Agenda des ventes

16976 ventes
jeudi 17 décembre 2020
jeudi 17 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Jean-Marc Delvaux
À quelques monnaies d'or et d'argent succèdent de nombreux bijoux, fin XVIII e pour les plus anciens, modernes pour la plupart, non signés et qui devraient trouver preneur d'une cinquantaine à 6 000/7 000 €. Le dernier coup de marteau est destiné à un étui à cigarettes en argent et émail cloisonné au poinçon de Feodor Rückert à Moscou, pour lequel 2 000/3 000 € sont avancés.
jeudi 17 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Delon - Hoebanx
mercredi 16 décembre 2020
mercredi 16 décembre 2020 - 14:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Delon - Hoebanx
À tout seigneur tout honneur, commençons par la couverture du catalogue. Elle revient à une gouache au monogramme de Fernand Léger du début des années 1950, Cirque, et est annoncée à 20 000/30 000 €. De Paul Jouve, on tentera sa chance sur un Éléphant et son cornac, 1923 (huile sur panneau, 7 000/9 000 €), de Jean Crotti, une toile de 1922,  Deux castillanes , espérée à 10 000/12 000 €. Les amateurs de peinture chinoise moderne auront le choix, selon leurs moyens, entre une Femme assise au fauteuil à l'aquarelle par Sanyu (10 000/15 000 €), un Personnage dans un paysage montagneux et feuillagé de Fu Baoshi (dessin à l'encre en forme d'éventail, 1960, 40 000/50 000 €) et un Paysage de bord de mer (gouache) de Lin Fengmian (60 000/80 000 €). Plusieurs creusets d'Edgard Pillet sont au programme dont un Scarabée à suivre à hauteur de 6 000/8 000 €. Articles avant-vente
Lin Fengmian, un attachement à la nature
Sous un ciel d’orage, au bord d'une une mer agitée,Lire la suite
mercredi 16 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Pierre Bergé & Associés
Cinquième – mais non dernier – opus de la dispersion de la bibliothèque de Pierre Bergé. Se trouvent réunies des pages de Tolstoï, de Shakespeare, de Molière (édition originale du premier tirage de L'Escole des femmes , Paris, 1663, 15 000/20 000 €), Descartes, Jean de Capoue (première édition de la traduction latine par Jean de Capoue des Fables indiennes de Bidpai, 15 000/20 000 €), la première Bible protestante en français (édition originale, Neuchâtel, 1535, 18 000/25 000 €), mais aussi une édition orignale de la première traduction latine du Coran par Robert de Ketton, donnée par Théodore Bibliander (Bâle, 1543, 20 000/30 000 €). Articles après-vente
Biibliothèque Pierre Bergé, nouvel opus
Cette nouvelle dispersion de la bibliothèque PierreLire la suite
Articles avant-vente
Royale provenance
Tout vient à point à qui sait attendre… Programmée vendredi 6 novembre, cette cinquième partie de la…Lire la suite
Bibliothèque Pierre Berger, acte V
Shakespeare, Tolstoï, Descartes et Montaigne… cetteLire la suite
mercredi 16 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Beaussant Lefèvre
Articles après-vente
Vasques fleuries de corail
Le mercredi 16 décembre, à Drouot, sous le marteau de Beaussant Lefèvre , (Émeric & Stephen Portier),…Lire la suite
mercredi 16 décembre 2020 - 13:30 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Pour sa première dispersion à l'Hôtel Drouot, cette maison de ventes débute avec des montres de poche en or et bracelets – pour dames et messieurs – que l'on pourra s'offrir de quelques centaines à 3 000/5 000 €, exception faite d'un chronographe Daytona (Rolex) en acier à mouvement automatique, espéré à 12 000/15 000 €. Des vitrines de bijoux qui s'ouvriront ensuite, on a sélectionné un bracelet manchette ancien en or jaune et émail noir rehaussé de petits diamants (2 000/3 000 €), un collier ras du cou attribué à Robert Koch, orné d'un motif de nœud de semences de perles (1 500/2 000 €), une broche art nouveau attribuée à Bréant et Coulbeaux, à décor de feuillage, en or jaune émaillé vert rehaussé de perles baroques (20 000/30 000 €), ainsi qu'un pendentif en forme de girandole en perles et diamants de taille ancienne (13 500/15 500 €). Pour les autres parures, comptez 150 à 2 500 €. Articles avant-vente
Extra-plate
C’est entre 3  000 et 5  000  € qu’il faudra s’engager pour décrocher cette montre de ville en or jaune…Lire la suite
mercredi 16 décembre 2020 - 11:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Lynda Trouvé
Si la vacation du matin ouvre les portes d'une bibliothèque, celle de l'après-midi débutera avec des feuilles d'éventails modernes (300/800 €) et des peintures en rouleau. Comptez quelques centaines d'euros là encore, à l'exception d'une suite de quatre œuvres fin XVIII e -début XIX e , à décor de subhuti ,  pour laquelle 10 000/12 000 € sont demandés. Comme la plupart des lots, elle a fait partie de la collection du docteur Bussière. Des objets de lettrés et de calligraphies, des laques, des jades et des bijoux prennent le relais, puis des porcelaines et quelques émaux cloisonnés. Un vase en forme de lanterne en laque cinabre d'époque Qianlong sculpté de cinq dragons s'affrontant et un vase maillet (marque et époque Kangxi), en porcelaine à décor de phénix mystique en rouge de cuivre, sont les plus attendus. Ils sont annoncés respectivement à 15 000/20 000 € et 10 000/15 000 €. Articles après-vente
Yong Xing, descendant de l’empereur Qianlong
Bien né mais loin dans l’ordre de succession, YongLire la suite
Articles avant-vente
Par Yong Xing, fils de Qianlong
Œuvres de Yong Xing, fils de l’empereur Qianlong,Lire la suite
mardi 15 décembre 2020
mardi 15 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Riche de 220 numéros, cette collection de tableaux surréalistes, modernes et contemporains composant la succession Stéphane Petit (voir Gazette n° 41, page 12) est emmenée par une toile de 1938 de Leonora Carrington,  Le Repas de lord Candlestick pour laquelle 300 000/400 000 € sont demandés. Elle est accompagnée de dessins de Salvador Dalí, Victor Brauner, Yves Tanguy, Hans Bellmer, Hans Arp, de bronzes d'Antoniucci Volti, de toiles de Hugh Adam Crawford, Alfred Manessier, Francisco Borès et Félix Labisse. Articles après-vente
À la table de la collection André-François Petit
Les peintres surréalistes y étaient à la fête et LeonoraLire la suite
Articles avant-vente
André-François Petit, un fou du surréalisme !
La succession Stéphane Petit compte de précieusesLire la suite
mardi 15 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Beaussant Lefèvre
À chaque dispersion sa spécialité, la première revenant aux bijoux et aux objets de vitrine, la seconde à l'orfèvrerie des XVIII e et XIX e , française et étrangère, et à l'argenterie. Les premiers sont emmenés par un collier de René Lalique en or émaillé ponctué de citrines pour lequel 50 000/70 000 € sont prévus. De l'atelier de ce créateur, on a retenu également un ensemble de dessins (de bijoux) sur papier calque (est. 500 à 2 500 €), de Jules Wiese un collier pouvant former double bracelet de style néo-gothique à décor de têtes de personnages alternés de saphirs cabochons et demi-perles, estimé 10 000/12 000 €. Pour une bague en platine et or gris de chez Boucheron, sertie d'un saphir à pans coupés (Sri Lanka, 10,74 ct), comptez 8 000/12 000 €, pour les montres griffées Rolex ou Omega, Jaeger-LeCoultre ou Universal, 100 à 5 000 €. La seconde dispersion débute avec une importante collection de châtelaines. Soit près de 100 numéros, en métal argenté ou doré, vermeil ou or émaillé, du XVIII e aux années 1920, l'époque art déco étant illustré par un modèle de chez Lacloche Frères en corail, onyx et diamants pour lequel 15 000/20 000 € sont prévus. Articles avant-vente
Un collier de René Lalique
Après une broche, c’est un collier en or émaillé ornéLire la suite
mardi 15 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Marie-Saint Germain
Fleuron de cette dispersion, une paire de gouaches de Hans Bol,  L'Ânesse de Balaam et Le Bon Samaritain , est estimée 80 000/120 000 € et a figuré en couverture de La Gazette n° 43 (page 6). Sans transition, on passe à une toile de 1973 de Jacques Monory,  Les Premiers Numéros du catalogue mondial des images incurables (30 000/35 000 €), à un bronze à patine brune d'Antoine-Louis Barye illustrant Thésée combattant le Minotaure (fonte posthume de Barbedienne, 12 000/15 000 €), un dessin à l'aquarelle de Clovis Trouille,  May Borden-Turner représentée en écuyère (10 000/12 000 €) et un Chimpanzé marchant en bronze à patine noire (cire perdue de Valsuani) d'Auguste-Nicolas Trémont (12 000/15 000 €). Articles après-vente
Un bel allant
D’un genre très différent des deux précieuses gouaches de Hans Bol (voir l'article Sur le chemin de…Lire la suite
Hans Bol, sur le chemin de la destinée
Une paire de gouaches à rehauts d’or traitées commeLire la suite
Articles avant-vente
Monory et la folie du monde
Sur sa toile d’origine, cette grande composition (114  x  162  cm) de Jacques Monory (1924-2018), Les…Lire la suite
Les paraboles de Hans Bol
Les deux gouaches de l’artiste flamand Hans Bol, chacuneLire la suite
mardi 15 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Morel
À de rares exceptions, cette dispersion est composée de la collection de Pierre S. et est dispersée dans le cadre de sa succession. Le Mexique y figure en place d'honneur tant avec une représentation en basalte du dieu Xipe Totec de la culture aztèque qu'avec un joug en serpentine sculptée du Veracruz. Ces deux œuvres sont estimées 30 000/40 000 €, tandis qu'il faudra débourser 15 000/25 000 € pour s'offrir une parturiante en terre cuite brune à engobe rouge de la culture Nayarit de style Chinesco, 4 000/6 000 € pour repartir avec une femme assise, avec un sifflet, en terre cuite beige de l'île de Jaina (culture Maya). D'une autre collection, une stèle Valdivia en tuf volcanique vert à patine brune est annoncée entre 18 000 et 20 000 €. Articles après-vente
Un joug de la culture totonaque de Veracruz
Parmi un ensemble cohérent d’objets précolombiens,Lire la suite
Articles avant-vente
Mythes et légendes sud-américains
Une collection de 90  œuvres met en lumière l’artLire la suite
mardi 15 décembre 2020 - 11:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Pescheteau-Badin
lundi 14 décembre 2020
lundi 14 décembre 2020 - 13:30 - Live
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Tessier & Sarrou et Associés
Rien que de très classique au sommaire de cette dispersion partagée entre tableaux, objets de décoration, mobilier et arts d'Asie. Articles après-vente
Papiers de Chine
Une nouvelle fois, Robert de Semallé (1839-1946) était présent chez Tessier & Sarrou et Associés . Le…Lire la suite
Articles avant-vente
Artistes associés
À qui doit-on ces Trois barques sur la grève   ? Claude Monet ou Georges William Thornley (1857-1935) …Lire la suite
vendredi 11 décembre 2020
vendredi 11 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ferri & Associés
D'un château en Normandie, on a noté un paysage lyonnais à la plume et l'encre de Chine de Jean-Jacques de Boissieu (5 000/7 000 €), une toile d'Emil Jakob Schindler,  Le Baiser dans la forêt (15 000/20 000 €) et une lampe de Félix Agostini, Vénus , en bronze doré (vers 1966, 6 000/8 000 €). Sans oublier un fauteuil d'apparat à châssis en acajou et placage d'acajou à consoles d'accotoirs en forme de col de cygne attribué à Jacob Desmalter d'après un dessin de Percier et Fontaine. 8 000/10 000 € sont demandés de ce siège dont la tradition indique qu'il aurait été le trône de Louis Bonaparte, roi de Hollande (1778-1846). Une centaine à 400/600 €, telle est la fourchette de prix qui devrait concerner les canivets dont une collection sera proposée en milieu d'après-midi. Articles avant-vente
Boissieu sur le motif
Partie la plus connue de son œuvre, les paysages d’Italie ou de la région lyonnaise, libres ou composés,…Lire la suite
vendredi 11 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Drouot Estimations
vendredi 11 décembre 2020 - 13:30 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Beaussant Lefèvre
Débutant avec des armes (dont une arbalète à jalet en bois fruitier incrusté, Allemagne vers 1600, 4 000/6 000 €), cette dispersion se poursuit avec des médailles et insignes ayant appartenu au député Julien Schwartz (1925-2014), des ouvrages du général de Gaulle, un tableau héraldico-généalogique aquarellé, espagnol de la fin du XVII e siècle, composé de six grandes feuilles de parchemin (3 000/3 500 €). Focus ensuite sur un ensemble de souvenirs de la famille impériale de Napoléon I er à Napoléon III, où les gravures voisinent avec des portraits, un nécessaire de toilette en ivoire gravé des grandes armes de Napoléon III (500/600 €), un couteau corse de vendetta ayant appartenu à ce dernier en or, ébène et nacre (800/1 200 €), une partie du trousseau du roi de Rome ayant appartenu à madame de Montesquiou sa gouvernante (même estimation). Sans oublier un service à thé en porcelaine de Fürstenberg (quatre tasses et soucoupes, un sucrier, un pot à lait et une verseuse à décor de paysages ayant appartenu au prince Jérôme (4 000/5 000 €). Articles après-vente
Arme de trait
Destinée à la chasse au petit gibier à poil et à plume, cette arbalète à jalet (l. 88  cm), à l’abrier…Lire la suite
vendredi 11 décembre 2020 - 13:30 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Binoche et Giquello
jeudi 10 décembre 2020
Si le plus attendu est un panorama de l'île de la Giudecca à Venise par Francesco Guardi (100 000/150 000 €), la surprise pourrait venir d'un panneau d'un suiveur de Piero della Francesca, vers 1460, Saint Antoine de Padoue et saint Bernardin de Rome. Les deux hommes se détachent sur un fond , représentés à mi-corps, la tête auréolée, maintenant élevé un grand disque où le Christ crucifié se détache au centre d'une couronne de flammes. Estimée modestement 6 000/8 000 €, cette œuvre, peut-être de Lorenzo Vasari (aïeul du biographe Giorgio Vasari), pourrait être disputée bien au-delà. Eugène Boudin pose son cheval près du Bac à Plougastel (vers 1870-1873, 25 000/30 000 €), au bord du Bassin à Deauville, 1883 , sous un ciel bas troué des mâts des voiliers (30 000/40 000 €). Gustave Doré, en bord de mer, livre un dessin parlant au lavis Sunbeam figurant un voilier sous un ciel menaçant comme l'artiste en a le secret (2 000/3 000 €). C'est entre 50 000 et 60 000 € que pourrait trouver preneur un pastel de Camille Pissarro représentant un Couple de paysans assis dans un intérieur , conservé dans une collection française. Deux pots couverts en porcelaine Imari montée en argent (vers 1722-1723), provenant de la collection David-Weill, pourraient trouver preneur entre 12 000 et 18 000 €, une paire de fauteuils en bois naturel garni de canne, estampillée Gourdin, à 12 000/15 000 €, une paire de vases en porcelaine de Chine céladon d'époque Qianlong, habillés de bronze doré ciselé Louis XV, entre 15 000 et 25 000 €. La conclusion revient à un mobilier de chambre à coucher (une dizaine de pièces) à l'imitation du bambou rehaussé d'or, d'inspiration chinoise, attribué à la maison Alphonse Giroux pour lequel 10 000/12 000 € sont annoncés. Articles après-vente
Guardi, sérénissime peinture ancienne
La Giudecca était mise en lumière par le pinceau deLire la suite
Articles avant-vente
La Giudecca vue par Francesco Guardi
Francesco Guardi est connu pour ces vues de la SérénissimeLire la suite
jeudi 10 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Doutrebente
Un seul et unique thème réunira les amateurs dans cette salle, les arts d'Asie dont la vedette revient à une paire de boîtes en laque polychrome en forme de pêche de longévité pour laquelle pas moins de 200 000/300 000 € seront à engager (voir Gazette n° 41, page 6). Des porcelaines et des jades se distinguent aussi dans cette collection rassemblée par un amateur au début des années 1960 (voir Gazette n° 42, page 12). Articles après-vente
Les porte-bonheur chinois d’un collectionneur
Dans la grisaille de cet hiver, une paire de boîtesLire la suite
Articles avant-vente
Une verseuse d’époque Qianlong
En bonne place dans cette collection d’arts d’Asie,Lire la suite
Une paire de boîtes en laque d'époque Qianlong pour porte-bonheur
En forme de pêche de longévité, cette paire de boîtesLire la suite
Les goûts très chinois d’un amateur parisien
C’est dans les années 1960 qu’un collectionneur françaisLire la suite
mercredi 09 décembre 2020
mercredi 09 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Yann Le Mouel
mercredi 09 décembre 2020 - 13:30 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Thierry de Maigret
Plus que les arts précolombiens et l'archéologie qui ouvrent la séance, les arts asiatiques seront l'objet des plus belles batailles d'enchères. La vedette est un brûle-parfum en bronze et émaux cloisonnés d'époque Qianlong pour laquelle il faudra être prêt à débourser 200 000/250 000 €. La voilà bien entourée avec des armures japonaises de l'époque Edo (dont une de type Yokohagi-gomai-do, 14 000/16 000 €) et des porcelaines XVIII e et XIX e (500 à 3 000 €). De retour en Occident, place aux porcelaines et aux faïences, françaises et étrangères. Un tête-à-tête (plateau, deux gobelets Bouillard, leurs soucoupes, un sucrier et un pot à lait) de Sèvres, à décor de roses dans des médaillons, daté 1769, pourrait trouver preneur à 2 500/3 000 €, tandis qu'une terrine en trompe l'œil figurant une bécasse de Paul Hannong à Strasbourg nécessitera 8 000/10 000 €. Articles après-vente
Belles plumes !
Incroyable de naturel, une bécasse rouge se faisait terrine (l. 31,5  cm) dans les ateliers de la manufacture…Lire la suite
Articles avant-vente
Qui dit vrai ?
La semaine faisant la part belle aux volatiles, notre bécasse (l.  31,5  cm) prend le chemin des enchères…Lire la suite
Encensoir impérial
D’époque Qianlong, ce brûle-parfums en bronze doréLire la suite
mardi 08 décembre 2020
mardi 08 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Tessier & Sarrou et Associés
Exception faire d'un plâtre de Marino Marini (voir Gazette n° 42, page 22) pour lequel 80 000/120 000 € sont demandés, un programme classique attend les amateurs de cette spécialité. Une série de quatre planches lithographiées d'Alfons Mucha, Les Heures du jour (8 000/12 000 €) voisine avec une lampe Pigeon en bronze et cuivre de François-Xavier Lalanne (15 000/20 000 €), des verreries de Daum et Gallé, une paire d'appliques en bronze à patine vert antique figurant des oiseaux d'Albert Cheuret (5 000/8 000 €), une Hermine (ou belette) en bronze des frères Martel (8 000/12 000 €), une Panthère noire s'abreuvant de Jacques Cartier (12 000/15 000 €), du mobilier d'André Sornay et Francis Jourdain. Articles après-vente
Un ange de la ville de Marino Marini
Deux sculptures, la première de Marino Marini, laLire la suite
Articles avant-vente
Pigeon éclairé
Étonnement, poésie, humour… les œuvres de François-Xavier Lalanne (1927-2008) ne laissent pas indifférentes.…Lire la suite
Marino Marini et le sexe de l’ange…
Ce plâtre nous éclaire sur la genèse d’un mythe, celuiLire la suite
mardi 08 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
La première heure de cette dispersion revient à soixante-dix lots ayant fait partie de la collection Lü-Xiaguang (1906-1994), peintre puis marchand d'art établi en France de 1946 à sa mort. De cet ensemble, on a noté une statuette en stéatite XVIII e sculptée d'une guanyin avec un enfant (6 000/8 000 €), des porcelaines XIX e , un boudha en bronze à patine brune d'époque Ming assis sur une tige de lotus (6 000/8 000 €), un groupe tibétain XIX e en bronze à patine brune et or de Kapaladhara Hevajra à mille bras et mille têtes (15 000/20 000 €). On poursuit avec la collection tibétaine de monsieur D dans laquelle les perles sacrées côtoient un moulin à prières en bois et métal (100/150 €), un livre de prières habillé d'une couverture en bois serti de corindons (1 200/1 500 €) et des bijoux. De Chine XIX e  cette fois, on engagera 10 000/15 000 € pour un sceptre ruyi en laque rouge à décor de lettré et d'enfant dans un paysage, 5 000/6 000 € pour une boîte (non datée) en forme de noix sculpté de nuages fleuris et de grenades, 10 000/15 000 € pour une cavalière en terre cuite émaillée vert, brun et beige d'époque Tang. La conclusion revient à deux plaques de porcelaine décorées en émaux polychromes de lettrés dans des paysages, de l'époque de la république de Minguo (1912-1949), pour lesquelles 40 000/60 000 € sont demandés. Articles après-vente
Les bronzes chinois et himalayens
Une verseuse rituelle chinoise et des statuettes deLire la suite
lundi 07 décembre 2020
lundi 07 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Prévue le 1 er décembre, cette dispersion partagée entre bijoux (une douzaine issue de l'écrin de Maria de Beyrie) et montres et composée de 130 numéros mettra en avant une broche ornée de deux perles dans des entourages de diamants, attribuée à Fontana (20 000/25 000 €), un bracelet en or gris entièrement serti de brillants (10 000/12 000 €), un pendentif en platine orné d'un diamant taillé en goutte (2,37 ct) rehaussé de trois navettes (7 000/10 000 €), un collier antiquisant fin XIX e en or tressé orné de pastilles de corail dans son écrin à la forme (3 000/4 000 €), et surtout une bague en or gris sertie d'un diamant rond de taille brillant (5,85 ct) pour laquelle il faudra s'engager à hauteur de 60 000/70 000 €.
lundi 07 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Daguerre
La première de ces deux collections est composée d'une centaine de tableaux et sculptures modernes, la seconde met en lumière un panneau de Louis Valtat Jean Valtat [fils de l'artiste] agenouillé clouant un cadre ou un châssis vers 1913 (10 000/15 000 €), une aquarelle et encre de Chine de Maurice de Vlaminck, Le Village (4 000/6 000 €), un paysage de Pontgibaud, hameau de Peschadoire au matin (1895) par Armand Guillaumin (20 000/30 000 €). Beaucoup moins classique que les œuvres de Pierre-Eugène Montézin habituellement proposées, des Dindons dans un jardin pourraient être accueillis de 15 000/20 000 €. Articles après-vente
Mandorle filiale
Le symbolisme peut aussi prendre de tendres accentsLire la suite
Articles avant-vente
Drôles d’oiseaux
Contrairement au sort réservé à ces volatiles outre-Atlantique pour la fête de Thanksgiving, le quatrième…Lire la suite
Le jeune Pan de Raoul du Gardier
Une petite centaine de tableaux et sculptures modernesLire la suite
dimanche 06 décembre 2020
dimanche 06 décembre 2020 - 14:00
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Coutau-Bégarie
mercredi 02 décembre 2020
mercredi 02 décembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Millon
Une toile de 1958 d'André Lanskoy Le Courrier du soir (20 000/30 000 €), d'autres de Jean Messagier, une Composition de Zao Wou-ki de 1955 à l'aquarelle et à l'encre mêlant abstraction et calligraphies (70 000/100 000 €), une toile des années 1964 de l'artiste hongroise tour à tour surréaliste, gestuelle et figurative, Judit Reigl,  Écriture en masse (fragment) (25 000/30 000 €), une gouache de Mark Tobey, Circular (vers 1966-1967, 30 000/40 000 €) et une toile de 1983 de Vladimir Vélickovic,  Cage, Fig. 1 témoignant de son obsession pour la représentation du corps mais aussi pour la solitude et les souffrances de l'homme (20 000/30 000 €) constituent les moments forts de cette dispersion. La couverture du catalogue revient à une sérigraphie en couleurs d'Alex Katz (10/35) Black Dress - Christy, 2015 , pour laquelle 12 000/15 000 € sont demandés.
mardi 01 décembre 2020
Le plus convoité parmi les tableaux anciens devrait être le Portrait d'Élisabeth Skinner par Adolf Ulrik Wertmüller. Exécuté en 1789, il est attendu autour de 8 000/10 000 € et a été conservé dans la famille du modèle. Plus étonnant peut-être, même s'il n'est estimé que 2 000/3 000 €, une toile de Théophile Fragonard – petit-fils du grand Jean-Honoré –,  L'Habit d'Arlequin , met en scène un acteur, au visage noir et aux mains blanches, racontant une histoire à deux enfants. Personnage de la comedia dell'arte, Arlequin est reconnaissable à son masque noir – une allusion aux visages couverts de suie des charbonniers de Bergame, sa ville d'origine – et son pantalon à losanges. Des tableaux on passe aux miniatures, aux bijoux (dont un écrin comprenant une parure des années 1830 en or jaune estampée de Marret, 10 000/12 000 €), aux porcelaines (dont un ensemble d'assiettes de Sèvres du service des chasses de Louis-Philippe), et enfin aux meubles et objets. Une paire de chaises en bois doré Louis XV estampillées Foliot, livrées au duc de Luynes pour Dampierre (3 000/4 000 €), précède une coupe en céladon vert craquelé montée en bronze d'époque Louis XV (6 000/8 000 €) et une paire d'encoignures de Bircklé, livrées à Alexandre Calonne à Versailles (2 500/3 000 €). Articles après-vente
Regards sur le XVIIIe siècle
Une coupe en céladon et le portrait d’une jeune femmeLire la suite
Articles avant-vente
Feu de tout bois
Rendez-vous mardi 1 er , en live , chez Daguerre (M.  Derouineau, expert) pour cette paire d’encoignures…Lire la suite
Adolf Ulrik Wertmüller, un suédois à Bordeaux
Ce portrait d’Elisabeth Skinner est l’œuvre d’AdolfLire la suite
mercredi 25 novembre 2020
mercredi 25 novembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 12 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Art-Valorem
Comptez quelques dizaines à 20 000 € pour repartir avec un bijou, serti de pierres fines ou précieuses. Quelques pièces d'or, françaises et étrangères, les accompagnent ainsi qu'un lingot d'or (997 g) pour lequel 42 000/45 000 € sont demandés.
mardi 10 novembre 2020
mardi 10 novembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Millon
Cette dispersion, riche de 120 œuvres, s'adresse aux amateurs de tableaux de l'école de Paris, plus précisément d'artistes venus de pays de l'Est au début du XX e siècle. Partagés entre paysages, portraits et natures mortes, les tableaux devraient s'échanger entre quelques centaines d'euros et 20 000 €. Tel est le cas d'un rare Portrait du poète David Knout et sa femme, signé Arcadie Lochakow, annoncé à 10 000/15 000 €, d'un portrait recto verso de Mela Muter exécuté dans les années 1930, associant celui d'une Femme au collier et d'une Jeune fille (15 000/20 000 €), d'une Composition au pichet et aux légumes de Simon Mondzain réalisé en 1920 (même estimation). De Zygmunt Menkès, deux toiles sont inscrites : La Famille de 1928, mettant notamment en scène en arrière-plan le peintre lui-même et ayant appartenu à son mécène Niko Mazaraki (50 000/60 000 €) et La Palette du peintre, espérée à 15 000/20 000 €. On pourra lui préférer l'univers poétique et la facture expressionniste de Stanislas Eleszkiewicz d'une part dans La Rue ondulante (6 000/8 000 €), d'autre part dans un Portrait d'homme au journal et à l'écharpe rouge des années 1930 (8 000/12 000 €). C'est à Reuven Rubin (1893-1974) que revient le lever de rideau : deux toiles Les Glaneuses (18 000/20 000 €) et Les Anémones (10 000/12 000 €) précèdent un Paysage de Galilée (aquarelle, 6 000/8 000 €) et une Maternité (encre brune, 1 500/2 000 €) et surtout le seul bronze connu de l'artiste, un Autoportrait réalisé vers 1920 en plâtre puis fondu par Susse à la demande de son ami Bernard Weinberg (6 000/8 000 €). Articles après-vente
Menkes, Muter et Lochakow à bonne école
Venus de tous les pays de l’Est européen, de nombreuxLire la suite
Articles avant-vente
Arcadie Lochakow, artiste rare
Exceptions faites de quelques paysages, les œuvresLire la suite
mardi 10 novembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Art Richelieu - Castor Hara , Art Richelieu
lundi 09 novembre 2020
Prévue le 28 mars, c'est en live à huis clos que se déroulera cette dispersion, provenant notamment de la collection Claude-Alain Planchon. Cancérologue réputé – il est à l'origine de l'association "Parole & cancer" –, il est un homme de théâtre passionné dont la dernière pièce La Dame céleste et le diable délicat a recueilli un succès mérité au début de l'année. Théâtre et danse se partagent ici le ballet. On y a retenu un plâtre patiné argent La Danseuse Lila Nikolska réalisée d'après la façade des Folies-Bergères de Maurice Pico (800/1 000 €), le portrait au pastel et fusain de Carlotta Zambelli (1875-1968) par Henri Lebasque (même estimation), de nombreux projets de costumes à l'aquarelle d'Alexandre Benois, Georges Barbier, Erté et Léon Bakst (1 000 à 3 000 €), sans oublier un portrait de ce dernier au fusain et à l'aquarelle par Jean Cocteau (3 000/4 000 €). La suite revient à une vente classique ponctuée de deux toiles de Félix Ziem Bac sur la lagune (8 000/12 000 €) et Flamants roses sur l'étang de Vaccarès (10 000/12 000 €), des paysages de l'école de Barbizon, de l'argenterie, des porcelaines XIX e , quelques sculptures Haute Époque, des bustes en bronze d'après l'antique, et du mobilier d'époque mais surtout de style.
vendredi 06 novembre 2020
VENTE REPORTÉE À UNE DATE ULTÉRIEURE. Une pierre noire sur papier crème de François Boucher,  Le Repos de la famille paysanne (4 000/6 000 €), une Nature morte avec oiseaux et champignons de Philipp Sauerland (5 000/5 500 €), un Caprice architectural animé de personnages d'Apollonio Domenichini (6 000/8 000 €), une eau-forte et aquatinte de Pablo Picasso,  Sculptures et vase de fleurs (planche 76 de la suite Vollard, 3 000/4 000 €), une verseuse Duomuhu en cuivre et émaux cloisonnés (Chine, XX e ), dans le style des modèles tibétains (2 000/3 000 €), et enfin une pendule en bronze doré au mat et au brillant d'époque Empire, mettant en scène Hercule revêtu de la dépouille du lion de Némée (le cadran de Claude Galle, 1 800/2 000 €), sont les lots à retenir de cette vente classique. Articles après-vente
Le temps de l’Ancien Régime
Pas de report pour la vacation de Farrando (M. Blaise), qui avait lieu à la date prévue du vendredi…Lire la suite
Inspiration tibétaine en Chine
Cette verseuse chinoise est inspirée de celles réaliséesLire la suite
Articles avant-vente
Immobile et vivante
Direction salle 6, vendredi 6 , à Drouot, avec Farrando (M.  Bordes, expert) pour ce séduisant panneau…Lire la suite
vendredi 06 novembre 2020 - 14:00 - Live
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Paris Enchères - Collin du Bocage
Près de 300 ouvrages de Pierre Lecuire et son épouse Mila Gagarine composent le fonds éditorial du poète et normalien, concepteur et architecte du livre qui réalisa lui-même l'édition de ses recueils, arrangeant les typographies, le choix des papiers et ayant fait appel pour leur illustration à des artistes de l'envergure de Nicolas de Staël, André Lanskoy, Geneviève Asse ou Jean Bazaine. Articles avant-vente
Lecuire, poète et architecte du livre
Poète et éditeur français, Pierre Lecuire concevaitLire la suite
vendredi 06 novembre 2020 - 13:30 - Live
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Beaussant Lefèvre
VENTE MAINTENUE. Les manuscrits pourtant peu nombreux devraient concentrer les plus belles enchères. 7 000/9 000 € sont ainsi demandés d'un ensemble de près de 3500 lettres (et pièces des années 1900-1930 de René Baschet (1860-1949), fils de Ludovic Baschet, directeur de La Galerie contemporaine et de La Revue illustrée , qu'il poursuivit avant de lancer en 1895 la revue Panorama et de diriger pendant quarante ans L'Illustration . Les lettres sont classées en trois volumes selon les personnes concernées – littérateurs, artistes, musiciens… Un peu plus loin, ce sont 6 000/10 000 € qu'il faudra engager pour un manuscrit de la fin du XII e  siècle, composé de 139 feuillets de parchemin Institutionum grammaticarum libri de Priscien, première grammaire moderne en Occident, le plus complet traité en latin conservé du genre et bel exemple d'enluminures de la période romane tardive. Les livres anciens classiques prennent le relais, auxquels succèdent un ensemble de souvenirs de Fernandel. La seconde partie de l'après-midi s'adresse aux amateurs d'estampes XIX e -XX e (et de matrices d'estampes, 150 à 5 000 €), et de livres illustrés. Là aussi, comptez 150 à 5 000 €. Articles après-vente
Les fables version Hasegawa
Vendredi 6 novembre, en live à huis clos, après les manuscrits (voir l'article La grammaire latine du…Lire la suite
Fernandel
Un important ensemble de livres, archives et souvenirs de Fernandel (1903-1971), provenant de sa descendance,…Lire la suite
La grammaire latine du Moyen Âge
Les manuscrits anciens et modernes étaient les fersLire la suite
Articles avant-vente
Le petit monde de Fernandel
Livres, photographies, manuscrits, récompenses etLire la suite
Une édition inconnue des contes satiriques de Bonaventure des Périers
Une édition inconnue d’un ouvrage d’un esprit du XVIe siècleLire la suite
vendredi 30 octobre 2020
vendredi 30 octobre 2020 - 14:30 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Millon
De cet ensemble de feuilles anciennes et modernes, on a noté un carton pour une broderie liturgique attribué à Diego Lopez de Escuriaz (actif de 1587 à 1597) commandée par le roi Philippe II pour le monastère de San Lorenzo d'El Escorial. Un inventaire de 1605 indique plus de 1 200 chasubles brodées, alors même que peu d'informations sur la gestion et l'organisation de l'atelier ou l'identité précise des maîtres ne soit disponible. Cette plume, encre brune, lavis brun et rehauts de craie est estimée 8 000/10 000 €, tandis qu'une étude typiquement vénitienne de Tête de femme de profil gauche attribuée à Francesco Montemezzano (pastel et pierre noire) est annoncée à 6 000/8 000 €. Enfin, si une Étude de tête avec un chapeau (crayon noir et rehauts de craie blanche de Giambattista Tiepolo est assortie d'une estimation de 4 000/6 000 €, c'est à 5 000/6 000 € que pourrait partir une Vue animée de l'Arc de Constantin attribuée à Frantz Kaiserman. Plutôt rares sous le marteau, Richard Parkes Bonington (1802-1828) est ici représenté par un montage de dix vignettes (lavis brun sur traits de crayon) d' Études de têtes de femmes aux chapeaux (10 000/15 000 €). La conclusion revient à une Vue du château de Fontainebleau avec le kiosque sur l'eau (plume et encre brune, lavis brun) attribuée à l'architecte de Napoléon, Pierre Fontaine (2 000/3 000 €). Articles après-vente
Gustave Moreau met Europe au repos
Gustave Moreau  a souvent traité le thème de la belleLire la suite
Articles avant-vente
Attribué à Frantz Kaiserman
Cette Vue animée de l’Arc de Constantin est attribuéeLire la suite
vendredi 30 octobre 2020 - 14:30 - Live
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Oger - Blanchet
Aux cimaises, les regards se tourneront notamment vers une aquarelle attribuée à Jean-Claude Rumeau (fin XVIII e -début XIX e ),  Procession et fête populaire (4 000/6 000 €), des paysages de Léo Gausson, un Vieux moulin sous la neige d'Albert Lebourg (3 000/5 000 €), des Bateaux au Châtelet de Gustave Poetzsch (2 000/3 000 €), ainsi qu'une vue du Port de Cadaquès signée Marcel Busson (2 000/3 000 €). Une même somme pourrait accueillir un cabinet à portes en bois teinté et laque du Japon, rehaussé de sujets d'ivoire et de nacre (Extrême-Orient, fin XIX e -début XX e ), et un plat en dinanderie décoré de volutes d'argent sur fond de cuivre rouge de Claudius Linossier. Articles avant-vente
Une Vue du port de Cadaquès par Marcel Busson
Marcel Busson a signé cette  Vue du port de CadaquèsLire la suite
vendredi 30 octobre 2020 - 14:00 - Live
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Drouot Estimations
vendredi 30 octobre 2020 - 13:30 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
L'Huillier & Associés
vendredi 30 octobre 2020 - 13:30 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Gros & Delettrez
L'œuvre la plus attendue de la collection d'un chineur (123 lots) qui ouvre l'après-midi est un Poisson Saint-Pierre d'Aloys Zötl (1803-1887) à la plume et l'aquarelle, qui pourrait trouver preneur entre 3 000 et 5 000 €. Deux pierres noires sur vélin au monogramme de David Teniers,  Le Buveur et Le Fumeur,  sont attendus à 6 000/8 000 € (l'ensemble) ; une gouache sur vélin (collé sur panneau) de l'atelier d'Adam François Van der Meulen figurant La Prise de Besançon (en 1674 par Louis XIV après 201 ans de règne Habsbourg), dont la version originale est conservée au musée du Temps au palais Granvelle (à Besançon), est attendue à hauteur de 4 000/6 000 €. Il faudra être beaucoup plus patient et compter 20 000/30 000 € et 50 000/70 000 € si l'on se déplace pour une Adoration des mages de l'atelier de Jacob Jordaens et une toile du maître anversois lui-même Saint Pierre et saint Barnabé à Lystre . Dans un genre beacoup plus facile, 100 à 300 € seront suffisants ou nécessaires pour se voir adjuger les silhouettes découpées et au fusain d'époque Restauration d'Auguste Édouart (1788-1861) dont une dizaine sont ici proposées. Du mobilier, on a retenu une bibliothèque à deux portes vitrées en bois noirci et placage d'ébène, écaille rouge et laiton début XVIII e portant l'estampille de Nicolas Sageot (12 000/18 000 €) et un buffet à hauteur d'appui en bois de placage marqueté de rubans feuillagés et fleuris (dans le goût de David Roentgen), signé Gervais Maximilien Durand (8 000/10 000 €). Articles avant-vente
Un désordre savamment organisé par Jacob Jordaens
Réalisée vers 1660, cette toile met en scène un sujetLire la suite
vendredi 30 octobre 2020 - 13:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Mirabaud - Mercier
vendredi 30 octobre 2020 - 11:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Thierry de Maigret
Des livres, des cannes, des appelants, des gravures et des aquarelles (d'Harry Eliott et de Paul Magne de La Croix notamment) jalonnent la première partie d'un après-midi, destiné, saison oblige, aux chasseurs. Une grande toile (149 x 113 cm) de G. Melin,  Chien courant humant, est annoncée à 1 500/2 000 €, un Brocard surpris (fusain avec rehauts de couleurs) et une feuille d' Étude de chiens de chasse (fusain et aquarelle) de Xavier de Poret respectivement à 2 000/2 500 € et 3 000/4 000 €. On pourra leur préférer des œuvres animalières de Paul Jouve, des cavaliers par Pierre Dubaut, quelques objets en bois de la Forêt-Noire de la fin XIX e ou des bronzes, les fusils et les massacres clôturant la séance. Articles avant-vente
La vie des animaux par Paul Jouve
cette huile sur papier de Paul Jouve est exposée enLire la suite
mercredi 28 octobre 2020
mercredi 28 octobre 2020 - 14:00 - Live
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Yann Le Mouel
mercredi 28 octobre 2020 - 14:00 - Live
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Ader
Des Cavaliers à l'entrée d'un village (panneau de chêne) de Joost Cornelisz Droogsloot (1586-1666, 3 000/5 000 €), une Nature morte au hareng et pokal de Georg Flegel (1566-1638, 8 000/12 000 €), une toile attribuée à Rutilio Manetti (1571-1639) sur le thème de Loth et ses filles (même estimation), un grand Christ en ivoire sculpté XVII e (3 000/5 000 €), et un groupe en marbre de Guglielmo Pugi (1850-1915) Les Lutteurs d'après l'Antique (2 000/3 000 €) ponctuent cette vente classique. Une mention spéciale revient au lot 113 : une miniature octogonale "à transformations", à la gouache et à l'or probablement sur vélin (5,5 x 4,5 cm), de l'école anglo-néerlandaise du XVII e siècle, ornée du portrait présumé de Charles I er , roi d'Angleterre (1600-1649). Nous sommes ici en présence de l'un des premiers divertissements dont les débuts coïncident avec le règne de ce roi, de 1625 à son exécution en 1649. L'invention de ces objets était de nuire politiquement au monarque que l'on pouvait déguiser et ainsi moquer discrètement et impunément. Parmi les quatre micas peints (à la gouache) qui l'accompagnent, celui en costume rouge permet de la transformer en pape. Notre miniature est annoncée à 1 000/1 500 €.
mercredi 28 octobre 2020 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Ferri & Associés
Boîtes à sel, paniers en noyer sculpté, casse-noix, fontaines mannequins, cannes, terrines à pâté, porte-chaleil, mors de bride en fer forgé, plaques en bois sculpté de scènes satiriques, moulins à café, épis de faîtage… comptez quelques dizaines à 4 000 € pour ces objets aussi curieux que populaires.
mercredi 28 octobre 2020 - 14:00 - Live
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Art-Valorem
mercredi 28 octobre 2020 - 13:30
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Delon - Hoebanx
mardi 27 octobre 2020
mardi 27 octobre 2020 - 14:00 - Live
Salle 5-6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Magnin Wedry
Fait plutôt rare, le tableau le plus disputé ne figure pas en couverture de catalogue mais de celle de la Gazette (n° 36, page 8). C'est une toile de Chu Teh-chun Le 23.9.1978 provenant de la collection parisienne de monsieur B, pour laquelle 150 000/200 000 € sont demandés. De cette provenance figure également un petit ensemble d'œuvres sur toile et sur papier de Maurice Estève. On tentera également sa chance, moyennant une centaine à 2 000 €, sur des gravures et des toiles de Pierre Courtin (1921-2012), des gravures de Victor Vasarely, Hans Hartung, une gouache d'Eugen Craciun,  Harmonie de la montagne (300/500 €), des acryliques de Bernard Baud, Virginio Vona et Anne-Camille Hubrecht. De Gérard Schlosser, une toile de 2004 On n'en parle plus pourrait justement faire parler d'elle entre 15 000 et 18 000 €, tandis que de Cheong Soo Pieng un Paysage, 1962 nécessitera 100 000/150 000 €. Articles après-vente
Chu Teh-Chun en clair-obscur
Le 23 septembre 1978, le ciel de Chu Teh-Chun rougeoyait.Lire la suite
Articles avant-vente
Maurice Estève : conversation avec une œuvre
Six œuvres de Maurice Estève proviennent de la collectionLire la suite
Chu Teh-chun dans la lumière
Dans les années  1970, le peintre étudie l’utilisationLire la suite
mardi 27 octobre 2020 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Pescheteau-Badin
Vendue sur ordonnance sur tribunal judiciaire de Paris, la collection de Jean-Pierre Petit se compose de 350 sculptures, abstraites, en métal et objets en verre, dont les estimations oscillent de 100 à 12 000/15 000 €. Leurs auteurs ? Jean-Jacques Argueyrolles, Maurice Barbette, Charly Bounan, Dirk de Keyser, Antoine Leperlier, Goudji, Karl-Hugo Mars, Matteo Pugliese, Lorenzo Quinn, Patrick Vogel, Frédéric Barnley… Articles après-vente
Les choix de Jean-Pierre Petit
Sans faire de bruit, Pugliese, Goudji et César ontLire la suite
Articles avant-vente
Jean-Pierre Petit, un fou de sculpture
S’il s’intéressait aux arts depuis longtemps, Jean-PierreLire la suite
mardi 27 octobre 2020 - 13:30 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Gros & Delettrez
Si le couturier Valentino occupe ici une place d'honneur (voir Coup de cœur Gazette n° 35, page 20), le nom d'Hermès pourrait aussi susciter l'émoi des fashions victims, trois sacs "Birkin" (35 cm) en crocodile porosus – ficelle (2008), noir (2005) et améthyste (2012) – étant attendus respectivement à 32 000/35 000 €, 26 000/28 000 € et 25 000/28 000 €. Articles après-vente
Le style Valentino
L’effet confinement a frappé  : les robes de soirée sont frileusement sorties du placard lors de la…Lire la suite
Articles avant-vente
Rouge Valentino
Interdites ou non de sorties nocturnes, il en faudra probablement plus pour freiner les fashion victims……Lire la suite
La petite robe rouge de Valentino
Aussi flambloyant que ses créations, le couturierLire la suite