C'est entre 60 000 et 80 000 € que devrait se négocier un exemplaire de l'édition originale des Fleurs du mal , enrichi d'une strophe inédite de la main de Charles Baudelaire. Un autre lot figure en bonne place également : c'est un ensemble de 368 études d'après nature de Simon Denis concernant des lieux et des paysages d'Italie pour lequel 40 000/60 000 € sont espérés. De Francis Picabia, un Paysage (vers 1938), à l'huile sur carton, nécessitera 30 000/40 000 €, tandis qu'une Étude de cours d'eau (huile sur toile) d'Eugène Delacroix, portant le cachet de cire de l'atelier, pourrait partir à 20 000/25 000 €. De ce dernier encore, on citera un Portrait de jeune Maure au crayon et à l'estompe (4 000/6 000 €) et un Paysage de Guernesey au lavis d'encre de Victor Hugo (20 000/25 000 €). Articles après-vente
Baudelaire, strophe inédite
Voilà une succession comme on les aime à Drouot, discrèteLire la suite
Articles avant-vente
Fleurs du mal
Connu d’Yves Le Dantec, spécialiste de Charles Baudelaire,Lire la suite
249 Résultats