Du côté des cimaises, on tentera sa chance sur une toile d’Armand Guillaumin de 1901 représentant deux jeunes femmes dans un jardin à Pontcharra en Isère (10 000/15 000 €), mais aussi sur un Bouquet de fleurs dans un vase et boîte en laque de Lé Phô (15 000/20 000 €). Des vitrines sortiront une boîte en cuivre argenté et émaux cloisonnés de Jean Gouden (20 000/30 000 €), mais aussi un tambour XIX e de type Restauration à décor de fleurs de lys et soleil rayonnant (1 200/1 500 €), un tonneau de cantinière en bois peint aux couleurs nationales probablement exécuté pour le centenaire de la Révolution (1 000 €), un ensemble – casque et cuirasse d’officier – de carabiniers de Monsieur, modèle 1815/1824 (8 000/10 000 €), ou encore un casque de mousquetaire de la première compagnie, dite "grise", d’époque 1814-1815 (15 000/18 000 €). Des bronzes animaliers, c’est un Ours polaire de Georges-Lucien Guyot (5/12, fonte de Susse frères, 8 000/12 000 €) qui devrait être le mieux récompensé, tandis qu’un ensemble d’archets et de violons précède du mobilier ancien, des tapis et tapisseries. Articles après-vente
Goulden et l’émail version art déco
Cette boîte en cuivre argenté s’ouvrait pour accueillir une enchère de 89 744 € et ainsi, décrocher…Lire la suite
Articles avant-vente
Au coeur de l'émail
Exposée à la galerie Georges Petit en 1930 et en 1932, cette boîte de Jean Goulden (1878-1947) prend…Lire la suite
Lé Phô, entre tradition asiatique et modernité occidentale
Semaine asiatique oblige, les tableaux et surtoutLire la suite
264 Résultats