À tout seigneur, commençons par la couverture du catalogue, pour laquelle une bataille d’enchères à hauteur de 140 000/160 000 € devrait avoir lieu. L’heureux élu est un pastel sur papier marouflé sur toile de Paul-César Helleu (1859-1927) représentant Madame Helleu, couchée dans l’herbe dans le parc de Bois-Baudran. Exécutée lors de son séjour avec son épouse chez la comtesse de Greffulhe vers 1892, cette œuvre montre la jeune femme, Alice, de dos, allongée dans l’herbe près de son ombrelle observant les paons dans le parc, dans une perspective plongeante inspirée du japonisme, dans une robe blanche à rayures rappelant les peintures de Claude Monet, ami de Helleu. À ses côtés, deux panneaux de Théodore Frère, Marché berbère et chameliers et Tentes dans le désert (3 000/5 000 et 4 000/6 000 €) précèdent de la peinture grecque contemporaine emmenées par deux toiles de Yannis Moralis, Thiseio A, Athènes, 1963 (50 000/80 000 €) et Epithalamio , 1971-1972 (40 000/70 000 €). Sans oublier 190 sculptures (bronze, pierre calcaire) d’Aglaé Liberaki (1923-1985), dont les estimations oscillent de 250 à 2 500 €.
237 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué