Le début d'après-midi devrait être l'objet de la plus belle bataille d'enchères : 80 000/120 000 € sont en effet espérés d'un masque anthropomorphe d'un jeune chaman arborant les attributs de l'être jaguar, en serpentine verte sculptée et polie, de la culture Olmèque (Mexique, 900-400 av. J.-C.). À ses côtés, on a retenu un personnage baby face , assis, les jambes écartées, l'une de ses mains posées sur ses cuisses, l'autre derrière la tête, en terre cuite à engobe ivoire, de la culture Olmèque (1 200-1 800 av. J.-C.), estimé 20 000/30 000 €. Un résultat semblable est attendu sur un grand vase à usage religieux, en terre cuite Maya (300-500 apr. J.-C.), modelé en relief du dieu Itzamma. Les amateurs de la civilisation Maya devront en revanche respectivement engager 35 000/45 000 € et 40 000/60 000 € pour décrocher d'une part un réceptacle cultuel en terre cuite en partie polychrome (550-950 apr. J.-C.), orné du dieu Itzamma sous les traits du dieu Chauve-Souris, d'autre part un encensoir à l'effigie du dieu Chaac, debout, richement vêtu (1 200-1 500 apr. J.-C.). On termine avec un Kero (récipient tronconique utilisé pour la consommation de breuvages, notamment la chicha) en or martelé, présentant une tête de dignitaire, travail Chimu-Inca (Pérou), fin XV e , pour lequel 15 000/20 000 € sont à prévoir. Des arts d'Afrique et d'Océanie ponctuent la suite de l'après-midi dont les estimations oscillent de quelques centaines à quelques milliers d'euros.
352 Résultats