI e , en noyer abondamment sculpté de termes et masques léonins, inspiré de Hugues Sambin (70 000/100 000 €), mais aussi pour la Sicile dont un capezzale en corail, nacre, pierres semi-précieuses et cuivre doré exprime la spécialité des artisans de Trapani pour ce type d'objets religieux (30 000/40 000 €), et surtout pour l'Angleterre. C'est entre 150 000 et 200 000 € qu'est espéré un cabinet en placage et marqueterie de pierres dures début XVIII e , attribué à Gerrit Jensen. Des objets d'art et du mobilier XVIII e et début XIX e sont également de la partie, dont une imposante pendule fin XVIII e , en bronze doré, émail et marbre rouge dite "au char de Bacchus enfant". Elle est attribuée à Jean-Joseph Lieutaud et Pierre-Philippe Thomire et estimée 50 000/70 000 €. Articles après-vente
Le style anglo-hollandais du XVIIe siècle fait des vagues
L’ébénisterie anglaise à l’heure de la Hollande duLire la suite
Articles avant-vente
Attribué à Gerrit Jensen à Londres
Promis à la plus haute marche du podium d’une dispersionLire la suite
vendredi 12 février 2021 - 13:30
Salle 5-6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Kohn Marc-Arthur
mercredi 10 février 2021
mercredi 10 février 2021 - 14:15 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Fraysse & Associés
mercredi 10 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Ader
Quelques spécialités ouvrent cette séance où les coups de marteau sont prévus dans une fourchette de 300 à 3 000/4 000 €. Des géodes d'agate précèdent des boîtes à musique, textiles et automates, des céramiques, un bronze d'Auguste Moreau,  Le Char de l'Aurore (2 000/3 000 €), de la sculpture et du mobilier Haute Époque, une tapisserie des Flandres XVII e sur le thème de L'Enlèvement des Sabines (3 000/5 000 €). Un ensemble d'éventails (anciens et modernes) côtoie deux pagaies de canoé en bois datées 1877 et portant les armes de la Hongrie (300/400 €), deux coquillages gravés, travail du bagne de Nouvelle-Calédonie (800/1 000 €), des boîtes à courrier ou à gants en bois fin XIX e , des cachets et des cannes vendus par petits lots. Le mot de la fin revient à un jeu de comptoir daté 1925, L'Étonnant , permettant grâce à une pièce de cinq centimes de gagner une consommation si la valeur des points gagnés s'affiche sur la règle du jeu en façade (300/500 €).
mercredi 10 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Gros & Delettrez
Articles avant-vente
Victor Segalen, le plus chinois des auteurs français
Des Stèles à René Leys, Victor Segalen est indubitablementLire la suite
mercredi 10 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Delon - Hoebanx
Dessins, aquarelles, toiles, portraits, paysages ou natures mortes, l'école française XIX e est incontestablement la mieux représentée, y compris pour deux scènes de La Prise de la Bastille pour lesquelles il faudra débourser 700/900 € successivement. 6 000/8 000 €, telle est la meilleure enchère attendue en ce début de séance, tant sur une Scène d'hiver dans un village , attribuée à Rutger Verbugh (1678-vers 1746) que sur une marine de Bonaventura Peeters,  Bateaux hollandais par gros temps , tandis que Scène de marché sur une place Barberini de fantaisie de Mattheus Van Helmont est annoncée autour de 5 000/7 000 €. On poursuit avec quelques objets d'Orient, des bronzes animaliers XIX e , des miniatures, quelques instruments de mesure, un violon portant l'étiquette originale de Gustave Vuillaume daté 1935 (1 200/1 500 €), des appliques et candélabres (métal argenté et bronze), des coffrets en bois peint, des pendules, du mobilier d'époque et de style (200 à 4 000 €). Articles après-vente
Marché de fantaisie par Mattheus Van Helmont
Cette Scène de marché  a certainement été  peinteLire la suite
mercredi 10 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Audap & Associés
mardi 09 février 2021
mardi 09 février 2021 - 14:15 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Eric Caudron
mardi 09 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Yann Le Mouel
Ce programme classique thématique permettra aux amateurs de s'offrir des images de Willy Ronis, Lucien Clergue, Weegee, Gjon Mili, William Klein, Henri Cartier-Bresson, Roman Cieslewicz, Mario Giacomelli, Sabine Weiss, Edward Steichen, André Kertesz, Sebastião Salgado, Kate Barry, Carlos Freire ou Denise Colomb. Célèbres (Édith Piaf, Francis Bacon, Vanessa Paradis, Marilyn Monroe, Fernand Léger, William Burroughs, Alberto Giacometti) ou anonymes, nombreux sont les visages, même si les scènes de rue et les nus sont aussi de la partie. Les enchères sont prévues entre 300 et 4 000/5 000 €, exceptions faites notamment d'un tirage argentique rehaussé, attribué à Richard Avedon figurant le le mannequin Dovima portant la robe du soir Soirée de Paris (hiver 1955) de la maison Christian Dior (8 000/12 000 €) et d'une Nature morte de Daido Moriyama de 1970 (10 000/15 000 €). Articles après-vente
Sarah Moon : atmosphère, atmosphère…
Sarah Moon joue avec l’étrangeté pour traduire laLire la suite
Articles avant-vente
Chasseur d’images
Estimé 10  000/15  000  € ce tirage argentique d’époque signé Daido Moriyama (né en 1938) Misawa, kiosque,…Lire la suite
mardi 09 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Binoche et Giquello
Au lever de rideau destiné aux amateurs de tableaux anciens, succèdent les tableaux modernes parmi lesquels une toile d'Eugène Berman,  Venise, 1931 , à la palette brune et à la perspective intéressante (5 000/8 000 €), une vue de La Rue Vieille du Temple, 1904 , à l'aquarelle signée Raoul Dufy (10 000/15 000 €). Certaines vitrines sont occupées par un ensemble de céramiques de Marseille et Moustiers, Strasbourg et Sèvres ayant appartenu au peintre Henri Martin (150 à 6 000 €), d'autres par des objets d'Asie et d'archéologie parmi lesquels un fragment de sarcophage en bois stuqué polychrome représentant Isis les ailes déployées, de la période Ptolémaïque, est annoncée à 4 000/5 000 €. Comptez un zéro de plus (40 000/50 000 €) pour un buste en marbre blanc de la période antonine, de Lucius Verus à demi-nu, les cheveux et la barbe composés de longues boucles, 80 000/100 000 € pour un torse acéphale du dieu Pan d'époque romaine. La seconde partie de séance est ponctuée d'une Diane chasseresse (en marbre blanc) de l'école française XVII e (15 000/20 000 €), un dressoir en noyer sculpté de l'école de Fontainebleau (fin du XVI e , Ile-de-France, 2 000/3 000 €). Patients, les amateurs de tapisseries tenteront leur chance sur une Scène de bataille tirée de l'histoire antique de Bruxelles ayant appartenu au peintre Henri Martin (fin du XVI e , 4 000/6 000 €), mais aussi sur un panneau de Beauvais d'époque Louis XIV, L'Offrande à Pan , ayant fait partie de la tenture des Grotesques à fond jaune , réalisée d'après les cartons de Jean-Baptiste Monnoyer (20 000/30 000 €). Articles après-vente
L'empereur Lucius Verus ou la Rome antonine
On attendait un faune, c’est un empereur romain quiLire la suite
Articles avant-vente
L’après-midi d’un faune d'époque romaine
Va-t-elle semer la panique  ? Sans en arriver là,Lire la suite
Exception faite d'un sac Kelly estampillé Hermès, en crocodile vert Rousseau (modèle sellier 28 cm de 2017) duquel 12 000/15 000 € sont espérés, c'est entre quelques dizaines et un millier d'euros que les coups de marteau devraient récompenser des fourrures (de chez Sprung Frères notamment), de la maroquinerie (bagages, portefeuilles, agendas, etc.), des bijoux de créateur et couture, des briquets et des stylos (Cartier), des sacs (dont Christian Dior, Longchamp), des carrés en soie Hermès et des châles en cachemire, ainsi que quelques vestes et pelisses. Articles après-vente
Hermès chez Rousseau
Mardi 9 février, la mode défilait à Drouot sous le marteau d’ Artvalorem (M.  Lalande) et, comme souvent,…Lire la suite
vendredi 05 février 2021
vendredi 05 février 2021 - 14:15 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Chochon-Barré et Allardi
vendredi 05 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Drouot Estimations
vendredi 05 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
Cette vente met en lumière le travail d'Anne-Marie Milliot (1936-2019), et tout particulièrement celui avec le papier dans les années 1977-1985. Articles après-vente
Rouge tissu
Ses choix artistiques étaient résumés en page  34 de la Gazette n°  4 (voir l'article Dans les petits…Lire la suite
Articles avant-vente
Dans les petits papiers d’Anne-Marie Milliot
Cent œuvres permettent de découvrir ou redécouvrirLire la suite
vendredi 05 février 2021 - 13:30
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Coutau-Bégarie
Sans surprise, les premiers récompensés seront les amateurs de dessins (notamment de portraits de chevaux) et de tableaux anciens où l'on a noté une étude pour L'Entrée de l'ambassadeur de Pologne à Rome en 1633 (plume et encre brune, lavis brun) de Stefani della Bella (2 000/3 000 €) et le Portrait d'un chef de guerre, probablement Turenne par Juste d'Egmont (6 000/8 000 €). Sans transition, on poursuit avec des arts premiers et notamment un masque zuhu Gouro (Côte d'Ivoire) en bois polychrome, d'une grande présence (2 000/3 000 €) et un masque fang (Gabon), en bois tendre et kaolin, muni de son habillage de fibres dissimulant le porteur (même estimation). Des arts d'Asie, des faïences et porcelaines françaises, des majoliques italiennes, des armes, des objets de décoration et du bon mobilier sont annoncés entre 200 et 1 500 €. Articles après-vente
Le grand Turenne par Juste d’Egmont ?
L’artiste d’origine flamande Juste d’Egmont a exécutéLire la suite
Une fuite réussie attribué à François Perrier
Alors qu’elle lui était seulement attribuée, cetteLire la suite
Articles avant-vente
Portrait d’apparat
C’est probablement Turenne qui prête ses traits à ce Portrait d’un chef de guerre (119  x  89,5  cm)…Lire la suite
vendredi 05 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Magnin Wedry
Si la seconde partie de séance revient à des ivoires, de l'orfèvrerie et des objets de vitrine d'Asie et d'Orient, la première verra défiler 360 lots de médailles, décorations, figurines et autres équipements militaires provenant de la liquidation judiciaire du magasin À Diane et Mars , quai de la Tournelle, à Paris. Les estimations oscillent de 50 à 300 €.
vendredi 05 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Mirabaud - Mercier
Les coups de marteau, attendus entre quelques dizaines et 2 000 € environ, récompenseront des monnaies, des outils préhistoriques, des bijoux et armes orientaux, des objets de vitrine de l'école coloniale mexicaine XIX e , du mobilier régional européen, mais aussi des instruments scientifiques, la plus haute marche du podium étant prévue pour une maquette d'arsenal d'époque XVIII e (8 000/12 000 €). Articles après-vente
Travail mexicain pour le marché européen
Ce coffret en placage d’écailles de tortue et marqueterieLire la suite
Articles avant-vente
Vaisseau de rang
Comptez entre 8  000 et 12  000  € pour cette maquette d’arsenal en chêne et bois fruitier d’époque…Lire la suite
vendredi 05 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Morel
Si la vente s’adresse aux amateurs de divers horizons, de l’objet d’art à l’orfèvrerie, le marteau récompensera sans doute un tableau figurant une scène de jeux en plein air du XIX e siècle, attribué au Napolitain Fillippo Falciatore. Toujours dans la veine picturale, le public sera attentif au résultat du Reniement de saint Pierre , un panneau en trois planches du XVII e siècle dont on connaît une version fragmentaire réduite aux deux personnages centraux, donnée récemment au Flamand Adam de Coster. L’ouvrage est estimé 2 000/3 000 €. Une huile sur bois d’école provençale, estimée 400/500 €, rend compte de toute son originalité à travers un format circulaire. Du tout début du XVIII e siècle, le tableau s’intéresse au motif maritime à travers la représentation d’un port méditerranéen. Une peinture de la fin du XVII e siècle, révélant une scène villageoise au bord d’une rivière, est attendue à 1 500/1 800 €. Le mobilier présente aussi quelques pièces importantes. Estimée 2 000/3 000 €, la commode en noyer et bois indigènes marquetés, à la ceinture chantournée, travail grenoblois dans le goût de Jean-François Hache, comporte des ornementations de marbre brun rapporté. Un élégant secrétaire dans le goût Louis XVI, en acajou et éléments de bronze doré, affiche 300/400 €. Cependant, la finesse de son dessin et son état de conservation lui permettront peut-être de transcender l’estimation.
vendredi 05 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Magnin Wedry
jeudi 04 février 2021
jeudi 04 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
L'après-midi est réservé à la première partie de la collection d'orfèvrerie de Marcel Sztejnberg. Un beau panorama de l'orfèvrerie parisienne, mais aussi et surtout provinciale, des XVI e , XVII e et XVIII e siècles (voir Gazette n° 3, page 10). Articles après-vente
L'orfèvrerie régionale couronnée
La collection d’orfèvrerie de Marcel Sztejnberg recevaitLire la suite
Articles avant-vente
L’invention de la poudre
Les sucriers sont mentionnés pour la première fois dans les textes en 1661. Le modèle le plus habituel,…Lire la suite
Marcel Sztejnberg, une collection en forme d’encyclopédie de l’orfèvrerie française
Diversité des pièces et des juridictions, lisibilitéLire la suite