lundi 09 décembre 2019 - 14:15 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Aguttes
Les amateurs de tableaux sont sollicités les premiers, la plus haute marche du podium étant prévue pour une laque d'Alix Aymé figurant des Baigneuses dans un sous-bois dont la fourchette d'estimations oscille de 160 000 à 300 000 €. Plus modestement espérée, une encre sur soie de Diep Minh Châu réalisée à Hanoï en 1943, Jeune fille songeuse , pourrait trouver preneur à hauteur de 35 000/50 000 €, tandis qu'une œuvre de même technique d'Nguyen Phan Chan datée 1938, Dans la rizière, nécessitera 30 000/40 000 €. De Mai Trung Thu, Le Jeu, 1952 (encre et couleurs sur soie) pourrait être accueilli à 30 000/50 000 €, de Lé Phô une toile Le Bouquet à la nappe rose de 25 000/35 000 €. À 15 h 30, les objets d'art prennent le relais à commencer par un vase balustre en porcelaine de marque et époque Qianlong, en émaux falengcai de la famille rose, décoré de trois étoiles du Tao sur l'île de Penglai (paradis chinois) pour lequel 80 000/100 000 € sont avancés. C'est à 20 000/30 000 € enfin que pourrait être adjugé un meuble à deux corps en bois de zitan sculpté de fleurs de pivoines et tulipes, de la fin de l'époque Qing. Articles après-vente
Sac de billes
Les scènes de jeux d’enfants de Mai Trung Thu, dit Mai-Thu  (1906-1980), sont les plus charmantes des…Lire la suite
24 Résultats