Agenda des ventes

50000 ventes
mardi 07 juillet 2020
mardi 07 juillet 2020 - 14:00 - Live
Salle des ventes Favart - 3, rue Favart - 750...
Ader
Outre une soixantaine de monnaies de l'époque des Omeyyades à l'Iran de Reza Pahlavi ayant fait partie de l'ancienne collection R. et C. M. constituée dans les années 1985-2000 (lots est. 150 à 500 €), on a retenu un chandelier en cuivre doré à décor gravé (Turquie, fin XV e -début XVI e ) estimé 12 000/15 000 €, un astrolabe en laiton de l'Inde moghole (8 000/12 000 €), et un coran complet signé Muhammad Reza Ibn Shaykh Ali, daté 1615 et situé à Ispahan (4 500/5 000 €). La couverture du catalogue revient à une miniature à la gouache et à l'or de la Turquie ottomane (XVI e siècle) représentant le sultan donnant audience dans un jardin entouré de sa cour (4 000/5 000 €), la conclusion de cette sélection revenant à une bourse de gardien de lieux saints de même provenance mais de la fin du XIX e , en cuir noir orné d'empiècements brodés de calligraphies (4 000/5 000 €). Articles avant-vente
Preneur d’étoiles
8  000/12  000  € sont demandés de ce rare astrolabe de l’époque de l’Inde moghole (XVIII e   siècle),…Lire la suite
mardi 07 juillet 2020 - 14:00
Art Richelieu - 51, rue Decamps - 75116
Art Richelieu
mardi 07 juillet 2020 - 14:00 - Live
Monte Carlo - 27, avenue de la Costa - 98000
Hermitage Fine Art
Le premier des trois chapitres, à cheval entre les 7 et 8 juillet, se concentre sur les arts et les souvenirs historiques russes. Le peintre Nicolas Roerich y signe une peinture préparant sa scénographie pour l'opéra de Borodine, Le Prince Igor , mis en scène en 1914 par Diaghilev et ses Ballets russes (200 000/250 000 €). Konstantin Dmitrievic Balmont offre quant à lui un carnet autographe renfermant des poèmes rédigés en 1930 et 1931 et transmis à ce jour par les héritiers du grand chorégraphe Serge Lifar (100 000/120 000 €). Parmi les précieux objets d'art, citons un cadre Belle Époque émaillé (85 000/90 000 €) et un kovsh en argent des années 1705 (85 000/100 000 €). Le second catalogue, attaché aux peintures, met à l'honneur quelques vedute, signées Antoine Bouvard (7 500/10 000 €), un anonyme du XIX e siècle (8 000/10 000 €) mais aussi Alphonse Lecoz (3 000/4 000 €). Quant aux manuscrits, autographes, photographies et livres qui clôturent cette vente, ils renferment une lettre adressée par Napoléon III au général Wimpffen lorsqu'il était prisonnier à la suite de la bataille de Sedan (20 000/25 000 €), et une lettre autographe écrite par Tolkien à l'illustratrice Miss Sykes, dans laquelle il évoque la sortie prochaine du Seigneur des Anneaux (18 000/25 000 €). Articles avant-vente
Les danses polovtsiennes de Roerich et Diaghilev
Membre du cercle des peintres russes de Diaghilev,Lire la suite
mardi 07 juillet 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Yann Le Mouel
mardi 07 juillet 2020 - 13:30 - Live
Paris - 9, rue de Provence - 9, rue de Provence...
Eric Caudron
mardi 07 juillet 2020 - 13:30
Sauve - Z.A. de la Combe Martele, chemin des Garennes...
Ivoire - Hôtel des ventes de Nîmes
mardi 07 juillet 2020 - 12:00
Londres - 70-76 Knights Hill West Norwood - SE27...
Roseberys
mardi 07 juillet 2020 - 11:00, 16:00
Bescia - Via C. Cattaneo 55 - Palazzo Ci
Casa d'Aste Capitolium Art
mardi 07 juillet 2020 - 10:00 - Live
Rops - Belgique - Avenue d'Ecolys 2 - 5020...
Salle de ventes Rops
mardi 07 juillet 2020 - 09:30, 14:00
Chartres (Le Coudray) - Espace des ventes du Coudray,...
Ivoire - Galerie de Chartres (Lelièvre, Maiche, Paris)
mardi 07 juillet 2020 - 09:00, 14:00
Lausanne - Chemin de Montelly, 2 - CH-1007
Dogny Auction
Dans cette vente généraliste, alignant tableaux classiques, bijoux, art contemporain, montres, mobilier, objets d'art et sculptures, le prolifique Louis Valtat est représenté par une représentation d'un Jardin et son jardinier . Cette toile se place très tôt dans sa carrière, en 1898, alors qu'il n'avait pas encore expérimenté le fauvisme (10 000/20 000 CHF). Pour le même prix est proposée une œuvre bien intrigante de Charles Morgan : il s'agit d'une machine en métal animée, intitulée La Grapilloneuse . Mystérieux demeure aussi l'artiste Mohammad Hossein Mosavvar-ol-Molki, un artiste mort en 1977 dont une paire de gouaches sur papier noir, illustrant une Chasse à l'antilope et un Premier baiser , sont elles aussi évaluées entre 10 000 et 20 000 CHF.
lundi 06 juillet 2020
lundi 06 juillet 2020 - 17:00 - Live
Atelier Richelieu - 60, rue de Richelieu - 75...
Pierre Bergé & Associés
Qui veut voyager loin ménage sa monture… Mais devra engager 30 000/40 000 € pour espérer repartir avec un exemplaire de la première édition en vélin ivoire d'époque, en français de La Description géographique des Provinces et villes plus fameuses de l'Inde orientale (Paris, 1556) de Marco Polo. Restant dans cette partie du globe, on tentera sa chance, moyennant 20 000/30 000 €, sur une troisième édition, en français, la plus complète de L'Histoire de la navigation (Amsterdam, 1638) de Jean Hugues de Linschott, Hollandais aux Indes orientales, augmentée des annotations botaniques et médicales du médecin et naturaliste Paludanus, sachant que 15 000/18 000 € sont prévus sur un ensemble de 13 volumes in-4°, en reliure d'époque des trois voyages du capitaine Cook (206 planches et trois tableaux dépliants, 1774-1785). Enfin, si 8 000/10 000 € sont demandés des deux volumes de L'Inde française de Burnouf et Jacquet (Paris, 1827-1835) illustrés de 144 planches lithographiées et coloriées, comptez 3 000/5 000 € de l'Histoire naturelle des Tangaras, des Manakins et des Todiers d'Anselme-Gaétan Desparets (Paris, 1805), l'un des plus beaux livres d'oiseaux publiés en France au début du XIX e .
lundi 06 juillet 2020 - 15:00
Tallinn - Estonie - Ahtri 12 - 10151
Lansky
lundi 06 juillet 2020 - 14:30 - Live
Paris - 6, avenue Hoche - 75008
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
lundi 06 juillet 2020 - 14:30 - Live
Lille - 14, rue des Jardins - 59000
Mercier & Cie
lundi 06 juillet 2020 - 14:30 - Live
Montastruc-La-Conseillère - Château de Lasserre...
FEE - Stanislas Machoïr
lundi 06 juillet 2020 - 10:00 - Online
Ollioules - 1190, route nationale 8 - 83190
Maison des enchères
lundi 06 juillet 2020 - 14:00 - Online
Corbas - 18, boulevard des Nations - 69960
Ivoire - Bérard - Péron
lundi 06 juillet 2020 - 14:30
Bordeaux - 12-14, rue Peyronnet - 33800
Briscadieu
Avec ses trois mètres d'envergure, une impressionnante marine signée Marin-Marie,  Trois-mâts barque portant secours à un clipper anglais sur mer formée,  accaparera les regards et soulèvera une belle tempête d'enchères (100 000/120 000 €). Des styles variés seront encore proposés, comme l'abstraction avec une toile de Georges Mathieu, intitulée  Viso et peinte en 1969 (12 000/18 000 €), ou l'art déco avec  Les Poissons  d'André Margat – membre du groupe des Douze avec d'autres célèbres artistes animaliers tels Pompon et Jouve –, un panneau en palissandre à décor marqueté en laque noire, or et coquille d'œuf de 1927 (3 500/4 000 €). On remarque par ailleurs un bronze signé Émile Pinedo,  Vedette au désert  (4 000/6 000 €), une paire de bougeoirs en argent exécutée à Paris en 1737-1738 par Guillaume Ledoux (4 000/5 000 €) ou encore une malle de voyage Louis Vuitton du début du XX e (2 500/3 000 €).  Articles avant-vente
Un Marin-Marie panoramique
Inédite sur le marché, cette impressionnante marineLire la suite
lundi 06 juillet 2020 - 10:00 - Live
Rops - Belgique - Avenue d'Ecolys 2 - 5020...
Salle de ventes Rops
dimanche 05 juillet 2020
dimanche 05 juillet 2020 - 19:00 - Online
www.drouotonline.com
Estim Nation
dimanche 05 juillet 2020 - 18:00 - Online
Selarl LSL - 92, rue d'Angiviller - 78120
Le Honsec - Simhon - Almouzni
dimanche 05 juillet 2020 - 16:00
Summers Place Auction - The Walled Garden Billingshurst West...
Summers Place Auctions
dimanche 05 juillet 2020 - 14:30 - Live
Versailles - 3, impasse des Chevau-Légers - 7...
Versailles Enchères
Avec une composition peinte par Auguste Herbin en 1926 (18 000/20 000 €), l’abstraction aura des accents oniriques. À l’image de Jean-Michel Atlan ou de Serge Poliakoff, représentés par des lithographies, un pastel et des toiles s’échelonnant jusqu’à 80 000 €, les abstraits d’après-guerre seront fidèles à ce rendez-vous, qui fera une incursion dans l’art contemporain avec le Chinois Cheng Xiangjun. Comptez environ 20 000 € pour sa fantaisie chromatique à base de laque, réalisée en 2017. La figuration aura des interprètes diamétralement opposés, entre Hervé Télémaque et son acrylique surréaliste de 1970, titré  Signal (vache à eau) (40 000 € environ), et André Masson qui signe une Scène classique I (au globe de cristal) peinte en 1968-1969 (autour de 35 000 €), tandis que Bengt Lindström distord le corps haut en couleur de son Grand nu de 1984 (15 000/18 000 €). Articles avant-vente
La méthode Vasarely
L’unité plastique crée l’illusion d’optique à l’origineLire la suite
Les bronzes de grands sculpteurs mèneront le bal. Aristide Maillol y proposera notamment deux œuvres,  L'Action enchaînée  de 32,3 cm de hauteur, fondue par Florentin Godard (40 000/60 000 €), et  La Catalane ou Jeune fille debout sans bras,  haute de 29 cm, en bronze patiné monogrammé et due au même fondeur (35 000/50 000 €). Place aux artistes animaliers avec une  Panthère marchant  (h. 15,5 cm) de Roger Godchaux, épreuve en bronze à patine brun nuancé, fondue par Susse vers 1940 (18 000/20 000 €), et un  Tigre grognant  (h. 33 cm) de l'artiste de l'école d'Anvers Thierry Van Ryswyck, toujours une fonte de Susse en bronze à patine verte (9 500/10 000 €).  Articles avant-vente
Aristide Maillol, la force au féminin
Présenté avec un certificat de Dina Vierny, ce bronzeLire la suite
dimanche 05 juillet 2020 - 14:30 - Live
Montastruc-La-Conseillère - Château de Lasserre...
FEE - Stanislas Machoïr
dimanche 05 juillet 2020 - 14:30
Évreux - 1, rue de la Petite-Cité - 27000
Hôtel des ventes d'Évreux
dimanche 05 juillet 2020 - 14:15
Amiens - 750, rue d'Abbeville - 80000
Hubert Deloute ventes aux enchères
Des créations asiatiques s'immisceront au cœur d'une sélection d'arts anciens. On remarquera d'un côté une paire de plaques chinoises d'époque Jiaqing (1796-1820) en bronze doré et émaux cloisonnés rectangulaires, l'une ornée de fleurs, feuilles de lotus et martin-pêcheur sur fond turquoise et de motifs géométriques, l'autre de pivoines, fleurs et papillons (4 000/6 000 €)… et un plat du début de l'époque Qianlong, en porcelaine de la famille rose armoriée (3 000/4 000 €). De l'autre côté rivaliseront un cartel et son cul-de-lampe Napoléon III en marqueterie Boulle de laiton sur fond d'écaille rouge, à décor de motifs à la Bérain (6 000/8 000 €), et une commode Transition estampillée Bircklé en placage d'amarante, bois de rose et bois teinté, marquetée d'attributs de la musique et de la littérature (4 000/5 000 €). Outre de nombreux tableaux anciens tel  Saint Roch et saint Sébastien  de l'école italienne du XVII e , d'un suiveur de Fra Bartolomeo (3 000/5 000 €), on remarquera encore un beau groupe sculpté en bois du dernier quart du XV e  siècle, sur le thème de la  Sainte Anne trinitaire : une œuvre mettant à l'honneur l'ascendance maternelle du Christ et proche de la tradition des retables flamands et brabançons d'alors, et plus précisément de la production bruxelloise (5 000/6 000 €).  Articles avant-vente
Famille rose à décor armorié
3  000/4  000  € sont attendus le dimanche 5 juillet à Amiens pour ce plat chinois  (diam.  39  cm)…Lire la suite
La grande vente généraliste du dimanche sera dominée par un  Bouquet de fleurs dans un vase sur un entablement avec un lézard, chenille et grenouille , du peintre néerlandais Bartholomeus Assteyn, peint en 1655 dans un style proche de ceux de Bosschaert et Van der Ast (22 000/25 000 €). La peinture ancienne flamande sera encore présente avec  Un bouffon commentant le comportement douteux du fils prodigue,  d'un artiste de l'école anversoise vers 1580, de l'entourage de Pieter Coecke Van Aelst (12 000/15 000 €), et une  Marine par gros temps  de Bonaventure Peeters (10 000/12 000 €). Les arts décoratifs tenteront de rivaliser avec un superbe  Chinois  en terre cuite d'édition de Jean-Baptiste Carpeaux (15 000/20 000 €) et une paire de grandes aiguières du XIX e  siècle en albâtre, celles-ci au versoir en forme de visage et à griffon en guise d'anse (10 000/12 000 €). De la vente de bijoux, montres et pièces en or du lundi, nous retiendrons une bague en or gris ornée d'un diamant Fancy Light Yellow ovale de 1,82 ct, évaluée à 6 000/8 000 €, et une Patek Philippe pour homme rectangulaire, un modèle en or jaune et à bracelet en cuir (5 000/6 000 €).  Articles avant-vente
Carpeaux ethnologue
Tiré du célèbre groupe deCarpeaux de la fontaine duLire la suite
dimanche 05 juillet 2020 - 14:00 - Live
Versailles - Hôtel des ventes du Château, 13,...
Osenat
L’histoire russe est au rendez-vous, avec des lettres adressées au tsar par le gouverneur de Moscou, Fédor Rostopchine, accusé d’être le responsable de son incendie (20 000/30 000 €). L’âme slave sera passée au crible par de rares édition de Dostoievsky et de Tolstoï, dont une première édition du roman Anna Karénine , en 1878 (7 000/10 000 €). À côté des icônes, se remarquent deux épitaphios du début du XIX e siècle mêlant tempera et broderies de fils d’or, montrant Jésus-Christ allongé avant sa mise au tombeau (3 000/5 000 € chacune). Les œuvres profanes réuniront Yakovlev, Steinberg ou Dvornikov, qui signe un paisible lac animé de canards (6 000/8 000 €), mais aussi dix-sept gouaches et lithographes d'Erte (entre 300 et 2 000 €). Retour aux souvenirs historiques avec l’orfèvrerie, grâce à une ménagère moscovite de 1880-1896, aux chiffres du roi de Grèce Georges I er et de son épouse la grande duchesse de Russie Olga Constantinovna (13 000/15 000 €). Articles avant-vente
Rostopchine : qui a incendié Moscou ?
Les lettres de Rostopchine, gouverneur de Moscou enLire la suite
dimanche 05 juillet 2020 - 14:00
Versailles - Galerie des Chevau-Légers, 6 bis,...
Chevau-Legers Enchères
Les bijoux s’offrent à toutes les bourses. Une coccinelle aux élytres pavées de diamants sur un corps de citrine, la tête en rubis, s’accrochera à un corsage autour de 135 €, tandis qu’un modèle du XIX e siècle s’épanouira comme un soleil sur un autre col, avec ses rayons formant un disque de diamants soulignés d’émail (500/600 €). Monté en bague dans les années 1930, un saphir de quelque 3,20 ct se fera remarquer autour de 5 500 €, tandis que des chrysoprases termineront un bracelet jonc ouvert allant de pair avec un collier en or jaune des années 1960-1970 (2 500/3 000 €). La section montres proposera aussi bien un modèle de poche en platine des années 1930 (1 200/1 500 €), qu’une montre de dame Baume & Mercier en or, dont le cadran à fond noir est cerclé de diamants (600/800 €).
dimanche 05 juillet 2020 - 14:00 - Live
Fontainebleau - 9-11, rue Royale - 77300
Osenat
Le dimanche 5, un solitaire de 3,07 ct, arborant une couleur I et une pureté VVS2, brillera de mille feux moyennant 23 000 à 28 000 €, tandis qu’une bague nœud, entièrement pavée de diamants sur une monture d’or gris palladié, s’échangera autour de 14 500 €. Un rubis de 4,5 ct sera passé au doigt pour environ 6 000 €. Le charme d’une broche trembleuse dotée d’une perle fine opèrera entre 2 500 et 3 000 €. René Boivin sera de la partie, grâce à un clip chouquette dessinant une fleur d’émeraudes et de diamants, qui sera épinglée autour de 7 000 €.
dimanche 05 juillet 2020 - 14:00 - Live
Saint-Jean-de-Luz - 8, rue Dominique-Larréa, Z.A....
Côte Basque Enchères Lelièvre - Cabarrouy
dimanche 05 juillet 2020 - 14:00 - Live
Gien - 35, quai de Nice - 45500
Renard & Associés ..
dimanche 05 juillet 2020 - 10:00 - Live
Rops - Belgique - Avenue d'Ecolys 2 - 5020...
Salle de ventes Rops
samedi 04 juillet 2020
samedi 04 juillet 2020 - 14:30
Lorient - 25, rue Paul-Guieysse - 56100
Arvor Enchères
Les peintres bretons seront ici en nombre, à commencer par Henri Alphonse Barnoin avec  Le Soir à Douarnenez  (2 000/4 000 €) et Pierre de Belay avec  L'Enlèvement de Déjanire  (2 000/3 000 €). Aux cimaises, on se rendra par ailleurs Aux abords de villages,  attribués au peintre flamand du XVII e Isaac van Oosten (1 800/2 200 €), mais aussi sur  Le Bas-Meudon ; fin d'après-midi d'automne , par le peintre de l'école de Rouen Albert Lebourg (6 000/8 000 €). Last but not least, on remarquera encore un meuble attribué à l'ébéniste art déco Alfred Porteneuve. En placage de noyer moucheté sur bâti de chêne et à deux portes pleines en façade gainées de cuir havane, décorées d'une plaque en céramique émaillée bleu turquoise à motif d'animal fantastique sur fond de végétation aquatique, celui-ci pourrait partir à 8 000/10 000 €.  Articles avant-vente
Meuble art déco
Alfred Porteneuve (1896-1949) travailla avec son oncle Émile-Jacques Ruhlmann jusqu’à la mort de ce…Lire la suite
samedi 04 juillet 2020 - 14:30
Lorient - 25, rue Paul-Guieysse - 56100
Arvor Enchères
samedi 04 juillet 2020 - 14:30 - Live
Montastruc-La-Conseillère - Château de Lasserre...
FEE - Stanislas Machoïr
Ces quatre jours d'enchères au château de Lasserre débuteront le samedi avec des lots d'automobilia à quelques centaines d'euros, mais aussi des motos et voitures de collection. En pole position figureront une Tomaso Pantera et son moteur V8 américain de 1972, surnommée « la Superbe » (150 000/200 000 €), une Porsche 993 Turbo de 1995, la dernière de la marque à refroidissement par air (100 000/130 000 €), mais aussi une Alpine Renault V85 de 1972, certainement la plus célèbre voiture de rallye française, construite de 1962 à 1977 (70 000/80 000 €). Le dimanche verra la dispersion de la collection de tapis de Michel Tchaloyan (estimés entre 600 et 80 000 €), mais aussi d'une vingtaine de flippers(100/300 € pièce), de vieux appareils radiophoniques (50/80 €) et enfin d'accessoires de mode dont un cabas Louis Vuitton en cuir camel, et à foulard en soie (400/500 €). Le lundi vous attend le second volet de la collection Tchaloyan, avec cinquante-quatre tapisseries anciennes européennes et orientales (entre 1 000 et 60 000 €), accompagnées de montres dont l'une de carrosse en pomponne, par Edme Baillot à Paris, vers 1730-1740 (1 500/2 000 €. Suite et fin le mardi avec une vente classique qui proposera en particulier un cheval en bronze à la cire perdue d'après l'antique (4 000/6 000 €) et un tableau de Lucien Jonas,  Les Séminaristes, Cambrai ,   daté de 1921 (2 500/5 000 €).      
samedi 04 juillet 2020 - 14:30 - Live
Brest - Hôtel des ventes, 26, rue du Château -...
Thierry - Lannon & Associés
Après la dispersion la veille d'œuvres sur papier, place à des peintures de grands artistes modernes avec l'étude du  Coq aux amoureux  de Marc Chagall, annoncée à 220 000/280 000 € (en couverture de la Gazette n° 24 et page 6), et une toile peinte par Bernard Buffet,  Marseille, Notre-Dame de la Garde , à 70 000/80 000 €. L'école de Pont-Aven sera à l'origine de plusieurs tableaux, en tête desquels des  Élégantes au jardin public , de Georges Rasetti (30 000/50 000 €. Voir Gazette  n° 25, page 140), une  Bretonne au jardin près des chaumières,  d'Henry Moret (60 000/80 000 €), et  La Place du village ensoleillé , de Ferdinand Loyen du Puigaudeau (25 000/30 000 €). On se rendra enfin au bord de la Méditerranée en compagnie d'Achille Laugé avec le Port de Collioure , à 18 000/20 000 €.  Articles avant-vente
La modernité commence à Pont-Aven
Avec des œuvres signées Moret, Maufra, Bernard ouLire la suite
Les fables de Monsieur Chagall
«Le coq, l’âne et les amoureux» pourrait-être le nomLire la suite
samedi 04 juillet 2020 - 14:15
Orléans - 64, rue du Faubourg-Madeleine - 450...
Hôtel des Ventes Orléans- Madeleine
Les premiers rôles seront joués par une pièce de 100 francs or de 1909 (1 600/1 700 €), un exemplaire de  Mœurs et usages des Turcs, leur religion, leur gouvernement civil, militaire et politique avec un abrégé de l'histoire ottomane  de Guer, publié à Paris en deux volumes en 1747 (600/800 €), et une bague en or gris à chaton « fleur », pavé de vingt-quatre petits diamants autour d'un diamant rond moderne et de six rubis baguette (500/700 €).  
Parmi les objets de collection au programme se distingueront une machine à vapeur de la fin du XIX e siècle de marque Napier (3 500/5 000 €), une grande table de boucherie à dessus de marbre des Pyrénées (3 000/5 000 €) ou encore un tableau de médailles et récompenses pour l'« Eau de noix, Cabanes Gourdon » (1 800/2 220 €). 
Un tapis d'Ushak (Turquie) du XVIII e siècle, dit « type II » ou « lotto  »  en raison de ses motifs floraux (5 000/6 000 €), et un important métrage en réplique de la tenture des Quatre Parties du Monde fournie par le marchand Michel au Garde-meuble en 1784, retissage de la manufacture Grand Frères à Lyon dans la première moitié du XIX e en lamps liseré fond satin vert à décor argent aux allégories de quatre continents (3 000/4 000 €), domineront la vente du samedi. Les accompagneront six château-lafleur 2012 (2 500/3 000 €) ou encore un rare jouet d'optique, « Le Phénakisticope », breveté par Alphonse Giroux en 1833 (800/1 000 €). Place le dimanche au luxe avec une bague en or gris ornée d'un rubis birman de 6,77 ct non traité, entouré d'un double pavage de diamants (10 000/12 000 €), une montre Reverso   de la maison Jaeger-LeCoultre à remontage manuel (5 000/7 000 €), mais aussi une boîte fin Louis XVI, de forme ovale et en ors de deux tons, au couvercle orné sur fond guilloché d'un médaillon central ciselé d'une bergère dans un paysage (4 300/4 500 €). On s'attardera aux cimaises devant une vue du  Quai de la Bourse à Rouen,  de l'artiste normand du XIX e Léon-Jules Lemaître (8 000/12 000 €), mais aussi un  Portrait de femme en Diane accompagnée par un amour,  d'un peintre du XVII e de l'entourage de Pierre Mignard (4 000/6 000 €). Les objets d'art auront une tonalité plus moderne avec notamment une jardinière art nouveau de forme ronde de Gustav Gurschner, en bronze doré et patiné, à décor ciselé en bas relief dans la partie supérieure de cabochons ponctuées de croix celtiques (3 000/4 000 €).