Avec cette vente s'achève la dispersion de l'importante bibliothèque R. et B.L. commencée en 2011. Constituée sur plus de soixante ans par Régine et Bernard Loliée, cette collection comportait 1 950 lots mêlant livres et autographes de la littérature française, de la musique et des arts, du XVI e siècle à nos jours. Cet huitième et dernier volet est consacré aux autographes et aux manuscrits des XIX e et XX e siècles et met en lumière écrivains, musiciens et peintres de cette époque foisonnante. Leurs auteurs ? Cendrars, Cézanne, Chopin, Berlioz, Segalen, Gauguin, Cocteau (dessins pour Le Grand Écart et pour Thomas l'Imposteur , 25 000 € chacun), Debussy, Reverdy (manuscrit La Guitare endormie , 35 feuillets, 25 000/30 000 €), Bousquet, Satie, Schumann, Toulouse-Lautrec, Wagner, Apollinaire ( Lettres à Lou ), Péguy, Jarry, Gris, Ensor pour ne citer que les plus célèbres. Les pages les plus prisées sont une correspondance de Franz Liszt à Marie d'Agoult – témoignage de leur passion impétueuse – (1833-1841), un manuscrit sur la collaboration houleuse de Cocteau avec Stravinsky (1924-1927), un précieux journal de jeunesse inédit de l'auteur de L'Aigle à deux têtes (1911-1912), ou encore la genèse – de la première ébauche aux épreuves corrigées, accompagnées d'un portrait de l'écrivain – de Panama ou Les Aventures de mes sept oncles de Blaise Cendrars. Des textes très divers mais une estimation commune : 30 000/40 000 €.
150 Résultats