Agenda des ventes

8064 ventes
samedi 19 juin 2021
samedi 19 juin 2021 - 11:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Tessier & Sarrou et Associés
250 originaux de bande dessinée ponctuent la séance du matin, 170 prennent le relais l'après-midi. Les amateurs devraient y trouver leur compte tant pour ce qui est des estimations – 100 à 3 000 € – que pour la variété où l'on suivra les aventures de Blake et Mortimer, de Thyl Eulenspiegel, Bob et Bobette, Gaston Lagaffe, Lucky Luke, Corto Maltese, etc. À 14 h 45, place à Tintin, Milou et leurs complices de toujours. Des dessins, puzzles et autres objets publicitaires sont estimés 100 à 1 500 €, tandis que 20 000/25 000 € sont avancés d'une encre de Chine et crayon bleu d'Hergé représentant Tintin en costume traditionnel chinois avec son quadrupède exécuté pour Le Théâtre de Tintin en Chine (20 000/25 000 €), 15 000/20 000 € d'un ensemble de six dessins à l'encre de Chine (1962) figurant les personnages principaux, pour le jeu des séries publié via le chèque Tintin (série complète de L'Affaire Tournesol ). Une encre de Chine mettant en scène les Dupondt interpellant un suspect, réalisé pour le 24 e épisode du feuilleton policier de Paul Kinet,  Dupond & Dupont détective est attendue à 12 000/15 000 €.
vendredi 18 juin 2021
vendredi 18 juin 2021 - 15:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Tessier & Sarrou et Associés
En début de séance, deux pièces d'époque art nouveau-art déco illustrant le Jugendstil strasbourgeois devraient susciter les convoitises : il s'agit d'une coupe en argent à décor de lapis, turquoises et verres polis de Philippe Oberlé et d'une autre des frères Treser formée d'un nautile enchâssé dans une monture de bronze doré. La première est estimée 10 000/15 000 €, la seconde, tout aussi modestement, 5 000/6 000 €. Plus classique mais non moins séduisant, un peigne en corne sculpté, émail et cabochons de saphirs de René Lalique, dont une variante est exposée au musée Hakoné au Japon, est attendu entre 40 000 et 50 000 €, quand une grande sculpture chryséléphantine (h. 64 cm) de Théodore Rivière,  Salammbô chez Mathô , au sujet tiré du roman de Gustave Flaubert paru en 1862 et dont l'histoire se passe entre 241 et 238 av. J.-C., pendant la guerre menée par Carthage contre ses mercenaires révoltés, pourrait trouver preneur à hauteur semblable, 40 000/60 000 €. Un petit ensemble de veilleuses de Gabriel Argy-Rousseau est à signaler également dont une paire du modèle "Masques", créé vers 1925 (8 000/12 000 €), et une du modèle "La Coupe fleurie" vers 1920-1925 (5 000/6 000 €). Comptez 3 000/5 000 € pour une boîte à cigarettes de Paul-Émile Brandt en métal argenté à décor géométrique laqué et incrustation de coquilles d'œuf, 8 000/12 000 € d'un vase Mouettes en verre épais teinté noir et blanc, décoré en creux (modèle réalisé vers 1923, faisant partie d'un ensemble de vases art déco de Daum). Les amateurs d'objets surréalistes surveilleront un petit ensemble duquel on a retenu une pipe en argile peinte et verre soufflé de Man Ray, intitulé Ce qui manque à nous tous (20 000/30 000 €) et une poupée en tissu et terre cuite des années 1930 (anonyme), inspirée d' Ubu roi d'Alfred Jarry, qui fit sensation et scandale en 1896 lors de la première (4 000/6 000 €). Articles avant-vente
Le Jugendstil strasbourgeois
Art nouveau ou art déco  ? Bien malin qui pourraitLire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Ader
C'est à hauteur de 300 000/500 000 € qu'il faut prévoir de s'engager si l'on se déplace pour une commode d'Eugène Printz. Ce curieux meuble en placage de palmier de Patawa, au corps suspendu, serait le seul exemplaire ayant été réalisé dans cette essence. Vous voilà prévenus. Notre meuble partage l'après-midi avec une Panthère en marche (modèle créé vers 1930) de Paul Jouve, en bronze d'une édition ancienne réalisée par Claude Valsuani (50 000/80 000 €), une Femme à l'écharpe d'Aristide Maillol (modèle créé vers 1919, fonte du vivant de l'artiste par Claude Valsuani, 60 000/80 000 €), une pendulette moderniste en métal chromé de Jean Chaumet (vers 1930, 5 000/8 000 €). Provenant d'une collection particulière à Neuilly un encrier en argent et ébène de Jean-Émile Puiforcat vers 1925 nécessitera 10 000/15 000 €, quand un grand tapis rectangulaire d'Ivan da Silva Bruhns à motifs aztèques des années 1935 en bleu marine et blanc sur fond uni gris est estimé 30 000/50 000 €. Pas moins de 80 000/120 000 € sont demandés d'un bureau en U renversé à deux caissons en ébène de Macassar de Paul Dupré-Lafon. Le meuble, acquis en 1990, est conservé dans une collection particulière à Neuilly. Gilbert Poillerat, Gino Sarfati, Boris-Jean Lacroix, Colette Guéden, Jean-René Prou et Jean Lurçat sont les créateurs qui ont participé à la décoration de l'appartement neuilléen de monsieur et madame R. entre 1957 et 1961. 15 000/20 000 € sont ainsi avancés du bureau en bois laqué noir à plateau de travertin de René Prou (pièce unique), ainsi que d'un lampadaire à hauteur ajustable et réflecteur orientable de Gino Sarfati (Arteluce éditeur), réalisé vers 1957-1958, et d'un grand canapé d'angle (pièce unique exécutée vers 1960) de Gilbert Poillerat tapissé de son tissu bleu d'origine, 5 000/8 000 € d'une tapisserie de Lurçat, Deux lumières , 1960, tissée dans l'atelier de Suzanne Goubely à Aubusson. Articles avant-vente
Les lignes brisées d’Eugène Printz
Étonnante avec son corps suspendu et son piétementLire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Oger - Blanchet , Mathias - Bournazel
Caractéristique de l'œuvre de Ludovico Pozzoserrato (vers 1550-vers 1603) où le décor est mis en avant avec la végétation dense de la forêt encadrant la scène qui se mêle à l'architecture, une version de La Mort d'Adonis , accompagnée de ses chiens de chasse, Vénus se lamentant entourée d'amours, sur sa toile d'origine, est espérée à 30 000/50 000 €. De Marianne Loir, un Portrait de jeune femme en vestale est à rapprocher de celui de la marquise du Châtelet conservé au musée des beaux-arts de Bordeaux (4 000/6 000 €). On retiendra ensuite un archet de violon d'Ouchard fils (modèle "Magadur", 4 000/6 000 €), un album de 50 photographies rehaussées polychrome par différents photographes sur le Japon et la Chine d'époque Meiji (2 000/3 000 €), une plaque cintrée en terre cuite émaillée sur fond bleu de l'atelier de Benedetto Buglioni (vers 1500) à sujet de Vierge en prière devant l'Enfant Jésus (6 000/8 000 €), un mobilier de salon Louis XV à dossier plat et bois naturel (un canapé et dix fauteuils, 8 000/10 000 €). À ce même chapitre, une commode en bois de violette et marqueterie de croisillons estampillée Carel (époque Louis XV, bronzes au C couronné) pourrait déménager à 4 000/6 000 €, tout comme un fauteuil de bureau d'époque Empire, en acajou à accotoirs en tête de lionne. Et s'il est prévu 1 500/2 000 € d'une masse d'arme (Iran, période Qadjare) en acier damasquiné or et argent représentant une tête de buffle, 3 000/5 000 € le sont d'une tapisserie des ateliers d'Audenarde de la seconde moitié du XVI e siècle, à sujet de Scène de la vie de la noblesse . Articles avant-vente
Gare au lion
L’acajou et le bronze doré règnent sur le mobilier Empire. Le premier est plaqué en grande surface,…Lire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Boisgirard - Antonini
Outre un important ensemble de porcelaines de Hué des XVIII e , XIX e et XX e siècles, on a relevé un vase Maillet de la dynastie Qing en porcelaine à décor émaillé polychrome dans le style de la famille verte sur le thème de la sériciculture (3 000/4 000 €), une paire de bols en porcelaine émaillée jaune d'époque Kangxi à décor incisé de dragons pouchassant la perle sacrée (même estimation), une représentation en bois laqué d'un rakan/arhat de la période Edo (même estimation). Articles avant-vente
Une histoire de goût
Comptez 4  000/5  000  € pour décrocher ce service à thé de sept pièces comprenant deux coupes et cinq…Lire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Pestel-Debord
Le top départ est donné avec un ensemble de montres qui devraient voir s'affronter autour de 4 000/5 000 € un chronographe IWC (vers 2006) à grande ouverture en acier, à cadran argenté, verre saphir, fond de boîtier quatre vis et poussoirs canon de fusil et une montre à complication Master Control (vers 2007) de chez Jaeger LeCoultre. À la section bijoux, le menu est classique mais l'on y a noté un pendentif néo-Renaissance de Froment Meurice figurant en camée le profil de Catherine de Médicis (6 000/8 000 €) et un double clip de revers de Suzanne Belperron, se réunissant pour former un pendentif en or gris dessinant un feuillage pavé de diamants de taille ancienne. Articles avant-vente
Bijou néo-Renaissance
Ce pendentif, œuvre d’Émile Froment-Meurice (1837-1913), témoigne de la veine historiciste qui plaît…Lire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Pierre Bergé & Associés
Pour cette troisième édition de Mille nuits de rêve , la bibliothèque de Geneviève et Jean-Paul Kahn, tous les regards seront plus particulièrement tournés vers une réunion de plus de mille pages manuscrites inédites d'Alfred Jarry (et Eugène Demolder) sur son projet fleuve Pantagruel (100 000/120 000 €). De Mary Shelley, une édition originale tirée à 500 exemplaires de Frankenstein or the Modern Prometheus (Londres, 1818) pourra se lire à 20 000/25 000 €, un manuscrit autographe de travail, abondamment corrigé et raturé d'André Breton sur La Situation du surréalisme entre les deux guerres (conférence donnée à Yale en décembre 1942) dans une reliure de Jean de Gonet est annoncé à 15 000/20 000 €. Même motif, même punition, c'est-à-dire même estimation pour un dossier de travail d'André Breton, constitué en vue de l'édition de L'Art magique . Soit 380 pages de juillet-octobre 1955. On citera encore l'un des dix exemplaires de tête sur vergé d'Arches de l'édition originale du Voyage au bout de la nuit (Paris, 1932) de Louis-Ferdinand Céline, muni d'un envoi au libraire bruxellois José David (40 000/50 000 €), une édition originale de Dym  (Fumée en russe) d'Ivan Tourguéniev (Moscou, 1868), enrichi d'un envoi à son amie très chère Pauline Viardot (20 000/25 000 €). Au chapitre des arts graphiques, il pourra livrer bataille à hauteur de 100 000/150 000 € pour une huile sur toile (non titrée) (Composition aux quatre couleurs) de Hans Arp, des années 1926-1928, ayant appartenu à Robert Valençay, et acquise par Jean-Paul Kahn dans les années 1980, sans doute à la succession du poète. Articles avant-vente
Alfred Jarry, Rabelais au XXe siècle
Alfred Jarry pourrait bien grimper sur le podium deLire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Delon - Hoebanx
Bien que figurant une rose de Noël, il n'y a pas de saison pour se faire plaisir… Comptez 12 000/15 000 € pour décrocher une broche de ce motif en or jaune et corail rehaussé de diamants de la maison Van Cleef & Arpels, des années 1950. De la même maison, une broche (vers 1960-1970) en or stylisant un martin-pêcheur aux ailes déployées, habillé de cabochons de turquoises et d'émeraudes, saphirs, rubis, et diamants brillantés pourrait s'envoler à hauteur de 6 000/8 000 €, tandis qu'une bague de chez Chaumet, en or torsadé façon "toi et moi", sertie de deux perles d'œil de tigre rehaussé de diamants, nécessitera 7 500/8 000 €. Un sac du soir de la maison Boucheron (vers 1957), en or à décor de vannerie, le rabat décoré de diamants, forme baguette et rond, se négociera à 5 000/6 000 €.
Direction l'Afrique pour ce début d'après-midi. De la soixantaine d'œuvres présentées, on a noté un masque punu (Gabon) en bois tendre et pigments aux yeux étirés et fendus sous une fine arcade et à la bouche charnue teintée de rouge (2 000/3 000 €), et une effigie mumuye de grande taille (Nigéria, 98 cm, 2 000/3 000 €), debout sur des jambes échancrées et disjointes, le bassin arrondi, la tête flanquée d'oreilles en disques de grande circonférence. Sans transition, on passe à un Coucher de soleil sur un lac (plume, encre noire et lavis brun et gris, rehauts de blanc) de Nicolas-Didier Boguet (1755-1839, 2 000/3 000 €), à une Nature morte aux fruits, légumes et au nid de l'atelier d'Abraham Mignon (4 000/6 000 €). Léon Fleury livre un séduisant panorama de L'Ancien Pont de Saint-Cloud vu depuis les hauteurs de Saint-Cloud (4 000/6 000 €), Pascal Dagnan-Bouveret un grand Portrait de jeune femme songeuse, 1898 presque symboliste (40 000/60 000 €). Deux toiles de Pascal Vinardel (né en 1951) méritent l'attention :  La Médina ou grande ville au chantier, 1997 (6 000/8 000 €) et Le soir tombe sur la place, 2005 (même estimation). 6 000/8 000 € également sont demandés d'une lampe Cobra en bronze ciselé doré et verre marmoréen d'Edgar Brandt. Articles avant-vente
Effigie parisienne par Dagnan-Bouveret
C’est peu de dire que cette jeune femme a une présence…Lire la suite
vendredi 18 juin 2021 - 11:00 - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Pescheteau-Badin
Un bouillon couvert (et son dormant) en vermeil de Jean-Baptiste-Claude Odiot (Paris, 1819-1838), à décor de putti, mascarons et rinceaux (8 000/12 000 €), un grand plat rond en porcelaine de Chine d'époque Yongzheng à décor polychrome centré des armes de la province de Hainaut (4 000/6 000 €), une partie de service d'époque Qianlong à décor de la famille rose en or et argent des armoiries de la famille de Jean-Emmanuel de Guignard (4 000/5 000 €), une théière couverte en porcelaine côtelée d'Arita (Japon, début XVIII e ), ornée dans le style Kakiémon de tiges fleuries (2 500/3 000 €), sont parmi les temps forts d'un après-midi où les porcelaines extrême-orientales cèderont la place à l'argenterie en seconde partie dudit après-midi.
jeudi 17 juin 2021
jeudi 17 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Renard & Associés
jeudi 17 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Beaussant Lefèvre
Après un lever de rideau (une quinzaine de numéros) destiné aux amateurs – et amatrices – de sacs Hermès et autres cravates et foulards, c'est au tour des bijoux de susciter la convoitise. Rien que de très classique, les parures fin XIX e côtoyant celles modernes, et des montres. Les estimations oscillent de 100 à 9 000/10 000 €. Quelques objets de vitrine précèdent de l'orfèvrerie ancienne et de l'argenterie dont il faut prévoir 100 à 2 000 €, exception faite d'un service thé-café (4 pièces et un plateau) à décor de style Louis XVI, au poinçon de Cardeilhac, annoncé à 3 500/4 500 €.
jeudi 17 juin 2021 - 11:30 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Binoche et Giquello
mercredi 16 juin 2021
mercredi 16 juin 2021 - 14:30 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
L'heure est ici aux œuvres modernes et contemporaines d'artistes d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Une Femme à la robe rayée de Baya (gouache, 30 000/40 000 €) précède un triptyque d'Abdallah Benanteur,  Hommage à Paolo Ucello, 1983 (35 000/45 000 €), un Portrait de femme d'Omar Onsi de 1933 (8 000/12 000 €). Le panorama est intéressant des artistes de l'Iran moderne duquel on a retenu une sculpture en fibre de verre de Parviz Tanavoli,  Heech on a Chair, 2008 (80 000/100 000 €), une toile de 1958 de Mansour Qandriz,  Skull and Palette (10 000/15 000 €), des œuvres d'Abolghassem Saidi et Nasrallah Afjehei, mais aussi Sliman Mansour à qui revient la couverture du catalogue avec My Grandchildren (toile, 2013, 110 x 86 cm, 35 000/45 000 €). Articles avant-vente
Iran d’aujourd’hui
Cette grande encre sur toile non titrée (119,5  x  120  cm) figure en bonne place dans la vente d’art…Lire la suite
mercredi 16 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
Pour ceux qui ont le pied marin ou dont l'envie de s'évader est forte, le remède pourrait être une gouache de Marin Marie, figurant un voilier cinglant les vagues, comme l'artiste sait si bien les représenter. Classe J en mer, Le Kriss est attendu à 18 000/20 000 €. 100 à 600/800 € permettront de s'offrir au choix des œuvres sur papier ou sur toile de Marcel Parturier, René Princeteau, Jean-Louis Forain, André Derain, Jules-Émile Zingg, quand un panneau d'Augustin Carrera,  Marseille le port , est annoncé à 1 000/1 500 €. Un Paysage aux alentours de Clis (Guérande) de Ferdinand du Puigaudeau nécessitera 5 000/6 000 € et une toile de Jean Fautrier,  La Jetée (vers 1939), offerte par l'artiste à Guy Bart (1898-1981) – ancien détenteur de records puis moniteur de la résistante Maryse Bastié – pourrait trouver preneur à 8 000/10 000 €. De Tibor Csernus, c'est à 15 000/20 000 € qu'est annoncée une grande toile (165 x 190 cm) de 1992,  Matthew . Attribué à Djo Bourgeois, comptez 2 000/3 000 € pour un bureau demi-lune en placage de ronce de noyer à un caisson latéral auquel est joint un fauteuil, 5 000/7 000 € d'une paire de meubles des années 2000, de Sylvain Dubuisson, en padouk ouvrant à deux portes dont le mécanisme (d'ouverture) est dissimulé sur le dessus et le dessous, les veines du bois formant un motif cinétique en façade aménagé en 20 tiroirs.
mardi 15 juin 2021
mardi 15 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Pescheteau-Badin
Sans surprise, les premières enchères sont destinées à des tableaux anciens parmi lesquels une toile de Jean-Baptiste Monnoyer,  Fleurs coupées dans une coupe posée sur une entablement, à droite un tapis pendu dont 8 000/10 000 € sont demandés. De Léonard Foujita un dessin à l'encre, au lavis et à l'estompe L'Enfant à l'oiseau, 1924 ayant fait partie de la collection de François Mauriac est annoncé à 8 000/12 000 €, tandis qu'une Vue de Belle-IIe par Maxime Maufra est attendue à 15 000/25 000 €. Comptez 2 000 à 5 000 € pour des bronzes d'Arman formés de violons découpés, 25 000/30 000 € pour une composition sur toile (du même), non titrée, formée de guitares portugaises et peinture, 6 000/8 000 € – voire plus si affinités – pour une eau-forte en couleurs de 1974 de Pierre Soulages XXXI (56/100), 25 000/30 000 € pour une sculpture vase en résine polychrome de Niki de Saint Phalle,  California Nana (2000, 128/150). Quatre pour le prix d'une, c'est le nombre de tables gigogne rectangulaires, en fer doré et dalle de verre à fond doré églomisé de Jean Royère, que l'on pourra espérer s'offrir moyennant tout de même 30 000/50 000 €. Elles ont été commandées directement auprès de l'artiste et sont restées depuis dans la famille. 4 000/6 000 € et 3 000/5 000 € enfin pourraient accueillir respectivement un service à thé/café en argent à couvercles de palissandre (4 pièces vers 1925) de Jean Puiforcat et une partie de service de table Gui (84 pièces) vers 1900 en faïence d'Edmond Lachenal de la manufacture Keller et Guérin. Articles avant-vente
Matin calme
Originaire de Nantes, Maxime Maufra (1861-1918) arpente la Bretagne. À Pont-Aven, il rencontre Gauguin…Lire la suite
mardi 15 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Le Brech & Associés
S'il est difficile de parler de mouchoir de poche quand il est question d'enchères à cinq chiffres, les sommes attendues sont proches l'une de l'autre dans cette vente composée de 150 œuvres modernes et contemporaines. Ainsi 70 000/90 000 € seront nécessaires pour repartir avec un dessin à la craie sur papier de 1981, non titré, de Keith Haring, quand 60 000/80 000 € sont demandés d'une encre sur papier de Lin Fengmian à sujet de Danseurs d'opéra . Les amateurs d'œuvres du street artiste, Mr Brainwash, auront le choix entre Einstein, 2011 (technique mixte sur toile, 30 000/40 000 €) ou Life is Beautiful, 2010 (même technique, 15 000/20 000 €). De Vik Muniz une photographie C-print (d'une édition de six) de 2008, réalisée d'après le tableau de Narcisse Guérin Cephale et Aurore , est annoncée à 20 000/30 000 €. Si  Les Guerriers, huile et sable sur panneau de Francisco Toledo pourrait recueillir quant à eux 15 000/20 000 €, 12 000/15 000 € permettront de s'offrir des toiles de Gang Zhao et 5 000/7 000 € la couverture du catalogue, un Autoportrait de Toshio Bando.
mardi 15 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Coutau-Bégarie
S'il est ici question de bouteilles, elles sont miniatures… Et pour cause, elles sont ou plutôt étaient destinées à du parfum. À tout seigneur tout honneur, la plus disputée devrait être un flacon et son coffret pour Civa de Mury (1922) pour laquelle 8 000/9 000 € sont attendus. Il faudra pousser jusqu'à 8 000/10 000 € pour une présentation de Georges Delhomme pour Magie et Trésor de Lancôme pour la soirée de bal des "Petits lits blancs" le 28 août 1955 au casino de Deauville, jusqu'à 2 800/3 000 € pour une bouteille miniature en biscuit blanc de Mon talisman de chez Gabilla, maison fondée en 1910 à Ivry-sur-Seine. On franchira Le Styx (flacon modèle six masques en verre incolore à panse coloquinte et son étiquette gaufrée) de chez Coty (années 1910), moyennant 7 000/8 000 €, tandis qu'un séduisant flacon africaniste en pâte de cristal noir de Nancy figurant le personnage Nénufar (pour la fragrance du même nom de chez Ramey, 1931), issu de la bande dessinée créée par Pol Rob, est annoncé à 2 000/2 200 €. Enfin, comptez pas moins de 12 000/15 000 € pour une photographie réinterprétée à rehauts de peinture acrylique figurant l'emblématique flacon moderniste, modèle "carré Malevitch" choisi par Gabrielle Chanel pour son Chanel n°5 . L'œuvre est signée du photographe de mode Jean-Daniel Lorieux. Articles avant-vente
Inspiration indienne
Sorti en 1917, Caresse d’amour est le premier parfum de la maison Mury, fondée cette année-là à Paris…Lire la suite
mardi 15 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Ader
Disposant de 30 000/40 000 €, on pourra hésiter entre une Nature morte au hareng (panneau de chêne) de Jacob Van Hulsdonck dont une autre version est conservée au Rijksmuseum d'Amsterdam, et une partie de service en porcelaine de 132 pièces de Tournai, à décor d'oiseaux sur des terrasses. Comptez toutefois 15 000/20 000 € pour une paire de toiles XVIII e de Jacques Dumont, dit le Romain, à sujets d' Allégorie des sciences et Allégorie de l'astrologie , 20 000/30 000 € pour une grande toile (127 x 160 cm) au monogramme de Louis Hersent figurant Ruth et Bose . Présentée au Salon de 1822, cette composition frappe par son éclairage lunaire, sa disposition en frise néoclassique et ses personnages au turbans orientaux rappelant les œuvres de Girodet. Les amateurs de mobilier Louis XVI devront engager 5 000/8 000 € pour une table à écrire réalisée sous la direction de Simon-Philippe Poirier marquetée d'instruments de musique et d'ustensiles, 15 000/20 000 € pour une commode en bois de rose, amarante et filets de bois clair estampillée Jean-Henri Riesener, 20 000/30 000 € pour une paire de chaises en bois sculpté doré, signée Georges Jacob, portant l'étiquette "Salon de Monseigneur" : comprenez le comte d'Artois. Enfin, provenant du Grand Trianon (à Versailles), une table à jeu en loupe de thuya, amarante, filets de bois clair et ébène, à la marque d'Adam Weisweiler, est annoncée à 30 000/50 000 €.
mardi 15 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Daguerre
C'est entre 25 000 et 30 000 € qu'il faut prévoir de s'engager pour espérer décrocher une lithographie d'Edgar Degas exécutée à partir de quatre monotypes sur chine. Issue d'une suite de 5 épreuves, celle-ci est l'unique encore en mains privées, les autres étant dans des institutions parmi lesquelles la Bibliothèque nationale de France. Elle est en parfait état, à toutes marges, et figure Quatre têtes de femmes (1876-1877), parmi lesquelles Théresa, Mme Faure ou Ellen Andrée. De femme il est question juste après avec une Petite tête au nez retroussé d'Auguste Rodin (épreuve en bronze à patine brun clair) pour laquelle 30 000/40 000 € sont espérés. De Paul Jouve on signalera un dessin au crayon sur japon impérial pour Le Livre de la jungle , Python enserrant une antilope , 1908 (2 000/3 000 €), un Cavalier arabe dans le désert , 1908 (panneau, 3 000/4 000 €) et une première étude pour Paons dans un jardin, Alger (vers 1920) pour le bureau du gouverneur au palais d'été à Alger (4 000/5 000 €, huile sur contreplaqué). Plus que les objets et le mobilier, classiques, on termine avec une toile à la lumière crépusculaire hivernale d'Albert Lebourg La Rampe Saint Hilaire à Rouen par temps de neige (8 000/10 000 €) et une paire de toiles de Federico Beltran-Masses figurant les portraits du colonel Jean Teissier de Marguerites et son épouse Suzanne née Duval (4 000/5 000 €). Articles avant-vente
Rodin intimiste
30  000/40  000  € pourraient être nécessaires pour cette Petite tête au nez retroussé (13  x  11  x …Lire la suite
mardi 15 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Art-Valorem
mardi 15 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Audap & Associés
Tous les regards seront tournés vers une bague en platine et or gris ornée d'un saphir de forme coussin (12 ct) serti clos dans un entourage de diamants taillés en huit-huit. Estimée 80 000/120 000 €, elle devrait sans problème grimper sur la plus haute marche du podium, bijoux et montres qui l'accompagnent étant annoncés entre quelques centaines et 8 000 € environ.
À la séance du matin consacrée à une bibliothèque de chasse et d'hippologie, succède, à 13 h 30, une vacation classique issue pour partie d'un château de Normandie. Des tableaux anciens et XIX e , on a relevé une Corbeille de roses signée Victoria Dubourg (12 000/15 000 €), et deux lithographies en couleurs de Toulouse-Lautrec de 1893, La Loge au mascaron doré et Le Coiffeur (5 000/8 000 € chacune) ou encore le portrait d'une Garçonne en buste à la mine de plomb vers 1927 par Léonard Foujita (6 000/8 000 €).  Le mobilier, d'époque et de style, alterne avec des porcelaines de Chine et de Delft, de la verrerie de Baccarat, une partie de service de table en faïence fine de Creil & Montereau (modèle "Flora", 70 pièces, 1 500/2 000 €), des bronzes et de la statuaire XVIII e . Articles avant-vente
Au nom de la rose
Si cette Corbeille de roses (36,5  x  47,5  cm) vous fait penser aux compositions d’Henri Fantin-Latour…Lire la suite
lundi 14 juin 2021
lundi 14 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Tessier & Sarrou et Associés
Destinée aux amateurs d'objets du Japon, la première partie de cette vente comprend un bel ensemble de netsuke et d'okimono en bois ou en ivoire qu'accompagne une statuette de Shô-Kannon en bois à traces de polychromie, d'époque Kamakura (1185-1333), debout sur un socle en forme de fleur de lotus, vêtue d'une longue robe plissée (15 000/20 000 €). On suivra ensuite une stèle en granite d'Inde du Sud (XV e siècle) représentant Lakshmi, à quatre bras, tenant ses attributs le lotus et le rosaire (5 000/6 000 €), une statue de divinité protectrice en grès gris du Baphuon (40 000/50 000 €), une figure de bouddha muchalinda d'Anghkor Vat (XII e siècle) déployant ses sept têtes au-dessus de lui (10 000/15 000 €). Succédant à un fort ensemble de flacons tabatières, une encre et couleurs sur soie de la fin de l'époque Ming représentant Laozi assis sur un chariot tiré par un grand éléphant blanc paré nécessitera 15 000/20 000 €. Rappelons que l'éléphant blanc est un symbole de bonne fortune et de paix dans la culture traditionnelle chinoise… Articles avant-vente
Mystérieux protecteur du Baphûon
Importante par ses dimensions, cette représentationLire la suite
lundi 14 juin 2021 - 13:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
lundi 14 juin 2021 - 11:30 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
Débutant avec de l'archéologie, des photos, des livres, des gravures provenant de la collection d'un orientaliste érudit, cette séance se poursuit l'après-midi avec des tableaux des écoles française et étrangères. Caricaturiste politique à ses débuts, Benjamin Roubaud livre ici le portrait de Deux orientalistes à Alger dans un intérieur (8 000/12 000 €), Louis Devedeux celui de La Princesse et ses enfants sous une ombrelle dans un jardin (15 000/20 000 €). Alexandre Roubtzoff pose son chevalet dans Le Souk El-Kachachine (aussi appelé "Souk des femmes", voir Gazette n° 22, page 6), l'Américain Frederick Arthur Bridgman dans le désert égyptien Bateau au bord du Nil , sur sa toile d'origine (8 000/12 000 €). Du plus orientaliste des peintres français, tant l'Algérie fut son unique source d'inspiration, Étienne Dinet, on a retenu une huile sur sa toile d'origine Coucher de soleil sur Laghouat (40 000/50 000 €), à rapprocher des Terrasses de Laghouat conservé au musée des Beaux-Arts d'Alger. Enfin, tandis qu'Émile Deckers choisit pour modèles Trois sages d'Alger au début des années 1960 (10 000/15 000 €), Jacques Majorelle livre un grand et lumineux panorama de Bab-er-Robb dans l'Atlas (huile sur carton à rehauts de poudre métallique) entre vert émeraude et cendre violette (40 000/60 000 €). Sans omettre des miniatures mogholes, des manuscrits enluminés, dont un coran ottoman copié par Omar al-Zuhdi (Turquie, 1847, 15 000/20 000 €), ou encore un coffret de scribe ottoman (vers 1700) en bois incrusté de nacre, écaille de tortue et ivoire (20 000/30 000 €). Articles avant-vente
Double portrait de Shah Jahan, empereur moghol
Cette miniature fait partie d’un ensemble de septLire la suite
Alexandre Roubtzoff, un Russe dans le souk de Tunis
Avant de devenir le portraitiste réaliste et sensibleLire la suite
samedi 12 juin 2021
samedi 12 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Millon
Si à Napoléon revient la place centrale de cette dispersion, on a relevé en début de séance une cassette à effets personnels en bois de rose garni de cuivre ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette à la Conciergerie (1 500/2 000 €), une série de huit cassolettes couvertes en vermeil de la maison Odiot aux grandes armes de Louis-Philippe (8 000/10 000 €), une paire de plaques ovales en porcelaine signée Sophie Liénard, représentant Louis-Philippe et la reine Marie-Amélie (4 000/6 000 €). "Vivant il a manqué le monde, mort, il le possède", disait Chateaubriand de celui dont on commémore le bicentenaire de la mort, Napoléon. Parmi les œuvres sur lesquelles on pourra tenter sa chance, une édition originale du premier tirage de la Description de l'Égypte (Paris, 1809-1828) en 14 volumes en cartonnage marbré bleu de l'époque est annoncée à 40 000/50 000 €, un Portrait en buste de l'Empereur en uniforme des Chasseurs à cheval de la Garde (vers 1812), par Joseph-Boniface Franque (élève de David) nécessitera 40 000/60 000 €. 20 000/30 000 € pourraient accueillir tant une représentation du roi de Rome enfant, en pierre de lave assis sur une branche de corail rouge (école napolitaine de début du XIX e ), qu'un ouvrage sur l' Histoire des révolutions d'Angleterre depuis le commencement de la monarchie à La Haye, 1729 (3 tomes en un volume) provenant de la dernière bibliothèque de Napoléon à Sainte-Hélène, offert par lady Holland. D'Alexandre-Évariste Fragonard enfin une Allégorie du mariage de Napoléon et Marie-Louise (vers 1810)  au crayon, à la plume et lavis avec rehauts de craie blanche, figurant la Paix unissant le couple impérial entouré d'amours, est attendue à 10 000/15 000 €. Articles après-vente
Document royal
Le ministère de la Justice a acquis, par la voie deLire la suite
samedi 12 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Coutau-Bégarie
vendredi 11 juin 2021
vendredi 11 juin 2021 - 14:30 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Binoche et Giquello
Les bibliophiles trouveront ici un bel ensemble de livres et manuscrits sur le théâtre constituant la bibliothèque du comte d'André (voir Gazette n° 21, page 14). Corneille, Marcel Pagnol, Molière, Racine, Beaumarchais, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Paul Claudel, Edmond Rostand, Georges Courteline… les grands auteurs sont au rendez-vous et leurs ouvrages souvent en édition originale. Le plus prisé devrait être un manuscrit de La Toilette de Vénus Léandre et Héro de La Garde et Laujon, soigneusement copié pour le duc de La Vallière (1708-1780), directeur du théâtre de Madame de Pompadour au château de Versailles. Il en est demandé 20 000/25 000 €. 12 000/15 000 € en revanche pourraient accueillir un exemplaire de la seconde édition de Marie Tudor (Paris, 1833, in-8°) de Victor Hugo, publiée la même année que l'originale. Il s'agit de l'exemplaire offert par l'écrivain à mademoiselle Georges, l'une des gloires du théâtre de l'époque, créatrice du rôle-titre. Articles après-vente
Faites entrer les livres !
La bibliothèque théâtrale du comte Emmanuel d’AndréLire la suite
Articles avant-vente
Les trésors théâtraux de la bibliothèque du Comte d’André
Rassemblés par ce passionné de théâtre, des documentsLire la suite
vendredi 11 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Ader
Prévoyez 15 000/20 000 € pour une pierre noire, estompe et rehauts de craie blanche du baron Jean-Baptiste Regnault,  Les Trois Grâces . L'œuvre est en rapport avec le tableau conservé au Louvre, peint en 1793-1794. La vedette de la séance est certainement Pierre-François-Léonard Fontaine. Du célèbre architecte indissociable de Charles Percier, sont proposées une Vue animée de la salle du Héros combattant et du Tibre, au Louvre (vers 1817), à l'aquarelle, la plume et l'encre noire (30 000/40 000 €) et un album de 160 croquis et dessins principalement sur l'Italie (100 000/150 000 €). D'Anthelme-François Lagrenée le Fils, un Guerrier grec et son cheval attaqués par un guépard, un lion et une lionne à la technique très néoclassique nécessitera 40 000/60 000 €, de Johann Barthold Jongkind, c'est un Village hollandais aux toits rouges, 1867 (aquarelle gouachée, plume et encre brune) provenant de la collection Jules Warnier sur lequel on tentera sa chance, moyennant 10 000/12 000 €, tandis qu'une Vue de Nevers , 1870 (même technique) est annoncée à 4 000/5 000 €. La conclusion revient à un album amicorum (49 dessins, 2 gravures) offert à Julien Dillens par ses camarades de L'Essor , cercle artistique créé en 1876 (15 000/20 000 €). Le recueil reflète tant par ses paysages que ses portraits une atmosphère naturaliste ouvrant la voie au symbolisme. Articles avant-vente
Un œil de lynx
S’il en est un que l’on n’envie pas, c’est ce guerrierLire la suite
Pérégrinations dans la campagne romaine en compagnie de Fontaine
Le nom de Fontaine est étroitement lié à celui deLire la suite
vendredi 11 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Gros & Delettrez
Deux bijoux retiendront ici plus particulièrement l'attention : une paire de clips d'oreilles Cœur de Buccellati, en or jaune guilloché retenant des émeraudes facettées (5,41 ct), dans un entourage de chutes de diamants taillés en brillant, et un bracelet de David Webb, en or jaune et platine émaillé vert figurant une grenouille, souligné de perles d'or, cabochons de rubis et brillants. Leurs estimations respectives ? 15 000/20 000 € et 18 000/22 000 €.
vendredi 11 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
L'Huillier & Associés
Dans ce catalogue très éclectique d’un peu moins de 300 lots regroupant tableaux, sculptures, autographes, vins, art d'Asie, argenterie etc., retenons d’abord un bronze à patine brune du début du XVIII e siècle. Mesurant une quarantaine de centimètres, il représente Hercule combattant le centaure Nessus, d’après un modèle composé à l'origine par Jean de Bologne en 1577 (10 000/15 000 €). La statuaire asiatique n’est pas en reste, avec une importante sculpture chinoise du XIX e siècle figurant Guanyin, une statue en bois à traces de polychromie haute de plus d’un mètre (10 000/12 000 €). Il faut encore prévoir 13 000/15 000 € pour cette autre pièce phare : une huile sur toile de moyen format de la Sainte Famille dans un paysage, par le Flamand Adriaen Van Stalbemt (1580-1662), qui peint dans la tradition des Bruegel.
vendredi 11 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Thierry de Maigret
Destiné aux amateurs de miniatures, ce lever de rideau en compte une quarantaine dont un Portrait de madame Pradher dans le rôle du Petit Chaperon rouge de Daniel Saint (1 500/2 000 €). On poursuit avec les tableaux cynégétiques mais surtout modernes, les objets d'art et le mobilier provenant d'un appartement de la rive gauche, où quelques beaux scores sont à prévoir sur des tableaux d'Albert Marquet (voir Gazette n° 21, page 6) de Pierre Auguste Renoir, Eugène Boudin, Gustave Loiseau… De divers amateurs enfin sont annoncés un Portrait de sir Thomas Isham de l'atelier de Carlo Maratta (40 000/60 000 €). Précisons que le modèle, baronet de Lamport à 19 ans, est resté célèbre pour le journal qu'il écrivit en anglais et en latin, de 1671 à 1673 à la demande de son père, lors de son grand tour en Italie pour partie, où il collectionna les œuvres d'art. Dans un tout autre genre, on a noté une grande toile (207 x 386 cm) d'Édouard Detaille mettant en scène La Mort du roi Henri II au tournoi de l'hôtel des Tournelles . L'œuvre, datée 1906, et destinée à orner l'hôtel particulier de Georges Jules Dufayel, homme d'affaires et fondateur des Grands Magasins du même nom, est annoncée à 25 000/35 000 €. Gageons enfin que les amateurs ne resteront pas insensibles à un marbre blanc de l'école française milieu XIX e d'après l'antique figurant Silène portant Dionysos enfant (20 000/40 000 €), ni à une paire de télamons (ou atlantes) en bois teinté, attribuée au sculpteur baroque Giacomo Piazzetta, dont la manière se retrouve notamment dans le mouvement des drapés et le traitement de la barbe, assez courte et peu creusée, de nos deux personnages (20 000/30 000 €). Articles après-vente
La Rochelle, impression soleil changeant
L’eau était le fil bleu qui liait les quatre plusLire la suite
Articles avant-vente
Eugène Boudin au fil de l’eau
Plus que les meubles, objets d’art et porcelainesLire la suite
Les inspirations bordelaises d’Albert Marquet
Proche de Matisse et des Fauves, Albert Marquet s’imposeLire la suite
vendredi 11 juin 2021 - 13:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
Jacques Linard devrait être le peintre le plus prisé de cet après-midi classique. Au menu, une rare toile de l'artiste troyen, Fleurs dans un vase d'orfèvrerie, melon et figues , exécutée dans les années 1640, une période importante pour ce peintre dont une cinquantaine de tableaux sont connus (conservés dans des musées souvent), une importante partie n'étant pas localisée (50 000/60 000 €). Du reste des cimaises, citons un grand portrait (150 x 120 cm) de Marie Leszczynska, reine de France , exécuté vers 1800 d'après celui de Jean-Marc Nattier, conservé à Versailles (15 000/20 000 €), et une composition de Nicolas Gosse datée 1843, figurant Louis XI aux pieds de saint François de Paul , dans l'espoir que celui-ci le guérisse (même estimation). Émaux limousins, faïences européennes, argenterie, objets de décoration, bronzes, pendules (dont une à l'éléphant, Louis XV, signée S. Germain, 20 000/25 000 €), mobilier d'époque et de style, sculpture Haute Époque, etc. défilent ensuite. On y ajoutera un papier peint panoramique (en couleurs, ensemble de huit pièces réunissant les vingt lés de la série) de la manufacture Joseph Dufour & Cie à Macon, composé d'après les dessins de Jean-Gabriel Charvet (1750-1829),  Les Sauvages de la mer du Pacifique (18 000/20 000 €) et une partie de service de table (environ 80 pièces) en porcelaine tendre de Tournai, décorée à La Haye, à décor polychrome d'oiseaux en vol et perchés sur fond de paysage avec fabrique (20 000/30 000 €). Articles après-vente
Le monde à portée de main
Un papier peint panoramique, évoquant les voyagesLire la suite
jeudi 10 juin 2021
jeudi 10 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Tessier & Sarrou et Associés
Premier moment de l'après-midi, un acrylique sur toile de Hans Hartung de 1971. L'œuvre, intitulée T 1971, R5 , a figuré dans des expositions à la galerie Maeght à Zurich en 1973 et au Centre d'art international à Milan la même année. Elle est estimée 60 000/80 000 €. Un peu plus loin, on tentera sa chance sur une étude à l'encre et mine de graphite de Fernand Léger pour La Ville, 1955 (20 000/30 000 €), une aquarelle de végétation de Sam Szafran de 1987 (40 000/60 000 €), une tapisserie de Joan Miró,  Escargot, femme, fleur et étoile tissée à trois exemplaires au début des années 1930 sous la direction de Marie Cuttoli (100 000/150 000 €). Sans oublier trois assiettes de Picasso figurant des visages de faune. La première est en faïence blanche (tirée à 150 exemplaires), la deuxième en argent (6/6), la dernière en or 23 ct (4/20). Elles ont été réalisées dans les ateliers de François Victor-Hugo et sont estimées respectivement 8 000/10 000 €, 25 000/30 000 € et 12 000/15 000 €. Articles après-vente
Poésie tapissière
Avec Miró, les escargots parlent aux fleurs et auxLire la suite
Articles avant-vente
Plantes grimpantes
40  000/60  000  € seront nécessaires pour s’offrir, jeudi 10, salle 9 à Drouot, chez Tessier & Sarrou…Lire la suite
Miró et Cuttoli : le renouveau de la tapisserie
Elle se présente presque comme un tableau avec sonLire la suite
C'est entre 10 000 et 15 000 € qu'est espéré le premier lot de la vente : un recueil de dessins et aquarelles, dit Album Portalis , composé de 90 dessins et aquarelles réunis dans une reliure de veau glacé, s'approchant d'un album amicorum, mais il n'y a ni dédicace ni thème spécifique. Un peu plus loin, une toile de Karel Dujardin,  Berger et bergère se reposant dans un paysage italien est annoncée à 10 000/15 000 €. C'est parmi les arts asiatiques toutefois que l'on retiendra le plus son souffle, 100 000/150 000 € étant espérés d'une grande pendule à automates de la fin de l'époque Qing, sous la forme d'un bassin contenant des lotus en bouton ou s'épanouissant en même temps que la commande d'une boîte à musique. Le bassin, en émail cloisonné, est orné de dragons, rinceaux et personnages sur fond bleu. Comptez 70 000/80 000 € d'un masque de comédie (élément architectural) en marbre sculpté d'époque romaine, 13 000/15 000 € d'une grande croix de procession catalane (XVI e siècle), en argent fondu ciselé et gravé orné de figures d'applique, 20 000/25 000 € d'une coupelle godronnée en argent doré de Valladolid (?) du XVII e . Deux terres cuites, l'une attribuée à Giuseppe Maria Mazza à sujet d' Allégorie de la sculpture , l'autre de Johann Bernhard Fischer von Erlach représentant Semiramis ,sont espérées à 35 000/40 000 € et 40 000/50 000 €. Enfin, il pourrait en coûter 60 000/70 000 € d'une horloge de table et bronze ou laiton gravé, milieu XVII e , signée Michel Schultz. Articles après-vente
Une pendule automate chinoise
Une pendule à automates s’ouvrait une voie tapisséeLire la suite
Articles avant-vente
Précision germanique du début du XVIIe siècle
Apparues au début du XVII e , les pendules, appeléesLire la suite
mercredi 09 juin 2021
mercredi 09 juin 2021 - 16:30 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Fraysse & Associés
mercredi 09 juin 2021 - 14:30 - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Millon
Le dessin le plus attendu figure en couverture du catalogue : c'est un dessin de Carle Van Loo figurant son fils Jules, en buste de profil gauche. Exécutée vers 1747, cette feuille est espérée entre 15 000 et 20 000 €. De Francesco Zuccarelli, une Pastorale (plume, encre noire, lavis gris et rehauts de gouache) est annoncée à 5 000/6 000 €, 5 000/7 000 € étant avancés d'une paire de paysages animés d'Espagne (même technique) par Jean-Louis Le Barbier,  La Cascade de la Picaron et La Cascade de Battant de Sersaye . 4 000/6 000 € sont demandés d'une Étude de vaisseau (plume, encre brune, lavis gris et aquarelle) de Claude Joseph Vernet et d'un Projet pour la place de la Concorde (même technique) de Barthélemy Michel Hazon. Parmi les œuvres XIX e , comptez 3 000/4 000 € d'une scène de Fête du Muharram à Bombay en 1845 signée Jules Schaumburg, 4 000/6 000 € de Trois Relevés de vitraux de la cathédrale de Chartres (sur la même feuille) à la plume, l'encre brune et l'aquarelle par Eugène Delacroix. Un ensemble de dessins d'Alexandre Hesse ponctue la fin d'après-midi dont une Étude de tête pour "Sainte Geneviève distribue du pain aux pauvres de l'église Saint-Séverin" (trois crayons sur papier bleu, 1 000/1 500 €), ainsi qu'un Portrait de femme assise, le menton reposant sur ses mains au crayon noir sur papier chamois de Gustav Klimt (30 000/40 000 €). Articles avant-vente
Un air de famille
Immobile malgré son air coquin, ce bambin n’est autre que Jules, en buste de profil gauche , fils de…Lire la suite
mercredi 09 juin 2021 - 14:15 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Fraysse & Associés
Outre l'écrin d'une grande dame composé de bijoux des années 1950, on tentera de s'offrir un collier de 63 perles fines en chute (7 000/9 000 €), un clip de corsage des années 1930 de la maison Ostertaf stylisé d'une tête de bélier serti de diamants (15 000/18 000 €), et une roche barrette ornée d'un diamant demi-taille (10,29 ct) dans un écrin de chez Mellério (30 000/40 000 €). De la maison Cartier, un bracelet Love en or rose à motifs de vis alternées de lignes de diamants taillés en brillant est espéré à 14 000/18 000 €, de Jean Després un service solitaire en métal argenté composé d'une verseuse et d'un sucrier est attendu à 1 500/2 000 €. La seconde partie de séance est ponctuée de collections de châtelaines et montres du XVIII e , d'orfèvrerie des XVII e et XVIII e de Paris et de juridictions provinciales, et d'une collection de taste-vins (est. 100 à 2 000 €). Articles après-vente
Éclats
Un diamant demi-taille de 10,29  ct ornant une broche-barrette en platine recevait, à 81 760 € , le…Lire la suite
Articles avant-vente
Jaune citron
C’est entre 15  000 et 25  000  € qu’il faut prévoir de s’engager pour décrocher cette demi-parure en…Lire la suite
mercredi 09 juin 2021 - 14:15 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Fraysse & Associés
mercredi 09 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
Le premier coup de marteau tombera sur un masque punu/lumbo (Gabon) classique, à coiffure à coque brodée de nattes latérales surmontant un visage aux traits réguliers (4 000/6 000 €). Du continnent noir, on passe à l'Asie où sont annoncées deux armures japonaises (12 000/15 000 € chacune), un petit coffret en laque fundame et argent, incrustations de nacre et corail sculpté, d'époque Meiji, s'ouvrant et découvrant quatre tiroirs (3 000/5 000 €), mais surtout un groupe de quatre statuettes de la fin de l'époque Ming en bronze figurant quatre immortels taoïstes pour lequel il faudra prévoir de débourser 50 000/60 000 €. Deux statuettes sino-tibétaines XVIII e , en bronze à patine dorée et traces de polychromie, l'une figurant un bouddha debout aux yeux ouverts, l'autre une guanyin la tête coiffée d'une haute couronne, sont annoncées (chacune) à 15 000/20 000 €, deux bustes en grès gris d'Angkor Vat (XII e siècle), l'un de Vishnou, debout, les yeux ouverts, l'autre de Lokeshvara les yeux fermés, seront dipsutés respectivement à 15 000/25 000 € et 10 000/20 000 €. Articles après-vente
Sous haute protection
Des statuettes chinoises d’immortels taoïstes et desLire la suite
Articles avant-vente
Quatre immortels sur huit de fin de l’époque Ming
La tradition taoïste raconte que la mer de Bohai étaitLire la suite
mardi 08 juin 2021
mardi 08 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
De Baecque et Associés
Pour espérer repartir avec les 4 volumes des Maîtres de l'affiche (Paris, 1896-1899), comprenant 192 lithographies réunies dans des cartonnages art nouveau d'Engel, 5 000/8 000 € seront à débourser, pour une toile de Raoul Dufy,  Cavalier et promeneur au bois (vers 1909), comptez 35 000/40 000 €. Armand Guillaumin nous entraîne dans La Vallée du Lude à Carolles, 1902 (25 000/35 000 €), Maurice de Vlaminck sur une Route bordée d'arbres (25 000/30 000 €). Viennent ensuite un ensemble d'œuvres sur papier, carton et toiles de Jean-Michel Atlan provenant de son beau-frère Jacques Polieri et de sa sœur Camille Atlan dont des tableaux sont également présentés (est. 50 à 150 €). En revanche, il pourrait en coûter 40 000/60 000 € d'un triptyque de César en bronze à patine brune Les Marionnettes (1955-1971), 10 000/15 000 € d'un broc en métal émaillé écrasé et fixé sur un support,  Empreinte d'un objet usuel compressé, 1974 (du même), 10 000/15 000 € et 20 000/30 000 € respectivement d'un Fauteuil noir, 1980 en polyester peint (6/20) et d'un Miroir, 1980 (même technique, 17/20) de Niki de Saint Phalle. 20 000/30 000 € sont attendus enfin tant d'un bronze à patine brune nuancée mordorée de Claude Lalanne intitulé Lapin choux I (5/8) et d'une guitare électrique Telecaster George Fullerton de 2009. Articles après-vente
Chou gras pour un lapin
Les saveurs modernes et naturelles étaient au cœurLire la suite
Articles avant-vente
Instrument de la réussite
C’est entre 20  000 et 30  000  € que devrait être disputée cette guitare Telecaster George Fullerton…Lire la suite
mardi 08 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Crait + Müller
Si l'essentiel de la vacation revient à la sculpture moderne, le premier coup de marteau est destiné à une Vierge à l'Enfant assise (ou Vierge en Majesté ) en noyer de l'école catalane (Comminges) de la seconde moitié du XIII e siècle (12 000/15 000 €). D'Auguste Rodin, une Jeune fille confiant son secret à Isis (ou Le Bon Génie , 1895-1900) en bronze (fonte au sable de Georges Rudier) est annoncée à 25 000/30 000 €, du sculpteur égyptien Adam Henein, un Homme au poisson, Gourna, 1966 (bronze) nécessitera 15 000/20 000 €. Prend ensuite le relais un important ensemble d'œuvres de Robert Wlérick. Articles après-vente
L’homme et le poisson
Un artiste égyptien rapportait une belle prise dansLire la suite
Articles avant-vente
Dans l’intimité de Robert Wlérick
Après quelques œuvres mises en vente en novembre dernier,Lire la suite
mardi 08 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Audap & Associés
Premier président du parlement de Paris à la suite de son père, Louis III Le Peletier, marquis de Rosanbo, est issu d'une des principales dynasties de la Robe parisienne : de 1686 à la Révolution, il y eut toujours un Le Peletier au parlement de Paris. C'est son portrait présumé de l'entourage de Hyacinthe Rigaud exécuté vers 1710, dans une toile ovale, qui figure sous le numéro 46 (4 000/7 000 €). Le lot suivant devrait susciter une bataille d'enchères entre 80 000 et 120 000 €. C'est une toile de Claude-Joseph Vernet,  Pêcheurs retirant leur filet dans un paysage classique , exécutée à Rome en 1746. Les amateurs de porcelaines surveilleront un grand pot à oille rond couvert de Meissen et son présentoir (vers 1740) à décor de fleurs botaniques coupées d'insectes (4 000/6 000 €) et deux seaux à liqueur ovales à compartiment (formant pendant) miliieu XVIII e , de Vincennes, à décor de fleurs et fruits sur fond bleu lapis (8 000/10 000 €). Ceux de souvenirs historiques n'auront d'yeux que pour une malle en bois garni de cuir de la chambre de la dauphine Marie-Antoinette (vers 1770-1774, 6 000/8 000 €). Une table console en acajou flammé estampillée Jean-Henri Riesener et une paire d'encoignures en marqueterie, bois de rose et amarante, dessus de marbre brèche, signée Martin Carlin illustrent l'époque Louis XVI et sont estimées 10 000/15 000 € et 30 000/40 000 €. Terminons par une curiosité : un lit en bois peint et doré, à colonnes détachées, estampillé Georges Jacob. Muni d'une inscription manuscrite Lit Napoléon , ce meuble aurait appartenu à la marquise de Marbeuf dans son hôtel du faubourg Saint-Honoré puis à Joseph Bonaparte au château de Mortefontaine (3 000/5 000 €). Articles après-vente
Une pêche à succès de Vernet
Le filet bien garni contenait une peinture de VernetLire la suite
Articles avant-vente
Vernet, une nature arcadienne
Signée, datée, localisée, cette toile de Claude VernetLire la suite
mardi 08 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Mirabaud - Mercier
Vedette de la dispersion, un bois sculpté et pigments rouges de Frans Krajcberg,  Fleurs de bois, 1969 est annoncé à 40 000/60 000 €. Il est accompagné d'œuvres sur papier de Raymond Moretti, Dulio Barnabé, d'un grand fauteuil en deux parties en bois laqué noir de Fan Shao (6 000/8 000 €), de vases totems en verre de Marie-Victoire Winckler (300/350 €), d'un lustre à six niveaux de Paolo Venini constitué d'un assemblage de tubes en verre jaune translucide (8 000/12 000 €), d'une paire de chauffeuses grises de Willy Van der Meeren (800/1 200 €), d'une table basse "Moon bleu antique" d'Olivier de Schrijver, le plateau formé d'une surface de galets effet miroir (400/600 €). Articles avant-vente
Frans Krajcberg, de l’éthique à l’esthétique
Conservée dans une collection parisienne, cette compositionLire la suite
mardi 08 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Drouot Estimations
mardi 08 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Outre un important ensemble de flacons tabatières, on tentera sa chance sur un sceptre ruyi XIX e en laque rouge sculpté (6 000/8 000 €), une coupe en corne de rhinocéros XVIII e sculpté en haut relief de deux qilong et de motifs archaïsants (10 000/15 000 €), une statuette de bouddha assis sur une tige de lotus en bronze à patine brune et traces de laque or d'époque Ming (4 000/6 000 €). D'époque XIX e et originaire du Tibet, un groupe en bronze patine brune et doré de Kapaladhara Hevajra à mille bras et mille têtes piétinant des démons pourrait recueillir 15 000/20 000 €, de Chine (même époque), une encre polychrome sur soie figurant un couple de grues sous les pins avec des branches de pivoines pourrait s'envoler à 5 000/6 000 €. La couverture du catalogue revient à un paravent à deux feuilles d'époque Edo figurant à l'encre (sur papier) la préparation à un combat de chiens (5 000/7 000 €) et succède à une collection d'okimono d'époque Meiji, en ivoire, réunie entre 1970 et 2010 (est. 100 à 500 €). Articles après-vente
Bâton de cérémonie
Ce sceptre ruyi en néphrite céladon, à décor sculpté en relief des huit symboles bouddhiques entourant…Lire la suite
mardi 08 juin 2021 - 11:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Lynda Trouvé
Parmi les lots à noter, un album photographique sur le Japon fin XIX e comprenant 50 tirages albuminés aquarellés est annoncé à 1 800/2 000 €, un plâtre à patine médaille de Domien Ingels,  La Marche de l'éléphant nécessitera 5 000/6 000 €, tout comme une huile sur panneau de Raoul du Gardier,  Mouillage à Moëlli aux îles Comores . Le Belge Émile Lemmens (1821-1867) fixe sur la toile Barque et jonque à l'approche de Macao (1 500/1 800 €), tandis qu'un plat en porcelaine à fond bleu et décor émaillé vert de dragons sur l'avers et le revers (marque et époque Kangxi) pourrait trouver preneur à 4 000/6 000 €, tandis qu'une console Qiaotouan en bois laqué rouge à décor ajouré de dragons, de la fin de l'époque Qing, est estimée 3 000/5 000 €. On poursuit avec sept œuvres de Marcel Pottier, médecin aux Messageries Maritimes et peintre de l'Océanie, et un Portrait de jeune Japonaise au thé brûlant de Georges-Ferdinand Bigot, peintre voyageur au pays du Soleil-Levant de 1881 à 1899 (3 000/5 000 €). Articles après-vente
Mer de Chine
Membre de l’école belge des artistes voyageurs, Émile Lemmens (1821-1867) se démarquait dans ce nouvel…Lire la suite
Articles avant-vente
Peintre voyageur
Sept œuvres sur papier et toiles de Marcel Pottier (1908-1949) sont présentées à Drouot mardi 8, salle…Lire la suite
lundi 07 juin 2021
lundi 07 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Magnin Wedry
Men and Women , tel est le titre de cette dispersion dont, on l'aura compris, hommes et femmes sont les sujets des tableaux, des dessins, des photos et des sculptures. Quelques dizaines à quelques centaines d'euros permettront de s'offrir des œuvres (nus, portraits, etc.) de René Leidner, Théophile Steinlen, Ugo Cipriani, Irina Ionesco, Werner Bokelberg, etc. D'Hippolyte Romain, une toile figurant un Défilé hommes Jean Paul Gaultier, 1986 est annoncé à 2 500/3 000 €, de l'atelier d'Élisabeth Vigée Le Brun, un Portrait de l'impératrice Élisabeth Alexeïevna de Russie (après 1801) est espéré à 6 000/8 000 €.