S'il n'est pas le tableau assorti de la plus haute estimation, un séduisant Portrait d'Ange-Laurent de La Live de Jully de l'atelier de Jean-Baptiste Greuze, provenant d'une collection privée bruxelloise, montre cette personnalité éclectique, aussi amateur de musique que de peinture, qui collectionna les maîtres français des XVII e et XVIII e et les sculptures classiques (4 000/6 000 €). 10 000/15 000 € en revanche seront à engager d'une grande toile attribuée à Frederik Van Valckenborch (1566-1623) sur le thème du Festin de Balthazar . Au chapitre Extrême-Orient, une petite jarre en porcelaine en émaux doucai d'époque Qianlong (8 000/10 000 €) partage les vitrines avec un ensemble de flacons tabatières ainsi qu'une paire de bols en néphrite céladon moucheté de vert, d'époque Qianlong (5 000/6 000 €). Mention spéciale sous les lots 138 à 152 sous lesquels sont annoncés un ensemble de couverts de voyage XIX e et leurs étuis (est. 150 à 350 €), puis parmi les meubles pour un curieux secrétaire de bibliothèque en placage de citronnier de Ceylan, sous la forme d'un globe supporté dans un berceau circulaire par des cariatides en bronze patiné. Ce travail dans le goût autrichien du XIX e est estimé 28 000/35 000 €. La vedette de l'après-midi, un bureau plat en vernis européen à fond bleu estampillé Mathieu Criaerd, est attendu à 80 000/100 000 €.
277 Résultats