Parmi les œuvres anciennes et XIX e , on a retenu dans des genres très différents une paire de Projets de carènes , à la plume, encre et aquarelle de l’école italienne de la fin du XVIII e ou début du XIX e (2 500/3 000 €), une toile d’Émile Blanchon figurant Le Chargement d’une charrette de plâtre (3 000/4 000 €), un Portrait de la baronne Hugo von Reisbach , née princesse Margarethe von Ratibor , de 1899, à l’huile sur carton, œuvre de Philip de Laszlo (1869-1937), estimé 6 000/8 000 €. Beaucoup plus disputées toutefois devraient être deux huiles sur papier marouflées sur toile de Jean Fautrier, Fleurs et fruits sur fond gris , 1928-1929 et Nature morte à la carafe et aux pommes, 1939 (voir En couverture, Gazette n° 20, page 6). L’une comme l’autre est estimée 100 000/150 000 €. Au chapitre des arts asiatiques, on surveillera notamment deux feuilles de paravent du début de l’époque Edo à sujets de danseuses, acteurs et spectateurs (3 000/4 000 €), un cabinet de voyage en bois laqué or sur fond noir, vers 1660-1680 (4 000/6 000 €), un curieux bureau à caissons de même facture, à décor de paysages lacustres, milieu XIX e , en partie composé à partir d’un grand coffre japonais fin XVIII e -début XIX e (5 000/6 000 €). Des verreries art nouveau/art déco, des bijoux, de l’argenterie, des objets d’art et du mobilier classique complètent cette sélection. Articles avant-vente
Meuble japonais
C’est entre 4  000 et 6  000  € que devrait être disputé ce cabinet de voyage exécuté dans les années…Lire la suite
Matière et transparence
Peintre qualifié d’informel,  Jean Fautrier   mêmeLire la suite
180 Résultats
Résultat : Non Communiqué