Agenda des ventes

7935 ventes
mercredi 14 avril 2021
mercredi 14 avril 2021 - 14:15 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Eric Caudron
mercredi 14 avril 2021 - 13:30 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Delon - Hoebanx
Les coups de marteau sont prévus entre une cinquantaine et 500 € et destinés à des livres illustrés, des volumes de caricatures, de souvenirs de voyage, etc. Comptez 2 000/2 500 € pour un ensemble de 4 volumes in-4° (soit 52 livraisons) de La Silhouette journal des caricatures (Paris, 1830), 100 à 400 € pour des archives, plans (Aisne, Bourbonnais, Roussillon, etc.) et autres dessins de mode, 800/1 000 € d'une feuille au lavis et à l'aquarelle de la princesse Mathilde Bonaparte figurant un groupe de quatre femmes africaine, orientale, européenne et indienne, datée 1838. 1 000/1 200 € pourraient accueillir une importante archive photographique relative à l'ornithologie de la Bretagne au Pas-de-Calais de 1890 à 1964, due à l'architecte et connaisseur des oiseaux, André Labitte (comprenant plusieurs centaines d'images), 10 000/12 000 € sont à prévoir dans un tout autre genre d'un double carbone du manuscrit Nord (avec corrections et additions) de Louis-Ferdinand Céline, soit 1 565 pages in-4° sous 6 chemises cartonnées.
mercredi 14 avril 2021 - 13:00 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Magnin Wedry
mardi 13 avril 2021
mardi 13 avril 2021 - 14:30 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
De Baecque et Associés
Une centaine de tableaux et sculptures composent ce panorama de l'art contemporain africain, le premier sur ce thème de la maison de ventes. Abstraites ou figuratives, les œuvres d'auteurs venant du Togo, du Sénégal, du Bénin, du Mali, de Côte d'Ivoire (Chérif Thiam, Kader Abdul Kaboré, Pierre Segoh, Twin Seven Seven, Francis Mampuya, Eolia, Bah Souleymane, Jean-Pierre Bers, etc.) devraient trouver preneur entre 200 et 5 000/6 000 €. Une exception, les 15 000/25 000 € espérés d'une technique mixte sur toile du Béninois Romuald Hazoumé, Le Paradis, 1997 . Voire plus si affinités… Articles avant-vente
Invitation au voyage
Pour sa première vente consacrée à l’art contemporain africain, la maison de Baecque et Associés a inscrit…Lire la suite
mardi 13 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Lynda Trouvé
Les quatre-vingts premiers coups de marteau récompenseront des sacs et des pochettes griffés Louis Vuitton (est. 50 à 1 000 €). Côté arts décoratifs et graphiques, le programme se déroule chronologiquement ponctué d'un Nu assis de Michel Kikoïne (4 000/6 000 €), une applique de Johan Peter Johansson en métal émaillé des années 1930 (1 500/2 000 €), un premier pressage du vinyle de Marilyn Monroe,  Les hommes préfèrent les blondes (vers 1955, 1 00/1 200 €), quatre fauteuils et une table basse (modèle "1725A") en acier chromé de Warren Platner (4 000/4 500 €). De Gerrit Thomas Rietveld ,une paire de fauteuils des années 1970 de l'emblématique modèle "Zig Zag" est attendue à 10 000/12 000 €, tandis que deux sièges de Frank Gehry en érable High  S ticking Chair et Hat Trick nécessiteront chacun 2 000/2 500 €.
mardi 13 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Loin devant, c'est entre 1 M et 1,2 M€, qu'est espéré l'acrylique et sable sur toile de Domenico Gnoli,  Le Canapé bleu . L'œuvre, exécutée en 1964, a été exposée à la galerie Isy Brachot en 1984 (voir Gazette n° 13, page 16). On a retenu également un petit ensemble d'œuvres (sur papier et sur toile) des Britanniques Prunella Clough et Keith Vaughan, des dessins et aquarelles de Louis Valtat (est. 100 à 1 200 €), des compositions de Tang Haywen et de Claude Verlinde, une toile de Léopold Survage de 1919,  Maisons ayant appartenu au marchand Léonce Rosenberg (18 000/22 000 €), des Fleurs d'artichaut par Bernard Buffet (40 000/60 000 €). Plus rares sous le marteau, une tapisserie en laine polychrome de Leonora Carrington,  Personnage au serpent et une technique mixte de Friedrich Hundertwasser,  Sur les routes rouges des montagnes de la lune, 1967 (exécutée à Fort Portal en Ouganda) sont annoncées respectivement à 20 000/25 000 € et 40 000/60 000 €. La conclusion revient à une œuvre vendue sur désignation, en raison de son format monumental : c'est une accumulation de bobines d'acier et de matrices de cuillers d'Arman, intitulée  Matricielle , exécutée pour les 50 ans de la société Guy Degrenne inaugurée devant son siège à Vire, le 29 septembre 1998. 500 000/600 000 € en sont demandés. Articles après-vente
Friedensreich Hundertwasser et Prunella Clough
Le duo gagnant de cette session dédiée à l’art moderneLire la suite
Articles avant-vente
Prunella Clough et Keith Vaughan, peinture anglaise contemporaine
Ils ne sont probablement pas ceux qui pourraient enregistrerLire la suite
Domenico Gnoli, un peintre hyperréaliste aussi discret que coté
L’artiste italien spécialiste des vues rapprochées,Lire la suite
mardi 13 avril 2021 - 13:30 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Pescheteau-Badin
mardi 13 avril 2021 - 11:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Gros & Delettrez
Il sera difficile aux inconditionnels de la marque de ne pas trouver chaussure à son pied, même si celles-ci sont rares dans cette vente comprenant pourtant près de 600 lots. Consacrée pour l'essentiel à la maison Louis Vuitton, cette dispersion alterne escarpins, étuis à lunettes, prêt-à-porter, ceintures, pochettes, les sacs restant toutefois les plus nombreux des classiques modèles Alma , Noé , Speedy , Reporter ou Papillon. Une centaine à 3 000/4 000 € seront suffisants ou nécessaires, mais il faudra pousser plus loin l'exercice pour des pièces plus récentes, comme ce sac Keepall de la collection Menswear (2019-2020) dont le jacquard change de couleurs grâce à une batterie et une application mobile… Imaginé par l'étoile montante de la maison, Virgil Abloh, ce sac connecté nécessitera 22 000/25 000 €. 16 000/18 000 € sont avancés d'un secrétaire à linge pour homme en vuittonite safran des années 1929, 7 000/9 000 € d'un set de deux sacs de même facture, édition La Croisière Noire (vers 1924), tout comme d'une malle camphrier en toile Monogram au pochoir. Articles avant-vente
Sac connecté
Vous en rêviez, Louis Vuitton l’a fait… Ou plutôt Virgil Abloh  ! 22  000/25  000  € seront à prévoir…Lire la suite
mardi 13 avril 2021 - 11:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Deburaux - Du Plessis
lundi 12 avril 2021
lundi 12 avril 2021 - 16:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Gros & Delettrez
Comme souvent c'est au lot probablement le plus disputé, du moins le plus attendu, que revient la couverture du catalogue. Il sera d'autant plus difficile à manquer que sa taille est monumentale. L'heureux élu est un Grand canard, 1971 , de François-Xavier Lalanne formant jette-habits en tôle de fer et maillechort. Cette pièce unique a figuré en couverture de La Gazette n° 13 (voir page 6). Elle est estimée entre 800 000 et 1,2 M€. On surveillera aussi dans d'autres proportions toutefois, une coupe de forme pirogue en verre à décor de motifs marins et une table à thé Fleur de l'eau en hêtre marqueté d'Émile Gallé (20 000/30 000 € et 10 000/15 000 €), un pot en grès émaillé Tête grotesque de Paco Durrio (pièce unique créée en 1895 et exécutée vers 1918 par l'artiste, 35 000/45 000 €), une grande Diane chasseresse en bronze de Marius-Joseph Saïn (70 000/90 000 €), des luminaires d'Alberto Giacometti, du mobilier en hêtre et paille de Charlotte Perriand, une suite de quatre tabourets de bar en métal laqué noir de Mathieu Matégot (modèle créé en 1953 pour l'hôtel Le Pavé du Roy au Port-Marly, 15 000/25 000 €). Deux figures, l'une du peuple sénoufo (50 000/70 000 €), l'autre du peuple toraja (60 000/80 000 €), accompagnent ce panorama des arts décoratifs. Articles après-vente
Le canard millionnaire de François-Xavier Lalanne
Avec un résultat de 1  963 000 €, ce palmipède uniqueLire la suite
Articles avant-vente
Sénoufo, la sculpture dans tous ses états
Un Grand canard de François-Xavier Lalanne emmèneLire la suite
Éloge de l’insouciance sous la forme d’une sculpture de François-Xavier Lalanne
Le gigantisme du Grand canard de François-Xavier LalanneLire la suite
lundi 12 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Audap & Associés
C'est la bibliothèque d'un éditeur bibliophile qui s'ouvre ici. Son contenu ? Des éditions originales et illustrées, de la bibliophilie et de belles reliures. Les sommes à prévoir restent modestes, les livres, de grands classiques que l'on pourra s'offrir moyennant 150/200 € à 5 000 €. Des éditions des Contes et nouvelles en vers de Jean de La Fontaine (dont une édition ornée de 58 figures dessinées et gravées à l'eau-forte par Romain de Hooghe, Amsterdam, 1685, 2 000/3 000 €) voisinent avec les œuvres complètes de Voltaire, une édition originale de La Peau de chagrin d'Honoré de Balzac (Paris, 1831) ornée de deux frontispices de Tony Johannot et habillée d'une flamboyante reliure néoromantique du Bruxellois Charles de Samblanx vers 1900 (2 000 €). De Julien Green une édition d' Adrienne Mesurat (Paris, 1929) illustrée par Alexandre Alexieff et enrichie d'une reliure de Paul Bonet est annoncée à 3 000/5 000 €, de Guy de Maupassant une première édition illustrée de Bel ami (Paris, 1895) ornée de 103 dessins dans le texte de Ferdinand Bac et d'un dessin original de Francis Picabia nécessitera 2 000/3 000 €. Comme il faut toujours une exception, celle-ci revient à Gustave Flaubert dont une édition originale sur papier vergé de Hollande de L'Éducation sentimentale (Paris, 1870, 2 volumes grand in-8°) dédicacée à Cuvillier-Fleury, ancien secrétaire du duc d'Aumale et membre de l'Académie française et néanmoins critique écouté, est espérée autour de 10 000 €. Articles avant-vente
Un Américain à Paris
Que l’on s’intéresse à cet exemplaire in-4° d’ Adrienne Mesurat (Paris, 1929), de Julien Green (1900-1998)…Lire la suite
lundi 12 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Yann Le Mouel
C'est entre 30 000 et 50 000 € qu'est attendue la meilleure enchère. Elle est destinée à une bague en or gris et platine sertie d'un rubis birman de forme rectangulaire coussin (4,22 ct) dans un entourage de diamants de taille brillant calibrant 1,60 environ. Comptez quelques centaines à 12 000 € approximativement pour les autres parures et notamment 1 000/2 000 € pour un pendentif broche de 1870 en or jaune et argent orné d'un camée six couches sur agate figurant une tête de Maure. Articles avant-vente
Bas-relief miniature
Ce pendentif en or jaune et argent sertit un camée sculpté sur six couches. Très prisé sous l’Antiquité,…Lire la suite
vendredi 09 avril 2021
vendredi 09 avril 2021 - 14:30 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Ferri & Associés
Si l'archéologie ouvre la séance avec des statuettes cycladiques en marbre blanc (15 000 € chacune), l'art moderne et contemporain prend le relais pour le reste de l'après-midi. Au menu, une scène d'atelier en famille par François Gilot (20 000/30 000 €), des toiles de Thanos Tsingos, un ensemble de sept œuvres sur papier d'André Masson des années 1930, deux aquarelles de Jean Dufy,  Bouquet de fleurs dans un vase (vers 1935, 8 000/10 000 €) et Paris la Seine du pont du Carrousel (vers 1940, 10 000/15 000 €), une encre et collage sur papier de Georges Mathieu de 1969,  Le Concile d'Arras (8 000/10 000 €), des œuvres de Gudmundur Erró. D'Éric Liot (né en 1964) et de sa grande technique mixte et assemblage de bois (184 x 123 cm), on apprendra que Les héros mangent aussi du caviar (5 000/6 000 €), tandis que les amateurs de sculptures de François-Xavier Lalanne (1927-2008) devront se faire entendre à hauteur de 25 000/30 000 € s'ils veulent prendre dans leurs filets une Carpe d'or, 1987 en résine dorée (215/250). Articles après-vente
Julie Curtiss, François-Xavier Lalanne...
Entre une idole cycladique et une carpe de François-XavierLire la suite
Articles avant-vente
Françoise Gilot en famille
Les tableaux de l’artiste sont peu nombreux sous leLire la suite
vendredi 09 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Binoche et Giquello
Conservés par la famille de l'artiste, un peu plus de 150 tableaux de Victor Charreton (1864-1936) assurent le contenu de cette dispersion. Un sympathique périple en Auvergne bien sûr, région d'adoption grâce à son épouse, pour ce natif de Bourgoin-en-Isère, guide le visiteur, même si celui-ci découvrira également des vases de fleurs, quelques natures mortes, des terrasses fleuries, des marines. Quelques sculptures et du mobilier de son atelier ferment la marche. Articles après-vente
Victor Charreton et le rythme des saisons
Hiver, printemps, été, automne et puis hiver… ProvenantLire la suite
Articles avant-vente
Victor Charreton en 150 œuvres
Un seul nom d’artiste à retenir ici  : celui de VictorLire la suite
vendredi 09 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
vendredi 09 avril 2021 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Ader
Des plaques en émaux polychromes de Léon Jouhaud, des céramiques de Picasso et l'atelier Madoura, une paire de chauffeuses de Mathieu Matégot, modèle "Copacabana" (7 000/9 000 €), de la documentation sur les arts décoratifs du XX e , un lampadaire (pièce unique) Möbius en laiton et métal laqué des années 1970 de Serge Mansau (5 000/8 000 €) et un ensemble de pièces en verre contemporain (Nannings, Taylor, Martinez, Bégou, Fiévet, Garcin, Ourdouillie, Pierini, Zimmermann, etc.) sont l'essentiel de ce qu'il faut retenir ici. Articles après-vente
Copacabana
Une invitation au farniente était lancée par Ader (M.  Eyraud), le vendredi 9 avril, sous les sunlights…Lire la suite
Articles avant-vente
Magie du verre
Une trentaine d’œuvres attendent les amateurs de verre contemporain en fin de séance chez Ader, vendredi…Lire la suite
État de siège
À défaut de profiter du cadre de la célèbre plage de Rio de Janeiro, cette paire de chauffeuses Copacabana…Lire la suite
Articles après-vente
Un invincible espoir de Gabriel Ferrier
Une énigmatique peinture de Gabriel Ferrier, ouvrantLire la suite
Articles avant-vente
Gabriel Ferrier, vous avez dit académique ?
L’accueil réservé à cette grande toile de GabrielLire la suite
vendredi 09 avril 2021 - 11:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
jeudi 08 avril 2021
jeudi 08 avril 2021 - 14:30 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Delon - Hoebanx
Cette dispersion provient de la succession de madame B et de son appartement à Neuilly-sur-Seine. Le contenu est classique qui comprend du mobilier d'époque (dont un bureau plat marqueté à la reine de croisillons à fleurettes, d'époque Louis XVI estampillé Bircklé, 20 000/25 000 €) et de style, des groupes en pierre dure, turquoise et corail chinois du XX e , de l'argenterie et des objets de décoration. C'est parmi les tableaux modernes que sont espérés les meilleurs scores : trois toiles de Maurice de Vlaminck, Champ de blé des années 1925-1930, Le Guéridon au vase de fleurs vers 1914-1915 et La Tour près de la maison , vers 1925, sont estimées respectivement 30 000/40 000 €, 30 000/50 000 € et 25 000/35 000 €, tandis que deux œuvres de Maurice Utrillo, Le Moulin de la Galette, 1921 et Rue de la basilique à Domrémy nécessiteront 30 000/35 000 € et 20 000/30 000 €. Articles après-vente
Promenade avec Utrillo et Vlaminck
Le moulin de la Galette et Domrémy, les deux thèmesLire la suite
Articles avant-vente
Maurice Utrillo, de Domrémy à Montmartre
Deux tableaux de Maurice Utrillo, issus d’un appartementLire la suite
jeudi 08 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Libert Damien
jeudi 08 avril 2021 - 13:30 - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Beaussant Lefèvre
jeudi 08 avril 2021 - 13:30 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Passé un lever de rideau revenant aux montres – de poche et bracelets – (200 à 10 000 €), on se penchera sur les vitrines de bijoux, modernes pour la plupart et dont le plus disputé pourrait être une bague en or gris, ornée d'un saphir ovale du Cachemire (5,79 ct) en serti clos ceint d'une ligne de diamants de taille brillant, dont 70 000/80 000 € sont avancés. Alentours, c'est entre 200 et 5 000 € que sont prévus les coups de marteau. Pas de règle toutefois sans exceptions… Celles-ci concernent un bracelet ligne des années 1970, au poinçon du joaillier Bosman à Paris, composé de 28 diamants de taille brillant rythmé par trois émeraudes de taille émeraude (20 000/25 000 €), une broche art nouveau à décor de lierre en émail plique-à-jour, rehaussé de perles baroques et diamants (12 000/15 000 €), une bague de chez Van Cleef & Arpels (commande spéciale) évoquant un art de triomphe orné de diamants de différentes tailles (15 000/25 000 €), une autre, ornée d'un diamant de taille émeraude (4,06 ct), de couleur fancy rose clair épaulé de deux bandeaux agrémentés de diamants baguette (20 000/22 000 €). Une trentaine de lots de monnaies en or, royales ou XIX e , françaises pour la plupart, ferment la marche (est. 200 à 2 000 €). Articles après-vente
Une belle poire diamantée
Retenu en pendentif, ce diamant poire  d’un blancLire la suite
Articles avant-vente
Une broche attribuée à Bréant et Coulbeaux
L’utilisation de l’émail plique- à-jour est le procédéLire la suite
vendredi 02 avril 2021
vendredi 02 avril 2021 - 16:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Gros & Delettrez
C'est pour une œuvre de jeunesse d'Henri de Toulouse-Lautrec,  Jeune cavalier enfourchant sa monture que pourrait être prononcée la meilleure enchère. Elle est estimée 50 000/80 000 €. D'Edgar Degas, une Étude de mains pour le portrait de mademoiselle Dubourg (madame Fantin-Latour) au crayon noir est espérée autour de 40 000/60 000 €. Notre feuille a fait partie de la collection Paul-Louis Weiller, comme un panorama de La Frette, village vu des hauteurs en bord de Seine dans l'ouest parisien (30 000/40 000 €) et Le Nil à Assouan, Égypte (40 000/50 000 €) d'Albert Marquet. On disputera à hauteur de 70 000/100 000 € un Buste de Jean Fautrier de 1956 (huile sur papier), à 12 000/18 000 € une Marine à l'île de Groix de Ladislas Slewinski reflétant, par sa lumière pâle et sa simplicité plastique, l'influence du synthétisme mais aussi le caractère mélancolique du peintre, à 15 000/20 000 € une séduisante vue de la Falaise d'Étretat datée 1887 et signée Claude-Émile Schuffenecker, entre 5 000 et 7 000 € successivement deux feuilles d'étude de Pierre Puvis de Chavannes à sujet de personnages. Comptez 40 000/60 000 € enfin pour une toile attribuée à Pierre Auguste Renoir, Deux grenades, figues et prunes . Articles après-vente
Un Toulouse-Lautrec historique
Un amateur prenait le mors aux dents pour s’approprierLire la suite
Articles avant-vente
Toulouse-Lautrec fait cavalier seul
Le talent n’attend pas le nombre des années, à enLire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
L'Huillier & Associés
Un beau programme classique attend les amateurs. Il se compose notamment d'un Agneau en marbre blanc d'époque Renaissance (20 000/30 000 €, voir Gazette n° 11, page 22), une statuette de l'atelier de Jean de Bologne en bronze à patine brune figurant Mars (40 000/60 000 €), une toile de Johann Michael Hambach (1650-1686),  Le Repas de Carême au fin rendu des motifs de la nappe, du pain et de la lumière (30 000/40 000 €), une grande toile (102 x 118,5 cm) de Matthias Stom mettant en scène le jeune patricien Mucius Scaevolla devant Porsenna , une œuvre estimée 40 000/60 000 €, dont on connaît deux autres versions, plus grandes, de la main de l'artiste, l'une conservée à Sidney, l'autre à Messine. Les amateurs d'œuvres modernes surveilleront un Paysage à la barrière d'Armand Guillaumin (15 000/20 000 €), un panorama du Jardin du palais d'Été du gouverneur à Alger, 1941 , signé Albert Marquet (30 000/50 000 €), un rare bronze de François Pompon, Le Grand Cerf (fonte Andro du vivant de l'artiste, 80 000/120 000 €). Articles après-vente
Le cerf de Pompon et l’agneau...
La  Fontaine n’avait pas imaginé, dans ses fables,Lire la suite
Articles avant-vente
François Pompon : roi des forêts
Ce bronze de François Pompon, issu d’une édition deLire la suite
Un agneau de la Renaissance à consonance biblique
Sculpté avec beaucoup de naturalisme par un artisteLire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Ader
Une Étude pour la leçon de banjo au pastel portant le timbre de la collection Mary Cassatt (20 000/30 000 €), une silhouette de Jeune femme au bord d'un lac (pastel) par Alphonse Osbert (3 000/5 000 €), un ensemble de portraits et de paysages aux crayons de couleurs et à la gouache de la main d'Hermann-Paul (est. 500 à 1 200 €), une vue de La Seine à Samois, 1900 à l'aquarelle par Paul Signac (12 000/15 000 €) et un Visage cubiste, 1912 (encre) de Georges Deniker (même estimation) sont autant d'opportunités pour les amateurs de dessins. Articles après-vente
Nocturne en pastel majeur
Magistral Osbert qui livre une ode à la femme, iciLire la suite
Articles avant-vente
Les amis du Bateau-Lavoir
«Le plus jeune cubiste de France se nomme Georges Deniker», écrit Guillaume Apollinaire dans le Mercure…Lire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Pestel-Debord
Si les bijoux devraient trouver preneur d'une centaine à 10 000 €, exception faite d'un collier rivière de diamants des années 1950 dans son écrin d'Henri Martin provenant d'une collection particulière de Vichy, pour lequel il faudra pousser les enchères jusqu'à 20 000/30 000 €, pour les montres – Baume & Mercier, Piaget, Patek Philippe, Rolex, Audemars-Piguet, etc. –, dispersées en lever de rideau, comptez de 1 000 à 20 000/25 000 €. 60 000 à 80 000 € sont espérés toutefois d'un chronographe à quantième perpétuel en platine de chez Lange & Söhne de 2007. Articles après-vente
L’heure masculine
Contrairement à ce qui avait été prédit dans la Gazette n°  12 (voir l'article Précision saxonne page …Lire la suite
Articles avant-vente
Précision saxonne
La plus haute marche du podium ne devrait pas échapper à ce chronographe à quantième perpétuel en platine,…Lire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Si pour les livres, classiques et accompagnés de quelques curiosa, 50 à 2 500 € seront suffisants ou nécessaires, 30 000/40 000 € sont avancés d'un livre d'heures à l'usage du diocèse de Paris, début XV e . Le manuscrit, rédigé en latin et en français, réuni en un volume petit in-8° habillé de maroquin rouge d'époque XVII e , est dû au maître de la Mazarine qui travaillait dans l'atelier du maître de Boucicaut. Il est orné de treize grandes miniatures, enrichi de guirlandes florales et de nombreuses lettres peintes, et est estimé 30 000/40 000 €. Articles après-vente
Aux armes
Ornant une édition florentine d‘auteurs latins donnée par Junta en 1510, cette reliure d’époque en maroquin…Lire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Le Brech & Associés
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 14-15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - ...
Thierry de Maigret
Des tableaux qui assurent le lever de rideau, on a relevé une nature morte d'Henri Fantin-Latour, Fruits d'été, 1868 faisant partie des quatre peintures exécutées cette année-là (12 000/18 000 €), et un panneau de Raoul Dufy L'Orchestre en plein air ayant appartenu à la collection Edmond Cormier-Delanoue (20 000/30 000 €). Des instruments scientifiques sont à noter ensuite, de même qu'une paire de têtes de chenets en bronze ciselé doré à patine brune (ancien travail de Niccolò Roccatagliata) sous la forme de deux angelots tenant des foudres campés sur des bases ornées de satyres et de têtes de béliers (6 000/8 000 €). Deux commodes méridionales en noyer mouluré sculpté du XVIII e ponctuent la fin de séance, dont l'une est ornée d'attributs de la géométrie (1 500/2 000 € chacune). Articles après-vente
Raoul Dufy, musique en plein air
Un air entraînant joué par un orchestre de Raoul DufyLire la suite
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Copages Auction Paris
vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Mirabaud - Mercier
Le début de vente revient à la seconde partie de la collection de tableaux et de sculptures Barrie-Chevalier, la première ayant eu lieu le 12 juin 2020. Une centaine d'œuvres sont inscrites au catalogue, parmi lesquelles des tableaux de Justin Ouvrié, Léon Giran-Max, Eugène Deshayes, Léon-François Bénouville ( Scène antique , 2 500/3 000 €), Octave Linet, André Léveillé ( Scène de marché au chevet de l'église Saint-Laurent à Paris , 3 000/5 000 €), Auguste Lepère, Joseph Bail… Hors collection cette fois, on a noté une gouache de Maurice de Vlaminck, Vieilles fermes de Valmondois (12 000/18 000 €), des paysages d'Albert Lebourg et Jean-François Auburtin ( Les Bords de Seine à Triel , 6 000/8 000 € et Côte normande , 4 000/6 000 €), Les Peupliers de Pierre-Eugène Montézin (5 000/7 000 €). D'Édouard Vuillard enfin, il faudra s'engager entre 28 000 et 35 000 € pour espérer décrocher une huile sur carton des années 1903-1904, Sentier en bord de mer à Vasouy . Quelques meubles et luminaires XX e ferment la marche dont une console de Raymond Subes à plateau d'épaisse dalle de marbre vert reposant sur un piétement en fer poli à doubles volutes, cadeau de l'artiste aux parents de l'actuel propriétaire (15 000/18 000 €). Articles après-vente
Sous les frondaisons de l’art moderne
Cette deuxième partie de la collection Barrie-ChevalierLire la suite
Articles avant-vente
Collection Barrie-Chevalier
Exposée à plusieurs reprises, la dernière fois en 1996 au musée Eugène-Boudin à Honfleur («Images de…Lire la suite
jeudi 01 avril 2021
jeudi 01 avril 2021 - 14:15 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Fraysse & Associés
Aux cimaises, il sera difficile de ne pas remarquer une toile de Georges-Antoine Rochegrosse,  La Poursuite de la Maya ayant figuré au Salon de 1924 (149 x 105 cm, 4 000/8 000 €), mais surtout un panneau de dévotion de Benvenuto di Giovanni del Guasta et de son fils Girolamo di Benvenuto à sujet de Sainte Famille . Notre tableau, dont la scène se passe dans un paysage vallonné et boisé au milieu duquel coule une rivière, illustre le récit d'une scène décrite dans les Meditationes Christi du Pseudo Bonaventure (chapitre XIII) narrant le retour d'Égypte vers la Galilée de la Sainte Famille. Son estimation ? 30 000/40 000 €. Dans un tout autre genre, on s'intéressera à une grande toile (76 x 118 cm) de Morin Vasselon figurant une Plantation aux Antilles (3 000/4 000 €). Quelques belles batailles d'enchères sont prévues au chapitre de la sculpture française ancienne : 10 000/12 000 € pour une Allégorie de la Terre en marbre blanc attribuée à Benoit Massou, 8 000/10 000 € pour un Portrait du docteur Antoine Louis finement sculpté de profil signé Calvat, début XVIII e , 15 000/20 000 € pour celui présumé du fils de Mr Sorbet magistrat par Louis-Philippe Mouchy. Une rare écritoire ottoman en bois marqueté fin XVII e nécessitera 25 000/30 000 €, un coffret en bois gainé de galuchat au chiffre du roi Charles II d'Angleterre 6 000/8 000 €, un autre, de style néogothique, aux armes de Marie-Amélie, en bronze doré gravé de rinceaux fleuris appliqué de sangles en acier à décor percé, entre 8 000 et 15 000 €. Deux commodes formant paire d'époque Transition, richement marquetées de cubes, la première estampillée Macret, la seconde de Cosson, sont annoncées à hauteur de 18 000/25 000 €, les deux, tandis qu'une pendule Louis XVI en bronze ciselé doré, à l'allégorie de la Force, animée d'un lion, le cadran de Pochon, les émaux de Coteau, pourrait trouver preneur entre 15 000 et 25 000 €. La fourchette d'estimation est large enfin – 10 000/20 000 € – pour un mobilier de salon de la fin de l'époque Louis XVI, signé Jean-Baptiste Demay, en bois sculpté doré (quatre fauteuils et un canapé à dossier plat) Articles après-vente
Pour un scribe ottoman
Précieuse s’il en est, et caractéristique du goût ottoman pour la marqueterie de nacre et écaille de…Lire la suite
God save the king !
Un coffret précieux et royal du XVII e   siècle anglaisLire la suite
Articles avant-vente
Un bureau portatif ottoman de la fin du XVIIe siècle
Plus qu’un objet utilitaire, cette écritoire, lointainLire la suite
mercredi 31 mars 2021
mercredi 31 mars 2021 - 14:30 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Magnin Wedry
Les bijoux Tank des années 1940-1950 figurent en bonne place avec des bracelets, des montres, des colliers et des boucles d'oreilles de la joaillerie parisienne et sont estimés entre 500 et 3 000 €. Une bague de chez Chaumet, ornée de deux diamants taillés en poire, se négociera autour de 20 000 €, deux autres, serties de diamants de taille coussin ancienne, à 3 000/4 000 € chacune. Des louis, des napoléons et des montres modernes les accompagnent.
mercredi 31 mars 2021 - 14:15 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Fraysse & Associés
Aix-en-Provence, Toulouse, Brest, Narbonne, Nîmes, Montpellier, Carcassonne, Cognac, Clermont-Ferrand, Paris, Avignon, Bordeaux, Strasbourg… ce n'est pas d'affiches qu'il est question mais d'orfèvrerie. L'ensemble provient de la collection d'un amateur ayant des liens avec le sud de la France et la première partie de sa dispersion comprend 134 pièces de forme et de service, d'époque XVIII e . Articles après-vente
Dargent, maître de l’argent
Un saupoudroir parisien du XVIII e   siècle déversaitLire la suite
Articles avant-vente
Louis II Samson, Toulouse, 1770-1771
Première partie de la collection d’un amateur de naissanceLire la suite
mercredi 31 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Paris Enchères - Collin du Bocage
mercredi 31 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 14-15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - ...
Delon - Hoebanx
Un guéridon moderniste en noyer de Gabriel Guevrekian des années 1930 (6 000/8 000 €), une paire de tables de lecture en placage d'acajou d'André Sornay de même inspiration (8 000/9 000 €), un lustre de Poul Henningsen, modèle "Artichoke" (édition Louis Poulsen, 1 000/1 500 €), du mobilier de Pierre Chapo, un petit miroir Soleil de Line Vautrin en talosel (800/1 200 €), des céramiques de Capron et une table basse en bois laqué noir de Jean Royère (modèle créé en 1939, 15 000/25 000 €) ponctuent cette dispersion d'arts décoratifs du XX e .
mercredi 31 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 13 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Eric Caudron
mardi 30 mars 2021
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Coutau-Bégarie
Parmi les pièces à retenir ici, un éventail plié la feuille en peau, des années 1760, figurant un hommage au lettré Confucius, est annoncé à 4 500/5 000 €, un modèle brisé de Georges Bastard Les Camélias illustre le renouveau de ce type d'objet dans les années 1920-1930 (3 000/4 000 €, voir Gazette n° 6, page 18). Les Amours naissantes , éventail plié à feuille de papier peint à la gouache vers 1730-1740, est annoncé à 2 500/3 000 €, La Découverte de Romulus et Remus , à feuille de cabretille décorée en camaïeu de brun exécuté à la plume, nécessitera 2 000/2 500 €. Pour percer Le Secret de l'alchimiste , écran en peau peint à la gouache vers 1750, il faut compter 2 500/3 000 €. Articles après-vente
Georges Barbier pour Jeanne Paquin
Deux grands noms des univers de la mode et de l’illustrationLire la suite
Articles avant-vente
Utile zéphyr
Juché sur un char et couronné par la Renommée, un empereur romain fait une entrée triomphale dans une…Lire la suite
Un éventail art déco à décor de fleurs de nacre
Instrument de séduction par excellence , l’éventailLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Yann Le Mouel
Il en coûtera entre 4 000 et 6 000 € pour s'offrir un lot de cinq tirages au citrate (anonymes) représentant le capitaine Dreyfus sur le pont du Sfax pour assister à son deuxième procès en juin 1899, 3 000/4 000 € pour un ensemble de vingt tirages argentiques d'Eugène Robuchon (1872-1906) réalisés lors de sa mission au Pérou et figurant des chefs indiens, 1 500/2 500 € pour un album de voyage du baron Jean Empain des années 1930 rappelant son voyage en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dans une tout autre veine, on tentera sa chance sur un ensemble sur l'éclairage au gaz des boutiques dans les années 1910 (300/400 €), un album sur la construction des locomotives vers 1885 (1 500/2 000 €), un reportage sur les mines de Sin-le-Noble en 1947 (800/1 200 €), ou un ouvrage d'Alfred Danflou sur les grands crus du Bordelais (1 000/1 500 €). Articles après-vente
Ce n’était pas le Pérou…
Des tirages photographiques réalisés au tournant duLire la suite
Articles avant-vente
Capitaine Dreyfus
Si le photographe demeure inconnu, le modèle lui, ne l’est pas. C’est Alfred Dreyfus (1859-1935), que…Lire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Audap & Associés
Passés le chapitre des gravures et des dessins anciens (où figurent une Académie d'homme de profil à droite à la sanguine par Edme Bouchardon, 6 000/8 000 € et un album amicorum de 96 feuilles composé par la duchesse d'Hautefort, dame de compagnie de la duchesse de Berry, 20 000/30 000 €), voici une Sainte Famille et saint Jean-Baptiste attribuée à Giacomo Francia (10 000/15 000 €), et un Saint Paul attribué à Pompéo Batoni, reprise du tableau conservé au National Trust de Basilford Park dans le Berkshire (6 000/8 000 €). William Marlow nous emmène en Provence, à Avignon, devant le pont Saint-Bénézet, à la fin du XVIII e siècle (12 000/15 000 €). On retiendra son souffle pour un bronze d'époque Qianlong figurant un daim pour lequel 80 000/100 000 € sont annoncés. Les faïences et les porcelaines (dont des statuettes de Meissen et de Louisbourg) précèdent les objets d'art et le bon mobilier XVIII e . La couverture du catalogue revient à une paire de tabourets italien fin XVIII e , en bois peint rouge et or, les angles à mufles de lion reposant sur des pieds en jarrets terminés par des griffes (3 000/5 000 €). Articles après-vente
Delacroix et la Chine
Une statue de daim en bronze et une aquarelle d’OrientalLire la suite
Articles avant-vente
Noblesse et longévité pour un daim d'époque Qianlong
Figurant un animal que l’on retrouve à maintes reprisesLire la suite
La Provence pittoresque
Point de passage sur le chemin de l’Italie lors duLire la suite
mardi 30 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Art-Valorem
Comptez de quelques centaines d'euros à 12 000/15 000 € pour se voir adjuger des bijoux et des monnaies d'or.
samedi 27 mars 2021
samedi 27 mars 2021 - 15:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Kohn Marc-Arthur
C'est un curieux podium qui pourrait se tenir ici… La plus haute marche du podium est espérée pour une toile de Camille Pissarro exécutée à Éragny vers 1887,  Femme étendant du linge (500 000/800 000 €), la deuxième pour une peinture à l'eau de Lucio Fontana de sa célèbre série des Concetti spaziale , Attese 65-66 T5 de 1965 (600 000/700 000 €), la dernière  pour une toile de Bernard Buffet de 1991,  Fleurs et fruits (190 000/220 000 €). Elles sont accompagnées notamment de la vue d'un Port du Sud avec l'arche de Titus, 1780 de Lacroix de Marseille (170 000/200 000 €), de celle de Caudebec-en-Caux, bateaux sur la Seine, 1889 d'Eugène Boudin (190 000/200 000 €) et d'une Scène d'estuaire sous un ciel chargé de nuages (1655) de Jan Van Goyen (140 000/160 000 €). Se cotoieront enfin un Christ au mont des Oliviers de l'école alsacienne vers 1490 (peinture sur bois transposée sur toile, 120 000/150 000 €), une résine peinte de Niki de Saint Phalle,  Le Grand Chameau (1/3, 100 000/150 000 €) et un paysage hivernal de Maurice Utrillo des années 1945, Le Moulin de Sannois sous la neige (120 000/140 000 €). Articles avant-vente
Camille Pissarro, poème de la banalité quotidienne
C’est d’une collection suisse que vient cette figureLire la suite
samedi 27 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Kohn Marc-Arthur
Vingt voitures ayant fait partie de la collection Vittorio Perrotta s'alignent sur la ligne de départ. Si les deux plus attendues sont une Ferrari Testarossa de 1989 et une réplique de Type D Jaguar de 1956 pour lesquelles il faudra être prêts à débourser 60 000/100 000 € et 80 000/100 000 €, les plus nombreuses sont les Rolls Royce. Pas moins de sept de ces autos de la marque mythique, de modèles différents –  Silver Wraith , Phantom III , Phantom II , 20 HP , Silver Cloud II  – s'affrontent ici, millésimées de 1929 à 1962, négociables de 20 000 à 60 000/80 000 €. 40 000/60 000 € enfin permettront (peut-être) de s'asseoir au volant d'une Cord 810 Sedan de 1936. Articles après-vente
Chevaux et bateaux faisaient la course
Les voitures de la collection Vittorio Perrotta seLire la suite
vendredi 26 mars 2021
vendredi 26 mars 2021 - 15:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Kâ-Mondo
Il ne sera pas nécessaire d'attendre longtemps pour assister à une belle bataille d'enchères. 200 000/300 000 €, telle est la fourchette de prix à prévoir pour se voir adjuger le premier lot de la vente, un Projet de vignette… à la plume et l'encre brune de Peter Paul Rubens ayant fait partie de la collection du marquis de Lagoy (1764-1829) et auquel La Gazette consacre sa couverture (page ??). Un peu plus loin, de même provenance, c'est à hauteur de 100 000/150 000 € qu'est espéré un Christ à la colonne , à la pierre noire et la craie blanche de Simon Vouet ( Gazette n° 10, page 12). De l'atelier d'Eustache Le Sueur enfin, une feuille à la plume et l'encre noire,  La Flagellation de saint Gervais et la Décollation de saint Protais , ayant fait partie de la collection Mariette et cédée par la descendance du marquis de Lagoy, pourrait être accueillie entre 30 000 et 50 000 €. On poursuit avec le Portrait de Bernard Germain Étienne de Laville-sur-Illon, comte de Lacépède par Jean-François Garneray – ancien élève de David (15 000/20 000 €). Les vitrines sont occupées pour certaines par des porcelaines européennes et extrême-orientales ayant appartenu au marquis de Lagoy, pour d'autres par des objets de décoration dont une pendule de Robert Robin à décor d'amours en bronze ciselé doré Louis XVI (10 000/15 000 €) et une représentation du Comte de Tourville debout tenant une épée et une carte en biscuit de porcelaine dure de Sèvres d'après un modèle de Jean-Antoine Houdon (15 000/20 000 €). D'une autre provenance enfin, on termine avec une paire de statuettes figurant Osiris-Antinoüs portant un plateau , près d'un tronc de palmier , en onyx blanc d'Algérie, travail italien fin XVIII e -début XIX e illustrant la vogue pour l'égyptomanie après la campagne de Bonaparte, dont 8 000/12 000 € sont avancés. Articles après-vente
Simon Vouet et Pierre Paul Rubens gagnants
Deux noms du triomphant XVII e   siècle, Simon VouetLire la suite
Articles avant-vente
Royale pendule
Cette pendule en bronze ciselé et doré au mercureLire la suite
Un Christ de Simon Vouet au trait caravagesque
Le dessin le plus attirant des deux feuilles de laLire la suite
Rubens illustrateur scientifique
Tirée de la fabuleuse collection du marquis de Lagoy,Lire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 14-15 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - ...
Pescheteau-Badin
Une fois n'est pas coutume, c'est non aux tableaux, mais à des verreries et des céramiques art nouveau que revient le lever de rideau. Plus que les œuvres de Daum, Gallé et Lalique, classiques, on a noté un ensemble de céramiques irisées de la manufacture Zsolnay Pecs dont la plus attendue est un vase au faisan au naturel décoré en haut relief du volatile, signé du cachet en application, pour lequel 6 000/8 000 € sont prévus. De deux bas-reliefs en bronze à patine dorée (fonte au sable sans cachet de fondeur), d'Évariste Jonchère (1892-1956),  La France donne aux colonies et La France reçoit des colonies , modèles réduits des deux œuvres monumentales créées en 1931 pour la façade du Pavillon de la métropole à l'Exposition coloniale de Paris, il faudra prévoir 4 000/6 000 €, tout comme d'un mobilier de salon de Carlo Bugatti en bois vernissé, cuivre estampé et métal argenté, comprenant un canapé et deux fauteuils. L'estimation de 10 000/15 000 € pourrait bien être dépassée pour un bénitier en ivoire sculpté de Dieppe XVIII e . Sans transition, on passe à un buste en plâtre de l'atelier de Jean-Antoine Houdon représentant l'épouse du sculpteur Marie-Ange-Cécile Langlois (1765-1823) peu avant son mariage en juillet 1786 (8 000/10 000 €) et à un buste de Chinois en terre cuite patinée de Jean-Baptiste Carpeaux, version esquissée de la figure de L'Asie d'une fontaine de l'avenue de l'Observatoire (fonte d'édition 1920-1939, 6 000/8 000 €). La patience des amateurs de tableaux enfin sera récompensée par une Vierge et l'Enfant au trône (peinture à l'œuf sur panneau de peuplier cintré) de l'école des Marches vers 1460 (suiveur du maître de l'Annonciation de Spermento à Camerino), pour laquelle 4 000/6 000 € seront à engager. Articles après-vente
Dentelle dieppoise bénie d’ivoire
Un peu en avance sur le calendrier pascal, un bénitierLire la suite
Articles avant-vente
Exquise esquisse
6  000/8  000  € sont à prévoir pour décrocher ce buste en terre cuite (h.  64  cm) de Jean-Baptiste…Lire la suite
Un bénitier en ivoire dieppois
Objet de dévotion, ce bénitier en ivoire dieppoisLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Daguerre
Saison de la chasse oblige, une grande toile (164 x 237 cm) de l'école flamande du XVII e par un suiveur de Paul de Vos,  Sanglier forcé par des chiens , est annoncée à 8 000/12 000 €. On poursuit avec une toile de Jan Frans Van Dael connue des amateurs, Roses dans un vase bulbe posé sur un entablement (40 000/50 000 €) et une composition attribuée à Jean Alaux,  Ulysse massacrant les prétendants de Pénélope , sujet du concours du prix de Rome de 1812 (15 000/20 000 €). Citons ensuite une boîte à sucre couverte en porcelaine de Meissen vers 1730, à décor de scènes de ports et quais animés (4 000/6 000 €), un grand plat rond à décor imprimé en camaïeu bleu de Chinois de la manufacture Vieillard à Bordeaux (seconde moitié du XIX e , même estimation), une boîte ronde en or émaillé figurant Vénus et l'Amour , travail probablement suisse de la fin XVIII e , dans le goût de Coteau (4 000/4 500 €). Dominant le chapitre mobilier, une suite de quatre fauteuils en acajou et placage d'acajou à dossier bandeau ajouré d'époque Louis XVI, estampillés Georges Jacob, nécessitera 10 000/15 000 €. Articles après-vente
Record mondial pour Ernest Dagonet 
Outsiders, Diane et Actéon par Ernest Dagonet  sortaientLire la suite
Articles avant-vente
Inspiré de David et attribuée à Jean Alaux
Inspirée des Sabines de Jacques-Louis David (muséeLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Tessier & Sarrou et Associés
Que la fête commence ! C'est avec le lot n°7 que les réjouissances sont prévues : une suite de cinq aquarelles gouachées et encres noires préparatoires pour les Fêtes publiques données par la Ville de Paris à l'occasion du mariage de Monseigneur le Dauphin les 23 et 26 février 1765 de laquelle 10 000/15 000 € sont avancés. Beaucoup plus modestement estimées mais tout aussi intéressantes sont l'ensemble d'aquarelles de botanique de Giovanni Antonio Bottione, exécutées pour le jardin botanique de l'Université de Turin dans les années 1800. Ces œuvres pleines de charme et d'un parfait réalisme, associant pour certaines et plantes et insectes, sont au nombre de douze et estimées de 1 000 à 3 000 €. 3 000/5 000 € en revanche sont demandés d'un curieux Trompe-l'œil aux animaux associant volatiles et petits rongeurs de Gabriel-Germain Joncherie (1785-vers 1850), entre 3 000 et 6 000 € que sont annoncés des paysages urbains de Robert Pinchon et Paul Fischer. On termine avec une épreuve d'artiste en dehors de l'édition de l' Eau-forte n° XXVIII (1974) de Pierre Soulages (12 000/15 000 €), une imposante technique mixte (117 x 97 cm) d'Eduardo Arroyo, datée 1985,  Hommage à la nuit espagnole (15 000/20 000 €) et, dans un tout autre genre, une rare hydrie en céramique à vernis noir, à décor appliqué en relief, de Cyrénaïque (10 000/15 000 €). Articles après-vente
La vie suspendue de Gabriel Germain Joncherie
Grâce à une amusante composition en trompe  l’œilLire la suite
Articles avant-vente
Vase antique
Rares sont les pièces comme cette hydrie du III e siècle av. J.-C. (h.  43,7  cm), à décor appliqué…Lire la suite
Le jardin extraordinaire de Giovanni Antonio Bottione
Les plantes de Giovanni Antonio Bottione ne craignentLire la suite
vendredi 26 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Brissonneau
Après un important ensemble d'ouvrages illustrés par Albert Robida (est. 100 à 2 000/3 000 €), on poursuit avec des ouvrages de Jules Verne en édition Hetzel, des tableaux de l'école française XIX e , des bijoux dont une bague ornée d'un saphir rectangulaire à pans coupés (15 ct), épaulé de motifs trapézoïdaux pavés de diamants (15 000/20 000 €), de l'argenterie, des céramiques (dont un petit ensemble de figurines de Robj, 100/200 €), des objets de décoration et du mobilier, d'époque et de style. Articles après-vente
Quel roman !
Les oracles se sont réalisés. Lors de la dispersion par la maison Brissonneau le vendredi 26 mars à…Lire la suite
Articles avant-vente
Excursions dans l’imaginaire
Cet exemplaire du Roman de la momie de Théophile Gautier (Paris, 1870, in-12), habillé de maroquin vert…Lire la suite