C’est parmi les tableaux que devrait être enregistré le meilleur résultat. 40 000/60 000 € sont avancés d’un portrait de  La Frégate à vapeur Vladimir dans le port de Plymouth, une toile des années 1846-1848, de Nicholas Matthews Condy (1816-1851). 20 000 à 30 000 € sont demandés d’une huile sur sa toile d’origine datée 1919 qui n’a peut-être pas livré tous ses mystères. Intitulée Le Magicien , elle met en scène un homme devant son public plongé dans la pénombre et rappelle la performance qu’alla voir le peintre géorgien Alexandre Bashbeuk-Melykian (1891-1966) dans sa jeunesse avec son compatriote Lado Gudiashvili. Cette dispersion se compose également d’icônes, d’argenterie et d’objets de vitrine, certains de Fabergé, comme un pot à colle en calcédoine taillée et polie en forme de pomme au poinçon de Wigstrom (Saint-Pétersbourg, vers 1905, 8 000/10 000 €), un étui à vanité en or cannelé et émail vert sur fond guilloché au chiffre d’Élisabeth Balleta (vers 1870-1959) (Saint-Pétersbourg, vers 1900, 6 000/8 000 €) ou une souris en calcédoine sculpté au naturel, les oreilles et la queue sertie de roses en diamant (Saint-Pétersbourg, vers 1910, même estimation). Articles après-vente
Croquez la pomme à la mode pétersbourgeoise
Signée Fabergé, cette précieuse pomme fait officeLire la suite
Un peintre géorgien ouvert à la magie
Après un petit tour de magie, ce tableau d’AlexanderLire la suite
Articles avant-vente
Le calme avant la tempête
Cette marine de Nicolas Matthews Condy remportera-t-elleLire la suite
499 Résultats