Parmi les pièces provenant de la famille de Brantes au château du Fresne, on a retenu une grande toile de l'école française début XVIII e Trois enfants jouant avec leurs chiens et un perroquet (portrait présumé de mademoiselle de Nantes, du duc du Maine et de mademoiselle de Blois), estimé 7 000/8 000 €, un Intérieur de cuisine avec jeune femme moulant du café signé François Bonvin (4 500/5 000 €), ainsi que des souvenirs du roi de Rome issus de la comtesse de Montesquiou, sa gouvernante. Hors collection, la vente classique se poursuit notamment avec une toile de l'école romaine fin XVII e -début XVIII e sur le thème de L'Enlèvement des Sabines (5 000/6 000 €) et une tapisserie de Bruges, XVII e , représentant Le Cortège nuptial de la tenture de l' Histoire de Gombault et Macée (1 500/2 000 €) comprenant neuf panneaux relatant les âges de la vie paysanne à travers l'histoire dun couple de bergers.
247 Résultats