lundi 26 novembre 2018 - 13:30 - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Millon
Les premiers à venir sous le feu des enchères sont bien sûr les bijoux fin XIX e , puis l'on poursuit la chronologie. Les parures sont classiques, essentiellement serties de pierres précieuses, signées pour certaines. Tel est le cas d'un collier en diamant de la maison Van Cleef & Arpels des années 1930, retenant un pendentif estimé 60 000/80 000 €, mais aussi d'une bague marguerite probablement Mellerio ornée d'un saphir birman (10 ct env.) dans un entourage de diamants anciens, annoncée autour de 20 000 €, et d'un pendentif orné d'une tanzanite de taille coussin (67,6 ct) habillée de deux diamants navette et brillant pour lequel il faudra débourser 30 000/40 000 €. En bonne place, enfin, on a retenu un pendentif art déco de Jean Fouquet en argent habillé de deux laques bordeaux et noir, pour lequel 16 000/18 000 € sont demandés. Articles après-vente
Tout pour plaire
Ce collier, réalisé par le joaillier Van Cleef & Arpels vers 1930, avait tous les atouts pour se faire…Lire la suite
351 Résultats