Les bijoux, anciens et modernes, classiques sont attendus entre quelques dizaines d'euros et 400. Il cèdent la place à des miniatures, fin XVIII e et début XIX e (est. 50 à 500 €). La suite de l'après-midi est ponctuée d'un albarello en faïence de Deruta vers 1500-1520, à décor d'armoiries (800/1 200 €), de petits bronzes, objets de vitrine, verrerie art nouveau dont un vase Chardons soufflé-moulé de Daum vers 1900-1910 (4 000/5 000 €). Les vitrines d'argenterie sont occupées par des pièces de forme et de service, à poinçons français ou étrangers, XIX e ou modernes. Monnaies et médailles, de rois ou d'hommes illustres, clôturent la séance (est. 50 à 250 €). Articles après-vente
Heure militaire
C’est aux frères Rey, une dynastie d’horlogers installés à Genève dès  1712, que l’on doit cette pendule…Lire la suite
348 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué