Agenda des ventes

7934 ventes
vendredi 26 mars 2021
vendredi 26 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Binoche et Giquello
Des tableaux XIX e et XX e , des objets de décoration et de charme, du mobilier XVIII e et XIX e , tout comme quelques dessins de Cabu, ponctuent cette dispersion provenant de divers amateurs et de l'appartement parisien de l'actrice disparue le 15 décembre dernier, Caroline Cellier.
vendredi 26 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
Pas moins de 570 numéros défileront sous le marteau. Les livres anciens et modernes – mémoires, traités, récits historiques, etc. – ouvrent la marche (est. 100 à 600/800 €), des lots de soldats de plomb (Lucotte) la concluent. L'intervalle est ponctué de lames, fourreaux, épées, sabres et autres gardes (100/250 €), d'un ensemble de portraits d'officiers de Marcel Wibault (1904-1998, 100 à 1500 €), de coiffures et d'équipements, poires à poudre, chopes de réservistes, selles, fusils de chasse et documents militaires divers (100 à 2 000 €).
jeudi 25 mars 2021
jeudi 25 mars 2021 - 14:30 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Pour la vente de l'une de ses spécialités, la jeune maison marseillaise, installée dorénavant également à Paris, en appelle aux amateurs de design, baroque ou minimaliste. Les luminaires alternent avec le mobilier, les œuvres d'Eugène Printz et Edgar Brandt avec celles de Pierre Chapo, Georges Candilis, Charlotte Perriand, Serge Mouille, Guy Rey Millet pour Jean Prouvé, Line Vautrin, Sergio Rodrigues, Gio Ponti, Carlo de Carli, Maurice Calka ou Ico Parisi, Olivier Gagnère, Mark Brazier-Jones, Jacques Duval-Brasseur, Angelo Mangiarotti, Verner Panton ou Angelo Lelii. Parmi les pièces les plus prisées, on a retenu un bar dit Thon en résine et aluminium et une lampe dite Pyramide panthographe en acier de 1978 de Yonel Lebovici de 1988 (12 000/15 000 € et 15 000/20 000 €), une suite de 66 panneaux décoratifs en verre glacé des années 1930 de Max et Paule Ingrand provenant de la brasserie parisienne La Grande Maxéville (10 000/15 000 €), une console en bois de jacquier (pièce unique) de José Zanine Caldas de 1977 (15 000/18 000 €), un exemplaire du bureau BM 11 dit "direction" (tôle d'acier, chêne et alu), réalisé par les ateliers Jean Prouvé en 1948 (18 000/22 000 €). Enfin, si l'on disputera à hauteur de 30 000/40 000 € une sculpture (non titrée) de Jean Lambert-Rucki, en métal, datée 1955, il faudra pousser jusqu'à 70 000/80 000 € pour un bahut dit Bloc de Charlotte Perriand, édité par la galerie Steph Simon en 1958. Articles après-vente
Le taureau ensorcelé de Jean Lambert-Rucki
Jean Lambert-Rucki, Line Vautrin et Alexandre NollLire la suite
Articles avant-vente
L’homme de fer
Pas de titre mais une date, 1955, et une provenance pour cette sculpture en tôle de métal peint de Jean…Lire la suite
jeudi 25 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Beaussant Lefèvre
La vacation du matin, réservée à des chatelaines et des cachets, laisse la place l'après-midi à des bijoux classiques, de la fin du XIX e et du XX e , pour quelques-uns signés Pomellato, Janesich ou Bernardeau, estimés entre 200 et 15 000 €. Une fois n'est pas coutume, la vedette est une montre en or et émail, dite à tact, exécutée en 1801 par Abraham-Louis Breguet pour madame Tallien, pour laquelle 15 000/20 000 € sont annoncés modestement. La fin de l'après-midi revient à des objets de vitrine (flacons, boîtes, étuis à cire, sac cotte de maille, etc.), à de l'orfèvrerie et de l'argenterie moderne, dont la pièce la plus disputée devrait être une ménagère de Lapparra et Gabriel et Leduc (7,650 kg), modèle "filet coquilles" monogrammé, pour laquelle 6 000/7 000 € sont demandés. Articles après-vente
Abraham-Louis Breguet ,avec tact…
La belle madame Tallien lançait une flèche en diamantsLire la suite
Articles avant-vente
Pour les beaux yeux de madame Tallien
Si pour Benjamin Franklin «le temps c’est de l’argent»,Lire la suite
mercredi 24 mars 2021
mercredi 24 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Pescheteau-Badin
mercredi 24 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Mirabaud - Mercier
Quelques dizaines à 1 500 €, telle est la fourchette de prix qui devrait accueillir des armes blanches et à feu, des décorations et des ordres de chevalerie, des toiles et des livres, des planches et des souvenirs, des équipements et des poires à poudre, des soldats de plomb ainsi que des bronzes animaliers provenant de divers amateurs, des collections Guerlain et de monsieur M. P.
mercredi 24 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Magnin Wedry
Au menu de cette dispersion débutant avec une collection de fers à repasser et des machines à coudre du XIVeme au XXeme siècle, sont annoncés des appareils, de l'histoire naturelle, des livres et des bandes dessinées, des robots, des objets de vitrine, des meubles, ainsi que des tableaux, photographies et sculptures du chef opérateur, réalisateur, écrivain et artiste, Renan Pollès (1943-2019).
mercredi 24 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 14-15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - ...
Thierry de Maigret , Delon - Hoebanx
Les amateurs de natures mortes surveilleront deux œuvres de Jean-Pierre Lays sur leurs toiles d'origine : la première est une Nature morte à la harpe, instruments de musique et buissons de roses probablement exposée au Salon de 1870, la seconde une allégorie du Bien et du Mal,  Les bons et les mauvais fruits , présentée à l'exposition de la Société des amis des Arts de Lyon, en 1872. Chacune de ces œuvres est estimée 8 000/10 000 €. La plus belle bataille d'enchères de l'après-midi – 70 000/90 000 € – devrait accueillir deux toiles de l'artiste anversois, Jacques de l'Ange, Le Couronnement d'épines et Le Martyre de saint Laurent . Un ensemble de neuf panneaux de Joseph Andreas Weiss (1814-1887) représentant Les Chevaux de Leuchtenberg , commande de Nicholas de Beauharnais pour son château de Stein en Allemagne, nécessitera 6 000/10 000 €, un portrait de Madame Helleu à l'ombrelle sur un yacht signé Paul-César Helleu, 30 000/40 000 €, tout comme un paysage de Dordrecht, les moulins sur la Meuse , de 1875, par Eugène Boudin. Enfin, c'est entre 50 000 et 70 000 € qu'il conviendra de lever la main pour un Christ jardinier de Jan II Bruegel et Hendrick Van Balen. Classiques, le mobilier et les objets d'art sont emmenés par deux groupes en marbre Enlèvement d'une Sabine et Enlèvement de Proserpine de Francesco Fabj-Altini exécutés d'après Giambologna et Gian Lorenzo Bernini (Rome, vers 1896). Une paire de candélabres à trois lumières en bronze ciselé et doré, attribuée à Jean-Joseph de Saint-Germain, d'époque Louis XVI, dont la composition s'inspire de certains projets d'ornemanistes parisiens du début du néoclassicisme (particulièrement de ceux de Jean-Charles Delafosse) est annoncée à 15 000/20 000 €. Articles après-vente
Helleu, Boudin, Jan II Bruegel...
Helleu et Boudin du côté des modernes, Jan  II BruegelLire la suite
Articles avant-vente
Peintre d’une seule femme
Ami de Marcel Proust, Paul-César Helleu (1859-1927) représente les plus belles femmes de la haute société…Lire la suite
Jacques de l’Ange, un caravagesque du Nord
Découvertes pour les uns, redécouvertes pour d’autres,Lire la suite
mercredi 24 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Chochon-Barré et Allardi
mardi 23 mars 2021
mardi 23 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Lynda Trouvé
Le début de vente est ponctué par les souvenirs de la famille Carnot et du président de la République Sadi Carnot (1837-1894). Au menu, des portraits gravés, des albums de photographies du palais de l'Élysée, fin XIX e , des ouvrages… que l'on pourra s'offrir moyennant quelques dizaines à un millier d'euros. On poursuit avec une toile de Jacob Toorenvliet (1640-1719), La Marchande de surprises (6 000/8 000 €), un modello de Jean-Baptiste de Champaigne pour l'une des voussures du plafond du salon de Mercure au château de Versailles (60 000/80 000 €), un vase en porcelaine bleu blanc, de forme gu à décor de dragons à cinq griffes d'époque XVII e (3 000/5 000 €). Comptez 2 000/3 000 € pour une lampe de table de Daum à Nancy à décor de paysage méditerranéen aux pins parasols et aux voiliers. Articles après-vente
Champagne préempter par le château de Versailles
Coup double  ! Trois mois à peine après avoir préemptéLire la suite
Articles avant-vente
Mercure, dieu des arts et des spectacles
Voici le modello réalisé par Jean-Baptiste de ChampaigneLire la suite
mardi 23 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Boisgirard - Antonini
Après une première heure réservée aux bijoux, emmenée par un collier "franges" en or jaune à décor de gouttes stylisées en chute au poinçon du joaillier Wiese (6 000/8 000 €), place aux dessins et tableaux anciens. Et notamment à deux huiles sur toile formant pendant du Florentin Gherardo Poli à sujets de caprices architecturaux animés des figures d'Hercule et Nessus (12 000/15 000 €), deux autres, attribuées à Jean-François de Troy cette fois, figurant l'évanouissement d'Esther et son couronnement (même estimation). Il faudra pousser en revanche jusqu'à 30 000/40 000 € pour une toile des ateliers de Pierre Paul Rubens et Frans Snyders figurant une Guirlande de fleurs animée de quatre putti jouant avec un agneau dans un paysage . Une mention spéciale revient à un important ensemble d'assiettes en porcelaine de Sèvres à fond bleu lapis à sujet botanique, ayant fait partie du service de la duchesse de Berry (voir Gazette n° 10, page 18). Un putti aux roses en plomb monté sur un socle de cristal de roche, travail de l'école française du XVII e de l'entourage d'Étienne-Maurice Falconet, est annoncé à 4 000/6 000 €, et précède du mobilier d'époque et de style. Articles après-vente
Fruits non défendus de Sèvres
«Des pommes, des poires… et des arbousiers» pourraitLire la suite
Articles avant-vente
Le verger de porcelaine de Sèvres de la Duchesse de Berry
Des fruits s’épanouissant dans leur nid de feuillageLire la suite
mardi 23 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Audap & Associés
De Michel Adanson à Virgile, de saint François de Sales à André Gide, de de Francesco Colonna à Blaise Cendrars, ce sont 136 livres, anciens, illustrés et modernes qui constituent la bibliothèque de Georges Heilbrun (voir Événement Gazette n° 37, page 12). Articles après-vente
L'heureuse érudition de Georges Heilbrun
Faventibus astris … Sa devise a porté chance à GeorgesLire la suite
Articles avant-vente
Jardin des plantes
édition originale de la Description complète, historique et pittoresque du Muséum d’histoire naturelle…Lire la suite
Bibliothèque Georges Heilbrun
Programmée pour le 3 novembre 2020, la dispersionLire la suite
Georges Heilbrun, libraire érudit et heureux
Le libraire Georges Heilbrun a marqué le monde deLire la suite
mardi 23 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Pescheteau-Badin
L'affiche est classique de ces deux jours de vacation. La première est réservée aux bijoux, quelques-uns signés Mellerio, Froment-Meurice, Cartier, Bulgari, Mauboussin, Chaumet, estimés de 50 à 2 500/3 000 € à l'exception d'une bague ornée d'un diamant coussin (2,63 ct) entouré de deux diamants troïda pour laquelle 10 000/15 000 € sont demandés. Cette première séance s'achève avec quelques montres-bracelets, la suivante débutant avec des modèles de col, de poche et de gousset. C'est d'orfèvrerie toutefois qu'il sera surtout question. Des pièces de forme et de service négociables autour de quelques centaines à 2 000 €. Les 90 derniers lots – paniers à pain, tasses, plats, assiettes, présentoirs, tasses à vin, ménagère, services à thé et café, sucriers – proviennent du château d'Aubiry près de Céret dans les Pyrénées orientales, construit par Pierre Bardou-Job, entrepreneur qui fit fortune dans le papier à cigarettes (est. 50 à 6 000 €).
mardi 23 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Gros & Delettrez
À tout seigneur, tout honneur, commençons par la couverture du catalogue et la pièce la plus attendue :  la commode richement marquetée exécutée vers 1765, au chiffre de l'impératrice Catherine II de Russie, ayant figuré dans la collection de Paul-Louis Weiller, pour laquelle 250 000/300 000 € sont demandés. À ses côtés, on disputera autour de 60 000/80 000 € une paire d'urnes couvertes en porphyre pourpre mouluré et sculpté, probablement un travail romain d'époque Louis XIV. Les malchanceux pourront tenter leur chance sur une paire de vasques, de mêmes facture et époque. Elle est annoncée entre 50 000 et 70 000 €. Côté tableaux, on a retenu une toile à la belle lumière d'Antoine Ponchin figurant Les Martigues-Jonquière, barques de pêche devant l'église Saint-Genest (2 500/3 500 €), en vitrines, une ménagère en argent et vermeil à décor de filets et d'agrafes feuillagées et tores de lauriers (9 780 g), présentée dans son coffre de bois (10 000/12 000 €). Articles après-vente
Commode impériale russe
Une commode russe et un incroyable siège en bois deLire la suite
Articles avant-vente
Une commode impériale russe
Cette commode a appartenu à Catherine II de RussieLire la suite
vendredi 19 mars 2021
vendredi 19 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Drouot Estimations
vendredi 19 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Farrando
vendredi 19 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Beaussant Lefèvre
À l'affiche de cette salle ? Les œuvres sur papier, les tableaux, mais aussi des bijoux, des céramiques allemandes, des objets de décoration ainsi que du mobilier provenant de la succession de Sylvia Wildenstein. Sans oublier une grande statuette votive en bronze de la déesse-chatte Bastet,d'époque saïte ou de Basse Époque, estimée 60 000/80 000 €. Voire plus si affinités… Articles après-vente
Gants blancs pour une féline égyptiennne
Sous la protection de la déesse Bastet, la dispersionLire la suite
Articles avant-vente
Succession Wildenstein
Des céramiques, des tableaux sur le thème des courses,Lire la suite
vendredi 19 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Oger - Blanchet , Mathias - Bournazel
Dans Paysage à l'arbre , réalisé en 1917, Pierre-Auguste Renoir, considéré comme un peintre de figures par la critique, semble avoir travaillé d'instinct, avec une spontanéité traduite par une touche très déliée et une palette où les tonalités plutôt froides sont réveillées par un jeu de lumière rehaussé de touches jaunes et or et de quelques blancs. Son estimation ? 40 000/60 000 €. Il en coûtera en revanche 250 000/300 000 € pour une toile de 1918 d'Alberto Magnelli relevant de sa série des « Explosions lyriques ». L'œuvre est conservée de longue date dans la même collection et habillée d'une double baguette réalisée par l'artiste. Le chapitre de l'avant-garde russe, partagé entre affiches et revues, est emmené par une gouache et aquarelle de Georgii Stenberg,  Composition non objective (vers 1920, 5 000/7 000 €), celui des arts primitifs l'étant par une statue masculine baga (Guinée), en bois dur à patine brun foncé (15 000/20 000 €). Les amateurs de photos auront le choix entre des épreuves argentiques témoignant des meetings aériens de Reims en 1909-1910, ou une réunion de trente-quatre épreuves (d'époque) d'Henri Cartier-Bresson réalisées en 1948-1949 en Chine, en Égypte, en Birmanie et en Union soviétique, dans le cadre de son reportage pour le magazine Life (est. 1 000 à 2 500 €). Du mobilier et des luminaires art déco, provenant d'un appartement du 7 e arrondissement (est. 300 à 3 000 €), ferment la marche. Articles après-vente
Le lyrisme explosif de Magnelli
Tout était réuni pour que cette œuvre d’Alberto MagnelliLire la suite
Articles avant-vente
Pionniers de l’aviation
Notre photo fait partie d’un lot de trois épreuves argentiques (13,5  x  9  cm) figurant Henry Farman…Lire la suite
Les cinquante nuances de bonheur d’Alberto Magnelli
Provenance, époque mais surtout qualité. Tel est leLire la suite
vendredi 19 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Mirabaud - Mercier
Petit par la taille, l'objet pourrait largement dépasser son estimation de 5 000/8 000 €. La bataille pourrait bien être rude pour s'offrir une rare noix de prière en buis sculpté d'une scène de nativité, travail de l'atelier hollandais d'Adam Dircksz du tout début du XVII e siècle (voir Gazette n° 9, page 22). Les amateurs de bois sculpté et ceux de Haute Époque sont décidèment très sollicités, qui devront engager entre 50 000 et 80 000 € sur un élèment de retable figurant une scène de Dormition de la Vierge , œuvre d'un atelier souabe ou du Rhin supérieur du premier quart du XVI e siècle (voir Gazette n° 4, page 6). Autre beau morceau de sculpture que cette plaque en ivoire figurant, en bas relief et demi-bosse, La Mort de saint François-Xavier . Il s'agit d'un travail exécuté  à Rome vers 1676-1685, dont 20 000/25 000 € sont avancés. Côté cimaises, une Sainte conversation de Pietro degli Ingannati (milieu du XVI e ), inspirée de Bellini pour la composition des personnages à mi-corps sur fond de paysage, pourrait trouver preneur entre 40 000 et 60 000 €, tandis qu'une séduisante Marine, avec au fond la ville de Dordrecht de Jacob Arie Bellevois, à la palette lumineuse, pourrait recueillir entre 10 000 et 20 000 €. Connu des enchérisseurs comme des visiteurs de l'exposition « Cézanne et les maîtres, rêve d'Italie   »   (musée Marmottan Monet, 27 février-5 juillet 2020), un portrait de jeune fille du futuriste Umberto Boccioni,  Rittrato di fanciulla, 1910,   à la touche rayonnante, est espéré autour de 300 000/400 000 €. On termine avec une importante partie de service de table modèle « Rousseau » en faïence fine, de chez Lebeuf et Millet (Creil-Montereau, 10 000/20 000 €), et une commode Mazarine à riche décor marqueté de rinceaux, attribuée à Renaud Gaudron. Pour ce meuble d'époque Louis XIV conservé dans la même famille depuis plus de cent ans, prévoyez 30 000/50 000 €. Articles après-vente
L’année Napoléon
La préemption de ce guéridon par le musée Napoléon du château de Fontainebleau inaugure à sa manière…Lire la suite
Un retable germanique sculpté au début du XVIe siècle
Autour de la Vierge endormie, les saints et les objetsLire la suite
Articles avant-vente
La mort de Saint François-Xavier saisie dans l'ivoire
Cette œuvre remarquablement taillée dans l’épaisseurLire la suite
Une Dormition germanique du XVIe siècle
Rareté et qualité font de cette sculpture de dévotionLire la suite
jeudi 18 mars 2021
jeudi 18 mars 2021 - 14:10 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Fraysse & Associés
Comptez 8 000/12 000 € pour espérer décrocher une sérigraphie d'Andy Warhol figurant Marilyn (Monroe bien sûr) portant au revers le cachet de la succession du peintre, 5 000/8 000 € pour un Chemin dans la dune parmi les pins d'Auguste Lepère, 12 000/15 000 € pour une lanterne d'André Dubreuil dans le goût orientaliste, entre 300 et 1 300 € pour des sièges de Philippe Starck, 1 500/2 500 € pour un mobilier de salle à manger en chêne cérusé (table circulaire, desserte, quatre fauteuils et deux chaises) de Jean-Luc Méchiche, 15 000/18 000 € pour un banc d'amphithéâtre (sept places, 1953) en tôle pliée laquée vert et chêne ciré, de Jean Prouvé. À retenir également des porcelaines de Chine et du Japon ainsi qu'un ensemble de céramiques hispano-mauresques, emmenées par un grand plat rond (vers 1480) arborant, en bleu et chamois irisé, les armoiries de la famille florentine Gianfigliazzi (2 000/2 500 €). Articles avant-vente
Insolite décorateur
Estimée 12  000/15  000  € cette lanterne en acier, cuivre, émail et verre (76  x  42  cm) prend le…Lire la suite
mercredi 17 mars 2021
mercredi 17 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Yann Le Mouel
Professeur d'université devenu libraire au début des années 1970, René Cluzel a réuni une bibliothèque consacrée à la tauromachie, dont il se sépare aujourd'hui. Cet ensemble qui intéressera aussi bien les aficionados que les amateurs de voyages, en Espagne notamment  – dont une édition originale de celui en 4 volumes illustrés d'Alexandre de Laborde, 7 500/8 500 € –, se partage entre livres anciens et illustrés modernes, affiches (voir Gazette n° 37, page 22), gravures et quelques manuscrits taurins. Articles après-vente
L’Espagne et sa culture de la corrida
La dispersion de la collection de tauromachie de RenéLire la suite
Articles avant-vente
Arènes sanglantes
Cette scène de Banderillo excitant le taureau (39,5  x  55,5  cm) fait partie du premier tirage d’une…Lire la suite
La collection tauromachique de René Cluzel
Il aura fallu attendre jusqu’au printemps pour tenterLire la suite
Sous le signe du taureau
Livres anciens, gravures… La collection de René Cluzel retraceLire la suite
mercredi 17 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Kahn & Associés
mercredi 17 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Delon - Hoebanx
Celle qui devrait concentrer les regards est, presque sans surprise, une bague en or gris ornée d'un diamant de taille émeraude (3 ct). Elle est attendue à hauteur de 32 000/35 000 €. À ses côtés, on se disputera une montre de dame de chez Boucheron, modèle « Reflet  »  en or jaune, à cadran rectangulaire orné de quatre diamants (6 000/8 000 €), une autre estampillée Patek Philippe cette fois, modèle « Elypse », au cadran ovale à fond bleu (6 500/7 000 €), et de la même maison une montre de gousset à savonnette à répétition, des années 1900 (4 000/6 000 €). Côté bagues, l'une « toi et moi » en ors jaune et gris formant un dôme pavé de rubis et de diamants, tout comme une autre, signée Van Cleef & Arpels, en or jaune et sertie d'une citrine ovale en cabochon, rivaliseront à 5 000/6 000 €. Articles après-vente
Agate mousseuse
Lors de la vente de bijoux et horlogerie de Delon - Hoebanx , le mercredi 17 mars à Drouot, une tabatière…Lire la suite
mercredi 17 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
mardi 16 mars 2021
mardi 16 mars 2021 - 15:00 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Tessier & Sarrou et Associés
Entre tableaux, sculptures et photographies, cette dispersion revisite l'art contemporain chinois de Cui Xiuwen à Liu Bolin, en passant par Wang Keping, les Gao Brothers, Liu Qiming, Huang Xu ou Yang Jing. Les estimations vont de 300 à 20 000 €, exception faite d'un Portrait de jeune femme de Zhang Xiaogang daté 1996, pour lequel 120 000/150 000 € sont avancés (voir Gazette n° 8, page 6). Articles après-vente
Zhang Xiaogang, portraits d'une identité chinoise
Cette enfant de la Révolution culturelle, visage deLire la suite
Articles avant-vente
La Chine, entre présent et futur
Amateurs d’art contemporain chinois, cette vente estLire la suite
Zhang Xiaogang, le peintre d’une génération
Comme une quête d’identité, les portraits d’anonymesLire la suite
La première présentée sera la collection de monsieur et madame K. d'œuvres des peintres de la réalité poétique : Constantin Terechkovitch, Hubert Yencesse, François Desnoyers, Raymond Legueult, Jean Carzou, Jules Cavaillès (400 à 3 000 €). Un violon de Bologne daté 2008 au modèle Allegra (étiquette d'Ezia Di Labio) est annoncé à 2 500/3 500 €, un exemplaire de L'Alleluiah (catéchisme de Dianus) de Georges Bataille illustré de neuf dessins originaux de Jean Fautrier (Paris, 1947), entre 10 000 et 15 000 €, et un paravent en laque de Pham Hau à décor de luxuriant paysage du Tonkin nécessitera 40 000/60 000 €. Du bon mobilier XVIII e (dont un secrétaire à cylindre en acajou Louis XVI, estampillé Parfat, 5 000/7 000 €) et design ferme la marche. Articles après-vente
Pham Hau, toujours plus haut
Les panneaux de ce maître vietnamien de la laque n’enLire la suite
Articles avant-vente
Ambiance indochinoise
Elle est, et de loin, l’œuvre qui devrait recueillir le plus beau résultat mardi 16, salle 6 à Drouot,…Lire la suite
mardi 16 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
Sauvage, domestique, à plume ou à poil, en marche ou à l'arrêt, seul ou en groupe, serein ou aux aguets, c'est entre 500 et 35 000 € que l'on tentera d'apprivoiser ces spécimens figés dans le bronze, le plâtre, le bois, la terre cuite ou la céramique, par les grands noms de la sculpture animalière des XIX e et XX e siècles. Ici un Zébu et python d'Alfred Jacquemart (7 000/9 000 €), là deux coqs par Charles Artus (2 500/3 000 €), un pigeon, un kangourou et un rhinocéros par Mougin Frères, des chats par Théophile Steinlen (4 000/6 000 et 6 500/7 500 €), une Antilope par Alfred Jeanniot (11 000/12 000 €), des rongeurs et un Fennec (12 000/15 000 €) par Édouard-Marcel Sandoz, ou une Panthère se léchant la patte (fonte de Susse) de Maurice Prost (25 000/30 000 €). Enfin, tandis que Chana Orloff immortalise un Dindon (fonte posthume de Susse, modèle créé en 1925, 35 000 €), Vassil et Pascal Masi saisissent ours et félins dans différentes postures (3 000 à 10 000 €). Articles après-vente
Maurice Prost : puissance et élégance
Les signatures de la première moitié du XX e   siècleLire la suite
Articles avant-vente
Fier comme un…
Élève à Paris des sculpteurs animaliers Édouard Navellier et François Pompon dans les années 1920, présent…Lire la suite
mardi 16 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Lasseron & Associés
mardi 16 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Oger - Blanchet , Mathias - Bournazel
De cette dispersion classique, on a retenu une bague ornée d'un brillant monté en solitaire sur platine (7,09 ct, 15 000/20 000 €), un pendentif pavé de diamants taillés en rose, ornant un tour de cou à double ligne de diamants (ancien travail étranger, 2 000/3 000 €), un étui à cigarettes art déco en cristal blanc dépoli, au fermoir en forme de lien serti de diamants taillés en rose et d'onyx (1 000/1 500 €), et un service à thé et café en argent, modèle à côte torses et vagues, fruit d'un travail fin XIX e  de la maison Boin-Taburet (1 500/2 000 €).
mardi 16 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Jean-Marc Delvaux
La séance du matin revient à une centaine d'objets d'arts premiers, puis à des tableaux provenant de l'atelier de Jacques Fougeirol : des œuvres abstraites ou plutôt oniriques, dont les estimations oscillent de 200 à 500 €. L'après-midi débute lui aussi sous le signe des gravures, des dessins et des tableaux modernes et contemporains, parmi lesquels une aquarelle de Jean Dufy,  Brasserie au bois de Boulogne (10 000/15 000 €), quatre toiles de Fikret Moualla, un grand format carré des années 1960-1965 de Pierre Tal Coat intitulé  Couchant (15 000/20 000 €, voir Gazette n° 7, page 6), une composition de Zao Wou-ki datée 1973 (aquarelle, 25 000/30 000 €). Leur succèdent un bronze d'Alicia Penalba sous le signe de l' Incantatoire, 1962 (12 000/18 000 €), des verreries de Daum, Lalique, Gallé, Murano ainsi que Charder (coupe en verre bullé multicouche rouge corail et vert nuancé, à décor dégagé à l'acide de rascasses sur fond d'algues, vers 1923-1925, 600/1 000 €), des luminaires et du mobilier XX e (Knoll, Ingrand…). Articles après-vente
Paysage lyrique par Zao Wou-ki
Zao Wou-ki, magistral avec une œuvre sur papier, fruitLire la suite
Articles avant-vente
La vie de la ville
C’est à Fikret Moualla (1903-1967), natif d’Istanbul, que l’on doit cette toile datée 1948, Dans un…Lire la suite
Tal Coat, peintre de la réalité fondamentale
Cette toile du peintre breton Tal Coat de la pleineLire la suite
lundi 15 mars 2021
lundi 15 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
L'Huillier & Associés
vendredi 12 mars 2021
vendredi 12 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Gros & Delettrez
Cette dispersion on ne peut plus classique se compose de près de 400 bijoux et montres, en or, sertis de pierres précieuses ou ornementales, de la fin du XIX e siècle aux années 1970-1980. Les enchères sont prévues entre 100 et 4 000/5 000 €, exception faite d'une bague en or gris, ornée d'un saphir coussin de Ceylan (10,23 ct), dans un entourage de diamants taillés en brillant, pour laquelle 12 000/15 000 € sont demandés.
vendredi 12 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Binoche et Giquello
Des autographes qui ouvrent l'après-midi, on a noté un amusant manuscrit de Léo Larguier des années 1920,  L'Après-Midi chez l'antiquaire ou le manuel de l'amateur pauvre , dans lequel l'auteur a inséré des gravures, dessins et peintures (2 000/3 000 €). Des cartes géographiques qui leur succèdent, on notera un exemplaire du second état de la rarissime carte du chevalier de Beaurain (géographe de Louis XVI), figurant les treize colonies américaines lors de la Guerre d'indépendance,  Carte de l'Amérique septentrionale. Pour servir à l'intelligence de la Guerre entre les Anglois et les Insurgents… (Paris, 1777, 3 000/4 000 €). On tentera ensuite sa chance sur une collection quasi complète de l' Almanach de Versailles depuis sa création en 1773 jusqu'à la Révolution (soit 17 volumes presque tous reliés à l'époque en maroquin aux armes différentes, 4 000/6 000 €), un curieux  Almanach des marchés de Paris (Paris, 1783, in-24), illustré de 12 gravures pittoresques montrant les petits métiers, et pour lequel les gastronomes devront engager 800/1 000 €. Sans oublier un ouvrage in-12 d' Étrennes mignonnes, curieuses et utiles (Paris, 1777), en reliure d'époque de marqueterie de paille (3 000/5 000 €). De Blaeu, un exemplaire du Nouveau théâtre d'Italie… (La Haye, 1724, 4 volumes in-folio), conservé dans une reliure hollandaise décorée de l'époque, est attendu à 25 000/30 000 €, tandis qu'un manuscrit sur la chouannerie de Pierre-Michel Gourlet (1771-1853) devrait être disputé à 4 000/5 000 €. Articles après-vente
L’Italie cartographiée par un Hollandais
Les atlas de la famille hollandaise Blaeu sont parmiLire la suite
Articles avant-vente
Sous le marteau
S’il est un objet qui est à sa place c’est bien ce curieux manuscrit des années 1920 (autographe de…Lire la suite
Pierre-Michel Gourlet fidèle à Dieu et au roi
Passionnant, ce manuscrit de Pierre-Michel Gourlet,Lire la suite
vendredi 12 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Coutau-Bégarie
Chef-d'œuvre de sculpture avant tout, c'est autour de 6 000/8 000 € qu'est annoncé un mobilier de salon (canapé et deux fauteuils) des années 1925 d'Henri Rapin et Charles Hairon, réalisé pour un hôtel particulier parisien. Un vase en faïence tourné de Pablo Picasso et Madoura,  Chouette femme (1951), édité à 500 exemplaires, pourrait trouver preneur à 8 000/10 000 € quand il faudra prévoir 2 000/3 000 € d'une chaise tripode en bronze à patine dorée de Mark Brazier-Jones,  Arrowback Chair (vers 1990), et surtout 20 000/30 000 € d'une lampe Pigeon de François-Xavier Lalanne en bronze et verre opalin (modèle créé en 1991, 139/900, cachet de l'éditeur Artcurial). Articles après-vente
Un pigeon de François-Xavier Lalanne
Difficile de résister à François-Xavier Lalanne etLire la suite
Articles avant-vente
Henri Rapin et Charles Hairon vers 1925
Beau morceau de sculpture que ce mobilier de salonLire la suite
vendredi 12 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Yann Le Mouel
vendredi 12 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
Si écrire est un plaisir, le faire avec un outil de qualité a un prix. De 100/150 à 1 500 €, voire plus… Pas une grande signature ne manque à l'appel dans ce nouvel opus consacré à la spécialité des stylos plume, bille et mine : Waterman, Parker, Sheaffer, Montblanc, Sailor, Pélikan, Wahl-Eversharp, Bulgari, Pilot, Caran d'Ache, Cross, Aurora ou Cartier. Les plus motivés débourseront 4 000/5 000 € pour manier pleins et déliés avec un stylo plume des années 1930, décoré de laque urushi d'oiseau en vol et de fleurs (plume en or), associant les maisons Dunhill et Namiki (maître laqueur Shu-Hou). Articles après-vente
Duo de raffinement
Les grandes marques de stylos plume, à bille et à mine avaient toutes répondu présent et alignaient…Lire la suite
vendredi 12 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
vendredi 12 mars 2021 - 13:15 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Beaussant Lefèvre
Rien que de très classique côté cimaises où l'on a noté une toile de l'école française début XVII e attribuée au "Maître aux béguins", La Famille de paysans (7 000/9 000 €), des portraits d'hommes et de femmes de qualité de l'école française XVIII e , quelques miniatures et un ensemble de tableaux sur le thème des courses (hippiques), fin XIX e et XX e (est 200 à 1 200 €). Une parenthèse avec quelques instruments du quatuor dont un violoncelle d'Alexandre Delannoy fait à Bordeaux en 1893 (12 000/15 000 €), puis l'on passe aux céramiques et aux objets d'art. Ici, une Nymphe dénudée prenant appui sur deux chiens limiers en bronze attribuée à Barthélemy Prieur (5 000/8 000 €), un peu plus loin, un nécessaire principalement en vermeil, dans un coffret en loupe de thuya (Paris, vers 1809), comprenant un important ensemble de boîtes, flacons, flambeaux, tasses, timbales et autres étuis à aiguille, dont la tradition familiale veut qu'il aurait été offert à la comtesse de Clerey par la duchesse de Berry (2 000/2 500 €). C'est à 6 000/8 000 € que pourrait se faire entendre une pendule à l'éléphant, trompe levée, en bronze patiné et bronze doré d'époque Louis XV (de Chles Baltazar), tout comme une imposante armoire en forme de chiffonnier à décor marqueté et croisillons et tiroirs simulés ornés de jeux de putti, travail de la maison Dasson inspiré de la seconde moitié du XVIII e . Articles après-vente
Franc barrissement pour une pendule «à l’éléphant»
Cette pendule «à l’éléphant» est tout droit issueLire la suite
De la lumière à l’ombre
L’ancien Opéra, visité par le pinceau fluide et impertinentLire la suite
Articles avant-vente
Un bronze attribué à Barthélemy Prieur
Fontaine de table ou modello destiné à un jardin,Lire la suite
mercredi 10 mars 2021
mercredi 10 mars 2021 - 14:30 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Art-Valorem
mercredi 10 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Ferri & Associés
mercredi 10 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
Rien que de très classique au sommaire de cette dispersion dont les arts décoratifs (verreries de Novaro, cristal Lalique, céramiques de Gallé, Mayodon, luminaires d'Ingrand, Perzel et Henningsen, mobilier de Starck et Hugues Chevalier, etc.) ponctuent la dernière heure (est. 200 à 2 000 €). Côté tableaux et sculptures, on a retenu un ensemble de dessins préparatoires des frères Martel (200 à 5 000 €), des paysages de Marcel Parturier, des œuvres de Roger Mühl, deux marines (aquarelles et gouaches) de Marin-Marie,  Trois-Mâts dans la houle et Trois-Mâts en mer ( 12 000/14 000 € chacun), des vues de montagne de Marcel Wibault (800/1 000 €), une interprétation de Suzanne et les Vieillards par Paul Trouillebert (4 000/6 000 €) et un panorama de la pointe du Raz, signé Victor Charreton (12 000/15 000 €). D'Émile-Antoine Bourdelle, une étude pour la troisième sculpture de Beethoven, Beethoven aux grands cheveux (bronze à patine brune, fonte Valsuani, épreuve post mortem) est annoncée à 10 000/15 000 €, de François Pompon une épreuve en plâtre lisse patiné du Pigeon Nicolas (modèle créé en 1927), ayant figuré dans l'atelier de l'artiste jusqu'en 1933, nécessitera 3 000/5 000 €. Articles après-vente
Jardin fleuri de Roger Mühl
Cette toile du peintre provençal  Roger Mühl est deLire la suite
Articles avant-vente
Toute la lumière sur…
Cette huile sur carton (29  x  37  cm) fait partie d’un ensemble d’une trentaine de paysages de Marcel…Lire la suite
mercredi 10 mars 2021 - 13:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Euvrard & Fabre
mardi 09 mars 2021
mardi 09 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Lynda Trouvé
Deux œuvres devraient plus particulièrement susciter de belles batailles d'enchères : un grand Nu au bouquet de lys blancs d'Alix Aymé et un paravent intitulé Les Neuf Carpes du maître laqueur Pham Hau. Le premier est attendu entre 60 000 et 80 000 €, le second entre 100 000 et 150 000 €. Ils sont accompagnés durant cet après-midi d'œuvres (sur papier ou sur toile) de peintres français en Indochine – Auguste Favier, Joseph de La Nézière, Gaston Roullet, Jos-Henri Ponchin, Jean Delpech, Joseph Inguimberty, Maurice Ménardeau et Henri Mège – et d'artistes vietnamiens de Nguyen Mai Thu à Tran Van, Bui Xuan Phai et Tran Van Tho. Les coups de marteau sont prévus de quelques centaines à 15 000 € et composent un séduisant aperçu de ces contrées exotiques. Si les panneaux de laque passent en fin d'après-midi, le premier jour de vente (8/3) verra défiler des souvenirs de voyage, des souvenirs historiques, des livres et des photos depuis 1866, des affiches et des souvenirs de la cour d'Annam. Quelques objets de dévotion, du mobilier et des objets d'art, ainsi que d'autres liés à l'opium, bouclent la première vacation (est. 20 à 2 000 €). Articles avant-vente
Un paravent de Pham Hau qui associe tradition ancestrale et modernité
Fleurons de ce dixième chapitre dédié au Vietnam,Lire la suite
mardi 09 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Crait + Müller
Une centaine à 5 000/6 000 € seront suffisants ou nécessaires pour s'offrir des tableaux et des sculptures signés Bruce Boice, Claude Viallat, Jan Andriesse, Gérard Altmann, Louis Nallard, Albert Chaminade, Jean-Pierre Pincemin, François Arnal, Arthur Aeschbacher ou Gianni Bertini. Comptez en revanche 30 000/50 000 € pour décrocher une pièce unique de Martinuzzi et Cenedese, composée de deux colonnes lumineuses en verre polychrome illustrant La Création du monde , 60 000/80 000 € pour un acrylique de Robert Combas, non titré, des années 1988 ayant été exposé à la galerie Yvon Lambert. Le chapitre de la photographie moderne et contemporaine prend le relais, ponctué d'images de Brassaï, Bert Stern, Aymeric Fouquez, Martin Liebscher, William Eggleston, Ricard Terré, Alain Fleischer ou Gérard Rancinan, David Nebreda, Agnès Varda ou Kate Barry. Les estimations vont de 150 à 2 500 €. Articles après-vente
Éclairés par Napoleone Martinuzzi
Adam et Ève, les premiers poissons, oiseaux et crustacésLire la suite
Articles avant-vente
Des lampes de Napoleone Martinuzzi et Gino Cenedese
À chacun sa vision de la création du monde. Dans celleLire la suite
mardi 09 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
L'Huillier & Associés
Une boîte à tabac en forme de tête de bélier en argent et vermeil, travail écossais vers 1880 ayant appartenu à Elsa Schiaparelli (500/800 €), des fossiles, des grappes de cristal de roche et d'améthyste et des dents de requin mégalodon, des médaillons en terre cuite d'après Jean-Baptiste Nini, des objets de chasse, des crânes et des têtes de girafe, des acryliques à sujets de personnages fantastiques de Burkhard Engelman, des sujets et objets érotiques, un tambour de pluie en bronze du Laos XIX e , un bocal à sangsues en verre soufflé, un totem maori, un coffre de corsaire à mécanisme en bois et acier XVIII e , des katars indiens… si le choix est large, les sommes à prévoir restent raisonnables : de 30 à 1 500 €. Une exception : une table basse en placage de bois verni à plateau carré, décoré d'un motif circulaire d'un trompe-l'œil de cartes, cigares et lunettes de Léonard Foujita, des années 1930, pour laquelle 4 000/6 000 € sont demandés. Articles après-vente
Une table de Leleu décorée par Foujita
Une table basse de Leleu décorée par l’artiste desLire la suite
mardi 09 mars 2021 - 13:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Kahn & Associés