Une première partie concerne des montres et de la maroquinerie vendues sur autorité de justice. On retient par exemple une montre d'homme du modèle « Oyster Perpetual Daytona » de Rolex, estimée  8 000/12 000 €. A ux côtés de tableaux anciens et modernes ayant séduit divers amateurs se trouve ensuite  du mobilier dont  une petite armoire à doucine et façade à ressaut, en placage de bois de violette et de satiné, marqueté de croisillons et de quartefeuilles en bois clair. Ouvrant par une porte ornée en partie haute d'une scène mythologique au vernis Martin représentant Hercule et Omphale d'après François Lemoyne, ce meuble de style Louis XV est un travail de Krieger (5 000/7 000 €). Une paire de cuivres, Intérieurs d'église de Johan-Jakob Hoch (1750-1829), dont l'un est daté 1787, est enfin attendue à 3 000/4 000 € environ. Articles après-vente
Delacroix, délicat botaniste
Les touches rouges de pétales d’anémones rehaussaientLire la suite
Articles avant-vente
Fleurs de Delacroix
Tout au long de sa carrière, Eugène Delacroix (1798-1863) ne manque pas d’esquisser des fleurs dans…Lire la suite
177 Résultats