mercredi 03 juillet 2019 - 13:30 - Live
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Pescheteau-Badin
Les porcelaines précèdent les faïences, étrangères et françaises dans cette dernière dispersion du semestre de la maison de ventes. Si une partie de service à thé et chocolat milieu XVIII e , en porcelaine de Meissen à décor de paysages en camaïeu pourpre, devrait trouver preneur entre 3 000 et 5 000 €, un gobelet calabre en pâte tendre de Sèvres, à feuilles de chou et bouquets de fleurs, daté 1758, du peintre Thévenet est annoncé autour de 4 000/6 000 €. Quelques centaines d'euros pourraient même accueillir les faïences de Strasbourg, Aprey, Nevers, Moustiers, Bruxelles, Rouen et Saint-Omer. Articles après-vente
Commedia dell’arte
Ce petit personnage de la comédie italienne attrapant sa cape  (h.  12  cm), modelé à Meissen vers …Lire la suite
Articles avant-vente
Pique-assiette
Si la mode des faïences patronymiques n’est pas une exclusivité nivernaise, nombreuses sont au XVIII…Lire la suite
396 Résultats
Résultat : Non Communiqué