C'est entre 10 000 et 15 000 € que devrait être disputé un dessin à la pierre noire et rehauts de craie blanche, de François Boucher,  préparatoire aux personnages au centre du Retour du marché , de 400 à 8 000/12 000 € que l'on pourra s'offrir l'un des dessins réalisés lors de l'expédition en terres australes au début du XIX e . Comptez 9 000/12 000 € pour un Marché aux volailles de l'artiste anversois Matthieu Van Helmont, 100 à 300 € des bords de mer et scènes de pêche de Jean Laronze (1852-1937), provenant de sa famille. Une trentaine de portraits de l'école française XVIII e , des objets d'art et du mobilier XVIII e et XIX e provenant du pavillon Sully, vestige du château neuf de Saint-Germain-en-Laye, sont attendus entre quelques centaines et 3 000 €. On termine avec un paravent à six feuilles, XIX e , à l'encre sur feuilles d'or figurant une forêt de pins près d'une rivière (4 000/5 000 €) et un ensemble de 22 assiettes en porcelaine tendre de Sèvres (1792), du service arabesque en fleurs, à décor polychrome d'un oiseau sur un tertre (20 000 €).
235 Résultats