mardi 13 novembre 2018 - 13:30 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Beaussant Lefèvre
La vente débute avec la collection Laurent Garnier d’objets du Japon emmenés par des tsuba d’époque Edo (est. 200 à 1 500 ). Elle se poursuit avec des céramiques de Chine essentiellement, où l’on a retenu une paire de grues en porcelaine émaillée polychrome XIX e (4 000/5 000 €), des flacons tabatières et des pierres dures, des objets du pays du Soleil-Levant dont un ensemble de masques de théâtre et de casques. Le meilleur résultat, 50 000/60 000 €, pourrait récompenser une encre sur papier de Tan Swie Hian, Les Poissons , par paires de 1979. Les bronzes et les émaux cloisonnés ainsi que la sculpture jalonnent la seconde partie d’après-midi dont une statuette de bouddha en bronze doré de Shakyamuni assis en padmasana (Mongolie, école de Zanbazar, XVIII e ) est annoncée à 20 000/25 000 €, tandis qu’un torse de Vishnou en grès gris debout (Cambodge, période khmère, Baphuon, XI e siècle) nécessitera 6 000/8 000 €. Articles après-vente
Zanabazar, empereur, artiste et mécène éclairé
Si les statuettes en bronze doré de Bouddha sont fréquentes sur le marché des arts asiatiques, elles…Lire la suite
377 Résultats