mercredi 27 février 2019 - 14:30 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Leclere - Maison de ventes ,
De Baecque et Associés
"Du rêve à la réalité : l'art au XIX e siècle", tel est le titre de cette dispersion comprenant une centaine de tableaux où le thème du paysage est le mieux représenté. Une toile de François-Auguste Biard, Chasseurs de cerfs en Laponie peint vers 1840 (2 000/3 000 €) précède un bord de mer de Théodore Gudin, Marche tourmentée en Bretagne (4 000/6 000 €), un panorama des Sables à Bou Sâada en Algérie, signé Eugène Girardet (2 500/3 000 €), mais surtout une huile sur papier vers 1828 de Camille Corot et Théodore Caruelle d'Aligny figurant L'Aqueduc de Claude aux environs de Rome (50 000/70 000 €). De Théodore Gudin encore, on signalera une toile à l'atmosphère brumeuse et calme, Pêcheurs au soleil levant (2 500/3 500 €), de Maurice Bompard, on a retenu une grande toile Déjeuner dans le fondouk à Biskra pour laquelle il faudra débourser 7 000/10 000 €. Une mention spéciale revient à deux portraits : l'un est orientaliste et d'Hermann Katsch, Femme à la jarre de Qallaline , réalisé au marché de Tunis en 1885 (5 000/7 000 €), l'autre est une Paysanne bretonne, un portrait signé Charles Bertrand d'Entraygues (1 000/1 500 €). Articles après-vente
Culture populaire
Lajos Deak-Ebner  (1850-1943), né en Hongrie, appartient à la première génération de peintres d’Europe…Lire la suite
Deux amis dans la campagne romaine
On le sait, Rome, ses monuments antiques et ses environs paysagés ont séduit tant et tant d’artistes…Lire la suite
Articles avant-vente
Les voyages forment la jeunesse
L’œuvre est donnée aux deux artistes, mais on ne sait quelle part leur attribuer. Leur regard embrasse…Lire la suite
111 Résultats