Un dessin à la plume et encre noire, lavis gris de Nicolas-Marie Ozanne (1728-1811) , L’Entrée du port de Brest vue de Recouvrance , (3 000/4 000 €), débute avec des tableaux anciens ; un programme qui se poursuit avec des objets d'art et du mobilier dont on retient une paire de vases d’ornement en bronze cloisonné sur fond bleu à décor polychrome d’inspiration byzantine par Ferdinand Barbedienne (1810-1892) et Louis-Constant Sévin (1821-1888), chacun flanqué de trois anses en bronze doré se terminant par des pieds en griffe, les attaches ornées de cabochons en verre de couleur mauve, réalisés vers 1862, hauts de 78,5 cm et évalués 40 000/60 000 €. Signalons aussi une commode à léger ressaut central, ouvrant à deux tiroirs sans traverse, décorée au vernis Martin à fond blanc et laque jonquille de paysages animés et de maisons, dans le goût de la Chine., estampille de Vassou , époque Transition (10 000/15 000 €). Articles après-vente
Allégorie de la peinture
Ces Grâces éclairaient de leur douce carnation la page 74 de la Gazette n° 41. Peintes en 1772 par Louis-Jean-François…Lire la suite
L’art des symboles chinois
Une nouvelle quinzaine asiatique étant annoncée sur Paris à partir du 10 décembre, la vente était un…Lire la suite
313 Résultats