facebook
Gazette Drouot logo print

Ventes passées

8406 ventes
mardi 07 décembre 2021

tableaux, mobilier et objets d'art, tableaux modernes

mardi 07 décembre 2021 - 14:30 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 75009

Tessier & Sarrou et Associés

Quelques belles batailles d'enchères dont deux à hauteur de 100 000/150 000 € sont prévues dans cette salle : l'une pour un portrait de Camille Borghèse par François Joseph Kinson (voir Gazette n° 42, page 30), l'autre pour celui de la comtesse Étienne de Beaumont par Pablo Picasso. D'autres dessins et tableaux modernes (Foujita, Domergue, Seund Ja Rhee, Van Dongen, Magritte), du mobilier XX e et un ensemble de coffrets dentaires d'époque Empire-Restauration les accompagnent. Articles avant-vente
Picasso ingresque et des élégantes par Van Dongen
Un portrait de Picasso au trait ingresque, des œuvresLire la suite
Précision chirurgicale
Les appareils sophistiqués des dentistes sont gagesLire la suite
Un portrait inédit de Camille Borghèse par François-Joseph Kinson
Conservé dans la descendance de la famille Ramolino,Lire la suite
tableaux, mobilier et objets d'art, tableaux modernes

Livres et manuscrits

mardi 07 décembre 2021 - 14:30 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009

Binoche et Giquello

Deux enchères à cinq chiffres sont avancées dans cette vacation classique, chacune à hauteur de 30 000/40 000 € : la première sur une marine de Jan Abrahamsz Beerstraten, Navires hollandais près d'une ville , la seconde sur un panneau d'un suiveur de Jérôme Bosch, Le Concert dans la cornemuse : allégorie des cinq sens , représentant le combat entre l'excès et la modération. Emil Othon Friesz livre un paysage de La Seine à Auteuil, 1899 (3 000/6 000 €), Eugenio Cecconi une toile figurant un Chasseur dans un marais dans une barque avec son chien (4 000/6 000 €), Petrus Uselding l'ambiance d'une Exposition à l'Hôtel Drouot animée de messieurs en habit et hauts-de-forme et de dames chapeautées (4 000/5 000 €). Une autre époque… Il en coûtera 4 000/5 000 € également d'une fonte d'édition de Loïe Fuller exécutant une phase de la danse serpentine par Rupert Carabin (modèle créé en 1882), 2 000/3 000 € d'un meuble d'entre-deux à gradin en placage d'étable moucheté et marqueterie de rinceaux en amarante d'époque Charles X, 6 000/8 000 € d'une paire formée d'un globe terrestre et d'une sphère armillaire début XIX e , 20 000/30 000 € enfin d'une paire de miroirs italiens début XVIII e , doré au mercure richement sculpté dans le goût rocaille. Articles avant-vente
Un concert de folie à la sauce flamande
La vacation est dominée par un singulier panneau deLire la suite
Tableaux et dessins anciens - Objets d’art et très bel ameublement

Textiles, vintage, mode

mardi 07 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009

Coutau-Bégarie

Pour celles et ceux qui souhaiteraient renouveler leur décor intérieur, comptez 10 000/15 000 € pour décrocher un papier peint panoramique complet en 32 lés, illustrant Les Grandes Chasses . Réalisé par la manufacture Zuber à Rixheim pour la première fois en 1831, ces Paysages à chasses (soit 1 253 planches) sont toujours imprimés par les ouvriers de la manufacture, sur commande. Le tirage proposé date de la seconde moitié du XX e siècle. Au chapitre textile du monde, une tenture brodée en plein en soie floche polychrome au point d'Orient de phénix et autres volatiles, réalisée dans les ateliers de Macao pour l'Europe au milieu du XIX e est annoncée à 3 000/5 000 €. Du linge de maison, on a retenu une service de table en damas de lin à décor d'égyptomanie, composée d'une nappe et de 22 serviettes (Saxe ou manufacture Matthewson à Dunfermline en Écosse, début XIX e ), estimé 1 000/1 500 €. Il précède un ensemble de rideaux de style Empire en lampas tissés pour la plupart par la manufacture Tassinari et Chatel provenant de l'ancient hôtel de Beauharnais, résidence de l'ambassadeur d'Allemagne (est. 600/800 à 3 000/4 000 €), des quilt des années 1920-1930 (est. 50 à 150 €). Dernier chapitre, celui des costumes et de la mode est emmené par une roche de cour dans une soie peinte de la Chine, d'époque Louis XV (6 000/8 000 €), deux habits de cour d'époque Empire (800/1 300 € chacun) et la garde-robe d'une élégante parisienne de la maison Worth, des années 1900 (voir Gazette n° 42, page 32). Articles avant-vente
Falbalas festonnés
Cette robe de cour à la française a été exécutée vers 1760 dans un taffetas de soie peint de la Chine,…Lire la suite
Invitation au bal en robes de grand soir signées Worth
Une garde-robe exceptionnellement conservée fait remonterLire la suite
Textiles, vintage, mode

Bijoux

mardi 07 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009

Pestel-Debord

Vedette de l'après-midi, une Royal Oak Jumbo de chez Audemars-Piguet de 2002, estimée 40 000/60 000 €, est entourée d'une épingle de chez Cartier (vers 1930) en forme de fer à cheval serti de diamants (8 000/10 000 €), un bracelet manchette signé Buccellati orné de trois motifs ajourés en guipure ajourés et ciselés de brillants et de saphirs ovales (25 000/30 000 €), un collier à transformation composé de sept rangs de perles tissées en quinconces retenant un motif en diamants et onyx (10 000/12 000 €). Articles avant-vente
Calibre automatique
La Royal Oak naît en 1972 quand Audemars Piguet décide de donner à l’acier ses lettres de noblesse.…Lire la suite
Bijoux

Bijoux, orfèvrerie

mardi 07 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 75009

Mirabaud - Mercier

Les diamants feront scintiller les enchères, et plus particulièrement une bague en platine 850 millièmes ornée, au centre, d'un diamant rond de taille brillant pesant 9,97 ct, de couleur E et de pureté Si2. Il faudra compter 40 000/60 000 € pour l’emporter. Suzanne Belperron livre quant à elle une paire de clips de revers en or jaune 750 millièmes figurant chacun une feuille stylisée ornée de turquoises. Pour cet ensemble portant l’inscription « Noël 1934 », entre 8 000 et 12 000 € devront être engagés. Au registre des garde-temps, on retiendra, de chez Rolex, une montre-bracelet de dame en acier et or jaune 18 ct. Il faudra prévoir entre 3 000 et 4 000 € pour passer au poignet cet exemplaire numéroté 3344702. Mentionnons enfin une tabatière de forme ovale en or réalisée en 1761 par le maître orfèvre Henry-Daniel Robineau – reçu en 1754 – et estimée 3 000/4 000 €.

Livres et manuscrits

mardi 07 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009

Binoche et Giquello

Privilège de l'âge oblige, les livres d'heures précèdent les ouvrages anciens, et devraient être l'objet de batailles d'enchères à six chiffres, pour des recueils de prière enluminés de la fin du XV e siècle, l'un à l'usage de Clermont-Ferrand (160 000/180 000 €), l'autre de Paris (250 000/300 000 €). Les livres qui prennent le relais sont issus de la collection d'un amateur. Reliures (dont une brodée, XVII e , avec fleurs au naturel, de format in-12, 3 000/4 000 €), manuscrits, impressions rares, sciences, économie, outre-mer, les sujets d'intérêt sont divers, et les estimations prévues entre 2 000 et 20 000 €. On disputera toutefois un peu plus haut un exemplaire de présent dans une reliure épigraphique en maroquin et lettres dorées, des Mémoires de Philippe de Commines (Paris, 1561, édition dédiée à Henri II, 30 000/40 000 €), et un exemplaire de L'Histoire de Milan de Bernardino Corio (Venise, 1565, in-4°) ayant appartenu à Montaigne dont il porte la signature (30 000/50 000 €). 15 000/20 000 €, c'est la somme à prévoir enfin pour une rarissime édition originale de Monsieur Nicolas ou Le Cœur humain dévoilé (16, volumes, in-12, Paris, 1794-1797), œuvre capitale de Restif de La Bretonne. Articles avant-vente
Manuscrits à peintures du XVe siècle
Deux livres d’heures illustrent le luxe et le raffinementLire la suite
Livres et manuscrits

Arts d'Asie

mardi 07 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009

Gros & Delettrez

Le Japon précède la Chine dans ce périple asiatique. Ainsi, une pagode des années 1920, en ivoire et placage d'ivoire dévoilant, par deux portes, quatre divinités (6 000/8 000 €), côtoie des netsukes dont un modèle en buis XIX e , signé Minkô, figurant une tigresse couchée son petit sur le dos est modestement annoncé à 500/700 €, un autre, en ivoire, de même époque, représentant un loup, la gueule ouverte dévorant un cuissot (1 500/2 000 €), et un ensemble d'inrô en laque (400 à 1 500 €). 800/1 200 € permettront de s'offrir au choix un suzuribako (XIX e ) en laque noire, or et argent décoré de motifs d'éventails ou un nécessaire de fumeur orné d'un paysage. Le meilleur score, à hauteur de 40 000/60 000 €, est espéré sur une coupe libatoire en corne de rhinocéros (XVIII e -début XIX e ), sculptée et ajourée, décorée sur le thème de Trois amis de l'hiver, de pins, prunus et bambous et autres flots émergeant des rochers…

Bijoux, livres anciens et modernes, tableaux modernes, argenterie

mardi 07 décembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 12 - Hôtel Drouot - 75009

Chochon-Barré et Allardi

Fernando Botero, Alexandre Roubtzoff et Francis Bacon dominent cette vacation. Le premier se présentera avec une Nature morte à la corbeille de fruits , aquarelle sur papier signée et datée de 1975 (20 000/30 000 €), le second avec une Jeune femme nue sous son manteau et col de fourrure à Tunis , huile sur toile de 1932-1933 (10 000/15 000 €) et le troisième avec Man Writing Reflected in a Mirror, lithographie en couleurs sur vélin d’Arches, signée et numérotée 116/180 (8 000/12 000 €). Les XV e et XVII e siècles seront également mis à l’honneur avec une école flamande vers 1490 mettant en scène La Mort de la Vierge (6 000/8 000 €) et une école flamande de la fin du XVII e siècle intitulée La Vendeuse de légumes , monogrammée en bas à droite FVS (6 000/8 000 €). Mentionnons enfin une statuette en granit gris figurant Durga, provenant du Tamil Nâdu (Inde du Sud) et réalisée entre les XIV e et XVII e siècles (6 000/8 000 €).

Arts d'Asie

mardi 07 décembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009

Auction Art Rémy Le Fur & Associés

Les meilleurs coups de marteau sont prévus pour une statuette en bronze doré du bouddha Amitabha d'époque XVII e -XVIII e (10 000/12 000 €), un vase balustre en argent et vermeil à décor de grecques et ruyi stylisés d'époque Qing (4 000/6 000 €), une statuette de Padmasambhava assis, en laiton d'époque XV e (15 000/20 000 €). 8 000/10 000 € sont espérés tant d'un vase de forme gu d'époque Kangxi, en porcelaine émaillée céladon décorée en bleu de fleurs, éventails de lettrés et leurs serviteurs que d'une cavalière en terre cuite émaillée vert, brun et beige (sancai) d'époque Tang. 300/500 € sont demandés successivement de six pages d'un grand manuscrit Borzunama (Iran ou Inde, milieu XIX e ), décorées à la gouache et l'or de scènes tirées du poème épique Borzu-Nameh. Nos feuilles sont vendues avec faculté de réunion.
lundi 06 décembre 2021

orfèvrerie : collection Docteur Paul Des Marez

lundi 06 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 75009

Dupont & Associés

De la collection du docteur Paul Des Marez, largement dévolue à l’orfèvrerie du XVIII e siècle, on retiendra en premier lieu une paire de flambeaux en argent réalisée à Paris entre 1750 et 1754 par le maître orfèvre Alexis Loir – reçu en 1733 (15 000/20 000 €). Notons ensuite, de manière non exhaustive, une aiguière en argent (12 000/15 000 €) fabriquée à Paris vers 1774-1775 par Nicolas Lefèvre – reçu en 1759 –, une paire de saupoudroirs en argent conçus entre 1711 et 1717 par Christian Lûtkens (4 000/6 000 €) ou encore une montre de carrosse en argent par « Franc Antonis Widenmann Presburg » vers 1770. Pour cet objet en laiton gainé de cuir, décoré de clous et de cordes d’argent, il faudra compter 6 000/8 000 € (voir Gazette n° 42, page 18). Articles avant-vente
Collection du Docteur Paul des Marez, l’argenterie en héritage
Paul Des Marez partageait sa passion pour l’argenterieLire la suite
orfèvrerie : collection Docteur Paul Des Marez

Arts d'Asie

lundi 06 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009

Lynda Trouvé

Cette vente est dédiée pour partie à la collection Mujintang de céramiques chinoises et européennes. Initiée en 2011 à Taïpei, et mêlant quelques "chinoiseries", elle a été présentée au Yingge Ceramics Museum de la capitale taïwannaise. Les pièces de forme, les plats et les assiettes illustrent les dynasties Song, Ming et Qing et sont estimées d'une centaine à 3 000/5 000 € à l'image d'une fontaine murale en porcelaines et émaux de la famille verte à décor d'oiseaux, de la période Kangxi pour laquelle 3 000/5 000 € sont demandés. Cet ensemble est complété de pièces chinoises réalisées pour l'exportation, à décor de blasons et armoiries. Des livres, des peintures et des calligraphies leur succèdent, emmenés par une encre et mine de plomb de T'ang Haywen, du milieu des années 1960, Pluie brumeuse , pour laquelle 6 000/8 000 € sont demandés.
vendredi 03 décembre 2021

Art précolombien

vendredi 03 décembre 2021 - 15:30 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009

Millon

Quelques belles batailles d'enchères sont espérées pour les terres cuites, les céramiques, les figures et masques en pierre, les jougs et haches et autres ornements en or provenant de la succession de madame V.S. à Lausanne. Articles avant-vente
Inframondes et rites de l’Amérique précolombienne
Les sculpteurs de la région de Veracruz, au Mexique,Lire la suite
Art précolombien
Plutôt que de jouer à Pigeon vole , c'est pour un ensemble de dessins à l'encre de Chine de Walter Spies figurant des oiseaux, que l'on tentera sa chance. Les feuilles sont estimées entre 400 et 800 €. Aux cimaises, une nature morte de Melon, figues, raisins et grenade sur un entablement attribué à Johannes Hannot nécessitera 8 000/12 000 €, un Portrait du cardinal de Richelieu en armure, portant l'écharpe de commandement des armées du roi, attribuée à Hilaire Pellerin, autour de 10 000/15 000 €. Ce portrait est singulier qui donne d'un des plus importants personnages du XVII e siècle en tenue militaire une image bien différente de celle donnée par Philippe de Champaigne. L'armure qu'il endosse pourrait correspondre à celle conservée aujourd'hui au musée de l'Armée à Paris, reconnaissable à sa couleur noire et à ses rivets de laquelle s'échappe une écharpe de soie blanche bordée de fleurs de lys en or. Exécuté vers 1627-1630, ce portrait d'un Richelieu jeune apparaît rarement dans l'iconographie de l'homme d'État. Enfin, les amateurs d'arts du feu engageront 8 000/12 000 € pour une paire de coupes en porcelaine rouge de fer d'époque Kangxi, 4 000/6 000 € pour une paire de vases couverts, de même époque, en porcelaine bleu blanc et rouge de cuivre sur fond céladon à décor de chevaux et d'un grand pin noueux, 3 000/5 000 € pour un grand plat ovale en faïence de Moustiers orné en camaïeu bleu des armoiries Phélypeaux de Maurepas, de singes et amours ailés, amours musiciens et grotesques à têtes de félin, d'Apollons sur des dragons. Tout un programme… Articles avant-vente
Sous le signe du dragon
C’est entre 8  000 et 12  000  € que devraient être disputées vendredi 3, salle 10 , à Drouot, sous…Lire la suite
Dessins, tableaux anciens, archéologie, art islamique, tapis, tapisseries, sculptures, bronzes, tableaux, mobilier et objets d'art

Arts décoratifs du XXe

vendredi 03 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009

Ader

L'après-midi est consacré aux arts décoratifs du XX e siècle mais il ouvre sur un objet des années 1880, une curieuse pendule japonisante La Tortue et le crabe , en bronze doré, patiné et émaux cloisonnés (15 000/20 000 €). Datée 1903, une curieuse bague d'artiste dans le goût symboliste, Deux figurines , en or, émaux polychromes et rubis birman, est l'œuvre d'Armand Point et fut offerte à l'épouse de son ami et mécène Émile Nail Démelette dans la descendance de laquelle elle est restée (même estimation). D'Henri Rapin, un fauteuil à haut dossier en chêne nervuré, mouluré et sculpté, variante du modèle présenté au Salon des artistes français de Paris en 1904 est annoncé à 3 000/5 000 €, quand une paire de fauteuils de Josef Hoffmann (Kohn fabricant, modèle présenté à la Kunstschau de Vienne en 1908) pourrait trouver preneur autour de 4 000/6 000 €. Comptez 8 000/12 000 € pour un exemplaire du vase Perruches en verre bleu de René Lalique, 6 000/8 000 € pour une boîte sphérique en ivoire sculpté de Clément Mère, Constellation , 5 000/8 000 € pour une autre, de même facture, de Georges Bastard, intitulée Évocation du galuchat . Une Maternité , de Joseph Csaky, en marbre blanc, réduction du modèle créé en 1931, pourrait être récompensée de 30 000/50 000 €, tout comme une tapisserie (épreuve d'artiste) d'Alexander Calder, Serpent pressé tissé à Aubusson dans les ateliers Pinton frères. Enfin, c'est entre 80 000 et 120 000 € que pourrait s'élancer une Marathonienne de Philippe Hiquily. L'œuvre, en acier à patine rouille, est une épreuve d'artiste (4/4) de 2004 issue d'un modèle conçu en 1984. Articles avant-vente
Du Japon au japonisme pour une pendule
Particulièrement décorative, cette pendule illustreLire la suite
Arts décoratifs du XXe

Arts d'Asie, art islmaique

vendredi 03 décembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 75009

Beaussant Lefèvre & Associés ,
Beaussant TEST (ne pas supprimer)

L'estimation de 4 000/6 000 € pourrait être dépassée pour une paire de grandes gourdes en porcelaine de Canton (vers 1900) à décor en bleu sous couverte d'oiseaux parmi les pivoines, les grues et les daims sous les pins, et les dragons archaïsants. C'est aussi "tout le mal" que l'on souhaite à une coupe en forme de feuille de lotus, d'époque Kangxi, en porcelaine émaillée bleu turquoise montée (postérieurement) en bronze doré, estimée 6 000/8 000 €, et à trois peintures issues de l'album Nioa Pu ( Manuel des oiseaux ), chacune annoncée à 30 000/40 000 €. Cinq encres et couleurs sur papier de l'artiste né en Indonésie de parents d'origine chinoise, Tan Swie Hian (né en 1943), ami d'Henri Michaux et de Michel Deverge, conseiller culturel à l'ambassade de France à Singapour, où lui-même a travaillé comme attaché de presse, entre 1968 et 1993. Ces œvres ont été acquises à la galerie Simon-Chaput lors d'une exposition en 1979 à Parthenay (est. entre 12 000 et 20 000 € successivement). Articles avant-vente
Un Manuel des oiseaux chinois
Connue des amateurs, cette encre sur soie d’époqueLire la suite
Arts d'Asie, art islmaique

Bijoux, orfèvrerie

vendredi 03 décembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009

L'Huillier & Associés

Sans surprise, c'est pour une bague solitaire en or jaune sertie d'un diamant de 8,01 ct épaulé de deux diamants taper que devrait être enregistré le meilleur résultat, à hauteur de 40 000 et 50 000 €. Plus original toutefois, on a noté une broche en or jaune, argent et diamants de taille ancienne formant une marguerite dans un entourage feuillagé, d'époque Napoléon III attribuée à la maison Bapst (6 000/8 000 €), une croix pendentif néogothique en or jaune serti de cabochons de saphirs, émeraudes, améthyste et citrine, signée Wiese (3 000/4 000 €), et un pendentif figurant un iris en or jaune, émail plique-à-jour bleu et perles des années 1900, estampillé Vever (2 000/3 000 €).
Destinée aux amateurs d'estampes pour sa séance du matin, cette vacation dédie ses premiers coups de l'après-midi à un petit ensemble de miniatures des Van Blarenberghe (est. 1 000 à 3 000 €), auxquelles succède le Portrait d'un artiste au foulard, 1793 (aquarelle et gouache) du Lorrain et grand miniaturiste François Dumont (6 000/8 000 €). Restant au chapitre des portraits, on surveillera celui de La Future Impératrice Catherine II de Russie en compagnie de sa mère et de son époux… par Anna Rosina Matthieu (10 000/15 000 €), ceux de Sainte Catherine d'Alexandrie et Sainte Catherine de Suède par Simon Vouet (10 000/20 000 €), celui du Christ au roseau par le peintre religieux espagnol empreint d'un grand réalisme dans le rendu des chairs comme des expressions, Luis de Morales (1509-1586, 20 000/30 000 €). Enfin côté objets, une verseuse couverte (seconde moitié du XIX e ) en agate rubanée, argent, vermeil et émaux, décorée de Neptune chevauchant un cheval marin et de têtes casquées, est annoncée à 4 000/6 000 €, un service en pocelaine de Sèvres, cadeau de Charles X au comte de Caraman, à 20 000/25 000 €, une grande coupe dite "aux serpents", en aragonite et porphyre et bronze ciselé doré orné de putti, travail néoclassique dans l'esprit de Luigi Valadier, à 8 000/12 000 €. De style Louis XIV enfin, mais munie de l'estampille apocryphe d'Étienne Levasseur, une paire de cabinets à hauteur d'appui en marqueterie dite Boulle, en laiton et étain à jeux de rinceaux, est espérée à 8 000/12 000 €. Articles avant-vente
Porcelaine de Sèvres pour le comte de Caraman
Complet de ses 70 pièces, ce service en porcelaineLire la suite
Estampes, miniatures et objets de vitrine, dessins et tableaux anciens et du XIXème siècle, tapis, tapisseries, instruments de musique
jeudi 02 décembre 2021
C'est à hauteur de 1/1,5 M€ qu'est annoncé un paysage de Raden Saleh de 1861 sur sa toile d'origine Vue du Megamemdung (voir Gazette n° 33, page 8). Il fut conservé de longue date dans la famille Cassalette, tout comme deux albums de photos d'Indonésie du début des années 1860. L'un à sujet de Vues de Java (5 000/6 000 €), l'autre figurant des Portraits et des scènes de cours javanaises (6 000/8 000 €). Quarante albums de photographies de voyage – Égypte, Nouvelle-Calédonie, Brésil, Argentine, Chine, Inde, Japon, Colombie, Turquie, etc. – des années 1860 au début du XX e siècle viennent ensuite sous le marteau (est. 2 000 à 6 000 €). Le dernier lot est un portefeuille de de 24 héliogravures de Charles Le Morvan, Carte photographique et systématique de la Lune , daté 1914 (4 000/5 000 €). Articles avant-vente
Raden Saleh, un peintre javanais qui dialogue entre Orient et Occident
Peintre javanais formé en Europe, Raden Saleh traceLire la suite
tableaux modernes, photographies anciennes

Bijoux

jeudi 02 décembre 2021 - 14:15 - Live
Salle 12 - Hôtel Drouot - 75009

Eric Caudron

Entre 50 000 et 60 000 € seront requis pour passer au doigt une bague solitaire en or gris 18 carats sertie d’un important diamant coussin taille ancienne de 6,78 carats – pureté SI2. Une importante bague Joséphine griffée Chaumet, en platine sertie d’un diamant taillé en poire de 3,02 carats – pureté SI1 –, sera disputée autour de 40 000/45 000 €. On relèvera d’autre part un collier cascade en or gris 18 carats scandés de saphirs roses dessinant une chute de fleurs pour 9 carats et entièrement serti de diamants pour environ 15 carats (14 000/15 000 €). La couleur jaune d’un diamant poire Fancy Intense de 1,69 carats – pureté SI2 – suffira à habiller une bague en or gris 18 carats. Une pièce qui rayonnera à 11 000/13 000 €.

Sculptures, art contemporain, art africain

jeudi 02 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009

Crait + Müller

Consacrée à la sculpture pour l'essentiel, cette dispersion fera la part belle tout particulièrement à une Danse des roses de Joseph Bernard (cire perdue de Hébrard, 25 000/30 000 €), une Baigneuse à genoux se coiffant en marbre blanc de Louis Dejean (8 000/12 000 €) et un Chien de mer (grand modèle, créé vers 1920), en bronze à patine brun d'Édouard-Marcel Sandoz (30 000/40 000 €). Une petite section est réservée à des plâtres d'atelier de Marcel Damboise (est. 600 à 2 000 €). Des peintures modernes et contemporaines qui leur succèdent, on relèvera une gouache et aquarelle de Maria Elena Vieira da Silva de 1951, Et puis voilà… , annoncée à 8 000/10 000 €, mais aussi une figure de reliquaire kota obamba en bois et alliage de cuivre, collectée par un administrateur au Gabon, entre 1930 et 1962 et restée dans la famille de celui-ci : elle pourrait trouver preneur à hauteur de 5 000/8 000 €.

Arts décoratifs du XXe

jeudi 02 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 75009

Delon - Hoebanx

Les coups de marteau sont attendus entre 300 et quelques milliers d'euros d'un après-midi consacré aux arts décoratifs du XX e siècle où les meubles alternent avec les luminaires pour l'essentiel et dont les pièces les plus attendues sont une table de milieu d'Edgar Brandt des années 1930, à plateau de verre à décor géométrique gravé reposant sur quatre montants en lames de métal et un socle en marbre vert (3 000/4 000 €). Sans omettre un guéridon moderniste de Gabriel Guevrekian (même époque), en noyer agrémenté d'une tirette coulissante à prise en métal nickelé (4 000/5 000 €). Attribué à la maison Jansen, un bar et un tabouret en laiton et métal chromé sont annoncés à 1 500/2 000 €.

Bijoux, orfevrerie, montres, vintage, vintage

jeudi 02 décembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009

Audap & Associés

Les métaux précieux et les pierres feront briller les enchères, et plus particulièrement une bague en or gris 750 millièmes ornée, au centre, d'un diamant rond de taille brillant – pesant 4,35 ct, de couleur H et pureté VVS1 – entre deux diamants rectangulaires. Il faudra compter 25 000/35 000 € pour la glisser au doigt. La maison Cartier livre un élégant étui à cigarettes de forme rectangulaire en or jaune 750 millièmes entièrement gravé de filets, les extrémités émaillées noires, l'une renfermant un grattoir. Signé et numéroté, il nécessitera 3 000/4 000 €. Au rang des montres, on retiendra, de chez Bovet, un chronographe à bracelet en or 18 ct, boîtier rond, couronne de remontoir au pendant, fond transparent avec fermeture à vis (5 000/6 000 €). En clôture de la vente, l’orfèvrerie est dignement représentée par un important service à thé et café en argent 833 millièmes, quadripode décoré en repoussé de cartouches en partie monogrammés, goupillon et feuillages sur fond amati ; il comprend une théière, une cafetière, un sucrier couvert et une aiguière. Ce travail portugais de la fin du XIX e ou du début du XX e siècle, conçu par l’orfèvre Joao Joaquim Monteiro – reçu maître en 1887 –, pourra être emporté moyennant 2 000/3 000 €.
mercredi 01 décembre 2021

Arts décoratifs du XVIe au XIXe

mercredi 01 décembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 75009

Ader

Preuve de l'éclectisme de cette dispersion, on aura le choix entre un petit buste en bronze à patine brun clair de Marie de Médicis de l'école française du XVIII e (d'après Barthélemy Prieur, 1 800/2 000 €), une grande pendule en terre vernissée dans le style de Bernard Palissy attribuée à Thomas Sergent vers 1880 (1 500/2 000 €), un cheval au pas en bois polychrome tissu et verre ayant fait partie d'une crèche napolitaine (fin XVIII e -début XIX e siècle, 1 000/1 500 €). Désireux de renouveler son intérieur, on tentera sa chance sur un ensemble de panoramiques de la maison Zuber, complet de ses 32 lés (sur papier en continu à l'état neuf), Les Vues d'Amérique du Nord . Si l'édition originale de Jean-Julien Deltil date de 1833, cet ensemble fut réédité jusqu'en 1880, puis de 1923 à nos jours. Un ensemble fut commandé par Jacqueline Kennedy en 1961 pour orner le salon de réception des diplomates à la Maison Blanche où il figure toujours. Pour notre exemplaire, comptez 3 000/4 000 €.

Art de la chasse, armes, militaria, souvenirs historiques

mercredi 01 décembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 75009

Thierry de Maigret

Les 400 lots de cette vente thématique réjouiront les amateurs de chasse. Né en 1935 à Corbeil-Essonnes et installé au cœur de la Sologne, le peintre, sculpteur, photographe et chasseur Jean-Claude Lestringant propose un important ensemble de ses œuvres, principalement des peintures comprises entre 200 et 1 500 €. Deux sculptures les accompagnent : Sanglier courant , bronze signé en creux, daté 92 et numéroté 3/8 sur la terrasse (1 000/1 200 €), et Tête de cerf au brame , bronze à patine brune nuancée signée en creux, cire perdue numérotée 1/8, avec cachet de fondeur (3 000/4 000 €). Son aîné le peintre Frédéric Rötig (1873-1961) se distingue avec une Vénerie du cerf. Le bat l’eau , huile sur panneau, signée et datée 1908 (7 000/10 000 €). Dans la sculpture animalière, signalons les Deux chiens de meute de Camille Gaté (1856-1900), bronze à patine brune signé en creux sur la terrasse, espéré à 7 000/9 000 €. Les fusils sont aussi de la partie, dont une paire de Holland & Holland, modèle "Royal Hammerless Ejector" calibre 12.65, à double détente et canons de 76 cm, année de fabrication 1911 (15 000/20 000 €). L’ensemble est livré avec une mallette double cuir et une mallette de transport.

Bijoux, tableaux modernes, art d'Asie, tableaux anciens

mercredi 01 décembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009

Baron Ribeyre & Associés

Les premiers récompensés sont les amateurs de bijoux et de montres (est. 200 à 5 000 €), les suivants ceux de tableaux anciens et XIX e . Un panneau de l'école flamande du XVII e de l'atelier de Frans Francken, Les Noces de Cana , bénéficie d'une estimation de 12 000/18 000 € (voir Gazette n° 35, page 6), une version de Saint Jérôme dans son atelier d'un suiveur de Pieter Coecke d'Aelst de 15 000/20 000 €, tout comme une Étude de tête d'homme pour le Rêve du bonheur, 1819 à la pierre noire, l'estompe et la craie blanche de Pierre-Paul Prudhon. D'Eugène Boudin, une toile vers 1885-1890, Vaches au pré nécessitera 10 000/15 000 €. Estimé 8 000/10 000 €, un vase de forme yuhuchunping en porcelaine décorée en bleu d'un paysage au rocher d'époque Qianlong précède un grand reliquaire en bois indigène, ébène et ivoire à décor clouté, travail mexicain fin XVII e -début XVIII e (3 000/5 000 €) alors qu'une Vierge à l'Enfant auvergnate en bois polychrome de la fin du XII e siècle est annoncée à 60 000/80 000 €. Comptez enfin 6 000/8 000 € et 15 000/25 000 € respectivement d'une chaise à porteur en bois peint polychrome de paysages et d'armoiries (seconde moitié du XVIII e siècle) et d'une commode à double ressaut en bois de placage marqueté de vases fleuris, dessus de marbre brèche, d'époque Transition, attribuée à Godefroy Dester. Articles avant-vente
Une Joconde romane auvergnate
Direction l’Auvergne avec cette Vierge à l’EnfantLire la suite
Bijoux, tableaux modernes, art d'Asie, tableaux anciens
mardi 30 novembre 2021

design

mardi 30 novembre 2021 - 15:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009

Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés

Une paire de lampadaires dits "13C", modèle conçu en 1928 par Jean Perzel (1892-1986), suscitera l’intérêt. Pour ces exemplaires réalisés en acier et verre, il faudra compter entre 35 000 et 40 000 €. Charlotte Perriand (1903-1999) concentrera toute l'attention avec une étagère, édition Steph Simon de 1958, estimée 20 000/30 000 €. Le design français restera à l’honneur au fil des pages de ce catalogue, avec une chaise n°306 de Jean Prouvé (1901-1984), fabriquée dans les ateliers Prouvé en 1952 (15 000/20 000 €) ou encore une bibliothèque dite "B17C" de Pierre Chapo (1927-1986), éditée en orme en 1966 (15 000/20 000 €).

Bijoux, objets d'art, art moderne et contemporain, mobilier XVIIIe

mardi 30 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 75009

Deburaux - Du Plessis

Une fois n'est pas coutume, le meilleur résultat est espéré entre 30 000 et 50 000 € sur une commode à façade cintrée, de la fin de l'époque Louis XIV, début XVIII e , en marqueterie d'écaille brune et de laiton, lingotière décorée à la Berain, et ornementation de bronzes dorés ciselés de mascarons. Il pourrait en coûter en revanche 8 000/12 000 € pour une technique mixte de Fabrice Hyber, Impossible réseau de 2003, 6 000/8 000 € pour une coupe en porcelaine émaillée de Sèvres à décor de branchages fleuris de Jacob Meyer-Heine du milieu XIX e , 2 000/3 000 € d'une Femme en tenue florale (huile sur papier) d'Henri Lebasque, comme d'une broche Coupe de fruits de la maison Cartier (vers 1913) en or gris et platine sertie d'une ligne de cabochons de rubis et de diamants rehaussés d'onyx.

Photographies

mardi 30 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009

Yann Le Mouel

Pour ce nouvel opus dédié à la photographie moderne et contemporaine, les images ont été sélectionnées pour leur côté souvent singulier. Si les ventes aux enchères sont le lieu pour acquérir des épreuves, elles sont aussi celui de la découverte où les époques se mélangent et où les œuvres d'artistes se retrouvent. De Saul Leiter, photographe emblématique de la rue américaine, on a retenu une image réalisée à Harlem en 1960, House Bar (tirage couleur postérieur, 3 000/5 000 €), de Sebastião Salgado qui nous emmène au Mexique et en Bolivie suivre les transformations de la nature, Mexico (1980) est annoncé à 3 000/4 000 €. La couverture du catalogue revient à un tirage argentique vers 1995 de Frank Horvat, Mode à Longchamp (5 000/8 000 €), la plus prisée est un tirage argentique de Man Ray, Arums solarisés, 1930 , pour lequel 40 000/50 000 € sont avancés. Quelques photographies évoquent les événements de Mai 1968, d'autres sont l'œuvre du Japonais Daido Moriyama (8 000/12 000 € et 20 000/25 000 €). Enfin, si Mario Giacomelli tourne son objectif vers la nature, Robert Mapplethorpe réalise un Portrait de François en diptyque, 1976 (30 000/40 000 €). Articles avant-vente
Nu féminin
Jusqu’au 24 octobre dernier, la Maison européenne de la photographie présentait «Moriyama - Tomatsu …Lire la suite
Photographies

Tableaux modernes, contemporains, sculptures

mardi 30 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009

Digard Auction

La plus haute marche du podium devrait accueillir une toile de 1968 de Marc Chagall, Homme pendule , estimée 150 000/200 000 € (voir Gazette n° 38, page 8), mais elle est accompagnée d'œuvres de Serge Poliakof, Salvador Dalí, Fernand Léger, Gudmundur Erro, Maurice de Vlaminck, Marie Laurencin, Jan Voss (huile sur toile non titrée, 1972, 15 000/20 000 €), Auguste Herbin ( Composition sur fond rose , 1940, 12 000/18 000 €), Frantisek Kupka ( Composition , vers 1930, gouache, 30 000/50 000 €), Albert Gleizes ( Femme au livre, 1919 , gouache, 10 000/15 000 €), ou Paul Delvaux ( Jeunes femmes face à face, 1972 , aquarelle, 30 000/40 000 €). Articles avant-vente
Erró et la mythologie grecque
Imposante par ses dimensions, cette toile d’Erró associeLire la suite
L’homme-pendule, le temps rêvé de Marc Chagall
Dans l’univers onirique de Marc Chagall, d’origineLire la suite
Tableaux modernes, contemporains, sculptures

bijoux, bagages et accessoires de mode

mardi 30 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 75009

Art-Valorem

Portant la marque De Grisogono, une montre « New Retro » en or rose et diamants sublimera un poignet pour 25 000/30 000 €. Un collier en or gris, modèle « Happy Spirit », de chez Chopard – pavé de diamants, signé et numéroté – sera quant à lui proposé autour de 20 000/25 000 €. On notera également un bague dôme Buccellati en or jaune ornée d’une émeraude – de 2,40 ct ­– en serti clos granité (10 000/15 000 €), une montre de dame Cartier numérotée, modèle « Tank Américaine » en or gris et diamants (8 000/12 000 €) ou encore une paire de clips d’oreilles en or rose, modèle « Gipsy » De Grisogono, pavés de diamants d’environ 6,74 ct (15 000/20 000 €). Articles avant-vente
Chic et ludique
Créée à l’aube des années 2000, la collection «Happy Spirit» s’orne des iconiques diamants mobiles de…Lire la suite
bijoux, bagages et accessoires de mode
Aux cimaises, les moments forts pourraient être une toile attribuée à Adam de Coster (vers 1586-1643), Jeune garçon soufflant sur des braises (8 000/12 000 €), et deux portraits de gentilhommes, l'un dit autrefois du Comte de Medavy par Hyacinthe Rigaud (12 000/15 000 €), l'autre du Chevalier Jean-Jacques d'Erlach, colonel du régiment des gardes suisses (1674-1742), attribué à Charles Coypel (20 000/30 000 €). Certaines vitrines sont occupées par de l'orfèvrerie Odiot (partie de ménagère et service à thé/café), d'autres par une amusante enseigne de marchand de vin en fer et tôle peints du milieu du XVIII e (4 000/6 000 €). Une commode en bois mouluré d'époque Louis XV, estampillée Joubert, livrée au 1768 au château de Fontainebleau pourrait trouver preneur à 3 000/4 000 €, une suite de deux tapisseries fines d'Aubusson XVIII e , représentant des vases fleuris à 4 000/6 000 €, quand il en coûtera entre 6 000 et 8 000 € d'une paire de chenets en bronze ciselé doré d'époque Louis XVI, attribuée à Hauré. Un chapitre est consacré au costume XVIII e et provient de la garde-robe de la famille Monistrol, principalement Julien-Louis et François-Louis, membres de la Compagnie des Indes à Lorient. Une robe à la française en taffetas chiné à décor de torsades de fleurs (vers 1765) est annoncée à 5 000/7 000 €, tout comme un habit à la française brodé pour enfant, dit du premier Dauphin, Louis Joseph Xavier, un habit en gros de Tours lilas, dit du roi Louis XVI, pourrait dépasser son estimation de 8 000/12 000 €, tout comme un habit de jeune homme aux boutons rébus (vers 1785-1788) en velours de soie bleu roi duquel 5 000/7 000 € sont avancés. Articles avant-vente
L’habit fait l’homme
On ne sait si cette tenue a appartenu à Louis  XVI, mais sa carrure, sa datation (vers 1780) et sa somptuosité…Lire la suite
Tableaux, mobilier, objets d'Art & costumes anciens

bijoux, objets de vitrine

mardi 30 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009

Jean-Marc Delvaux

Entre 5 000 et 5 500 € seront nécessaires pour acquérir une parure en or gris 18 ct signée Chimento et numérotée 11808. Son collier aux maillons grains de riz sertis de diamants est accompagné d’un anneau semi-rigide et d’un bracelet. Il sera possible d’emporter un long sautoir en or jaune et or gris 18 ct (3 500/3 800 €) et un bracelet jonc en or jaune 18 ct toujours, et argent orné de diamants dessinant une fleur trilobée pour les trois plus importants (3 000/3 500 €). Mentionnons également un clip en or jaune 18 ct figurant un couple de volatiles posé sur une importante perle baroque. Pour cet élégant bijou composé de corail, de diamants et émeraude, il faudra compter entre 3 000 et 3 500 €. Une mention spéciale enfin revient à deux lots de la maison Jensen : un service à café en martelé à prises en palissandre (700/1 000 €) et une partie de ménagère de couverts et pièces de service à dessert (en argent, modèle "Pyramide", créé en 1926) pour laquelle 500/800 € seront nécessaires.

Vente classique, livres illustrés, Mannettes, timbres-poste, estampes, dessins, tableaux anciens, tableaux modernes, orfèvrerie, Extrême-Orient, tapis, mode (sur le thème de la), poupées, jouets

mardi 30 novembre 2021 - 11:00 -
Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009

Farrando

Vente classique, livres illustrés, Mannettes, timbres-poste, estampes, dessins, tableaux anciens, tableaux modernes, orfèvrerie, Extrême-Orient, tapis, mode (sur le thème de la), poupées, jouets

Affiches

mardi 30 novembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 75009

Tessier & Sarrou et Associés

Le septième art s'affiche le matin comme l'après-midi dans cette salle où il est exclusivement question d'affiches. Pandora , Les Indomptés , Pulp fFction , Blow up , Retour vers le futur , Docteur Jivago , Judex , La Folle Aventure , sont autant d'images que l'on tentera de décrocher, moyennant 300 à 3 000 €. La doyenne de ces affiches est celle d'Henri Brispot pour le Cinématographe Lumière . Elle date de 1895 et est attendue à hauteur de 25 000/30 000 €. Des affiches publicitaires leur succèdent, emmenées par celle de Leonetto Cappiello millésimée 1923, vantant les bienfaits de l'eau Vercingétorix du bassin de Vichy… (3 000/4 000 €). D'Alfons Mucha enfin, une suite de quatre panneaux décoratifs lithographiés illustrant Les Saison s, datés 1896, est annonée à 20 000/30 000 €. Articles avant-vente
Les Lumière sont de sortie
Cette affiche, cédée mardi 30, salle 14  à Drouot par Tessier & Sarrou et Associés (M. Boyer), rencontrera-t-elle…Lire la suite
Affiches

Livres et Manuscrits

mardi 30 novembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009

Pierre Bergé & Associés

Aux mannettes cédées à la première vacation succèdent les livres catalogués l'après-midi, provenant de la bibliothèque d'un château du Sud-Ouest, puis de celle cynégétique de Jean Lebaudy. On tentera à hauteur de 15 000/20 000 € sa chance sur les Œuvres complètes de Charles Baudelaire (Paris, 1868-1870, 7 volumes in-12 de la première édition collective, en partie en édition originale) ayant appartenu à Ernest Christophe, ami du poète, à 10 000/15 000 € de décrocher une édition originale de l' Histoire naturelle générale et particulière de Buffon et du supplément de Lacépède Histoire des poissons (Paris, 1749-1804), soit 44 volumes in-4° complets de leur 1260 planches. L'estimation est la même pour l'exemplaire unique enrichi de très nombreux dessins, des Dessinateurs d'illustrations au XVIII e siècle de Roger Portalis (Paris, 1877). Il conviendra de s'engager à 8 000/12 000 € pour une édition originale du Cirque de l'Étoile filante de Georges Rouault (Paris, 1938), illustrée de 17 eaux-fortes en couleurs hors-texte et 82 in-texte. On poursuit avec la bibliothèque de l'industriel, passionné d'Afrique et organisateur de plusieurs voyages de chasse et d'études sur le continent noir, Jean Lebaudy (1894-1969). Ses ouvrages, pour certains munis de l'ex-libris gravé "Forêt de Crécy", sont estimés de quelques dizaines à 2 000 €, exception faite d'ue rarissime édition ancienne du Livre de chasse de Gaston III de Foix, dit Phébus (Paris, vers 1525), le plus ancien traité de vénerie, pour lequel 30 000/40 000 € sont espérés.

Mode

mardi 30 novembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009

Gros & Delettrez

Deux séances, l'une le matin, la seconde à 14 h, seront nécessaires pour disperser les 630 lots inscrits au catalogue. Un seul en revanche est à retenir, celui de la maison Hermès. Bijoux, services de table et autres bibelots en porcelaine, vêtements et accessoires (ceintures, chaussures, etc.), sacs, et même un vélo de la marque Peugeot gainé de cuir camel à surpiqûres blanches (2 500/3 500 €) sont attendus entre 70 et 15 000/20 000 €. Côté sacs justement, on ne sera pas surpris de voir que certains exemplaires des deux modèles emblématiques de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, Kelly et Birkin, pourraient susciter des enchères au-delà. Ainsi par exemple, 20 000/22 000 € seront nécessaires pour une commande spéciale d'un modèle Birkin (2015, 30 cm) en chèvre tricolore (étoupe, aztèque et anémone) à surpiqûres blanches, quand il pourrait en coûter 28 000/32 000 € d'un Birkin, de 2007, cette fois (35 cm) en crocodylus porosus rose tyrien.
lundi 29 novembre 2021

Tableaux, sculptures, mobilier et objets d'art

lundi 29 novembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009

L'Huillier & Associés

samedi 27 novembre 2021

Arts d'Asie

samedi 27 novembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009

Aponem

C'est entre 30 000 et 40 000 € que l'on paiera l'élégance et la sobriété d'un vase de forme Meiping en porcelaine émaillée blanche d'époque Ming, à hauteur de 20 000/30 000 € une statuette d'Amitayus assis en padmasana, en bronze doré sino-tibétain des XVI e -XVII e siècles. Imposant par ses dimensions (101 cm) comme par son décor d'armoiries entourées de pivoines et de chrysanthèmes, pruniers, pins et bambous, un vase de forme Gu décoré en bleu, rouge de fer et émail or, réalisé au XIX e par la manufacture parisienne Samson, d'après celui d'époque Kangxi conservé au Louvre, est attendu à 6 000/7 000 € (il proviendrait du château de la Rocasse à Collioure). Signé Wu Zuoren (1908-1997) – arrivé en France en 1929, il fréquente Xu Beihong et rentre en Chine en 1936 où il devient célèbre grâce à son portrait de Qi Baishi conservé au musée des beaux-arts de Pékin – et daté 1948, un Portrait de jeune fille blonde (ou plutôt de fillette) est une redécouverte faite en France dans une collection privée où il était conservé depuis les années 1980. Il est estimé 15 000/20 000 €. Du Japon, on a retenu une encre sur papier de Watanabe Shusen, Tigre près d'une cascade d'époque Edo (4 000/5 000 €), un plateau polylobé en laque rouge et or-irô du milieu de l'époque Edo, orné de dignitaires chinois et de ses attendants sous les pins (8 000/10 000 €), une pierre à encre et son couvercle laqué rouge et noir (époque Edo, 5 000/6 000 €), un grand plat en porcelaine d'Arita décoré du sanctuaire d'Itsukushima (3 000/5 000 €). Sans oublier un grand vase en shibuichi et émaux musen (époque Meiji) de Gonda Hirosuke à décor de pruniers parmi les nuages (3 000/5 000 €). Articles avant-vente
Entre mer et montagne
Consacrée aux arts asiatiques, la dispersion de la maison Aponem (cabinet Portier et Associés), samedi…Lire la suite
Arts d'Asie

Chanson Française et Télévision Française Succession Jacqueline Caurat

samedi 27 novembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 75009

Coutau-Bégarie

Art russe

samedi 27 novembre 2021 - 11:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009

Millon

La vacation du matin revient à une quarantaine d'icônes au nombre desquelles Le Menaion annuel, une suite de douze (icônes) représentant les saints et les grandes fêtes orthodoxes dans l'ordre de leur commémoration, de septembre à août. 15 000/20 000 € sont demandés de ce travail russe d'époque XIX e . L'après-midi revient aux tableaux, dont un ensemble de l'artiste géorgien Félix Varla, et une toile du comte de Choiseul-Gouffier (1752-1817), La Constantinople rêvée (10 000/15 000 €). Un cadre photographique en argent à vue ovale entièrement émaillé blanc translucide sur fond guilloché, de l'orfèvre pétersbourgeois Ivan Britzin (actif 1904-1924), est attendu à 10 000/15 000 €. C'est également la somme qu'il faudra prévoir pour un presse-papier de Carl Fabergé en marbre habillé de lapis-lazuli sur lequel court un lézard en argent. En revanche, 200 000/300 000 € sont avancés d'un ensemble de chevalier de l'ordre de Saint Alexandre Nevsky, en or, émail et diamants. Des porcelaines de la manufacture de Saint-Pétersbourg, dont deux assiettes du service militaire commandé par Nicolas I er (12 000/15 000 €) et une autre provenant du yacht de la grande Catherine (2 000/3 000 €), voisinent avec une paire d'assiettes, en porcelaine polychrome et or du service originel du Kremlin (1837-1838, 3 000/5 000 €). Articles après-vente
Ordre de Saint-Alexandre-Nevski et une icône
Un ensemble de l’ordre de Saint-Alexandre-Nevski etLire la suite
Articles avant-vente
Chevalier de Saint-Alexandre-Nevsky, prestige impérial russe
Des décorations, de l’orfèvrerie, des porcelaines,Lire la suite
Art russe
vendredi 26 novembre 2021

Dessins de 1500 à 1900

vendredi 26 novembre 2021 - 14:30 - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 75009

Millon

400 ans de dessin sont représentés dans cette vente. Couverture du catalogue, le Portrait en buste de Maria Elisabeth Laregnère, née Baelde , 1799, de Jean-Baptiste-Jacques Augustin (1759-1832) montre tout le talent de portraitiste de cet élève de Jean-Baptiste Claudot et Jean Girardet. 20 000/30 000 € seront nécessaires pour faire sienne cette œuvre au crayon noir, estompe et rehauts de gouache blanche. Abraham Bloemaert (1564-1651) livre ici un dessin à la pierre noire, lavis gris et brun figurant Le Mariage de Pelée et Thétis (6 000/8 000 €). Ce thème fut souvent abordé par l’artiste néerlandais, notamment dans une peinture de 1590/1595 aujourd’hui conservée à l'Alte Pinakothek de Munich. Retour en France avec François Boucher et son Pêcheur sous un pont (6 000/8 000 €). Cette sanguine, sanguine brûlée et estompe est à rapprocher d’une composition du peintre gravée par W. Ryland. D’autres dessins, gouaches et pastels de qualité ponctuent la vente. Articles après-vente
Effets d’estompe
Magnifiquement exécuté par la subtilité du crayon noir et de l’estompe de Jean-Baptiste Jacques Augustin…Lire la suite
Dessins de 1500 à 1900
C'est à Gabriel-Jacques de saint-Aubin que l'on doit une pierre noire, plume, encre brune et lavis brun figurant une Allégorie des mariages faits par la Ville de Paris à la naissance de monseigneur le duc de Bourgogne en 1751 . Elle est estimée 8 000/12 000 €. Annoncé à 1 000/1 500 €, un dessin de Jacques Swebach-Desfontaines, Le Café Godet, boulevard du Temple, sous le Directoire est peut-être celui qui a fait partie de la collection des frères Goncourt, gravé par Jules Goncourt. Si les objets et le mobilier sont classiques, en cimaises on surveillera des paysages de Bretagne par André Dauchez (200 à 2 000 €), une vue ensoleillée d' Arcy-sur-Cure, les lavandières à la rivière (1905-1906), signée Maximilien Luce (20 000/30 000 €), tandis qu'une Antilope Kob en bronze d'Armand Petersen pourrait se laisser apprivoiser à hauteur de 15 000/20 000 €. Articles après-vente
Lumineuse félicité
En 1751, avec la naissance d’un héritier à la couronneLire la suite
Articles avant-vente
Sur le qui-vive
Elle ne manque pas d’allure cette Antilope kob ou cobe en bronze à patine brune nuancée (h.  54  cm),…Lire la suite
Estampes, dessins et tableaux anciens et modernes, objets d'art, lustres, mobilier, art d'asie
227 lots composent cette vente généraliste, qui disperse entre autres la succession d'Odette Cousin au profit de l'Institut Pasteur. Valeur refuge, l’or n’en finit pas de grimper comme le prouvent les 2 lingots d’or numérotés, d’un kilo chacun, dominant la vente à 40 000/45 000 € pièce. Plus abordable est l’importante sculpture en marbre datée 1840 et signée Auguste Préault (1809-1879), Femme dénudée enlaçant un terme de Pan (20 000/25 000 €). Avec son socle bicolore, elle atteint 1,84 mètre. Moins grande d’à peine 1 centimètre, la statue de Chronos – école française du XIX e siècle – se rattrape néanmoins par son prix annoncé à 10 000/11 000 €. La palme du plus ancien objet revient sans conteste à la statue en bois stuqué et peint de Ptah-Sokar-Osiris, art égyptien de la Basse-Époque ou époque ptolémaïque (vers 664-30 av. J.-C.). Son décor en partie lacunaire explique son estimation modeste de 600/800 €. Avis aux collectionneurs, de nombreuses mascottes automobiles sont proposées, dans une fourchette de prix allant de 150 à 800 €. Un mobilier de qualité clôt la vacation. Articles après-vente
Et Pan !
Lucien Paris s’installait à Drouot le vendredi 26 novembre pour disperser une succession au profit de…Lire la suite
Contenu d'une grande demeure Vincennoise, bijoux, montres, mode, tableaux et dessins anciens, dessins modernes

miniatures, orfèvrerie, argenterie

vendredi 26 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009

Beaussant Lefèvre & Associés

Céramiques européennes

vendredi 26 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 75009

Pescheteau-Badin

Plus que les faïences, classiques, de Delft (dont une grande figure de la série des Saisons , allégorie de l'Été sous les traits d'un enfant tenant serpe et corbeille de fruits, 1724-1764, 5 000/6 000 €), de Nevers, de Rouen, de Strasbourg ou de Lunéville, quelques porcelaines pourraient faire parler d'elles. De Tournai, un broc en pâte tendre du service du duc d'Orléans, décoré de l' Histoire naturelle des oiseaux de Buffon (vers 1787), nécessitera 8 000/12 000 €, tandis qu'un déjeuner (en pâte tendre et de même provenance), orné d'oiseaux au naturel (5 pièces), est annoncé à 18 000/22 000 €. De la manufacture royale française, on a noté un bassin ovale à fleurs en relief daté 1755, livré par Lazare Duvaux à la marquise de Pompadour pour lequel 6 000/8 000 € sont avancés, un broc Roussel et sa jatte carrée à décor de paysages animés datés 1756, attribué au peintre Jean-Jacques Antheaume (8 000/12 000 €), un gobelet litron et sa soucoupe de Sèvres, au millésime de 1781, à décor en noir et émaillé d'un dauphin et de médaillons à émaux rouges cernés de perles (3 000/5 000 €). Une paire de jattes à bouillon (ou pots à sucre couverts), en pâte tendre de Vincennes (1755), ornés de bouquets de fleurs sur fond bleu lapis caillouté, pourrait trouver preneur entre 8 000 et 15 000 € quand il faudra s'engager entre 2 000/3 000 € et 8 000/12 000 € pour différentes pièces issues du service bleu céleste livré au roi Louis XV en décembre 1755, à décor de fleurs. Il s'agit de deux bougeoirs nommés bobèches (5 000/8 000 € et 8 000/12 000 €), un piédestal (1 re grandeur, 2 000/3 000 €), et deux petits vases Médicis (6 000/8 000 €). Articles après-vente
Entre Vincennes et Sèvres, pourquoi choisir ?
Qualité des formes, finesse des décors… Les porcelainesLire la suite
Articles avant-vente
Une porcelaine de Sèvres diplomatique
Signe du raffinement du mode de vie des proches deLire la suite
Céramiques européennes
C'est à hauteur de 6 000/8 000 € qu'il faut prévoir de livrer bataille si l'on se déplace pour une grande huile sur toile (161 x 250 cm) de Gabriel Deluc datée 1911 mettant en scène L'Ivresse de Bacchus , autour de 5 000/7 000 € qu'est annoncée une grande composition (146 x 181 cm) d'Henri-Achille Zo, La Promenade, couple de cavaliers en sous-bois . Le reste de l'après-midi est classique, 3 000/5 000 € étant attendus d'une pendule aux trois grâces, en bronzes doré et marbre blanc, exécutée au XIX e dans le style Louis XVI. Articles après-vente
En promenade
Cette grande huile sur toile représentant une Promenade, couple de cavaliers en sous-bois (146  x  181 …Lire la suite
Articles avant-vente
À cheval !
Comptez 5  000/6  000  € vendredi 26, salle 4 à Drouot, pour décrocher cette grande huile sur toile…Lire la suite
Tableaux anciens et modernes - bijoux, Pièces d’or, Armes, Asie, Céramique, Argenterie, Meubles et Objets d'art - Tapis

bijoux, montres, miniatures, orfèvrerie

vendredi 26 novembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 75009

Thierry de Maigret

6 000/8 000 € pourraient accueillir successivement deux broches art nouveau en or et émail : l'une, de René Lalique, est décorée de deux anémones et a été exécutée vers 1900-1908, la seconde, est à décor feuillagé, ponctuée de diamants de taille ancienne et de perles, et attribuée à Gaston Lafitte (actif de 1896 à 1932). C'est autour de 2 500/3 000 € qu'est annoncée une curieuse broche, d'époque art nouveau également, en or, la monture composée de deux têtes de coqs émaillées agrémentés de cabochons et d'un médaillon en agate mousse, le dos habillé d'un contre-émail. Les autres parures, classiques, certaines signées Cartier, Mellerio, ou Mauboussin, se négocieront entre 200 et 12 000 €. On devrait disputer à 4 000/6 000 € une pendulette de bureau des années 1920-1925, de chez Cartier.