Peintre de marine natif de Honfleur, Eugène Boudin est surnommé "le roi des ciels" par son contemporain, Camille Corot. Sa touche est libre, ses lumières et ses effets atmosphériques rendent bien compte des paysages de la Normandie. Pour preuve cette toile, vedette de l'après-midi, Les Bords de la Touque , campant une figure au premier plan et des vaches sous un ciel balayé de nuages (40 000/60 000 €). Après la campagne, la montagne avec d'une part un paysage de Jean Burckhalter ayant fait partie des collections du château de Gourdon (25 000 €) et une gouache de Jacques Majorelle, Village de Tinitine, vallée de la Réraia, Grand Atlas, novembre 1921 (même estimation). Parmi les miniatures, on a relevé un Portrait du tsar Alexandre Ier, attribué à Domenico Bossi vers 1807 (600/800 €) ; parmi les objets et les meubles, une paire de petites aiguières en porcelaine poudrée à fond bleu montées en bronze doré, d'époque Louis XV, est annoncée à 3 000/5 000 €. Si l'on se déplace enfin pour l'art d'Asie, le meilleur résultat – 10 000/15 000 € – pourrait accueillir une grande boîte couverte en laque cinabre rouge sculptée de nombreux lettrés et immortels, de l'époque de la dynastie Ming.
294 Résultats