L’opulence d’une Nature morte à l’aiguière, verres, écrevisses et citron pelé, brossée par un artiste de l’école allemande ou d’Europe centrale, dans la seconde moitié du XVIII e siècle (8 000/10 000 €) se retrouve sur une commode estampillée Jean Demoulin. Après avoir noté un ensemble de peintures de l’artiste coréenne Kang Myonghi, estimées entre 600 et 1 200 €, signalons deux tapisseries bruxelloises en laine et soie, tissées vers 1525-1530, et figurant des épisodes de l’histoire de Jacob : elles sont évaluées respectivement 2 000/3 000 €. Articles après-vente
Dauchez, le portraitiste de la Bretagne
Tout dans cette toile d’André Dauchez respire l’airLire la suite
Articles avant-vente
De style Transition
Jean Demoulin  (1715-1798), encouragé par le prince de  Condé, gouverneur de la Bourgogne, s’installe…Lire la suite
275 Résultats