mercredi 04 avril 2018 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Beaussant Lefèvre
Même terminée, la saison de la chasse se poursuit… en vente aux enchères. Pour preuve, cette vacation dont les premiers coups de marteau, en direction des cimaises, porteront notamment sur une grande toile de Pierre Gustave Deville, Aigle et chamois de 1855 (1 500/2 000 €). Les bronzes animaliers et les plaques de cheminée prennent le relais, puis des pieds d'honneur, cartouchières, épieux de chasse, sagaies et autres appeaux. Les fusils et les carabines se négocieront entre 200 et 2 500 €. Telles une migration ou une transhumance, les bipèdes et les quadrupèdes – gnous, chevreuils, renards, buffles, sangliers, oies des neiges, pétrels, aigles de Bonelli, mésanges, spatules… – se succèderont, assortis d'estimations de 60 à 600 €. À l'exception d'un ours polaire naturalisé en station debout, gueule ouverte, avec une dentition artificielle, présenté sur un faux rocher, duquel 7 000/9 000 € seront avancés.
338 Résultats